• Histoire

  • Champs de paixTitre : Champs de paix

    Auteur : Patrick Charriez

    Éditeur : Rhéartis

    Parution : 19/09/2018

    Format : grand

    Nombre de pages : 23

    Prix : 4.00 €

    Résumé de l'éditeur :

    Par la puissance et la beauté de ses mots, illustrés de photographies d'époque, Patrick Charriez réalise dans ce livret une magnifique ode poétique à la mémoire des combattants de la Grande Guerre et à la Paix. Le texte se compose de trois parties : champs de guerre, forêts de vie et champs de paix-chants d'amour.

     

    Mon avis : 

    Comme j'ai aimé lire ce petit livre ! Quel dommage qu'il ne soit pas plus long !

    L'auteur nous parle de la guerre, de celle qui a fait des milliers de morts, de blessés et de traumatisés entre 1914 et 1918. Il en parle d'une façon tellement poétique que j'en ai même parfois versé une larme. Quel bonheur de lire ces lignes, ces mots, moi qui n'ai connu cette Première Guerre Mondiale que par l'apprentissage que j'en ai fait au collège ! Même si j'avais un très bon professeur, passionné par son métier ! Je pense que ce petit recueil devrait être lu au collège pour aider nos adolescents à mieux comprendre cette période de l'Histoire et s’imprégner de l'ambiance des lieux.

    C'est une ode aux combattants, à tous ceux qui n'ont eu d'autres choix que d'aller dans les tranchées et risquer leur vie pour sauver celle des autres. Mais c'est également un beau témoignage d'amour pour tous ceux qui l'ont vécue cette "putain" de guerre.

    Le récit est accompagné d'images authentiques, de magnifiques prises de vue de ce front, de ces hommes guerriers. Tout en noir et blanc, ce recueil nous plonge dans une guerre sordide embellie par les mots de l'auteur.

    Un grand bravo à lui pour ces textes, ils sont magnifiques, puissants, tellement purs. J'ai vraiment aimé. A découvrir de toute urgence !

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!
    Achetez ce livre chez Decitre.fr!

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • La septième porteTitre : La septième porte

    Auteur : Serge Guérit

    Éditeur : Pythomium.net

    Parution : 01/11/2020

    Format : grand

    Nombre de pages : 173

    Prix : ?? €

    Résumé de l'éditeur :

    Un coffret acheté sur un marché aux puces, un livre trouvé par hasard, vont faire vivre à quatre amis une aventure fantastique et brutale...

     

    Mon avis :

    1969, Paris. Mathieu nous raconte l'histoire de Willy 25 ans, mécanicien automobile, Mathieu, belge et libraire, Jeannine 21 ans et assistante d'études pour de jeunes enfants à mobilité réduite et Chris 23 ans, artiste-peintre.

    Un jour, Jeannine achète, pour un prix dérisoire, un coffret magnifique qu'elle dégote sur la table d'un brocanteur. Surprise par le prix et le personnage qui lui vend, elle va revenir en arrière peu de temps après et découvrir que le vendeur n'est plus là mais qu'il a laissé un livre...

    J'ai beaucoup aimé, je me suis prise au jeu de cette sorte de chasse au trésor. Le rythme va crescendo, on fait tout d'abord connaissance avec les personnages que l'on va suivre et puis, dès que Jeannine découvre un coffret et un livre lors d'une brocante, on va suivre l'enquête menée par les amis pour découvrir d'où ces objets peuvent bien venir. Une très belle construction de roman, une intrigue captivante et une plume vraiment agréable.

    L'amitié qui lie ces quatre amis est formidable, on sent de la générosité, de l'entraide, de la reconnaissance les uns pour les autres. C'est génial et ça donne envie de faire partie de cette bande. Ils sont tellement différents les uns des autres, chacun ayant quelque chose qui le caractérise et pouvant apporter aux autres. Ils sont complémentaires et quand ils mettent leurs idées en commun, ils ne forment plus qu'un seul et même bloc.

    La fin est géniale, bravo à l'auteur, j'ai été surprise et j'aime ce genre de dénouement! J'aurais pu encore continuer à tourner les pages si le livre avait été plus long, j'aurais encore pu suivre les aventures de ces jeunes gens plein d'énergie et de jeunesse!

    La couverture n'est pour moi pas adaptée au roman. Plusieurs genres se chevauchent dans cette histoire mais ce qui ressort pour moi c'est le côté roman d'amitié. Un peu d'Histoire, d'aventure et un soupçon de fantastique. Et justement, cette première de couverture donne un côté médiéval, mystique et fantastique que l'on ne retrouve pas (ou vraiment très peu) à la lecture du roman. A revoir peut-être pour attirer plus de lecteurs concernés par ce genre d'intrigue.

    La maison d’édition de l'auteur

    Achetez ce livre sur Decitre.fr!

    Les autres titres de l'auteur :

    La couleur des amours - Dessins à colorier

     

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • Les archives de l'insoliteTitre : Les archives de l'insolite

    Auteur : Eric Yung

    Éditeur : Marivole

    Parution : 15/11/2018

    Format : grand

    Nombre de pages : 172

    Prix : 16.90 €

     

    Résumé de l'éditeur :

    Chaque jour, les journaux regorgent d'histoires concernant les êtres que nous sommes. Elles sont a priori anodines mais elles recèlent en elles-mêmes les aléas de nos propres existences. Elles paraissent ordinaires et pourtant, par on ne sait quelle volonté d'un mystérieux et puissant maître du destin, elles basculent souvent dans l'extraordinaire. Ces faits divers, puisqu'il s'agit de cela, expriment, selon le poète Charles Baudelaire, "l'absurde qui s'installe dans l'intelligence pour la gouverner avec une épouvantable logique". Et puis, il y a la réalité : ils relatent tous la magie des exceptions de la vie ! Dramatiques, tragiques, burlesques, étonnantes, magnifiques et poétiques, ces contingences offrent à celui et à celle qui sait s'émerveiller des choses de la vie l'occasion de méditer sur la fragile condition humaine. Dans son étude sur le fait divers (Essais critiques), le philosophe et sémiologue Roland Barthes démontre que celui-ci, "en dépit de son aspect futile et souvent extravagant, porte sur des problèmes fondamentaux, permanents et universels : la vie, la mort, l'amour, la haine (...) la destinée". C'est dire si ce genre d'information, que Barthes qualifie "d'immanente", s'apparente à la nouvelle et au conte. Ainsi, dans ces Archives de l'insolite, Eric Yung a puisé l'inspiration dans des centaines d'articles de la presse nationale et régionale et, par la force du récit, les a présentés sous forme de chroniques dont les sujets dépassent l'entendement. Certaines d'entre elles paraissent même incroyables. Pourtant, toutes ces histoires sont vraies.

     

     

    Mon avis :

    J'avais très envie de découvrir ce recueil car j'aime l'insolite, le fou, le fait divers... Je suis de nature très curieuse et là, je me suis sentie voyeuse pendant ma lecture. Ce n'est pas forcément bien vu mais bon, j'aime bien les faits divers et connaitre des petits secrets, des indiscrétions, surtout si elles sont insolites et cocasses. Mais j'ai été très déçue finalement. L'auteur retrace ici des faits divers dont il a trouvé les histoires dans les journaux. Chacun des faits est retranscrit dans un chapitre de deux ou trois pages. Alors oui, c'est mieux quand c'est court, mais quel dommage de ne pas en savoir plus parfois! Et surtout, j'ai trouvé la majorité des histoires complètement inintéressantes alors que les journaux regorgent de faits divers bien plus croustillants.

    L'auteur affirme que ces faits sont tous réels, je le crois bien sûr, car on sait bien que des choses complètement folles arrivent parfois, et même plus souvent qu'on ne le croit, mais je n'ai pas réussi à les trouver si extraordinaires, ou encore drôles ou même insolites! Elles sont, pour la plupart, plates et sans intérêt. Ces faits nous montrent ce dont l'homme est capable et ce n'est pas joli joli... Mais ça, je le savais déjà, il n'y a qu'à lire les journaux pour ça.

    La chose intéressante dans ce recueil c'est que le lecteur peut se rassurer sur sa vie en lisant ces histoires. En effet, il arrive des choses bien plus graves à d'autres et ça nous permet de relativiser sur notre quotidien. Eh oui, les autres sont finalement complètement tarés, fous, débiles ou même dégénérés. Je suis donc tout ce qui a de plus normal.

    Par contre, je me dois de souligner la qualité d'écriture de l'auteur. En effet, il va droit au but et sait entretenir le suspense pour chacune des chroniques qu'il présente.

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    6 commentaires
  • Aztèques Saison 3 : La croisée des MondesTitre : Aztèques Saison 3 : La croisée des Mondes

    Auteur : Eric Costa

    Éditeur : auto-édition

    Parution : 02/05/2018

    Format : grand

    Nombre de pages : 309

    Prix : 14.99 €

     

    Résumé de l'éditeur :

    "Teotitlan, 1517, Ameyal, fille de chef téméraire, fière et impulsive, est enfin admise comme concubine. Le rêve qui se cache derrière son regard de jade : s’évader du harem d’Ahuizotl, le monstre aquatique. Mais pour y parvenir, elle devra payer le prix. D’un côté, la liberté et la vie. De l’autre, la mort ou la prison. Entre les deux, un parterre de fleurs sublimes et vénéneuses. Des rivales et ennemies qui ne lui laissent aucun répit. Un Maître qui la poursuit. Une alliée folle de désir. Une déesse qui l’a choisie pour servir d’obscurs desseins. Comment s’échapper de cette cage dorée ? Laissez-vous emporter dans un grand voyage, un ailleurs et un autrefois caché au sein d'une civilisation aussi fascinante qu'effrayante. " Extrait : « Regard de jade. Ameyal savoure ce nom qui est le sien sans vraiment l’être. L’air pur de l’extérieur soulève ses cheveux et la conversation résonne en elle à nouveau. Ainsi, non contente de la vouvoyer et de la servir, celle qui auparavant était sa Maîtresse tente désormais de la flatter. Necahual, toutefois, se trompe sur un point. La différence entre la théorie et la pratique est une chose à laquelle elle se sent déjà familiarisée. Il s’agit même de la raison pour laquelle elle a prétexté vivre dans le cadre des Lois. Or, comme le dit Xalaquia, à quoi la Loi sert-elle, si ce n’est pour dominer les faibles et protéger les forts ? Quel est son but, si ce n’est d’être outrepassée ? N’est-ce pas justement ce qui donne le sel à la vie ? La jeune fille serre le poing. Quelques gouttes de sang s’écoulent de ses doigts, mais qu’importe. Elle sera bientôt guérie. Non, elle ne va pas se contenter de faire plier les règles, comme le font les quelques femmes qui composent la main droite du harem. Elle va les tordre jusqu’à ce que le Maître lui donne ce qu’elle veut. »

     

     

    Mon avis :

    En être au troisième tome et ne toujours pas s'ennuyer... C'est vraiment super! Bravo à l'auteur!

    On retrouve Ameyal qui vient de passer l'épreuve de la concubine avec brio, elle entre enfin au harem et s'approche de son but final. J'avais hâte de découvrir comment était la vie au sein de ce harem du côté des "grands", de ceux qui ont le pouvoir. Mais j'ai été surprise de me rendre compte que tout n'est qu'illusion... Il reste du chemin à parcourir pour Ameyal qui n'a qu'un seul et unique but : se sauver d'ici et retrouver sa liberté. Mais elle va devoir se battre jusqu'au bout pour y parvenir sans jamais dévoiler sa véritable raison d'être ici et de devenir la Première. Les concubines sont méchantes, menteuses, et Ameyal ne sait jamais en qui elle doit avoir confiance. Tant de manigances l'épuisent mais elle ne baisse pas les bras pour atteindre son but ultime.

    Que j'aime la façon dont l'auteur nous fait part de ce monde d'Aztèques, de cet empire dont les règles suivent la loi du Maitre et rien d'autre. Il sait nous décrire avec merveille tout ce qui entoure les personnages, les paysages font rêver et on croit être présents et toucher cette eau dans la fontaine, cet arbre au fond du jardin, cette terre si fraiche... Bref, un vrai régal à lire. Malgré les conditions de vie, j'avoue que j'aimerais beaucoup découvrir cet endroit si énigmatique...

    Je découvre avec bonheur que ce n'est pas terminé, il y a une suite qui va venir... Enfin, j'espère!!?? Le dénouement nous le laisse croire en tous cas!

    La deuxième partie du roman a été un vrai régal, Ameyal est devenue l'amie que je souhaite aider à tout prix! Va-t'elle réussir à s'évader du harem et enfin retrouver son village d'origine pour pouvoir tout recommencer là-bas? Pour le savoir, il va falloir vous plonger dans ce monde si parfaitement bien décrit par l'auteur... Régalez-vous!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Les autres titres de l'auteur :

    Aztèques saison 1 : Harem

    Aztèques saison 2 : La voie du papillon

    Réalités invisibles

    The prison experiment

    Partager via Gmail

    6 commentaires
  • Aztèques Saison 2 : La voie du papillonTitre : Aztèques Saison 2 : La voie du papillonAztèques Saison 2 : La voie du papillon

    Auteur : Eric Costa

    Éditeur : auto-édition

    Parution : 17/01/2018

    Format : grand

    Nombre de pages : 278

    Prix : 11.99 €

     

    Résumé de l'éditeur :

    "Je m'appelle Ameyal. Autrefois, j’habitais un éternel printemps, comme le précise mon nom. À présent, je dois servir ceux qui ont tout détruit. Les Aztèques. Personne ne peut s'échapper du harem. Je le sais, j'ai essayé. J'ai failli y laisser la vie et je suis devenue l’objet d’un chantage mortel. Mon seul salut possible : devenir concubine. Je dois trouver un moyen d'entrer à l’école du harem, coûte que coûte, même si la loi me l’interdit. Si je ne peux fuir par l'extérieur, je m'enfuirai par l'intérieur. Je trouverai les moyens de venger mon village." Laissez-vous emporter dans un grand voyage, un ailleurs et un autrefois caché au sein d'une civilisation aussi fascinante qu'effrayante.

     

     

    Mon avis :

    Je suis contente d'enfin lire la suite des aventures d'Ameyal. Après le tome 1, je suis restée sur ma faim et j'avais hâte de la retrouver pour connaitre son futur dans le harem. Le "presque" coup de cœur de ce premier opus s'est révélé en être un pour ce second tome! J'ai oublié le reste du monde pendant ma lecture tellement la jeune femme m'a captivée du début à la fin. J'avais envie d'être son amie, je voulais l'aider, être avec elle pour trouver des solutions et la voir triompher au final! Il va falloir encore attendre la suite avec le troisième tome, l'auteur nous laissant seuls, dans l'attente encore un temps (je l'espère, pas trop long).

    Ameyal est dans le harem depuis 1 an maintenant et elle souhaite sortir de cet enfer. Pour elle, la seule solution est de devenir la concubine du grand maître et de s'enfuir. Mais il va falloir passer plusieurs étapes pour cela, travailler sans relâche à l'école, apprendre tout ce qu'il lui manque et surtout, déjouer les embûches que ses concurrentes mettront sur son passage. Et pour couronner le tout, la mère supérieure ne l'aime pas du tout! Que ça va être difficile pour elle! Que d'épreuves! Mais elle ne baissera jamais les bras et heureusement, elle va croiser la route de personnes bien intentionnées qui vont l'aider... Arrivera-t"elle à son but ultime?

    J'avais peur de ne plus me souvenir de tout le monde mais finalement, les personnages nous reviennent en tête au fur et à mesure de la lecture. Peut-être que l'auteur aurait pu faire un léger résumé au départ avant de démarrer la suite mais bon, moi je m'y suis rapidement retrouvée.

    J'aime beaucoup ce personnage d'Ameyal, elle est forte, elle est têtue et ne lâche jamais rien, c'est vraiment plaisant à lire... Bravo à l'auteur pour cette suite, elle est encore plus réussie que la première saison. Vivement la suite!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Les autres titres de l'auteur :

    Aztèques saison 1 : Harem

    Aztèques saison 3 : La croisée des mondes

    Réalités invisibles

    The prison experiment

    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique