• Littérature française

  • Auteur : collectif

    Éditeur : Antidata

    Date de parution : 15/03/2015

    Format : poche

    Nombre de pages : 131

    Prix : 11.50 €

     

     Résumé de l'éditeur :

    Pour agrémenter ce voyage, nos aimables passagers trouveront à leur disposition une petite lampe, un fauteuil rouge et un bidon d'essence. Attention, des mangeurs d'absolu sont susceptibles d'agir dans ce train. Nous vous signalons aussi la présence d'un vieux traîne-santiags et du dernier homme libre. Les personnes voyageant en couple veilleront à rester amoureux à leur place toute la durée du voyage, et à ne descendre sous aucun prétexte à Jaligny-sur- Besbre. Au signal sonore, le dernier passager à monter à bord est prié de fermer la porte derrière lui. Attention aux marchepieds, le dernier échelon est glissant.

     

     

    Mon avis :

    J'ai souhaité découvrir ce recueil en lisant son synopsis sur la masse critique Babelio. Je m'attendais à tellement mieux! Que je suis déçue de certaines des nouvelles!

    En effet, je ne vais pas donner mon sentiment pour chacune des onze nouvelles car rares sont celles qui ont réussies à me charmer et à m'emporter. Ce thème du "dernier" me tentait pourtant vraiment et était vraiment disposé à me plaire. Dommage...

    J'ai trouvé que la majorité des nouvelles manquait de final surprenant, et pourtant, c'est ce que j'attends d'une nouvelle, qu'elle me "plombe" à la fin, que la chute soit grandiose. Et ça n'a pas été le cas pour la grande majorité. Certains auteurs n'ont pas réussi à me prendre dans leur filet avec leur écriture parfois trop classique ou encore bien trop recherchée. Je n'ai pas toujours tout compris aux histoires, bref, je n'ai pas adhéré totalement.

    Mais je vais tout de même parler des quatre nouvelles qui ont réussi à me faire sourire et apprécier ma lecture.

    La nouvelle numéro 5 de Laurent Banitz intitulée "Au signal sonore" est une magnifique nouvelle comme je les aime. Il y a de la tension du début à la fin, on ne sait pas où on va déboucher et on a hâte de comprendre ce qu'il se passe pour le personnage. J'ai été happée par le métro...

    La nouvelle numéro 6 de Justine Karamidès intitulée "Un nouvel asile" m'a beaucoup fait rire. Le parler des gens du village est vraiment sympa et original et vrai et leur histoire est très charmante. J'ai beaucoup aimé suivre leur petite aventure.

    La nouvelle numéro 8 de Guillaume Couty intitulée "Le dernier fermera la porte" est parfaite. On est perdu dans un immeuble de plusieurs étages, on se promène avec le personnage, on est baladé de-ci de-là et on ne sait pas du tout sur quoi on va déboucher... Une nouvelle toute en suspens!

    Je vais finir avec la nouvelle numéro 9 de Gilles Marchand, intitulée "90 watt" que j'ai trouvé toute mignonne. Elle nous laisse un message qu'il faut apprécier à sa juste valeur. J'ai aimé et compris, ça m'a touché.

    Quatre nouvelles sur 11 ce n'est pas beaucoup, alors je vous laisse vous faire votre propre opinion chacun. Bonne lecture!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Ce qui ne te tue pasTitre : Ce qui ne te tue pas

    Auteur : Claire Barreteau

    Éditeur : auto-édition

    Date de parution : 15/04/2018

    Format : grand

    Nombre de pages : 292

    Prix : 11.60 €

     Résumé de l'éditeur :

    Victime de harcèlement dans son adolescence, Anaïs est devenue une jeune femme fragile et introvertie. Avec l'arrivée d'Arthur, le nouveau directeur de l'hôtel dans lequel elle travaille, elle doit à nouveau affronter les fantômes de son passé. Réussira-t-elle à y faire face ? Entre roman psychologique et thriller, cette histoire qui mêle habilement le passé et le présent vous tiendra en haleine jusqu'à la dernière ligne.

     

     

    Mon avis :

    Ce roman est très difficile, j'en ressors complètement bouleversée. C'est l'histoire d'Anaïs, une trentenaire très fragile et assez sombre, qui se cache tout le temps et qui reste discrète en toute circonstance. On comprend très vite qu'elle est victime de harcèlement au travail et qu'elle revit ce qu'elle a vécu vingts années plus tôt à l'école et parfois même à la maison. On navigue entre les deux époques et on comprend vite que cette pauvre femme a une vie vraiment horrible. Comme je la plains! Elle m'a tellement émue! J'aurais aimé être celle qui est à ses côté et qui la comprend, l'aide et parvient à la sortir de cet enfer. J'aurais tellement voulu les dénoncer, les harceler eux aussi, leur dire toutes leurs vérités! C'est difficile à croire que ce qu'elle vit puisse être possible, et pourtant... Tellement de femmes et d'hommes subissent tout ça dans notre société! C'est affligent.

    J'ai beaucoup aimé lire ce roman, même si il est difficile à lire. En effet, le harcèlement que subit Anaïs est terrible et il est difficile d'être derrière le livre et de ne rien pouvoir faire. C'est une fiction, mais ça aurait pu être un témoignage tellement c'est criant de vérité.

    L'écriture est agréable, j'ai aimé la façon dont l'auteur nous racontait cette histoire. Il y a énormément de tension et on se demande à chaque page comment tout cela va se terminer. On a peur pour Anaïs, on craint le pire à chaque chapitre... L'auteur nous décrit tout le cheminement du harcèlement, on suit toutes les étapes et elle nous donne même parfois le sentiment du harceleur... Bravo, c'est une vraie réussite! C'est un très bon roman psychologique!

    Ce roman peut peut-être aider des victimes et même leur entourage pour reconnaitre les signes du harcèlement. Car malheureusement, il est bien trop présent et l'entourage ne voit pas toujours, voire même rarement. A mettre entre toutes les mains, sauf de celles qui sont trop sensibles car certaines scènes sont vraiment dures... Je recommande!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • Auteur : Gwenaelle Delange

    Éditeur : auto-édition

    Date de parution : 11/07/2018

    Format : grand

    Nombre de pages : 335

    Prix : 9.48 €

     

     Résumé de l'éditeur :

    Sophie, pétillante trentenaire à qui la vie sourit, voit son avenir bouleversé le jour où elle comprend que son désir de maternité ne deviendra jamais réalité. De la lumière, elle glisse dans la noirceur malgré son métier de professeur de français et l’amour de son mari Éric. Ses certitudes deviennent des doutes. Sa joie de vivre s’éteint. Et ses rêves meurent avant même d’avoir vécu. Alors, que faire quand Éric la bouscule avec son projet un peu fou d’ouvrir une boulangerie-pâtisserie au cœur d’un petit village auvergnat à l’agonie ? Et comment réagira-t-elle lorsque sa route croisera celle d'Alexandre, Matis et Ariane, trois enfants écorchés par la vie ? On n’est jamais à l’abri de rencontrer le bonheur…

     

     

    Mon avis :

    Je lis de temps en temps des histoires plus légères, qui me sortent des thrillers ou autres polars sanglants, ça fait du bien. Alors quand j'ai vu ce roman, j'ai tout de suite été attirée par cette couverture. Je m'attendais à une histoire autre que celle racontée mais finalement, j'ai passé un agréable moment.

    Sophie est une jeune femme très attachante, elle rêve d'une vie de famille nombreuse, d'être une mère comblée et de pouvoir porter la vie. Mais ses ovaires en décident autrement, elle ne pourra jamais avoir d'enfants, il faut qu'elle se fasse une raison. Elle sombre petit à petit dans la dépression. Heureusement, elle a la chance d'être mariée à Eric, un homme formidable qui décide de changer de vie pour lui, mais surtout pour elle, pour lui redonner le goût de vivre. Il décide de reprendre une boulangerie dans l'Auvergne et de changer radicalement de train de vie. Sophie le suit sans enthousiasme... Mais quand le destin s'en mêle, Sophie ne pourra que retrouver le sourire. Le changement, ça a du bon!

    L'histoire est très sympa, vraiment intéressante, elle pourrait être l'histoire de tout le monde. Qui n'a jamais rêvé de changer de vie et de tenter un truc fou!? Ils ont osé et ils en ont été récompensés. J'aime ce genre d'histoire, même si on sait d'avance la fin (oui oui, je me doutais bien de ce qui allait arriver!). Ça permet de passer un bon moment et surtout, de s'attacher à des personnages dont on n'aurait jamais pensé. Ici, l'auteur a pris le parti de nous raconter la vie de Sophie et toute sa petite famille à travers ses yeux mais également à travers un autre personnage important : Alexandre, l'ado rebelle. Et je dois dire que j'ai été très touchée par ce jeune garçon fragile et fort en même temps. On sent tout l'amour qu'il porte à ses frère et sœur et surtout à sa mère. C'est un beau message.

    Bon, il y a bien un petit côté négatif dans le roman, les quelques répétitions mais également les erreurs et fautes d'orthographe mais ce n'est pas grave pour moi, je suis passée au-dessus.

    Un joli petit roman qui se lit bien, une belle histoire, une écriture agréable... Je recommande à tous ceux qui aiment les livres légers, les histoires de famille, la chick-lit en quelque sorte!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    9 commentaires
  • Auteur : Kirikoustra

    Éditeur : auto-édition

    Date de parution : 19/07/2018

    Format : semi-poche

    Nombre de pages : 94

    Prix : 8.00 €

     

     Résumé de l'éditeur :

     Ce qu’il y a de gênant avec les ouvrages, c’est qu’ils sont trop souvent réfléchis. Oui, l’auteur prend le temps de poser les mots et parfois même de peser ses mots. De ce fait, il laisse peu de place à la spontanéité dans une entreprise où tout ou presque n’est que savants calculs et préméditation…

     

     

    Mon avis :

    J'avais passé un très bon moment avec Kirikoustra lors de ma lecture du livre premier. Ce deuxième, toujours aussi original, nous mène sur des chemins différents cette fois et nous ramène à nous, à ce que nous sommes en tant qu'être humains. J'aime la façon dont l'auteur couche les mots sur le papier, on sent une grande prestance dans l'écriture mais une forte fragilité en même temps.

    Ce roman n'est pas commun, il ne faut pas s'attendre à une belle histoire, une intrigue passionnante, un page-turner, c'est un voyage de l'intérieur qui fait du bien, tout simplement. On voyage de façon originale.

    L’écriture est quelque peu poétique, elle est pleine de rigueur et nous pousse à nous concentrer sur la lecture pour en comprendre le sens qui n'est pas toujours facile. Je n'ai pas forcément tout compris mais c'est justement ça qui est bien, on reste dans le flou et surtout, chacun interprète à sa façon les mots de l'auteur.

    Il y a des non-sens, des quiproquos, des jeux de mots... On se régale de ces mots. Il y a même des conversations sans lendemain!. Ce livre est un ovni, il ne veut rien dire, il n'a ni queue ni tête mais c'est justement là son point fort!

    L'auteur parsème son récit de quelques petites leçons de vie. j'adore!

    C'est un livre déroutant mais très curieux et agréable à lire.

    Si vous n'avez pas lu le premier, pas d'inquiétude, ils se lisent indépendamment.

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    4 commentaires
  • Auteur : Séverine Baaziz

    Éditeur : Chloé des Lys

    Date de parution : 07/06/2018

    Format : grand

    Nombre de pages : 227

    Prix : 15.00 €

     

    Résumé de l'éditeur :

    Un toit. Trois générations. Et l'irrésistible envie de s'étriper... Jules, quinze ans, a toutes les raisons de déprimer. Sa mère n'a d'yeux que pour les roses, les chats et la chasse à la poussière ; son père est tremblotant de tics ; ses camarades de classe adeptes du langage des poings. Et pour couronner le tout, sa grand-mère, aussi aimable qu'une lame de guillotine, emménage sous son toit... Sauf que la petite dame aux pas ankylosés d'arthrose va donner du sens à sa vie. Une comédie drôle, moderne et bouleversante, ode à la vie et au courage.

     

     

    Mon avis :

    Comme je l'attendais avec impatience ce roman!! J'ai pu le lire en une journée au bord de la plage et de la piscine, un vrai régal! Merci à l'auteur.

    J'avais lu "Le premier choix" de l'auteur et j'avais déjà passé un très bon moment alors celui-ci me tentait beaucoup, surtout avec un synopsis aussi alléchant! Un vrai roman de plage, à lire sans contrainte, sans prise de tête. Mais on peut également le lire dans son lit, sur le canapé ou dans le métro!

    Mamie Paulette perd l'être aimé, l'homme qu'elle a aimé toute sa vie et avec qui elle a vécu de bons moments. Elle se retrouve seule, loin de son fils avec qui les relations sont plutôt tendues (surtout avec la belle-fille!). Mais son cher et tendre, avant de mourir, va lui demander de passer du temps avec sa famille, de renouer le lien disparu... Et ça risque de faire des étincelles car elle se doit d'accepter cette demande, par amour.

    Je me suis attachée tout de suite à cette mamie Paulette qui n'aime pas être "emmerdée". Elle a du caractère et ne se laisse pas marcher sur les pieds, elle dit tout fort ce que tout le monde pense tout bas. C'est vraiment très sympa de suivre cette petite tranche de vie de 3 générations qui vont devoir vivre ensemble, pour le meilleur et pour le pire. La relation entre la grand-mère et sa belle-fille est à mourir de rire, j'ai passé mon temps à sourire en lisant les tensions, les coups bas et les méchancetés entre les deux femmes. Même si j'ai de très bonnes relations avec ma propre belle-mère, c'est assez souvent qu'on entend dire que ces deux-là sont souvent chien et chat.

    J'ai adoré voir cette complicité naissante entre une grand-mère et son petit-fils que tout oppose au début. C'est un récit qui apporte beaucoup d'amour, l'auteur fait passé un très beau message à travers l'histoire de Paulette et Jules. La fin m'a même tiré les larmes...

    Merci à l'auteur pour sa confiance et surtout, merci à elle pour ce très bon moment. A découvrir de toute urgence pour oublier le quotidien, pour oublier la rentrée qui approche et pour ne plus penser aux soucis... Une belle tranche de vie!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique