• Jeunesse/ado (dès 10-12 ans)

  • Emma Paddington tome 1 : Le manoir de Dark Road EndTitre : Emma Paddington tome 1 : Le manoir de Dark Road End

    Auteur : Catherine Rolland

    Éditeur : Auto-édition

    Date de parution : 21/10/2021

    Format : grand

    Nombre de pages : 236

    Prix : 15.00 €

    Résumé de l'éditeur :

    « Le pire héritage de toute l’histoire des héritages ! »

    Que faire d’un manoir californien à la sale réputation et complètement délabré ? C’est la question qu’Emma Paddington se pose, en découvrant la propriété que sa tante Bree vient de lui léguer au fin fond de la Californie. Jamie Hartgrave, le charmant – et très maladroit – agent immobilier de Bridgeport, lui suggère de vendre au seul client intéressé, un promoteur particulièrement antipathique. Une bonne idée, à condition d’éviter les trois Djinns plus ou moins caractériels qui logent au dernier étage, le crocodile à deux têtes qui patrouille dans le parc et surtout le démon enfermé à la cave. Un univers déjanté, des personnages loufoques et hilarants, une intrigue menée tambour battant, voilà ce qui vous attend dans ce premier tome des aventures d’Emma Paddington ! Vous ne regarderez plus jamais les vieilles maisons en ruine de la même façon.

     

    Mon avis : 

    Ceux qui me connaissent bien savent que je ne suis pas fan du fantastique, de la magie et des créatures venant d'un autre monde. Mais j'ai lu ce premier tome de la série, parce que je connais bien l'auteure, que je sais qu'elle écrit des choses formidables, quel que soit le genre et, que je ne peux pas passer à côté de cette nouveauté ! Je suis bien trop curieuse !

    J'ai beaucoup aimé cette Miss Paddington, même si elle est un peu trop "gentille" pour moi. Peut-être même un peu naïve parfois, mais je me dis qu'elle vit des choses assez incroyables, donc elle va peut-être "grandir" et devenir une femme plus forte (elle a commencé à l'être vers la fin) dans les prochains tomes. Quelle belle idée de lui avoir attribué des études de psycho ! C'est totalement ce qui lui correspond ! Elle vit des choses complètement folles et avec son esprit si cartésien, elle met du temps à le croire. Très belle idée ! Je me suis laissée séduire par Emma et ses amis improbables, c'est fou !

    Je dois avouer que ça fait un peu bizarre de se dire que c'est Catherine Rolland qui a écrit cela. C'est tellement loin de tout ce que j'ai pu lire auparavant de cette auteure ! Mais encore une fois bravo, elle démontre qu'elle est une VRAIE GRANDE auteure, car elle sait s'adapter à tous les genres. Je suis stupéfaite de la façon (et la rapidité) à laquelle elle s'adapte et trouve des idées de tous les côtés.

    J'ai pris plaisir à découvrir ce nouveau roman, vraiment, même s'il n'est pas du tout mon genre. On va dire que l'agréable écriture y est pour beaucoup. C'est fluide, simple et on ne peut pas s'arrêter de tourner les pages tant qu'on ne connaît pas la fin. Je me surprends même à avoir hâte de lire la suite et savoir comment Emma va s'adapter à sa nouvelle vie.

    Finalement, je me demande si je ne vais pas me mettre à aimer le fantastique (quand il est plutôt souple, sans créatures venues de l'au-delà, des monstres qui ne peuvent s'imaginer que dans l'esprit d'une personne complètement hors du temps). Peut-être est-ce ce côté young adult qui me plait, l'histoire est toute mignonne, elle se lit facilement et on s'attache à cette jeune fille plutôt sympathique. À voir pour la suite, mais je ne dis pas non pour continuer l'aventure !

    La couverture est très jolie, très colorée, elle donne le ton. L'illustrateur a tout compris, cette "cover" correspond complètement à cette histoire et à Emma... Un grand bravo pour l'ensemble !

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • PushTitre : Push

    Auteur : Annelise Heurtier

    Éditeur : Casterman

    Date de parution : 09/06/2021

    Format : grand

    Nombre de pages : 277

    Prix : 14.90 €

    Résumé de l'éditeur :

    Tessa vit au rythme de la gymnastique. Sa mère est présidente de club, son père est kiné, et sa petite soeur de 8 ans semble née pour l’or Olympique. Or cette année s’annonce particulière : un entraineur professionnel vient d'être embauché par sa mère. Ce Raphaël a à peine la trentaine, une présence intense, et de grandes ambitions pour ses élèves. Il a aussi, malgré lui, le pouvoir de créer des tensions entre Tessa et Camille, une lle de son groupe. Alors que les compétitions approchent, un scandale éclate : Camille craque et renonce aux entraînements. Puis elle se mure dans le silence. Tessa doit alors faire face à ce qu’elle sait et n’a dit à personne : il s’est passé quelque chose, entre Camille et Raphaël.

     

    Mon avis :  

    Tessa est gymnaste, elle a plutôt un bon niveau mais sa sœur Coline 8 ans a un niveau bien meilleur. L'ainée est plutôt fière de sa petite sœur et elle lui souhaite d'intégrer une grande école de gymnaste, un pôle, afin de faire carrière dans cette discipline. Surtout que toute la famille baigne dans ce petit monde de la gym : papa est kiné et maman est une ancienne gymnaste devenue la présidente de l'association du village. On sent cette dernière très frustrée de ne pas avoir été au plus haut niveau, ce qui la pousse à donner le meilleur pour ses filles. Elle se bat depuis plusieurs années pour trouver un coach qui accepterait d'entrainer les filles du club pour un salaire raisonnable. Et ce jour-là arrive enfin, Raphaël débarque.

    Dès lors, la compétition fait rage, toutes les gymnastes souhaitent montrer leur meilleur  niveau et l'ambiance commence à s'en ressentir. L'une d'entre-elles, Camille, se permet même de faire douter Tessa. Cette dernière commence à se poser des questions sur ses propres compétences et surtout, elle sent une petite pointe de jalousie commencer à arriver vis à vis de sa sœur. Alors elle se bat contre ses démons en écrivant un journal intime dans lequel elle peut se "lâcher" et coucher ses émotions de la journée. Nous suivons donc le quotidien de Tessa à travers ses écrits.

    J'ai bien aimé cette histoire sur le fond mais je l'ai trouvé un peu plate finalement. Il ne se passe pas grand chose dans le vie de ces gymnastes, quelques disputes, rien de bien passionnant. Un quotidien plutôt banal d'adolescentes. Mais ce qui m'a le plus déçue, c'est le résumé qui me tentait vraiment mais il s'est avéré un peu trompeur. Ce que je pensais être le sujet principal du roman n'est en fait qu'une minuscule partie de la fin, des dernières pages. Dommage, c'est ce thème que je souhaitais trouver dans cette nouvelle lecture.

    Un vrai roman pour les jeunes, une lecture agréable qui aurait mérité plus d'approfondissement. Par contre, ne vous posez pas trop de questions sur le titre, vous aurez la réponse en lisant. Et je l'aime beaucoup ce titre! Une lecture parfaite pour de jeunes lecteurs ou lectrices dès 12 ans!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Achetez ce livre sur Cultura.fr!

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Le livre dont vous êtes la victimeTitre : Le livre dont vous êtes la victime

    Auteur : Arthur Ténor

    Éditeur : Pocket jeunesse

    Date de parution : 01/07/2004

    Format : poche

    Nombre de pages : 191

    Prix : 5.95 €

    Résumé de l'éditeur :

    Valentin est un jeune garçon sombre et solitaire, fasciné par les vampires. Lorsqu'il pénètre pour la première fois dans la sinistre Librairie du Styx, un livre à la reliure rouge l'attire irrésistiblement. Il l'achète, pour son plus grand malheur. Car à partir de cette nuit, c'est sa propre histoire qui va s'écrire... malgré lui.

     

    Mon avis :

    Valentin est un collégien plutôt sage et tranquille mais qui n'en reste pas moins très curieux. Un jour, alors qu'il entend d'autres jeunes parler d'une nouvelle librairie dans le village, il décide de se rendre rue des Martyrs pour voir un peu ce qu'elle peut bien cacher de si extraordinaire. Il va rapidement être attiré par un livre à la couverture dorée. Le lendemain, il apporte toute sa fortune (petite) en espérant qu'elle suffise pour se procurer ce fameux livre. Le libraire parait vraiment gentil et accepte de lui vendre pour cette si modeste somme. Dès lors, Valentin va plonger dans une histoire dont il ne sera plus maître...

    J'ai beaucoup aimé cette intrigue, elle est vraiment très intéressante et bien écrite pour de jeunes adolescents. Pour un premier polar, ça peut être très sympa en effet de découvrir cette histoire qui sort de l'ordinaire. Valentin va se retrouver piégé par un livre, tout cela à cause de sa curiosité. Mais ne dit-on pas que la curiosité est un vilain défaut? Valentin va vite le découvrir.

    Aidé par son amie (et plus?) Camille, il va devoir affronter ses démons et parvenir à rester vivant coûte que coûte. Tous les deux sont des personnages très sympathiques dont tous les adolescents pourront s'identifier. Ils forment un duo assez compétent, Camille est très réfléchie alors que Valentin fonce tête baissé.

    Un polar jeunesse très bien écrit qui pourrait parfaitement être adapté en film. Bien-sûr, il ne faut pas avoir peur du noir pour regarder ou même lire cette histoire. Peut-être même faut-il éviter de la lire le soir? Ma fille de 13 ans a un peu eu peur, même si c'était assez modéré. Frileux, fuyez! Mais pour les autres, n'hésitez pas, vous passerez un très agréable moment en compagnie de valentin et Camille.

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • Missouri 2627Titre : Missouri 1627

    Auteur : Jenni Hendriks et Ted Caplan

    Éditeur : Bayard Jeunesse

    Date de parution : 24/02/2021

    Format : grand

    Nombre de pages : 361

    Prix : 15.90 €

    Résumé de l'éditeur :

    À 17 ans, Veronica a un avenir prometteur. Élève populaire et brillante, elle vient d'être admise dans une prestigieuse université et sa vie semble toute tracée. Pourtant, le jour où elle découvre qu'elle est enceinte, son monde s'écroule et toutes ses certitudes s'envolent. Elle n'est pas prête.
    Parfois, dans la vie, il y a des tests qu'on préfèrerait rater...
    Sa seule solution : se rendre dans une clinique à 1 627 kilomètres de chez elle.
    Désespérée, elle se tourne vers son ex-meilleure amie, Bailey, punkette affranchie, la seule à qui elle peut demander de l'aide.
    Commence alors un périple à mille à l'heure sur les routes des États-Unis.
    Ces deux filles, que tout oppose, vont devoir affronter le monde et prendre leur destin en main.
    Des rebondissements en pagaille, un lexique de gros mots très créatif, une amitié mise à l'épreuve, un vent de liberté et bien plus encore...

     

    Mon avis : 

    Ce roman est une vraie bouffée d'air frais, surtout pendant cette période si compliquée que nous vivons depuis un an. Un road-trip très drôle, féminin et qui fait tellement du bien! J'ai voyagé, j'ai ri, j'ai pleuré, je me suis mise en colère et finalement, j'ai tourné les pages sans même me rendre compte que j'arrivais à la fin et que je n'avais pas envie que le voyage se termine.

    On roule avec Veronica et Bailey, deux jeunes filles de 17 et 18 ans. Elles ont une mission importante et elles vont tout faire pour la réussir. Mais les embûches vont se dresser sur leur chemin, il va leur falloir s'allier et surtout, avoir confiance l'une envers l'autre. Et pourtant, elles vivent dans des univers tellement différents qu'elles vont douter et parfois même baisser les bras. Mais à deux, on est plus fort, c'est une réalité! Veronica et Bailey vont petit à petit réapprendre à se connaitre et elles vont comprendre ce qu'est la vraie amitié, l'authentique.

    J'ai beaucoup aimé ces deux jeunes filles que tout oppose. Bailey est solitaire, elle n'a pas d'amis et pourtant, elle est si gentille et audacieuse que je l'ai appréciée à sa juste valeur du début à la fin. On sent bien que cette jeune femme a tous les ingrédients pour être respectée et aimée. Mais il lui manque un petit quelque chose... Veronica, quant à elle, j'ai appris à l'aimer au fil des pages. Elle est exactement le genre de personne que j'évite. La fille prétentieuse, première de classe qui est aimée de tous, populaire et fière de l'être. Mais elle va découvrir, aux côtés de Bailey, ce qu'est vraiment la vie, la vraie, pas celle des paillettes...

    Ce voyage nous emmène à travers le pays, nous traversons les États-Unis, mais également à travers nous-même, nous découvrons ce qui est réellement important dans la vie : l'amitié dans toute sa splendeur.

    J'adore la couverture, elle est audacieuse et elle attire l’œil au premier regard. Un grand bravo pour ce texte, pour cette couverture et pour tout ce que cette histoire nous apporte.

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Ma fugue chez moiTitre : Ma fugue chez moi

    Auteur : Coline Pierré

    Éditeur : Rouergue

    Date de parution : 09/03/2016

    Format : grand

    Nombre de pages : 116

    Prix : 10.20 €

    Résumé de l'éditeur :

    Quelques jours avant Noël, suite à une séance d’humiliation au collège, et à l’annonce que sa mère, une fois de plus, ne sera pas là pour les fêtes, Anouk décide de fuguer. Mais après une demi-journée dehors, elle rentre… et va se cacher dans le grenier. Clandestine chez elle pendant deux semaines, elle va finir par renouer avec les siens, le temps que chacun dise son inquiétude et son amour. Un roman au sujet original, pour les jeunes adolescents.

     

    Mon avis :

    Ma fille collégienne avait ce roman à lire pendant les vacances pour ses cours de français. Elle a tellement aimé qu'elle m'a donné envie de le découvrir à mon tour et je ne regrette pas du tout, il est vraiment très sympa!

    Ce livre s'adresse à des jeunes, mais il peut également être lu par des moins jeunes, des parents d'adolescents par exemple, car il peut permettre de mieux comprendre leurs réactions et leurs soucis. Car ne nous le cachons pas, cette période de l’adolescence est difficile à vivre pour eux.

    Nous faisons la connaissance d'Anouk, une collégienne en 3ème en Alsace. Elle vit avec son père et sa sœur, sa mère travaillant sur une ile en Norvège n'est pas souvent à la maison. Elle a plutôt un bon bulletin scolaire mais elle n'a pas d'amis. Pire, elle est régulièrement moquée au sein de l'établissement. Un jour, au bord de la rupture, elle décide de fuguer pour que tout s'arrête. Mais elle se rend vite compte qu'elle n'est pas très téméraire et qu'elle a peur de dormir dehors. Du coup, elle rentre chez elle et s'installe au grenier. Très vite, son père comprend qu'elle est partie et alerte la police.

    J'ai beaucoup aimé cette histoire. Anouk ne se sent pas bien, elle a un mal-être qui résiste depuis plusieurs années et ça devient de plus en plus pesant pour elle. Elle n'est pas non plus heureuse de cette situation familiale bancale, elle aimerait que tout change. Et finalement, elle se débrouille plutôt pas mal là-haut dans son grenier... Bien-sûr, ce n'est que provisoire mais ça pourrait permettre un changement! Qui sait? C'est simplement un appel à l'aide et j'ai été touchée par cette jeune fille.

    L'histoire est racontée de son point de vue, l'écriture est adolescente, elle fait bien plus réel du coup. J'ai apprécié ce côté jeune. Et l'histoire est, pour le coup, plus abordable pour les jeunes qui ne lisent pas beaucoup.

    Un roman qui se lit très vite, une histoire touchante qui ne nous laisse pas indifférents, et un personnage principal qui pourrait être l'enfant de n'importe qui. Faisons attention à nos ados, ils sont fragiles et cachent parfois des secrets douloureux qui les détruisent à petits feux...

    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique