• Littérature française

  • Auteur : Raffaella Baroncini

    Éditeur : France Libris

    Date de parution : 02/06/2017

    Format : semi-poche

    Nombre de pages : 162

    Prix : 14.00 €

     

    Résumé de l'éditeur :

    Elsa, jeune avocate parisienne est suivie pour infertilité inexpliquée. En désespoir de cause, elle part suivre une cure dans une petite cité thermale du sud-ouest, réputée pour ses eaux salées aux vertus miraculeuses. Sur les conseils de sa mère, une célèbre pénaliste, elle logera chez un vieil ami de la famille passionné d Histoire Napoléonienne et croyant, dur comme fer, à la mémoire des lieux. Là, et contre toute attente, elle rencontrera des personnages insolites qui lui révèleront un terrible secret sur son passé.

     

     

    Mon avis :

    C'est un roman simple, sans prétention que l'auteur nous laisse lire ici. Une histoire somme toute banale, Elsa, jeune femme amoureuse de Romain, n'arrive pas à tomber enceinte malgré les nombreux tests effectués. Elle décide de partir se ressourcer chez un ami de sa mère, John, habitant près d'un centre de cure. C'est là-bas qu'elle va découvrir des secrets de famille dont elle ne se doutait pas.

    J'ai trouvé le roman sympa mais sans vraiment de rythme, le suspense a été de courte durée, j'ai vite compris la finalité. Je me suis un peu ennuyée, l'auteur se perd dans des détails inutiles et l'intrigue perd un peu de charme. Je crois que je suis déçue car finalement, ce n'est pas l'infertilité qui est traitée mais plutôt les secrets de famille, les mensonges et le poids du passé. Bien sûr ce sont des sujets intéressants que j'apprécie en général mais le synopsis est trompeur est j'attendais plus une histoire basée sur l'infertilité, sur le manque d'enfant, sur l'amour entre un homme et une femme qui n'arrivent pas à devenir parents...

    L'auteur a une plume agréable, je ne peux pas dire le contraire, les mots sont purs, simples et même poétiques. Tout est fluide et agréable. Concernant la couverture, je l'aime beaucoup mais je trouve qu'elle n'est pas en lien avec le roman en lui-même et peut prêter à confusion. Le titre en revanche est parfait!

    Je remercie toutefois l'auteur pour sa confiance et sa gentillesse. J'ai passé un bon moment malgré tout car l'histoire et la plume sont agréables. C'est une belle histoire sur les secrets de famille qui peuvent tout détruire, il aurait juste fallu garder le suspense plus longtemps...

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    3 commentaires
  • Auteur : Katia Cajus

    Éditeur : Rebelle

    Date de parution : 15/09/2016

    Format : grand

    Nombre de pages : 275

    Prix : 18.00 €

     

     Résumé de l'éditeur :

    Un mari, des enfants, un métier prenant, des ennuis fréquents, Céleste ne sait plus qui elle est et ce qu'elle fait dans cette vie de femme surbookée. Au fil des pages de son journal, elle va prendre conscience que la vie n'est pas un long fleuve tranquille et que tout peut basculer. Au sommet d'un conflit familial, elle suivra les voies impénétrables du destin et oser l'aventure, sous toutes ses formes. N'avez-vous jamais rêvé à changer de vie ?

     

     

    Mon avis :

    La vie peut parfois réserver des surprises, il ne faut jamais abandonner, toujours croire en ses rêves!

    C'est ce que Céleste, une jeune femme mariée, mère de famille, réalise un jour, après un coup du sort. Eh oui, rien n'est jamais acquis, et elle va vite le découvrir. Sa vie est assez simple, elle est professeur des écoles, elle aime son métier, elle s'occupe de ses enfants, de la maison, elle a une vie bien remplie (les femmes vont vite se reconnaitre dans ce qu'elle nous raconte). En effet, sa vie est parfaite, mais un petit quelque chose fait que, il lui manque une étincelle.

    J'avoue avoir eu du mal à rentrer dans cette histoire tellement la vie de Céleste est plate, monotone et sans grand intérêt puisqu'elle a la même vie que moi à peu près. Mais plus les pages défilent, plus on se prend d'amitié pour cette jeune femme qui a des rêves plein la tête et qui refuse de les laisser trainer. Et si elle les réalisait? Pourquoi pas finalement? Elle pourra au moins dire qu'elle a essayé et elle n'aura donc aucun regret! Et on ne sait jamais, ça pourrait marcher!

    Bref, ce journal intime que nous révèle Céleste nous prouve que la vie peut être intéressante, peut prendre de l’ampleur grâce à des petits riens, rien qu'en y croyant! J'ai passé un très bon moment en sa compagnie, elle m'a permis de comprendre et de réaliser qu'il ne faut pas baisser les bras, qu'il faut se battre pour réussir à être heureuse, que rien n'est jamais acquis et surtout, qu'il faut croire en ses rêves. C'est une sorte de roman feel-good, une histoire qui fait du bien, une auteur à suivre...

    Un grand merci à l'auteur pour sa confiance!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    8 commentaires
  • Auteur : Annie Fayet

    Éditeur : auto-édition (BoD)

    Date de parution : 23/11/2015

    Format : grand

    Nombre de pages : 424

    Prix : 19.90 €

     

    Résumé de l'éditeur :

    Paris, septembre 1941,

    Claire, étudiante idéaliste et entière, s’engage dans la Résistance avec l’insolence frondeuse de sa jeunesse, sans présager un instant des sombres conséquences qui en découleront et des douloureux sacrifices auxquels son âme devra consentir au nom de la lutte contre l’Allemagne nazie.
    Dans la famille Saint-leu, dont la jeune fille est la cadette, on n’accepte ni la défaite ni la collaboration éhontée du gouvernement de Vichy. Vincent, son frère aîné, s’embarque pour Londres.
    Du fin fond de la campagne lotoise, ses parents, quant à eux, tentent d’arracher le plus grand nombre d’enfants juifs aux griffes barbares de la déportation et à la traque acharnée de la police vichyste.

    Dans une France occupée, livrée à l’oppression et à la tyrannie de la botte hitlérienne, des destins se croisent et se révèlent, sombres ou flamboyants, selon le choix que chacun fait.
    Une chronique de la vie de Français ordinaires, placés dans des circonstances extraordinaires et ballottés par la sourde réalité de l’Histoire. Un quotidien où se mêlent espoirs de lendemains meilleurs, craintes d’une dénonciation anonyme, opérations clandestines et règlements de comptes sanglants.

     

     

    Mon avis :

    Je retrouve avec grand plaisir l'auteur Annie Fayet pour une nouvelle aventure. Après "Une vie ne suffit pas" où nous avons fait la connaissance de Marietta, une jeune femme combattive et pleine de ressources, nous nous trouvons cette fois avec ses descendants.

    Et c'est pendant l'occupation que nous allons suivre le destin de Claire, une jeune femme aussi forte que le fut sa maman et les membres de sa famille. L'auteur me plait grâce à cette plume tellement fluide que tout devient simple, une plume tellement agréable que les mots passent sous nos yeux, les pages se tournent à une vitesse folle et on arrive déjà à la fin qu'on n'a pas eu le temps de comprendre pourquoi. C'est vraiment plaisant de lire un roman comme celui-ci! L'intrigue nous plonge dans l'Histoire et l'auteur est très documentée, ce qui permet au récit une fluidité et un rythme intéressant.

    J'avais déjà beaucoup aimé l'histoire de Marietta dans le premier tome et il est vrai que l'auteur a réussi ici à nous replonger dans une famille que l'on connait finalement. On s'y retrouve facilement, et on s'imprègne des personnages au fil des pages comme si on les connaissait déjà. Nous avançons de rebondissements en rebondissements, le passé est toujours présent et si on a lu le tome 1, tout se met en place dans un schéma tellement évident qu'on se dit parfois qu'on aurait dû comprendre avant. Bien sûr, je rassure ceux qui n'ont pas lu le tome 1 qu'il n'est pas obligatoire de le lire, je trouve ces deux romans complètement indépendants.

    Grâce à des personnages attachants, des histoires incroyables, une famille unie (ou pas!), un passé commun, et surtout une époque compliquée, l'auteur a su me faire voyager et prendre du plaisir dans ma lecture.

    Merci encore une fois à l'auteur qui doit continuer à nous ravir avec ses histoires de famille et sa plume si agréable.

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Auteur : Jacques-Victor Caramin

    Éditeur : Persée

    Date de parution : 15/06/2015

    Format : grand

    Nombre de pages : 324

    Prix : 22.40 €

     

     Résumé de l'éditeur :

    Samuel est fils de paysan, malheureusement celui-ci se blesse pendant une journée de labeur aux champs. Il est transporté d’urgence au cabinet du généraliste Céline Marion. C’est là que Samuel fera la connaissance de Rebecca, fille du célèbre Lilian Schmidtz, l’un des plus gros producteurs de spiritueux de la région genevoise. La vie de Samuel a basculé, son amour pour Rebecca est intense et fougueux. Lilian Schmidtz voit d’un œil méprisant cette liaison entre sa fille et ce misérable, comme il aime à le dire. La tourmente régnera, les tracas, et l’injustice. L’argent et le pouvoir peuvent déplacer des montagnes, par contre l’amour peut les remettre à leurs places.

     

     

    Mon avis :

    Je m'attendais à un roman du terroir, un vrai de vrai. Et j'ai été agréablement surprise de découvrir un roman magnifique. C'est un mélange de roman de terroir (l'histoire se passe à la campagne), de roman d'amour (il en faut toujours un peu), de difficultés familiales, un roman d'aventures et une petite part de polar. Bref, c'est un magnifique mélange de plusieurs genres, mené d'une main de maitre par un auteur qui mérite d'être reconnu comme un vrai auteur à part entière. Une belle plume, un très beau roman.

    L'histoire démarre par la naissance de Samuel, dans une famille déjà en difficulté financière à la campagne. Il est alors confié aux bons soins de ses grands-parents avec qui il va apprendre beaucoup de choses, notamment le goût de la vie. Un jour, il rencontre celle qui, il en est certain, sera la femme de sa vie. Mais comme Roméo (dans Roméo et Juliette), il va avoir du mal à se faire accepter par les parents de sa belle, surtout par le père qui refuse que sa fille fréquente un pauvre. L'amour est-il plus fort que tout? Malgré la séparation qu'il vont devoir subir, leur amour sera sans faille...

    Un final au top, vraiment beau, une intrigue touchante, une histoire d'amour comme on aimerait tous en vivre! Avec des personnages vraiment bien construits, les gentils, les méchants... Tout est parfait, tout est bien mené et j'ai été triste de voir la dernière page arriver.

    La couverture est plus que parfaite, de belles couleurs, un moulin qui a sa place, les yeux d'une femme... et un titre au top! Très réussie!

    Merci beaucoup à l'auteur pour cette magnifique lecture qui m'a permis de passé un vrai bon moment de lecture!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • Auteur : Rémy Pulvar

    Éditeur : Amalthée

    Date de parution : 10/12/2014

    Format : grand

    Nombre de pages : 121

    Prix : 13.30 €

     

     Résumé de l'éditeur :

    Duane Pulvar est un jeune Créole parisien du quartier d’Alésia, endroit agréable, vert et ensoleillé en cette saison d’été. Prospère, il est propriétaire d’un magasin de jeux vidéos qui fait recette. Il a une femme charmante et a deux adorables enfants. Une vie paisible. Mais un jour tout bascule... Des démons du passé surgissent dans ses cauchemars. Son cousin Rémy doit alors le questionner et l’entendre longuement conter l’horreur d’un épisode de l’histoire de l’humanité. Même si l’ancêtre de Duane veille sur lui et sa famille, les vies des hommes noirs, blancs, métis d’une époque révolue sont fauchés par une lame d’acier et la haine d’Aromos le cruel marin espagnol. Le bruit de l’esclavage résonne tel un grognement du mal, tourbillonnant dans la tête de Duane, seul, entre sa réalité où il a tout détruit et cette effroyable porte temporelle. Ce passage vers l’horreur, se refermera-t-il ? Rémy Pulvar, neveu de l’auteur César Pulvar, est un grand amateur de musique noire américaine et musicien lui-même, passionné de littérature et de cinéma. Il a écrit les textes de chansons, de courts et longs métrages, de scénarios, des nouvelles. Les vagues enchaînées est son deuxième roman.

     

     

    Mon avis :

    L'esclavagisme n'est pas un sujet facile à traiter et l'auteur réussi ici à nous transporter dans une époque difficile où le "nègre" n'est rien qu'un instrument...

    Quelle belle façon d'aborder ce thème! Quelle imagination! J'ai passé un très bon moment en compagnie de Duane, un jeune noir, qui vit dans la terreur de devenir complètement fou. En effet, il raconte avec beaucoup de passion ce qu'il vit depuis quelques mois : il entend des voix, il rêve et découvre un passé terrifiant, celui de ses ancêtres qui ont été réduit à l'état d'esclave. Et si tout ceci était vrai?

    C'est dans son récit à son cousin Rémy que nous comprenons petit à petit ce qui lui arrive. Entre fantastique et réalité, l'auteur nous livre une période du passé où les droits des hommes sont bafoués, où l'esclavage est une partie de plaisir pour les blancs, où les noirs luttent pour survivre...

    Un petit roman bien construit, une réalité difficile à lire et une écriture agréable. Merci à l'auteur pour son imagination!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique