• Littérature française

  • IntersectionsTitre : Intersections

    Auteur : J. Tirari

    Éditeur : Auto-édition

    Date de parution : 27/01/2020

    Format : grand

    Nombre de pages : 338

    Prix : 18.98 €

     Résumé de l'éditeur :

    Karim parvient à décrocher un rendez-vous galant avec Marie-Louise, la femme la plus convoitée de l’entreprise.Jean manager dans une banque rentre dans le métro Bruxellois et bouscule un adolescent qui prie en silence. Les passagers se retournent lorsqu’ils entendent « Allahou Akbar », suivi d’une explosion. Jean s’évanouit. Lorsqu’il se réveille, une femme au visage d’ange lui caresse le front. Elle est musulmane. Malgré leurs préjugés et leurs différents chemins de vie, la même envie se manifeste : découvrir l’autre. 

     

    Mon avis : 

    A Bruxelles, Jean vit avec Jocelyne, il a un bon travail et aime sa routine quotidienne. Un jour, il se retrouve à l’hôpital suite à un attentat... Depuis, il ne cesse de s'éveiller et se rendormir presque aussitôt. Et il repense à son passé... Ça, c'est 4 mois avant...

    Karim est un bosseur mais ne se plait pas à son poste actuel. On se sert de lui pour faire des tâches inintéressantes et il songe à démissionner. 3 mois avant...

    Oui mais avant quoi me direz-vous? Eh bien on en met du temps à le savoir! L'auteur entretient le suspense une bonne moitié du roman! Alors le lecteur n'a plus qu'à imaginer, espérer, tenter de comprendre... La mort d'un protagoniste? La rencontre entre les deux hommes? Un attentat pire que les autres? Nous sommes en pleine période d'attentats à Bruxelles alors on imagine un peu tout et n'importe quoi, on se pose des questions. Et là-dessus, bravo à l'auteur car il sait garder la surprise et faire en sorte que le lecteur ne puisse poser le livre avant de savoir.

    J'ai bien aimé ce roman même si finalement, il est un peu lent. Le rythme aurait pu être un peu plus soutenu mais l'auteur prend son temps pour ne pas perdre le lecteur en route. Il y a pas mal de personnages mais ils sont tous très bien étudiés et analysés, on avance lentement afin de découvrir chacun d'entre-eux. Je ne peux pas en dire trop mais Jean n'est pas heureux et m'a fait beaucoup de peine du début à la fin, Karim est un sanguin qui fonce sans réfléchir et qui risque de se perdre. Quant aux autres, je vous laisse les découvrir...

    Un roman assez sympa, des chapitres courts mais précis qui aident le lecteur à suivre pas à pas cette histoire tissée autour des deux personnages principaux. En effet, chaque chapitre est consacré à un personnage et a son rôle dans l'intrigue. Petit à petit, l'étau se resserre et on comprend qui a un rôle à jouer dans la fameuse scène. Un agréable moment de lecture que je recommande.

    Achetez ce livre sur Amazon.fr! 

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Prête-moi ta plumeTitre : Prête-moi ta plume

    Auteur : Anne-france Rous

    Éditeur : Livresque Editions

    Date de parution : 01/07/2020

    Format : grand

    Nombre de pages : 228

    Prix : 15.90 €

     Résumé de l'éditeur :

    Rien ne pouvait venir bouleverser le quotidien paisible de Justine, jeune libraire lyonnaise plutôt timide, qui à l'approche de la quarantaine, a tout pour être heureuse. Enfin, presque tout. Après avoir croisé la route du séduisant Thomas, elle comprend que sa vie repose sur un édifice bien fragile. Il lui faudra atteindre le point de non-retour, entre déceptions et mensonges, pour comprendre que le bonheur n'est pas toujours là où on le cherche. Parfois, il convient de guérir ses vieilles blessures plutôt que de confier à un autre le soin de nous rendre heureuse.

     

     

    Mon avis :  

    Justine travaille à La Plume Bleue, une petite librairie de Lyon qui se spécialise dans la vente d'anciens bouquins. Sa patronne, Anna, est une femme généreuse avec qui elle s'entend super bien ; son collègue est plutôt taciturne et discret, il vit dans son monde un peu à part. Son couple avec Albert ne tient plus à grand chose, on sent bien que cette histoire est terminée mais que le couple cohabite encore ensemble en essayant de faire semblant. Justine n'a pas réussi à avoir d'enfants avec son mari mais elle est très attachée à Arthur 8 ans et Lola 11 ans, les enfants qu'Albert a eu d'un précédent mariage.

    Thomas, de son côté, est ébéniste et vit avec Lucie, professeure de latin et français au lycée. Ils rêvent d'un deuxième enfant après avoir eu le bonheur de mettre au monde Baptiste 7 ans. Mais leur couple bat de l'aile et ils vivent un peu comme deux amis, l'un à côté de l'autre.

    Je me suis prise tout de suite d'affection pour Justine. Elle a un passé un peu compliqué, elle a ses fêlures et des blessures qui ne se referment pas complètement, mais elle a surtout un présent qui lui tend les bras et dont elle n'arrive pas tout à fait à saisir la main. Comme j'avais envie de la pousser, de l'aider à prendre conscience des choses! C'est une femme fragile et forte à la fois, mais elle ne sait pas toujours comment réussir à être heureuse. Son côté gentil et sentimental risque de la perdre... Justine est une belle personne, on le sent bien, c'est une femme simple qui aime profondément la vie.

    L'auteur nous parle peu d'Albert mais le seul moment où elle l'évoque un peu plus m'a profondément marquée... et j'ai vite compris que je ne l'appréciais pas du tout. Je ne peux pas en dire plus de peur de donner trop de détails mais c'est un macho pour moi qui se sent supérieur aux autres et surtout qui n'hésite pas à être méchant avec son entourage.

    Thomas est un gentil garçon mais qui manque de tact et de discernement. Il ne fait pas forcément les bons choix et les lecteurs ne vont peut-être pas beaucoup l'aimer. Mais je suis certaine que finalement, il a bon fond.

    Quant à Lucie, elle m'a fait beaucoup de peine car elle est un peu effacée, dans l'ombre de son mari. Elle l'aime tellement!

    Très bien écrite, cette intrigue sentimentale est plutôt bien menée, on avance dans l'histoire en même temps que les personnages et on se surprend à vouloir être avec eux pour les pousser, les stopper, les aider, les réprimander...

    J'aime beaucoup l'illustration qui accompagne chaque chapitre (des chapitres très courts qui donnent un très bon rythme à l'histoire), c'est un petit plus que j'apprécie énormément. J'adore également la séparation entre les différentes parties du roman, c'est original. La couverture et le titre sont parfaits, très bon choix!

    Je ne suis pas une grande fan des histoires d'amour, ça en est une. Mais c'est également un roman de vie, un roman qui évoque la question de notre place dans la société, de notre bonheur pour ne vivre que pleinement la seule vie que nous avons à notre disposition. Justine se cherche, elle aimerait être heureuse mais comment faire?

    Je suis un peu déçue de la fin qui est un peu trop "à l'eau de rose" comme on dit. Mais c'est souvent le propre de ce genre de roman. Un bon moment de lecture, une jolie plume très agréable à lire, une histoire toute mignonne et un personnage dont on s'attache. Pour un premier roman, c'est une réussite! J'espère avoir la chance de lire les prochains!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!
    L'auteur sur facebook

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Les fées du hasardTitre : Les fées du hasard

    Auteur : Axelle Lemagny

    Éditeur : auto-édition

    Date de parution : 24/01/2019

    Format : grand

    Nombre de pages : 185

    Prix : 17.94 €

     Résumé de l'éditeur :

    N'ayant pas la maîtrise du temps ces derniers temps, mon réveil sonna alors que je l'avais programmé pour ne pas oublier mon dîner. Mes rêveries du passé attendront. Pour l'heure, il faut que je m'active et que j'aille me préparer ; ma table est réservée. Mais avant de me lever, je me saisis en hâte de l'enveloppe à fenêtre transparente qui trône toujours sur mon guéridon, la décachette et mes yeux parcourent avec frénésie ces lettres et ces chiffres devenus si familiers. Je souris. À présent, je sais. Sur mes lèvres, ce sourire étrangement contrit me surprit.

     

     

    Mon avis :

    Nous voilà devant un roman poétique, parsemé de petits vers colorés et enchantés, un vrai roman de vie bien écrit.

    Anaïs retrouve des amies lors d'une diner. Elles se connaissent toutes depuis longtemps mais chacun a pris un chemin différent, elles aiment donc se retrouver de temps en temps pur refaire le monde et prendre des nouvelles les unes des autres. Anaïs nous les présente une à une, chacune leur tour ayant un chapitre lui étant dédié. Elle nous les raconte, elle les décrit, parle de leurs passions, de leurs caractères et de leurs façons de vivre. On a vraiment l'impression de les connaitre et chaque lecteur peut s'identifier à l'une ou l'autre, ces dernières étant toutes différentes. Anaïs se permet également de comparer sa vie avec chacune de ses amies, se rendant facilement compte que sa vie à elle n'est pas si terrible finalement. Elle a la vie qu'elle a choisit même si parfois elle se pose des questions.

    En parallèle, on découvre Ulysse, un homme avec qui Anaïs passe une soirée. On ne le connait pas vraiment lui, contrairement aux filles. Ils passent la soirée à se raconter leur vie, leurs souvenirs... C'est beaucoup plus simple et très chaleureux.

    J'ai mis un peu de temps à comprendre qu'on parlait de la même personne dans tous les chapitres, j'imaginais plutôt deux histoires différentes avec deux personnages bien distincts dans ces deux scènes. Mais c'est bien Anaïs qui nous raconte, à chaque fois, sur deux époques différentes. Je ne pense pas spoiler en vous le disant, c'est juste moi qui n'avais pas pris la mesure des choses. Et puis à un moment, tout se recoupe... Des destins se croisent, au gré du hasard, dans le passé comme dans le présent. La montagne, toile de fond du roman, permet à l'auteur de nous imprégner d'une ambiance particulière. La photo de couverture est magnifique et très bien choisie pour un tel roman.

    J'aime cette Anaïs que l'auteur a choisit de nous présenter. J'ai passé un très bon moment avec elle. Elle est une femme simple, plutôt banale et sa vie ressemble à beaucoup d'autres femmes. Elle remet en doute la question du choix, du hasard, des envies... C'est un joli roman je trouve, avec un dénouement plutôt intéressant...

    Achetez ce livre sur Amazon.fr! 

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • La théorie des poignées de mainTitre : La théorie des poignées de main

    Auteur : Fabienne Betting

    Éditeur : Les Escales

    Date de parution : 18/06/2020

    Format : grand

    Nombre de pages : 183

    Prix : 18.90 €

     Résumé de l'éditeur :

    Qui n'a pas eu vent de la théorie des poignées de mains ou des degrés de séparation ? Selon cette idée, il ne nous suffit que de quelques connaissances pour relier n'importe qui dans le monde.
    Un jeune doctorant, Antoine Cavallero, s'est mis au défi de nous le démontrer.
    Un véritable tour du monde l'attend. Et qui ne sera pas de tout repos ! Antoine Cavallero, jeune étudiant en statistiques, a choisi pour son doctorat un sujet peu conventionnel : la Théorie des poignées de main, ou l'idée selon laquelle nous connaissons tous quelqu'un qui connaît quelqu'un qui connaît quelqu'un... pouvant nous relier à n'importe quel individu sur notre planète via six degrés de séparation. Mais ce séduisant postulat est-il exact ? C'est ce qu'Antoine s'est mis en tête de prouver.
    Alors qu'il présente ses recherches à l'occasion d'un colloque, un grand professeur, irrité par son arrogance, le met au défi de mettre sa théorie en pratique. Antoine devra retrouver un individu choisi au hasard et démontrer que seules cinq personnes les séparent.
    Piqué au vif, l'étudiant accepte et se lance à corps perdu dans un tour du monde fou et trépidant qui le mènera de Corfou à Bari en passant par Hô Chi Minh-Ville, Atlanta et Genève.

     

     

    Mon avis :

    Je ne savais pas trop à quoi m'attendre avec ce roman mais ayant aimé le premier de l'auteur (Bons baisers de Mesménie), ma curiosité l'a emportée.

    Antoine Cavallero est un jeune doctorant en statistiques. Alors qu'il intervient pour présenter sa thèse, un grand professeur le met au défi de prouver que sa théorie selon laquelle nous connaissons tous quelqu'un qui connait quelqu'un qui connait quelqu'un, pouvant nous relier à n'importe qui à travers le monde par 6 degrés maximum de séparation, est possible et vérifiable. Antoine accepte ce défi qui va le faire voyager et le mener très loin...

    J'ai beaucoup aimé ce roman qui apparaissait plus comme scientifique qu'humain. Et pourtant, je me suis retrouvée avec des personnages sympathiques et intéressants, avec une histoire qui leur est propre, des situations émouvantes, des souvenirs, des liens... Bref, une vraie aventure humaine dans toute sa splendeur! J'ai adoré suivre les pérégrinations d'Antoine. Il y a de l'humour dans cette histoire, de la vie, du suspense... Et on voyage à travers des époques, des vies, des souvenirs et des pays en tous genres.

    Le dénouement est très fort, vraiment sympa, très ouvert, j'ai beaucoup aimé. Je ne connaissais pas du tout cette théorie des poignées de main, je suis contente d'apprendre son existence et je pense même m'y pencher un peu plus dessus. Qui sait? Peut-être découvrais-je des personnes que je ne soupçonnais pas dans mon entourage et qui finalement sont reliées!

    Un grand merci à l'auteur et sa maison d'édition pour leur confiance et surtout pour cette proposition de lecture. Je vais être honnête, sans cette demande de leur part, je ne me serais jamais penchée sur ce roman et je serais passée à côté d'un très bon roman que j'ai vraiment eu plaisir à lire. Je le conseille à tout le monde, les fans de n'importe quel genre! Parce qu'il n'a pas vraiment de "case" où le mettre, il est tout simplement un roman de vie.

    La couverture est colorée et représente bien le roman mais je ne l'aime pas particulièrement. Je ne trouve pas qu'elle attire l’œil. Par contre, le synopsis est alléchant et c'est grâce à lui que j'ai accepté de découvrir cette histoire. 

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Les autres titres de l'auteur :

    Bons baisers de Mesménie

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Les effluves indélébilesTitre : Les effluves indélébiles

    Auteur : Tom Lavallée

    Éditeur : Auto-édition

    Date de parution : 28/04/2020

    Format : grand

    Nombre de pages : 298

    Prix : 14.90 €

    Résumé de l'éditeur :

    Dans un petit bourg de campagne, quatre jeunes trentenaires vivent au rythme des traditions locales, entre soirées arrosées et matinées embrumées. Chacun reste bien à sa place, de sorte que rien ni personne ne dépasse. La routine est un anesthésique puissant et bienfaiteur, pour qui préfère oublier les affres du passé. Quand, au hasard d'une sortie en ville, Vince découvre un roman faisant le récit de leur traumatisme commun, la machine bien huilée des interactions de la clique se grippe. Les tourments refont alors surface. De fil en aiguille, Brioche, La Biche, Vince et Rousine vont devoir sortir de leur torpeur, s'ouvrir les uns aux autres et partager cette peine qui les ronge depuis des années.Et toujours ces questions, qui les obsèdent : où est-il, le monstre à l'origine de leur malheur ? Qui est-il, celui qui a fauché leur ami d'enfance et par là-même volé leur insouciance ? Si onze années ont passé, la colère est intacte. Les relents du passé ne s'effacent jamais vraiment.

     

     

    Mon avis :

    J'avoue, dès la lecture des premières pages, j'ai pensé que j'allais m'ennuyer. En effet, il ne se passait rien, l'histoire était plate et sans intérêt (en tous cas, moi, je ne le voyais pas). Et puis petit à petit, l'auteur nous dresse un portrait très riche de tous les personnages. Leurs sentiments sont bien travaillés, la psychologie de chacun est mise en avant de belle manière et on apprend à vivre avec eux, avec leurs forces et leurs faiblesses à chacun. Et on s'identifie, ou pas, on aime, ou pas, on prend part, ou pas, à leur vie. 

    On fait la connaissance de quatre potes d'enfance, quatre potes qui sont reliés par une amitié sincère mais également par un passé commun. A presque 30 ans, ce passé les ronge mais personne n'en parle. Alors ils se retrouvent tous les quatre régulièrement chez Brigitte, celle qui leur vend de la boisson alcoolisée, celle qui les écoute chaque jour, comme un rituel immuable.

    Il y a Brioche (Charles) qui aime manger (et boire!), sa vie n'a aucun sens sans ces deux passions. Il n'aime pas son métier, il est seul et il n'a que ses trois amis dans la vie qui le rendent heureux... Mais un jour, il apprend qu'il a un cancer et qu’il doit absolument vivre sainement s'il veut pouvoir profiter de la vie plus longtemps...

    Il y a également Rousine (Antoine) le beau gosse de la bande, toujours très jovial avec tout le village. Tout le monde l'apprécie car il est tout le temps heureux et sympathique avec tout le monde. Et si ce n'était qu'une façade?

    Le troisième est Vince (Vincent), très littéraire, il adore les livres. Il a même une manie très intrigante que je vous laisse découvrir et mon attachement pour lui est lié à cette dernière ; en effet, j'ai la même!

    Et puis il y a la Biche (Benoit). Lui, on ne le cerne pas trop, et même si ses copains pensent bien le connaitre, un livre fera découvrir la vérité sur ce garçon plutôt discret.

    Se connaissent-ils tous bien comme ils en sont persuadés?Ont-ils des secrets les uns pour les autres?

    J'ai beaucoup aimé ce roman plein de bons sentiments, bourré de pudeur, d'amour et d'amitié. Tous se sentent coupables de quelque chose mais quoi? Petit à petit, les langues se délient et on en apprend un peu plus sur le drame qui a bouleversé leur vie il y a 11 ans. Et on aimerait faire partie de cette bande de potes, on aimerait les aider à vivre mieux, à se sentir heureux malgré le drame. On aimerait tellement les aider!

    Bravo à l'auteur pour sa psychologie poussée sur chacun des personnages. J'ai vraiment beaucoup aimé les suivre dans leurs petits tracas quotidiens. On découvre qu'ils ont tous besoin d'aide finalement et on se sent impuissant face à leur détresse commune. J'ai beaucoup aimé la fin également, l'auteur a su terminer par un épilogue comme je les aime.

    Un très beau roman sur l'amitié, sur les secrets, sur l'alcool aussi, mais également sur le poids des années et les secrets qui étouffent. A lire et à découvrir de toute urgence, on en sort pas forcément indemne.

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    L'auteur sur Facebook

    L'auteur sur Babelio

    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique