• Littérature française

  • Auteur : Farid-Scott Lahlou

    Éditeur : Yahouli

    Date de parution : 20/04/2019

    Format : grand

    Nombre de pages : 98

    Prix : 9.90 €

     

     Résumé de l'éditeur :

    "Un homme AZERTY en vaut deux" est un inattendu et troublant parallèle à notre quotidien. Au travers de nouvelles rythmées et originales, le lecteur est renvoyé aux plus violentes et déroutantes conséquences d’un monde ultra-connecté. Textes politiquement incorrects et humour grinçant font de cette série littéraire une critique acerbe du monde moderne. En grattant là où ça saigne, l’auteur, Farid-Scott Lahlou, offre au lecteur une vision exacerbée et déconcertante de l’avenir. D’un réalisme angoissant, chaque nouvelle devient le théâtre de la rencontre entre la magie de l’innovation et ses effets les plus pervers.

     

     

    Mon avis :

    Ce livre est fait comme un recueil de nouvelles. En effet, l'auteur choisit de découper ses petites histoires en épisodes mais ça ressemble à de mini-nouvelles touts différentes les unes des autres et sans aucun lien entre elles sinon le monde de l'ultra-connecté. Notre monde se modernise de jour en jour, d'année en année et l'homme d'aujourd'hui est complètement soumis à l'informatique, au net, aux objets connectés et aux innovations toujours plus spectaculaires. Parfois, on se demande comment ce sera dans 100 ans et plus!

    Ici, l'auteur nous révèle notre quotidien aux travers de petites scénettes assez drôles et bourrées de clichés. Il critique notre monde "connecté" de façon assez humoristique et nous permet de nous mettre devant les faits : que va devenir notre monde dans quelques années? Comment l'homme va-t'il se comporter dans les années à venir? cette lecture m'a fait sourire mais m'a aussi fait peur pour les générations futures!

    J'espère lire la suite des aventures de ces hommes et ces femmes de notre quotidien, de notre avenir. Cette lecture m'a permis de me remettre en question sur certains points, même si d'autres sont inévitables. Une vision très juste de notre vie, bravo à l'auteur, il ne va pas se faire que des amis avec cet ouvrage!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Auteur : Brice Matthieussent

    Éditeur : Phébus

    Date de parution : 15/08/2019

    Format : grand

    Nombre de pages : 221

    Prix : 18.00 €

     

     Résumé de l'éditeur :

    J’ai perdu à la loyale, sans avoir recours au moindre stratagème douteux ni à la moindre tricherie. Après le dernier point du second set, une ivresse sans précédent m’a submergé, plus grisante que celle de mes nuits ; j’ai lâché ma raquette, je me suis laissé tomber à genoux, pris la tête entre les mains sans arriver à y croire, puis j’ai embrassé les fissures de ce court bosselé où, en perdant mon dernier match, je venais de gagner un avenir radieux. J’avais les larmes aux yeux quand je me suis relevé pour rejoindre le Nippon décontenancé près du filet. Il a dû attribuer mes pleurs à la déception, à l’humiliation. Mais en même temps que les larmes ruisselaient sur mes joues, j’arborais un sourire éclatant. J’étais aux anges. »En suivant un joueur de tennis prodige, Brice Matthieussent nous offre un roman sur nos pulsions et notre désir de chute.

     

     

    Mon avis :

    Chris est un grand joueur de tennis, sa technique et sa façon de jouer lui donne un avantage sur ses adversaires : le public est admiratif de ce jeune homme qui incarne la perfection, le charisme, la régularité et la sympathie. Pourtant, derrière ce garçon se cache (même si il s'exhibe un peu trop) un père violent et intéressé seulement par l'argent et le "m'as-tu-vu?". En effet, ce père l'entraine à la dure et tout le monde se demande bien comment un si gentil garçon peut-il être le fils de ce prétentieux père. Mais ils vont vite comprendre.

    Petit à petit, Chris devient violent, il joue mal, il sort beaucoup et sa carrière s'en ressent. Jusqu'au jour où... il va trop loin. A partir de là, on le suit dans sa descente aux Enfers. On suit ses hauts et ses bas, on espère qu'il va se reprendre, il souhaite petit à petit retrouver son niveau de jeu et sa notoriété, mais il va devoir passer par des moments difficiles. Le côté financier va vite devenir un problème et Chris va apprendre, à ses dépends, que l'amitié et l'envie ne font pas tout.

    Je n'ai pas aimé cet homme (pourtant si jeune) si arrogant et sûr de lui. Il est très antipathique et du coup, je n'avais aucun mal à le voir sombrer. Il est devenu ennuyeux au fil des pages. Ok, il a des circonstances atténuantes vu son son enfance difficile, son père qui le détruit et qui lui en veut sans doute pour la mort de sa mère, mais ça n'explique pas tout. Il est tellement naïf que ça en devient très drôle et peu probable.

    Bref, mon avis est assez mitigé finalement. Je n'arrive pas à exprimer clairement mon ressenti. Je dirais que j'ai aimé la lecture, parfois ennuyeuse sur certains moments de sa vie, mais que malheureusement, cette histoire peut complètement arriver dans ce milieu (et dans d'autres sports également!) et que j'ai aimé voir cette déchéance.

    Je suis joueuse de tennis, c'est une passion depuis mon enfance et j'ai aimé retrouver certaines scènes, certains mots et situations de ce sport que j'adore. Une lecture en demi-teinte mais pas désagréable.

    Merci à Babelio et aux Éditions Phébus pour cette lecture.

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Le joueur et son ombre

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Auteur : Rémy Genet

    Éditeur : Librinova

    Date de parution : 19/04/2019

    Format : grand

    Nombre de pages : 162

    Prix : 12.50 €

     

     Résumé de l'éditeur :

    Antoine dilue sa tourmente dans un café et fonce au bureau pour ne pas broyer du noir. Il est loin, le boute-en-train multiculturel des années étudiantes ! Il a fait place à un cadre expatrié, supérieur s'il vous plaît, que ses responsabilités asservissent chaque jour un peu plus. Le burn-out guette et les hallucinations colorées d'Antoine le plongent bientôt dans le rouge, dans le pire, le regret et les choix par défaut, dans ce qui l'attend s'il ne reprend pas sa vie en main. Ne faut-il pas perdre pied pour y voir clair ? Entre satire d'entreprise et séquences oniriques, Dans le rouge suit Antoine sur le chemin de sa quête de sens et trace une nouvelle ligne de référence dans la littérature contemporaine.

     

    Mon avis :

    L'auteur nous propose, avec beaucoup d'humour, de nous parler d'un sujet très d'actualité. En effet, le burn-out est de plus en plus répandu, devenant même un vrai phénomène de société. La faute à qui? Au système français qui souhaite que les entreprises marchent et gagnent beaucoup d'argent tout en en dépensant moins, c'est à dire, en exploitant ses ouvriers. Car oui, je n'ai pas peur de le dire, je vois de plus en plus de salariés qui travaillent bien plus de 35 heures par semaine, qui vont au-delà de leur poste, qui triment toute l'année pour quoi? Gagner un peu d'argent histoire de faire vivre sa famille décemment! Parce qu'il est tellement facile d'être l'employeur et de dire "si tu ne le fais pas, d'autres le feront à ta place, tu peux partir quand tu veux!". Le salarié, par peur du chômage acceptera...

    On suit Antoine qui a la chance d'avoir un bon poste de cadre dans une entreprise mais qui n'en peut plus... Son PDG est un vrai tyran et ses collègues ne lui rendent pas la vie facile. Les coups bas et les mesquineries sont au rendez-vous et Antoine en a marre et se réfugie dans un monde à part, celui de ses délires à lui, son monde en couleurs. J'avoue que ces passages m'ont parfois ennuyée mais ils sont les éléments clé qui permettront à Antoine de se remettre en question et d'avancer.

    L'auteur arrive, de façon subtile et imagée à nous immerger dans ce monde du burn-out. L'écriture est colorée et très sensible. J'ai passé un bon moment même si je n'ai pas aimé ce personnage assez insupportable.

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • C'était un accidentTitre : C'était un accident

    Auteur : Isabelle Lagarrigue

    Éditeur : Librinova

    Date de parution : 13/06/2019

    Format : grand

    Nombre de pages : 189

    Prix : 13.90 €


     

    Résumé de l'éditeur :

     Je m'appelle Prune. J'ai quatorze ans et quatre mois. Je suis hypersensible (il paraît), ROUSSE (je ne peux pas le nier) et accro aux listes (ma VIE). Je suis en internat depuis le mois de septembre (à ma demande) car je ne supportais plus de vivre avec mes parents et mes sœurs jumelles de cinq ans. Je ne le sais pas encore, mais dans quelques jours ma vie va basculer. Pas besoin de s'appeler Einstein pour deviner qu'il y aura un avant et un après et que l'enquête, que je mènerai pour comprendre, m'apportera plus que la vérité. Un roman qui parle d'adolescence, d'amitié virtuelle et IRL*, de confiance en soi, de deuil et... d'amour. (*IRL = In Real Life)

     

     

    Mon avis :

    Prune est une adolescente qu'on sent très mal dans sa peau. Elle a demandé à faire sa troisième en internat pour ne plus subir la vie de famille avec ses parents et ses deux petites sœurs jumelles nées quelques années auparavant. Au collège, elle fait la connaissance d'Addison avec qui elle lit tout de suite une amitié sincère. Elle rencontre également Lucas, le plus beau garçon de l'internat avec qui elle commence une relation. Mais le jour où la directrice de l'école la convoque dans son bureau en plein cours, sa vie va totalement s'effondrer. Elle va sombrer et il va lui falloir beaucoup de courage pour remonter la pente.

    J'ai bien aimé cette histoire, elle relate une situation qui pourrait totalement être réelle. On suit une sorte de journal intime écrit par Prune, cette jolie rousse qui va devoir apprendre à découvrir ce qu'est la vie. L'adolescence est une période déjà bien difficile à vivre et Prune va vivre un évènement très douloureux pendant cette période. Heureusement, elle sera très entourée. Mais elle va également découvrir les méchancetés, les mensonges, les trahisons et les secrets. Dans tout cet amas d'informations, Prune va devoir faire le tri et réapprendre à vivre.

    L'auteur nous parle d'amour, d'amitié, de famille et de deuil. C'est ce que vivent la plupart des gens dans une vie. mais là, Prune va devoir le vivre en quelques mois, ce qui va faire beaucoup pour une si jeune fille. On essaie de comprendre avec elle, on enquête avec elle, on espère et s'attache à elle au fil des pages.

    Malgré une histoire assez plate, l'auteur a su me plonger dans ce roman court grâce à l'humour (malgré les circonstances) et à une écriture simple et agréable. Les jeunes peuvent découvrir ce roman qui pourrait peut-être les aider dans cette difficile période qu'est l'adolescence. Merci à l'auteur pour sa sensibilité, pour un premier roman c'est plutôt une réussite.

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Auteur : Olivia Quetier

    Éditeur : Le lys bleu

    Date de parution : 14/01/2019

    Format : grand

    Nombre de pages : 313

    Prix : 21.50 €

     

     Résumé de l'éditeur :

    On en a tous rêvé. Elle l'a fait. Disparaître. Anouk, mariée, deux enfants, part comme chaque matin au travail. Mais elle ne s'y arrêtera pas. Elle poursuivra sa route. Ce livre est l'histoire de sa disparition. Elle quittera tout, son mari, ses enfants, son amant, ses amis, elle se délestera de ses papiers, de son argent, de sa vie. Elle fuit, se fuit, change de nom, de métier, de relations. Ses démons intérieurs ne la quittent cependant pas. Son mari, Pierrick, la cherche, la poursuit, tente de retracer son chemin, il questionne leur entourage et peu à peu se dévoile la véritable histoire d'Anouk. Un récit à double voix où Anouk et Pierrick livrent chacun leur expérience de cette disparition volontaire.

     

    Mon avis :

    Dans le synopsis, il est écrit : "On l'a tous rêvé...". Et bien non! Je ne suis pas d'accord! On ne rêve pas tous de quitter mari et enfants, non! Quitter son mari parce qu'on ne l'aime plus, c'est un fait et c'est possible bien sûr, mais quitter ses enfants sans rien dire à personne et disparaitre du jour au lendemain, c'est une chose impossible pour moi! Et je vous avoue que je n'ai pas beaucoup aimé cette Anouk qui le fait sans rien regretter!

    En effet, je peux comprendre que, comme Anouk, on en ai marre, qu'on souhaite un peu de liberté, de calme, d'éloignement... Mais Anouk, cette jeune femme, décide du jour au lendemain de partir, sans savoir où exactement, mais de partir pour fuir son quotidien trop pesant. Sauf qu'elle ne donne aucune nouvelle et qu'elle laisse deux enfants derrière elle qui n'ont rien demandé. Judith et Tom ont à peine 6 et 3 ans et ne comprennent pas pourquoi du jour au lendemain leur maman disparait. Le rôle du papa, Pierrick, va être déterminant.

    On suit donc la fuite d'Anouk en parallèle de la recherche désespérée de Pierrick qui souhaite avant tout reconstruire une famille et protéger ses enfants. On essaie de comprendre cette femme, son départ et on a tellement de compassion pour cet homme qui se bat jusqu'au bout.

    J'ai beaucoup aimé ce roman, même si Anouk m'a énervée plus d'une fois. J'ai trouvé cette histoire tragique mais tellement bien écrite, comme si l'auteur avait vécu tout ça. On voit bien qu'Anouk est à bout, mais on aimerait qu'elle comprenne et revienne rapidement, pour ses enfants. Judith est une petite fille très intelligente qui va prendre soin de son père à sa manière, tandis que Tom, il risque de souffrir de cette absence... Pierrick est un homme sensible et censé, je l'ai beaucoup apprécié.

    Un roman sur la quête de soi, sur le besoin de liberté, sur la recherche du passé, un roman qui fait du bien, mais surtout, écrit avec une réelle sensibilité. J'ai beaucoup aimé. Les chapitres sont courts et donnent du rythme à une histoire qui n'en a pas. Suffit-il simplement de tout quitter et tout recommencer ailleurs pour être enfin heureux? Pour le savoir, suivez Anouk dans son aventure...

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Les autres titres de l'auteur :

    Tim au cœur d'or

    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique