• Littérature française

  • Auteur : Virginie Vanos

    Éditeur : Edilivre

    Date de parution : 23/04/2015

    Format : grand

    Nombre de pages : 146

    Prix : 14.50 €

     

    Résumé de l'éditeur :

     Axel, un jeune psychiatre un peu snob et fort solitaire, se retrouve confronté à Alexandra, une reporter aussi mystérieuse qu'ambiguë. Tour à tour agacé, désarçonné, intrigué par la jeune femme, il finira par en tomber violemment amoureux, jusqu'à l'obsession, jusqu'à la folie...

     

     

    Mon avis :

    J'avais beaucoup aimé le témoignage poignant de l'auteur dans son récit "Battue!" où j'avais trouvé qu'elle était non seulement courageuse mais surtout, qu'elle avait réussi à témoigner sans se plaindre, juste pour montrer ce qu'elle avait vécu afin que les violences conjugales soient reconnues et qu'enfin, elles cessent! Malheureusement, avec son roman de fiction, je n'ai pas été emballée.

    En effet, l'écriture est pour moi bien trop faible, je me suis ennuyée du début à la fin. Les phrases sont ternes, il n'y a pas de rythme et je n'arrivais pas à comprendre pourquoi ces personnages étaient si faibles. J'avais envie de lui "botter le cul" à ce jeune Axel! Mais commet peut-il se mettre dans un tel état? Comment ses collègues, qui se disent pourtant être ses amis, peuvent-ils ne pas l'aider plus, ne pas voir qu'il part en "cacahouète"? Je n'ai pas trouvé ce récit très convainquant finalement.

    Je n'ai pas réussi à m'attacher à Axel, et pourtant je pense que c'est ce que l'auteur souhaitait en écrivant ce roman. Mais avec moi, ça n'a pas marché. L'histoire part d'un bon principe, le médecin psy qui tombe follement amoureux de sa patiente au point d'en devenir complètement fou, c'est tout à fait possible! Mais je ne sais pas, j'ai trouvé que rien n'était possible, que ça ne pouvait pas être réel, peut-être en fait-il trop? Je ne sais pas mais l'écriture ne m'a pas aidée à me sentir plus à l'aise, et j'en suis désolée.

    Un texte qui mériterait peut-être d'être retravaillé afin de remettre en place certaines choses, des personnages à approfondir, une histoire à réorganiser... Bref, il y a du potentiel je pense mais il n'est pas bien exploité. J'ai pourtant vu de bonnes critiques, alors ce n'est peut-être que moi qui suis passée à côté...

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • Auteur : Agnès Karinthi

    Éditeur : L'astre bleu

    Date de parution : 24/05/2018

    Format : grand

    Nombre de pages : 226

    Prix : 17.00 €

     

    Résumé de l'éditeur :

    « Tu n’imagines pas ce que je ressens, Maman. Ma vie a commencé quand j’avais neuf ans, au milieu des blouses blanches de l’hôpital. Avant, c’est le trou noir. J’ai perdu ma sœur. Nous devions être très proches, mais je ne le sais pas. J’ai perdu mon père. Il devait être le plus merveilleux des papas, mais je ne me rappelle pas. J’ai perdu mes camarades de classe. Ce devait être une super classe, puisque vingt ans après, il y a un certain Philippe qui débarque chez moi dans le but de refaire connaissance. Mais comment savoir ? Quand le ciel nous est tombé sur la tête à toi et à moi, tu m’as coupée de mon passé. Je me suis construite sur du néant. Aucun repère... À part toi, bien sûr. »
    Lorsque Philippe frappe à la porte d’Anne, elle ne le reconnaît pas. Elle ne se souvient plus de sa demande en mariage l’année de leurs huit ans. Tout s’est évanoui dans l’amnésie qui a suivi le grave accident dont sa famille a été victime. Philippe, lui, ne l’a jamais oubliée et dorénavant, il n’aura plus qu’une obsession : entrer définitivement dans sa vie. Mais Philippe et Anne peuvent-ils avoir un avenir commun ? Quel est le prix à payer pour faire renaître le passé ? Avec ce roman, Agnès Karinthi nous entraîne dans une quête angoissante où chacun traîne sa part d’ombres et de secrets.

     

     

    Mon avis :

    Quel magnifique roman! Que c'est beau! Alors oui, je suis fan de polar, de thriller, de sang, d'enquêtes et de tortures mais j'aime également les histoires de famille, les secrets, les mensonges et surtout, le suspense! Et j'ai trouvé tout ça dans ce deuxième roman de l'auteur.

    Anne est une jeune femme discrète, elle a perdu la mémoire lors d'un accident familial lorsqu'elle n'avait que 8 ans. Sa sœur jumelle et son papa sont décédés lors du drame. Elle n'a donc aucun souvenir de sa plus tendre enfance et lorsqu'un ancien camarade débarque dans sa vie, elle a l'espoir de se souvenir de ces années oubliées. Parce que sa maman, depuis ce terrible jour, n'est plus la même et ne l'aide pas à retrouver la mémoire... Philippe est fou d'Anne depuis l'enfance et quand il la retrouve enfin, on comprend vite qu'il en est éperdument amoureux et qu'il ne lui veut que du bien. Il va tout faire pour la (re)conquérir.

    On comprend vite qu'il y a des silences, des mensonges et des secrets dans cette histoire, alors on tourne les pages pour comprendre et trouver la faille. J'aime la façon dont l'auteur avance dans l'intrigue. On est en 2015, on suit la complexité de l'histoire d'amour entre Philippe et Anne, et on retourne vingt ans plus tôt comprendre toute l'amitié qui pouvait lier les deux enfants. Et petit à petit, on saisi des choses, on se pose des questions auxquelles l'auteur répond mais tardivement, alors on avance dans l'histoire, on tourne les pages, on attend de savoir, de comprendre... Quel suspense! J'ai adoré!

    Je me suis attachée à Anne au début, son histoire, son passé, tout ça est troublant, mais j'ai vite compris qu'elle n'était pas très honnête envers Philippe et qu'elle "abusait" un peu de lui. Quant à Philippe, je l'ai trouvé bien trop enjoué, il en fait trop pour cette jeune femme et il en est devenu agaçant à la fin. Un vrai pot de colle! Mais c'est ce mélange qui fait de cette histoire une belle histoire justement, alors bravo à l'auteur pour ses idées.

    Après "Quatorze appartements", l'auteur signe là un merveilleux roman très tendre, avec des personnages délicats. On se prend vite au jeu et lorsque le dénouement arrive, on ne veut surtout pas que ça se termine, on souhaite continuer à rester avec eux, on n'accepte pas le mot "fin".

    Je conseille vraiment à tous les lecteurs de découvrir la plume enthousiaste d'Agnès Karinthi, son premier roman était déjà parfait, mais alors celui-ci est encore meilleur! Que nous réserve-t'elle pour le prochain?

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    6 commentaires
  • Auteur : Annick Boisset

    Éditeur : Éditions de la Rémanence

    Date de parution : 06/06/2017

    Format : poche

    Nombre de pages : 187

    Prix : 12.00 €

     

    Résumé de l'éditeur :

     Sam, mari et père modèle, fait le bonheur de sa femme Victoire, ingénue et égocentrée, et la fierté de sa sœur Laurène, artiste féministe en quête de reconnaissance. Quand les deux femmes apprennent que l'homme qu'elles adulent est un client régulier de la prostitution, elles en sont fortement déstabilisées. Victoire s'efforce de maintenir son couple à flot ; Laurène renie son frère et se replie auprès de sa compagne Nassima.

     

     

    Mon avis :

    Ce roman traite de l’infidélité d'un homme qui a pourtant tout pour être heureux. Sam, bon père de famille bourgeoise, ne peut s'empêcher d'aller fréquenter des prostituées à chacun de ses déplacements. Mais malheureusement pour lui, la vérité va éclater de façon brutale et sa femme ne va pas lui pardonner. J'avoue ne pas avoir été séduite par cette histoire que j'ai trouvé assez plate finalement. Les personnages ne sont pas très attachants et l'histoire est un peu banale. Cet homme n'a aucune envergure et sa femme n'a rien de plaisant, je la trouve même méchante.

    En parallèle, nous allons suivre l'histoire de deux jeunes femmes amoureuses l'une de l'autre mais qui n'arrivent pas à être heureuses entièrement. Sans trop en dévoiler, Laurène, la sœur de Sam l'homme infidèle, n'arrive pas à trouver sa voie et surtout, va finir par détester son frère pour ce qu'il a fait. Mais le destin va lui donner une bonne raison de se battre pour son avenir et pour enfin être heureuse.

    Ces deux histoires sont plutôt bien menées, bien écrites, l'auteur a beaucoup de sensibilité et les mots sont couchés sur le papier d'une manière agréable à lire. Mais je n'ai pas accroché vraiment à ce style. Il manque du pep's, plus d'action, plus d'émotion. Les personnages sont pour moi assez fades, je n'ai pas réussi à en apprécier un seul. Ces histoires peuvent nous faire réfléchir à notre vie dans la société car c'est bien d'actualité (l'infidélité, les problèmes familiaux, l'homosexualité...).

    Par contre, j'aime la fin, l'auteur a réussi à me plonger entièrement dans les dernières pages grâce à une imagination intéressante. Je ne m'attendais pas vraiment à cette finalité et là, j'ai beaucoup aimé.

    En résumé, un roman plutôt sympathique au premier abord, une histoire très d'actualité par ses différents thèmes et une plume délicate à découvrir.

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • Auteur : C. Mondy

    Éditeur : auto-édition

    Date de parution : 2018

    Format : numérique

    Nombre de pages : 44

    Prix : 0.99 €

     

    Résumé de l'éditeur :

     "J'ai découvert le bonheur dans tes bras, dans ton souffle chaud enveloppant la courbure de mon cou, dans tes mains réchauffant la paume des miennes, dans tes yeux absents au monde et si présents pour moi. Tu avais envie de vivre, de rire et d'aimer. Alors on a vécu avec fougue, on a ri à gorge déployée et on s'est aimés. Dans l'urgence. Comme si le monde allait mourir demain.
    Et te perdre est la chose la plus dure que j'ai eu à vivre. Te perdre sans rien y comprendre. Te perdre et tant de pourquoi et comment qui refusent de se taire. Comment pourrai-je me remettre de ta disparition si je n'en saisis pas les raisons? Tu m'as été arrachée sans que me soit donnée la moindre réponse. Ton absence, aujourd'hui, est un vide qu'il me faut combler. Pas de paix possible, pas de rémission pour moi sans explication. Je te le dois. Je nous le dois. Je le dois au temps bien trop court de notre amour."

    La perte de la personne qu'on aime est toujours une douleur insurmontable. Cette douleur est d'autant plus vive lorsque nous échappent les raisons qui ont mené à cette disparition. On a beau vivre avec les gens, on ne connaît jamais vraiment leur histoire. Leur histoire leur échappe parfois à eux-même. Mais il suffit souvent de peu de choses pour que le passé sorte de l'oubli, pour que les souvenirs s'arrachent aux sables mouvants de la mémoire et quand enfin ce moment-là arrive, plus rien ne peut empêcher la confrontation des êtres avec leur passé.

     

     

    Mon avis :

    Wahou! J'ai adoré cette nouvelle! C'est un rythme effréné qui nous plonge dans une histoire de famille, une histoire d'amour, une vie déchirée...

    Un homme nous parle d'Isabelle, de celle qu'il aime, de celle dont il est éperdument amoureux. Son amour est parti et il n'arrive pas à comprendre, il n'accepte pas cette perte. Alors il nous raconte. Il nous raconte les derniers moments de sa belle, ce qui a causé cette mort brutale, ce qui l'a perdue et ce qui le rend si triste et abandonné, seul.

    J'adore le rythme de cette nouvelle, c'est rapide, c'est concis, on parle du passé, on parle du présent, mais on se retrouve dans un tourbillon de sentiments, tout va vite, tout se déroule rapidement. On a l'impression de suivre une course, une course vers quoi? Justement, c'est ce qu'on attend de savoir.Un vrai suspense à chaque page pour savoir ce qui c'est passé réellement, et pourquoi.

    Le style d'écriture est parfait, j'aime vraiment beaucoup! Les phrases sont courtes, elles vont à l'essentiel, elles nous laissent dans une sorte de suspense, on comprend petit à petit, mais on déroule les faits à l'envers. Bref, j'adore! Les mots sont poétiques, les mots sont doux et brutaux à la fois, on sent beaucoup de sensibilité dans cet écrit...

    Je recommande vivement! Ça se lit vite, ça nous imprègne, ça reste un peu en nous quelques temps...

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    8 commentaires
  • Auteur : L.M. Yann

    Éditeur : auto-édition

    Date de parution : 19/03/2018

    Format : grand

    Nombre de pages : 217

    Prix : 6.85 €

     

    Résumé de l'éditeur :

     La grande aiguille du cadran de l’enfance est facétieuse et prend des libertés avec la course du temps. La chronologie des âges n’est pas son souci comme en témoigne ce récit fabuleux .  
    Un homme rencontre l’enfant qu’il était autrefois.  
    L’adulte, la cinquantaine ronchon, porte le surnom de Monsieur Oui-Non à cause de son caractère indécis.  
    L’enfant s’appelle Nuche. A plus de huit ans, il croit encore au Père Noël et à bien d’autres fadaises. Il mène une vie enchantée que va bousculer l’arrivée de son petit frère, Bout-de-Chou.  
    L’homme, monsieur Oui-Non, franchit la barrière des années et rejoint son enfance qu’il voit se dérouler devant ses yeux. Vieillir lui serait moins compliqué s’il comprenait son passé. Si seulement autrefois il avait su résoudre l’énigme du pont, ne serait-il pas aujourd’hui un adulte plus heureux ? 
    Il arrive justement à l’époque où Nuche quitte l’univers de l’enfance. Grandir n’est pas moins compliqué. Si seulement il réussissait l’épreuve du pont et s’il en découvrait l’énigme, il aurait une carabine pour récompense, de quoi se sentir presque un homme ! 
    Notre enfance tient-elle toujours ses promesses ? 

     

     

    Mon avis :

    C'est un joli petit roman, tout sensible que je viens de terminer. L'auteur nous ramène en enfance, il nous fait rêver, il nous emporte dans un rêve dont on n'aimerait ne jamais sortir...

    Nuche est un jeune garçon qui a des rêves et de envies, il croit tout, il aime la vie et se pose beaucoup de questions sur cette dernière. Mais il est un peu naïf aussi et ça ne va pas le mener là où il le souhaiterait. Devenu grand, Nuche devient Monsieur Oui-Non et il souhaite retourner en enfance afin de faire le point et surtout, en terminer avec ses questions dont il n'a pas répondu étant jeune. Et si il avait fait le mauvais choix? Et si il avait réussi à résoudre cette énigme, serait-il plus heureux? C'est original, l'écrit est assez poétique, c'est sensible et j'ai bien aimé cette histoire.

    Ce qui m'a le plus gêné, ce sont les allers-retours entre les deux personnages, entre les deux époques. J'étais parfois perdue, même si on s'y habitue au fil des pages, c'était déroutant à certains moments et du coup, ça gâche un peu la lecture qui n'est pas tout à fait fluide. Trop de confusions se mêlent dans notre tête et on perd parfois des détails importants qui sont pourtant utiles pour comprendre et suivre l'histoire.

    Un petit roman très tendre, très sympa mais qui demande peut-être une petite relecture afin de mieux s'imprégner des personnages de Nuche et Monsieur Oui-Non.

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique