• Histoire

  • Aztèques Saison 2 : La voie du papillonTitre : Aztèques Saison 2 : La voie du papillonAztèques Saison 2 : La voie du papillon

    Auteur : Eric Costa

    Éditeur : auto-édition

    Parution : 17/01/2018

    Format : grand

    Nombre de pages : 278

    Prix : 11.99 €

     

    Résumé de l'éditeur :

    "Je m'appelle Ameyal. Autrefois, j’habitais un éternel printemps, comme le précise mon nom. À présent, je dois servir ceux qui ont tout détruit. Les Aztèques. Personne ne peut s'échapper du harem. Je le sais, j'ai essayé. J'ai failli y laisser la vie et je suis devenue l’objet d’un chantage mortel. Mon seul salut possible : devenir concubine. Je dois trouver un moyen d'entrer à l’école du harem, coûte que coûte, même si la loi me l’interdit. Si je ne peux fuir par l'extérieur, je m'enfuirai par l'intérieur. Je trouverai les moyens de venger mon village." Laissez-vous emporter dans un grand voyage, un ailleurs et un autrefois caché au sein d'une civilisation aussi fascinante qu'effrayante.

     

     

    Mon avis :

    Je suis contente d'enfin lire la suite des aventures d'Ameyal. Après le tome 1, je suis restée sur ma faim et j'avais hâte de la retrouver pour connaitre son futur dans le harem. Le "presque" coup de cœur de ce premier opus s'est révélé en être un pour ce second tome! J'ai oublié le reste du monde pendant ma lecture tellement la jeune femme m'a captivée du début à la fin. J'avais envie d'être son amie, je voulais l'aider, être avec elle pour trouver des solutions et la voir triompher au final! Il va falloir encore attendre la suite avec le troisième tome, l'auteur nous laissant seuls, dans l'attente encore un temps (je l'espère, pas trop long).

    Ameyal est dans le harem depuis 1 an maintenant et elle souhaite sortir de cet enfer. Pour elle, la seule solution est de devenir la concubine du grand maître et de s'enfuir. Mais il va falloir passer plusieurs étapes pour cela, travailler sans relâche à l'école, apprendre tout ce qu'il lui manque et surtout, déjouer les embûches que ses concurrentes mettront sur son passage. Et pour couronner le tout, la mère supérieure ne l'aime pas du tout! Que ça va être difficile pour elle! Que d'épreuves! Mais elle ne baissera jamais les bras et heureusement, elle va croiser la route de personnes bien intentionnées qui vont l'aider... Arrivera-t"elle à son but ultime?

    J'avais peur de ne plus me souvenir de tout le monde mais finalement, les personnages nous reviennent en tête au fur et à mesure de la lecture. Peut-être que l'auteur aurait pu faire un léger résumé au départ avant de démarrer la suite mais bon, moi je m'y suis rapidement retrouvée.

    J'aime beaucoup ce personnage d'Ameyal, elle est forte, elle est têtue et ne lâche jamais rien, c'est vraiment plaisant à lire... Bravo à l'auteur pour cette suite, elle est encore plus réussie que la première saison. Vivement la suite!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Aztèques - Harem - Saison 1Titre : Aztèques Saison 1 : Harem

    Auteur : Eric Costa

    Éditeur : auto-édition

    Parution : 13/02/2017

    Format : grand

    Nombre de pages : 301

    Prix : 11.99 €

     

    Résumé de l'éditeur :

    Une jeune esclave peut-elle faire tomber un Empire ? Lorsqu'elle retrouve son village en feu et son chien éventré, Ameyal se jure d'exterminer les Aztèques qui les attaquent. Mais son courage et sa volonté ne peuvent rivaliser contre les guerriers. Elle perd tout, famille, amis, son village est détruit et elle est emportée. Rabaissée à l'état d'esclave, plongée dans un harem où les intrigues font loi, où sauver sa peau se joue derrière chaque porte, Ameyal doit faire face aux pires injustices, trahisons et humiliations. Au-delà de ces épreuves, une question s'impose : existe-t-il une cage assez grande pour retenir la fille de l'aigle ?

     

     

    Mon avis :

    Moi qui croyais lire un livre fantasy, je suis surprise! Ce n'est pas du tout ça! C'est un roman d'aventure, un roman historique, un roman noir... Mais pas du tout de magie ou autre phénomène surnaturel! Alors je suis conquise! J'avais très peur car la fantasy n'est pas mon genre de lecture préféré, mais du coup, j'ai découvert un univers génial, j'ai vraiment adoré et je suis pas loin du coup de cœur pour ce premier roman de l'auteur. J'ai déjà lu "Réalités invisibles" du même auteur, dans un autre concept puisque c'est un recueil de nouvelles, mais je peux déjà vous dire que je suis fan de l'auteur!

    Passons au roman. Lorsque les Aztèques décident de détruire le village de Huaxca et presque tous ses villageois, Ameyal, une jeune fille de 11 ans, se retrouve avec tous les survivants, vendue comme esclave. Mais elle ne se laissera pas faire, son seul but sera de se venger, oui, venger son peuple... Mais ce ne sera pas une chose facile, entre rivalités et jalousies, amitié et désamour, pouvoir et mensonges, Ameyal va devoir se battre jusqu'au bout pour devenir quelqu'un, pour se sauver et retrouver une vie plus confortable.

    Il y a beaucoup de personnages et leurs noms sont compliqués, il est donc difficile de les identifier au départ. L'auteur a choisi de mettre son lexique à la fin du livre et je trouve que c'est plus compliqué que lorsque c'est en bas de page. En effet, il est plus aisé de se référer à l'explication quand celle-ci se trouve sous nos yeux, pendant la lecture. Mais au fil des pages, les personnages nous deviennent familiers et le lexique n'est plus utile. On plonge dans cette histoire et on se retrouve au cœur de ce harem, avec Ameyal et tous les autres personnages.

    Comme je le disais au départ, c'est un peu d'histoire que nous lisons, mais également des scènes difficiles pour certaines âmes sensibles. L'horreur est présente au sein même du harem et il peut être difficile de lire et vivre certains évènements. Mais elles nous montre la réalité de ce qu'a pu être leur règne.

    Merci beaucoup à l'auteur pour cette magnifique découverte, j'ai vraiment adoré! J'ai hâte de lire la suite des aventure d'Ameyal!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • Les couples de tueurs en série les + monstrueuxTitre : Les couples de tueurs en série les + monstrueux

    Auteur : Benoît Amez

    Édition : Jourdan - PixL

    Parution : 28/01/2016

    Format : grand

    Nombre de pages : 335

    Prix : 18.90 €

     

    Résumé de l'éditeur : 

    Ils sont devenus les couples de tueurs en série les plus tristement célèbres. Ils s'appellent Marc Dutroux et Michelle Martin, Fred et Rosemary West, Paul Bernardo et Karla Homolka ou encore Michel Fourniret et Monique Olivier. Ils ont commis les pires atrocités, les pires crimes. En couple, ils ont enlevé, séquestré, torturé, violé et tué. Les faits se sont déroulés aux États-Unis, en Australie, au Canada, en Angleterre, en Belgique et en France. Qui sont ces êtres hors norme ? Comment en sont-ils arrivés là ? Quel a été leur parcours ? Quels sont les rapports de force au sein du couple ? Ces hommes et ces femmes se sont rencontrés par amour, intérêt parfois et leur vie a basculé. Ils ont formé des couples diaboliques au service de leurs passions et de leurs rêves monstrueux : ils se sont unis... pour le pire ! Analyse inédite de faits de société encore inexplorés, notamment l'intimité des couples assassins.

     

     

    Mon avis :

    J'étais très tentée par cette lecture, j'aime les thrillers, le sanglant, les méchants... et là, c'est dans la vraie vie!! Et bien c'est hyper dur! Bien plus qu'une fiction car à chaque page je me disais que c'était "pour de vrai"! Mais quelle horreur!! Comment peut-on en arriver là?

    Que ma lecture fut difficile! On revient sur 10 couples célèbres de tueurs en série dans le monde. Toutes les histoires sont racontées de la même façon à quelques choses près. D'abord, on rappelle (ou on apprend) aux lecteurs qui sont les personnages et ce qu'ils ont fait en redonnant le contexte. Ensuite, on revient sur l'enfance de chacun (en général, médiocre), leur rencontre et ce qui les a mené à devenir des serials Killers. Il n'y a pas de détails trop précis sur les faits mais un historique suffisant à comprendre l'horreur de chacune de leurs victimes. Puis, vient le jour où une faille permet de les appréhender (bien trop tard parfois), un résumé des interrogatoires et des procès, pour finir sur la sanction des 2 protagonistes et de leurs éventuels complices.

    J'avoue avoir tout lu à la suite et finalement, j'ai trouvé le livre un peu long et redondant (c'est horrible de dire ça! Désolée!). Je pense qu'il ne faut pas tout lire d'un coup, mais chaque histoire séparément, en prenant le temps de les espacer pour souffler. Je connaissais certains couples bien sûr car leurs histoires étaient récentes (notamment Dutroux ou encore Fourniret) mais c'était intéressant de voir à quel point ce n'est pas qu'un fléau de notre époque actuelle ; ça existe depuis un moment déjà malheureusement.

    Pour terminer le livre, l'auteur donne les reflexions que l'on peut tirer de ces observations sur les couples de tueurs en série (ils nient les faits, se rejetent la culpabilité, la fierté de leurs crimes...).

    Je ne sais pas trop quoi penser de ce livre, j'avais l'impression de faire du voyeurisme finalement, d'entrer dans le drame qu'on vécu toutes ces familles. Et puis, moi qui suis déjà anxieuse à l'idée qu'il arrive quelque chose à mes enfants, ma peur s'est accentuée...

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    8 commentaires
  • Les + étranges procès d'assisesTitre : Les + étranges procès d'assises

    Auteur : Pierre Guelff

    Édition : Jourdan - PixL

    Parution : 28/01/2016

    Format : poche

    Nombre de pages : 273

    Prix : 7.90 €

     

    Résumé de l'éditeur : 

    " La rumeur peut être assassine ! " lança un président d'assises aux témoins tenant des propos contradictoires à l'égard d'une jeune femme, soupçonnée d'infidélité par son mari, jaloux et violent. Pourtant bonne mère de famille, fidèle, serviable, elle fut massacrée à coups de couteau par son époux ! Il ne s'agissait ni de polar ni de fiction... De nombreux procès d'assises se démarquent par leur ampleur, la folie, les erreurs ou les faux des témoignages d'accusés, de leurs avocats, de magistrats, d'experts, d'enquêteurs, de témoins dits de moralité, de proches des victimes, ou, plus rare, de rescapés de situations dramatiques. Ce livre rassemble les récits de nombreuses affaires judiciaires souvent passées inaperçues. Des Cold cases relatées !

     

     

    Mon avis :

    L'édition PixL des Éditions Jourdan consacre une collection "Crimes" aux livres se basant exclusivement sur la narration de procès couvert par l'auteur, et donc sur des faits entièrement réels. C'est une grande force car l'auteur, journaliste et chroniqueur radio-TV, sait relater des faits et permet de garder une mémoire de tous ces faits judiciaires. C'est en cela que ce livre m'a intéressé ; Pas de fiction!

    On commence tout de suite par une explication importante de certains mots comme "meurtres", "homicide", "l'intention" qui nous permettent d'appréhender plus facilement la suite du récit.

    On suit certains procès dans les médias, mais on ne sait pas tout, et puis au fil des jours on oublie, on n'écoute plus, on passe à autre chose alors qu'un procès ignoble est en train de se dérouler... Les médias ne donnent que leur version, celle qui vendra.. Alors de lire ces témoignages nous rappelle comme la vie est dure, atroce et difficile pour toutes ces victimes! Avec ce livre, on a l'impression d'assister au procès, et même si c'est émouvant et rageant de lire certaines scènes, c'est très intéressant.

    Les 15 procès sont tous racontés de la même manière : une explication des faits, l'écoute des témoins et des proches, la plaidoirie et le réquisitoire et enfin, on termine par la décision finale. C'est vraiment très très intéressant et bien écrit, j'ai cru être présente aux procès à chaque fois.

    Le livre se termine judicieusement sur de très belles citations sur le thème judiciaire...

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    8 commentaires
  • Le dos de ma lumière - tome 1Titre : Le dos de ma lumière - tome 1

    Auteur : Colinette Haller

    Édition : Chiado

    Parution : 02/2016

    Format : grand

    Nombre de pages : 384

    Prix : 19.00 €

     

    Résumé de l'éditeur : 

    A l'heure noire où la belle Méditerranée se tâche du rouge des clandestins d'Afrique & d'ailleurs, et  que, parallèlement, l'Accaparement des terres dévaste sauvagement notre planète, il devient vital de se rappeler pour quelle Indépendance les Militant/es se sont battus ? Libérer les peuples du statut révoltant d' " indigène", pour redevenir un habitant de son pays, avoir une carte d'identité, et reconstruire une nation multiraciale ... telle était la promesse contenue dans le drapeau d'une Angola libre, ce 11 novembre 1975 ! 

    Une femme dont la Foi  était en or raconte sa jeunesse coloniale dans les années 20. Un pan de l'Histoire du peuple angolais leur est  restituée en guise de réparation."Maria d'Angola" comme la baptisèrent ses Camarades de lutte, grâce à son passeport suisse par mariage, Maria Haller est allée là où le futur Président Agostinho Neto n'avait pas obtenu de visa d'entrée. Et, en 1978, pour la rectitude de son engagement et pour ses qualités d'oratrice charismatique, il lui a rendu hommage en la nommant la première femme ambassadeur de la République Populaire de l'Angola en Suède.

    Qu'avons-nous en commun ? Nous sommes tous sortis du ventre de notre mère ... mais qui se souvient de son dos ? Maria de Jesus est le fruit d'une mère noire, fière de sa culture, et d'un père portugais agriculteur. Déjà enfant, son cœur bondissait à chaque Injustice, et l'écho désarmant de son rire en cascade emporte sur son passage tous les thèmes brûlants de notre actualité ... Suivez-la dans son combat vers la Lumière, son message vert est inscrit dans une trilogie, une sorte de vision en 3 D, qui nous parle de notre Humanité ... à chérir ! 

     

     

     Mon avis :

    Je remercie tout d'abord CHIADO pour m'avoir permis de lire ce livre qui fut une vraie découverte. Ce n'est pas mon style de lecture, alors j'avoue avoir eu un peu de mal.

    Je pense que les férus d'histoire seront heureux de découvrir ce roman. En effet, c'est un roman historique retraçant l'histoire d'une femme qui s'est battue pour l'indépendance de l'Angola, son pays.  

    Le problème, c'est que dans ce premier tome, nous découvrons seulement l'enfance de cette jeune femme, sa lutte sera sans doute retracée dans les tomes suivants, mais là, je n'ai pu connaître qu'une petite partie de sa vie. Certes, il nous permet de mieux cerner l'environnement et surtout le caractère de cette jeune fille, qui va sans aucun doute permettre de mieux comprendre la suite mais je pense qu'il aurait été préférable de faire un peu plus court afin de moins perdre le lecteur... Car oui, je me suis perdue dans toutes ces pages.

    J'ai aimé certaines descriptions, j'ai pu comprendre mieux les conditions de vie dans ce pays, mais trop de détails inutiles à mon goût. Même si j'ai été touchée par son histoire, j'ai également décroché car trop de lenteurs et de longueurs.

    Je ne lirai donc sans doute pas le tome suivant, c'est dommage. Mais les fans d'histoire devraient s'y pencher dessus car je suis sûre qu'il leur plairait!

    Partager via Gmail

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique