• Brille tant que tu vis!

    Auteur : Alice Quinn

    Éditeur : auto-édition

    Date de parution : 24/11/2018

    Format : grand

    Nombre de pages : 264

    Prix : 9.99 €

     

     Résumé de l'éditeur :

    Une comédie romantique douce-amère. Le roman de la seconde chance.« Je m’appelle Anita Moreau, je vis dans un deux pièces à Jersey, au-dessus d’un restaurant Thaï et aujourd’hui c’est mon anniversaire. Je ne vous dirai pas mon âge car il est convenu que les dames le taisent. Tout est prêt. Le champagne, la robe. Je me suis offert un parfum. Fortement vanillé. Un voyage dans les îles tropicales. Je vais en asperger mon lit.C’est un rendez-vous exceptionnel. Je ne veux pas le manquer. Je veux réussir mon grand saut. Je suis perfectionniste. Même quand il s’agit de me donner la mort. »Anita est en colère. Elle se sent flouée. Elle en veut au monde entier. Quand elle apprend sa maladie, elle refuse d’être le jouet du destin et décide de devancer la mort pour en garder le contrôle. Pourtant, la voilà obligée de différer son suicide, car son fils a besoin d’elle à Noirmoutier. Mais la vie, pleine de surprises, joue parfois des tours aux plus méthodiques et se ligue contre elle pour la faire changer d’avis. Et quand un beau ténébreux croise sa route, elle découvre qu’elle n’y est pas insensible. Pourtant elle refuse ce bouleversement de toutes ses forces. Anita va devoir se battre pour atteindre son objectif : mourir tranquille. Et si l’existence n’était pas toujours aussi bien calibrée qu’un haïku, pour le pire, mais parfois aussi pour le meilleur ?

     

     

    Mon avis :

    Quand l'auteur de la saga "Rosie Maldone" (4 tomes à ce jour) m'a demandé si je souhaitais lire son nouveau roman, j'ai accepté de suite car, même si ce n'est pas vraiment mon genre de lecture préféré, j'aime cette auteur et j'avais envie de la découvrir dans un autre registre que l'humour et le polar. Elle m'a également fortement surprise avec son roman noir "Fanny N." que j'ai dévoré! Alice Quinn nous prouve ici qu'elle est multi-genres et qu'elle réussit plutôt bien dans ce domaine.

    Les sujets de ce roman sont la maladie et le suicide. Ce sont deux thèmes très forts qui sont très bien représentés ici. Le cancer est un fléau tellement courant aujourd'hui que je trouve courageux d’écrire des histoires sur cette maladie. Ceux qui la combattent sont de vrais guerriers et ils ont toute mon admiration car ce doit être tellement difficile de lutter, de ne pas sombrer, de croire encore en l'avenir! Je pense qu'on passe par plusieurs stades et Anita, le personnage central de cette histoire, nous prouve ici que rien n'est jamais terminé, que la vie peut parfois réserver de belles surprises et qu'il ne faut jamais baisser les bras, malgré les embuches. La vie est ce qu'elle est, mais elle vaut le coup!

    J'ai été un peu déçue car il est trop facile de deviner dès le départ ce que sera la fin, c'est d'ailleurs ce que je n'aime pas dans ce genre de romans car il n'y a pas vraiment de suspense. Les romances finissent, la majeure partie du temps, très bien. C'est un roman de vie tout simplement, c'est autre chose que mes lectures habituelles. J'ai trouvé que c'était un peu tiré par les cheveux car il y a beaucoup d'heureux concours de circonstances qui font "trop". Mais il faut voir au-delà de tout ça. C'est ce que j'ai fait, car l'histoire de fond, la maladie et les épreuves sont le ciment de la vie et de cette histoire.

    Je n'ai pas réussi à m'attacher à cette femme, un peu trop centrée sur elle (mais cela vient peut-être du fait de sa maladie!?). Je peux comprendre qu'on ait envie de dire adieu à la vie, qu'on ne souhaite pas mourir en souffrant mais je trouve cette réaction tellement égoïste qu'elle m’énerve. Par contre, je me suis sentie très proche de René, il est sensible tout en étant également un homme fort. On sent une fragilité dû à son passé, on comprend vite qu'il est vraiment amoureux et qu'Anita lui fait du mal. On a envie de l'aider et d'ouvrir les yeux d'Anita.

    La romance est plutôt intéressante car elle met en avant différentes difficultés rencontrées par les deux personnages principaux Anita et René. C'est normal, sinon, l'histoire serait bien courte! Et elle reflète plutôt bien la vie réelle!

    Pour résumer, j'aime l'auteur, j'aime son écriture et j'avoue qu'elle se débrouille très très bien dans différents genres, mais cette romance n'est pas pour moi, elle est trop "belle". Par contre, les amateurs du genre vont adorer, j'en suis certaine!

    Si vous ne connaissez pas encore l'auteur, n'hésitez pas à la découvrir avec cette romance, ou bien avec sa saga policière humoristique "Rosie Maldone", ou encore avec "Fanny N.", son roman plus que noir...

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Jeudi 29 Novembre à 13:29

    Je ne connais pas cette auteure, j'essayerai de la lire un jour wink2

      • Jeudi 29 Novembre à 13:46

        ah oui, il faut la découvrir!!! sa saga rosie maldone est vraiment geniale!!!

    2
    Jeudi 29 Novembre à 19:28

    Un livre qui pourrait me plaire donc, je note !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :