• Littérature française

  • Ad-dictionTitre : Ad-diction

    Auteur : Guilhaine Chambon

    Éditeur : Le Lys Bleu Éditions

    Date de parution : 01/10/2020

    Format : grand

    Nombre de pages : 261

    Prix : 19.30 €

    Résumé de l'éditeur :
    Ce livre nous plonge au coeur de la vie d'une femme, Marthe, la soixantaine. Une vie banale, une fille qui représente beaucoup pour elle. Tout va basculer le jour où elle tombe dans la lecture comme d'autres dans la drogue. Elle qui ne lisait pas va se découvrir une passion pour les livres, en trouvant par hasard L'écume des jours de Boris Vian abandonné sur un siège du métro. À partir de ce jour, sa passion va grandir et prendre une part démesurée dans sa vie. Comme toute addiction, la lecture a aussi des effets pervers. Un jour, elle décide sur un coup de tête de voler deux livres à fort tirage dans une librairie pour les jeter à la poubelle. C'est le début d'un engrenage plutôt kafkaïen avec condamnation du tribunal, obligation de se soigner, psy et groupe de paroles... Ce livre nous fait basculer insensiblement dans un univers surréaliste et angoissant et se situe dans la lignée de Kafka et Boris Vian.

     

    Mon avis :

    Vous vous souvenez de votre premier livre lu seul? Celui qui a fait de vous un lecteur à part entière? Celui qui vous a donné cette passion pour les livres? Moi oui! C'est "Le petit Nicolas". J'ai compris à ce moment-là que les les mots pouvaient faire du bien, qu'ils pouvaient être partagés, qu'ils guérissaient de tous les maux (ou presque!) et que les mots avaient un sens. Marthe aussi s'en rappelle, comme si c'était hier. Et pourtant elle a aujourd’hui 63 ans. "L’écume des jours" de Boris Vian l'a choisie, et dès ce jour, Marthe est devenue accro aux livres. Une vraie addiction qui lui prend tout son temps et qui un jour, la mène trop loin... jusqu'à la faute, le vol de deux livres à la librairie.

    Je suis rentrée dans ce roman tout de suite sans avoir eu envie d'en sortir à aucun moment. Quel bonheur cette Marthe! Elle n'a pas forcément eu une vie facile mais elle est attendrissante, une sorte de petite ingénue qu'on aimerait protéger comme un bébé. Marthe revient sur tout le chemin parcouru depuis la rencontre avec ce roman qui a bouleversé sa vie et elle nous partage des moments tendres de son existence. C'est agréable et tellement passionnant de suivre ce petit bout de bonne femme qui a la même passion que moi : les livres! Quel bonheur de lire un roman sur le livre!

    Marthe aime posséder les livres, elle ne se voit pas s'en séparer, comme un bon nombre de passionnés, une vraie drogue. Mais alors comment va-t'elle faire après sa rencontre avec l'exécrable Docteur Taboutine, le psychanalyste qu'elle est obligée de rencontrer plusieurs fois par semaine suite à une décision de justice? J'avais envie de me pointer chez lui et de lui dire ses quatre vérités en face! Quel vrai misogyne et macho! Et que dire de tous les autres médecins qui ont suivi? La pauvre Marthe ne sait plus comment s'en sortir... Heureusement, elle a Sophie, sa meilleure amie depuis tant d'années. J'aime cette amitié qui les lie toutes les deux, elle leur apporte beaucoup de bonheur et ça se sent.

    La couverture quant à elle, aurait pu être plus originale, plus en phase avec l'intrigue du roman. Elle n'attire pas l’œil du futur lecteur qui ne sait pas vraiment à quoi s'attendre avec cette première impression. C'est dommage, une couverture plus colorée et plus gaie attirerait sans aucun doute un plus grand nombre de passionnés.

    Un très bon roman, une merveilleuse histoire qui plaira à tous les passionnés des livres!

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • La vraie vie des ch...Titre : La vraie vie des ch...

    Auteur : Guillaume Roncen

    Éditeur : Éditions Encre Rouge

    Date de parution : 01/05/2020

    Format : grand

    Nombre de pages : 112

    Prix : 15.00 €

    Résumé de l'éditeur :
    Il est des rencontres que seul le destin peut causer. Haq et Alyasar en sont le parfait exemple. Toutes deux nées en Chine, leur rencontre remonte précisément au jour de leur naissance. Il faisait froid ce jour-là mais quelques rayons de soleil arrivaient enfin à percer un ciel extrêmement pollué. Ces rayons de soleil ressemblaient alors aux prémices d’une vie tranquille, remplie de bonheur. Après avoir traversé ensemble la terre entière, Haq et Alyasar finissent par s’installer, malgré elles, dans le nord de la France afin d’y couler des jours heureux, de mener une vie simple, une existence paisible, jusqu’au jour où…

     

    Mon avis :

    Roman court très énigmatique et original. On ne sait pas grand chose des deux personnages principaux, on connait leurs noms : Haq et Alyasar, et on sait qu'elles sont très amoureuses l'une de l'autre. C'est Haq qui nous raconte leur histoire... Elle commence par leur rencontre, leur amour et nous parle de leur quotidien. Ce quotidien qui se traduit par le boulot et les jours de repos essentiellement. L'auteur abuse même de tout ça et ne nous parle que de ça pendant plusieurs pages, devenant lassant..

    On sait bien qu'il y a quelque chose de bizarre, le lecteur se demande bien qui peuvent être ces deux êtres si amoureux l'un de l'autre mais à la fois si mystérieux... On ne cesse de s'interroger, on laisse notre imagination faire le reste mais à chaque fois, je suis tombée à côté. J'ai aimé ce côté suspense, j'ai adoré chercher qui elles sont, essayer de deviner, trouver la faille dans le texte, les mots, les situations... Mais bravo pour tout ça, c'est machiavélique, je n'ai rien réussi à trouver par moi-même. Et puis à la page 101 (sur 112), je me suis sentie très bête, car j'ai enfin compris qui étaient Haq et Alyasar. Alors j'ai relu le livre dans son intégralité (oui oui!!!) et là, je me suis dit que j'aurais pu deviner bien plus tôt. Finalement, c'est tellement simple! Mais je suis passée complètement à côté de leurs identités, alors que c'est évident.

    L'auteur parsème son texte de paroles de chansons et de films il me semble, j'ai pu en reconnaitre quelques-unes mais je suis persuadée que certaines m'ont échappées...

    Un court roman très sympa, un peu trop répétitif et rébarbatif parfois, mais une enquête personnelle que j'ai adoré mener. Très original, je pense que l'auteur mérite d'être lu pour sa fantaisie.

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    L'auteur sur Facebook

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Mes vieux amantsTitre : Mes vieux amants

    Auteur : Philippe Frot

    Éditeur : auto-édition (BoD)

    Date de parution : 20/04/2020

    Format : grand

    Nombre de pages : 247

    Prix : 17.00 €

     
    Résumé de l'éditeur :
    Fabrice Vigo est aussi épanoui dans sa vie de couple qu'au travail. Il est responsable du personnel dans une maison de retraite qui bouscule les conventions. Sa vie va basculer avec l'arrivée de deux nouveaux résidents, Clovis et Madeleine. Alors qu'ils ne se connaissaient pas, ces deux octogénaires vont vivre un grand amour. Chacun des deux a son histoire et cette relation n'est pas la bienvenue pour tous. Lorsque la maladie va frapper l'un des deux, Fabrice Vigo va se trouver confronté à une terrible décision. Doit-il aider l'un des deux à mourir, voire les deux?

     

     

     

    Mon avis :

    Bon, j'avoue que j'ai été un peu énervée au début de ce roman. C'est vrai ça! Pourquoi commencer, dans le prologue, par révéler une partie de la fin? On sait dès le début que Fabrice se retrouve en prison, on ne sait pas tout de suite pourquoi mais ça me gâche ma lecture personnellement! Et puis je me suis vite rendue compte que l'auteur passait du passé (pas très lointain) au présent (en prison)... Et j'avoue, je n'aime pas!

    Mis à part cette particularité que plusieurs auteurs choisissent pour leur roman, le reste est super! Oui, l'histoire de Fabrice est vraiment très belle et bien racontée. Ce dernier vit avec Cécile, ils ont tous les deux un emploi-du-temps chargé mais ils s'aiment et adorent se retrouver de temps en temps en repos, rien que tous les deux pour profiter l'un de l'autre.

    Fabrice est responsable du personnel soignant dans une maison de retraite pas tout à fait comme les autres. En effet le directeur, Monsieur Valence, ils ont la même vision de la vie pour leurs résidents. Ces derniers ne doivent en aucun cas sentir qu'ils sont ici dans leur dernière demeure mais au contraire, venir pour trouver une nouvelle famille. L'entente est cordiale entre tous, soignants comme résidents, et rien ne doit venir troubler ce petit monde. Mais lorsque Madeleine et Clovis débarquent un jour, tout va être chamboulé...

    J'ai beaucoup aimé Fabrice qui se donne corps et âme pour son travail et pour le bien-être de tous les habitants de cet EHPAD. Cette maison de retraite ne doit en aucun cas être un mouroir et il y arrive parfaitement. Il souhaite que les soignants ne soient pas seulement là pour leur "job" mais aussi pour être une épaule pour les résidents, une seconde famille alors que certains ne voient même plus la leur. Ça fait vraiment rêver une maison de retraite comme celle-ci! Je ne suis pas sûre que ça existe comme tel, mais je suis persuadée que beaucoup d'EHPAD font de leur mieux, avec leurs moyens.

    L'imparfait du subjonctif et le passé simple sont un peu trop utilisés dans cette histoire, je trouve cela très moche à la lecture, mieux vaut rester sur du présent ou de l'imparfait.

    Une belle histoire qui confond l'amitié, l'entraide, l'amour, le bonheur, mais aussi la maladie, la peine, le déchirement, les cas de conscience... Ça donne à réfléchir, le sujet principal, le but du roman est très d'actualité et permet de remettre sur le papier les différentes questions que l'on se pose. Ne vaudrait-il pas mieux que nos politiciens se penchent sur la question de la fin de vie plutôt que de réfléchir à des sujets complètement inutiles? A méditer!

    Un très beau roman, très émouvant, qui bouscule certaines conventions et qui remet en question certaines idées importantes de notre société. Est-ce que chaque être humain ne mérite pas de vivre, comme de mourir, dans la dignité?

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    L'auteur sur Facebook

    L'auteur sur Babelio

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Tolbiac Juillet tome 3 - La Tentation de PandoreTitre : Tolbiac Juillet tome 3 - La Tentation de Pandore

    Auteur : Cédric Blondelot

    Éditeur : auto-édition

    Date de parution : 12/08/2020

    Format : grand

    Nombre de pages : 325

    Prix : 20.00 €

      Résumé de l'éditeur :

    Un étrange musée. Sublime et terrifiant à la fois. Une centaine d'individus masqués se livrent à un cérémonial pour le moins troublant. Quant à Tolbiac, reparti bredouille de ce Salut Maman, il s’est éloigné dans un frileux chagrin. Noël l’entraîne ensuite du côté de Saint-Malo, où il retrouve le Vieux Garibot. Mais son séjour lui réserve une cascade d’étrangetés. Tolbiac ne rêvait pourtant que d’un peu de calme pour reconquérir Cathy.

     

     

    Mon avis :

    Alors là, j'avoue être bluffée! On dirait pas comme ça, mais en fait, cet auteur est un génie... Non seulement, quand il fait la pub de ses écrits il n'a aucune prétention mais en plus, il fait des synopsis qui titillent la curiosité! Et quand on se laisse happer par la couverture et ce que l'auteur nous propose, on tombe dans un texte magnifiquement bien travaillé, très joliment proposé et différent de tout ce qu'on peut lire par ailleurs... Bravo à lui!

    Le second tome m'avait un peu moins plu mais là, je retrouve le personnage que j'ai tant aimé, le style et le ton donné dans le premier tome. L’auteur a su redonner une meilleure dynamique à cette suite qui n'est sans doute pas la dernière. En effet, avec le dénouement que l'auteur nous a réservé, je pense qu'un quatrième tome est en préparation!

    Tolbiac est toujours en attente de découvrir tout ce qu'il peut sur son passé, et là, il est à nouveau bien servi! Il va découvrir qu'il a une sœur jumelle et que la connexion entre eux est belle et bien réelle! Et si ce n'était pas qu'une légende? Je ne peux pas vraiment en parler, je n'ai pas de double et je n'en ai pas fécondé... On retrouve encore cet humour assez spécial que sait donner l'auteur à ses personnages et ses situations, on s'émeut pour quelques bizarreries de la vie et on adore le caractère étrange de Tolbiac.

    J'ai lu ce troisième tome peu de temps avant les fêtes de Noël et finalement, j'aurais peut-être dû attendre un peu pour le lire pendant mes vacances de fêtes de fin d'année puisqu'il en est question dans cet opus. Mais je suis dans l'ambiance tout de même. L'actualité est également bien présente avec des thèmes d'aujourd'hui tels que la politique, les manifestations, les stars de la télé-réalité et d'autres encore.

    Alors n'hésitez pas à tomber dans les filets de cet auteur, vous tomberez sans aucun doute sous le charme de cet énergumène de Tolbiac...

     Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    L'auteur sur Facebook

    L'auteur sur Babelio

    Le site de l'auteur

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • A l'aube de ma 3ème vieTitre : A l'aube de ma 3ème vie

    Auteur : Mich'l Grosmaire

    Éditeur : auto-édition

    Date de parution : 24/06/2020

    Format : grand

    Nombre de pages : 291

    Prix : 16.90 €

     Résumé de l'éditeur :

    Jeune femme de 28 ans, Maurelle s’épanouit dans sa vie entre Maxime, son compagnon, et une profession exaltante. Cependant, leur relation risque de se détériorer lorsque Maurelle attend un heureux événement. Cette maternité la confronte aux vieux démons affrontés pendant son enfance, alors qu'elle vivait auprès de sa mère foncièrement toxique !

    Apeurée par ses pires cauchemars, Maurelle, accompagnée de sa meilleure amie Éloïse, se réfugie chez son père pour réfléchir à cette démoralisante contradiction.

    La venue de Maxime décide cette future maman, soutenue par son entourage, à lui dévoiler son passé et ses craintes. Reproduira-t-elle l’environnement familial connu? Deviendra-t-elle un parent distant et isolé? À moins de trouver un exutoire pour envisager la vie désiréedepuis son enfance? Pourra-t-elle compter sur Maxime? Et, par-dessus tout, gardera-t-elle cet enfant ?

     

     

    Mon avis : 

    Maurelle est une jeune femme heureuse et amoureuse de son compagnon Maxime. Sa meilleure amie Éloïse est toujours là dans les bons comme dans les mauvais moments. Le jour où Maurelle apprend qu'elle est enceinte, elle panique et son état fait remonter des souvenirs qu'elle espérant avoir enfouit dans sa mémoire... Il lui faut tout annoncer à Maxime et prendre la bonne décision quant à l'avenir de ce futur bébé. Sera-t'elle une bonne mère? Ou reproduira-t'elle le schéma de la sienne? Maurelle a peur mais elle est bien entourée...

    Dans la première partie, le lecteur fait connaissance avec les principaux personnages. Il met en place la situation et laisse un questionnement dans l’esprit du lecteur : qu'a donc pu subir Maurelle dans son enfance pour être dans cet état? Partie un peu plate et banale, ça manque de pep's mais j’attends la suite tout de même...

    La deuxième partie est un peu plus intéressante car Maurelle et son père, Adelin, se confient auprès de Maxime. Ce dernier apprend enfin ce que subissait Maurelle dans son enfance. Même si ce qu'elle a vécu est grave, je n'ai pas beaucoup aimé l'approche de l'auteur, cette façon de raconter qui manque de chaleur et d’authenticité. Tout est raconté tellement facilement de la part du père et de sa fille que ça devient bizarre. Heureusement, il y a les preuves qui nous montrent la véracité des échanges mais l'auteur aurait dû nous les partager dans son intégralité et non les relater par les personnages...

    En troisième partie, l'auteur évoque les procès verbaux et les entretiens faits à l'époque. Adelin garde tout un dossier les regroupant. J'aurais aimé que ce soit un peu plus approfondi et que nous les lisons nous-même plutôt que ce soit Maurelle qui les répète. L'emploi de la première personne est pour moi mal choisi dans ce contexte. En effet, quand on veut se baser sur des faits réels, je pense qu'il est préférable de retranscrire les écrits dans leurs états réels. Relire les faits "réels", donne un meilleur aperçu de ce qui a pu se passer à l'époque. Par contre, les mots "vrais" dits par Maurelle donnent du poids à l'histoire et prouvent que l'auteur aurait dû faire de même avec toute son histoire. J'ai été un peu gênée par cette façon de procéder.

    En bref, je ne peux pas dire que je n'ai pas aimé ce roman. Celui-ci nous raconte une histoire réelle, dont les personnages ont pu se confier à l'auteur. Mais ça manque d’authenticité, il aurait fallu étoffer un peu plus quitte à en faire un roman bien plus long, en plusieurs tomes, pourquoi pas. Pour ma part, quand un roman est adapté d'une histoire vraie, je préfère lire les documents officiels retranscris dans le roman et non qu'ils soient relatés par les personnages. C'est dommage.

    Néanmoins, ce roman doit être lu car il ouvre les yeux sur certaines pratiques inadmissibles et souvent non perçues par l’extérieur. L'auteur souhaite, par son texte, ouvrir les yeux sur la vraie souffrance des enfants (et des adultes) lors d'un divorce mal négocié. Il est important de se quitter de "bonne" manière afin de ne faucher personne au passage...

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    L'auteur sur Facebook

    Le site de l'auteur

    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique