• Polar/thriller/noir/horreur

  • Auteur : Christine Brunet

    Éditeur : Gascogne

    Date de parution : 02/12/2016

    Format : grand

    Nombre de pages : 256

    Prix : 20.00 €

     

     Résumé de l'éditeur :

     Le corps d'une femme nue est retrouvé au pied d'un arbre de la forêt Notre-Dame, enveloppé dans un linceul de feuilles. La septième victime d'un tueur au mode opératoire incertain.
    Les enquêteurs Saint-Cyrq et Signac suivent la piste du meurtrier, surnommé l'homme au catogan, tandis que des zones d'ombre de leur passé refont surface.

     

     

    Mon avis :

    Je suis très contente d'avoir retrouvé Gwen et Signac que j'ai connu dans "Convergences". Ce sont deux personnages assez intrigants mais attachants, chacun à leur manière. Gwen est une fonceuse, elle n'a peur de rien, elle risque sa vie à chaque chapitre et surtout,elle aime travailler seule. Signac est plus discret, très bon aussi dans ce qu’il entreprend mais il ne sait pas faire la part des choses et ça lui porte parfois préjudice.

    Ils se retrouvent sur l'ile de Ré pour une enquête qui s'avère complexe. L'auteur aime semer des indices et dispatcher des pistes un peu partout au fil des pages. Est-on sur la piste d'un seul et même tueur pour toutes ces victimes ou bien il n'y a aucun lien et plusieurs tueurs sévissent actuellement sur l'ile? C'est ce que Gwen essaie de comprendre. Mais peut-elle faire confiance aux différents témoins qu'elle rencontre? Ne sont-ils pas tous impliqués d'une manière ou d'une autre? Là est toute la complexité de cette affaire et elle va devoir suivre son intuition et ne faire confiance à personne.

    L'auteur aime numéroter ses chapitres de manière originale, je l'avais déjà remarqué dans "Convergences", mais cette fois j'ai été moins déstabilisée...

    Un très bon thriller, avec des personnages hauts en couleurs, une enquête complexe et une auteur particulièrement douée pour l'écriture et les énigmes. En plus, la fin laisse présager une suite et ça, j'adore! A lire de toute urgence!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    6 commentaires
  • Éditeur : Auto-édition

    Date de parution : 06/2015

    Format : grand

    Nombre de pages : 430

    Prix : 22.00 €

     

     Résumé de l'éditeur :

    Le Cercle Manteia s’est désintégré. Chacun essaye d’oublier, de panser ses blessures et de se reconstruire. Une vie paisible à laquelle Melissa aspire dorénavant, qui aurait pu se prolonger indéfiniment si les chiffres n’avaient pas fait irruption dans son monde. Ceux qui un jour ont abandonné leur vocation initiale pour devenir des symboles. Fascination et rêves pour certains, source de cauchemars pour d’autres.

     

     

    Mon avis :

    Après "Le cercle Manteia" que j'ai vraiment beaucoup aimé, j'ai le plaisir de lire cette suite. Nous retrouvons des personnages que nous avons suivis dans le premier tome et nous en rencontrons de nouveaux. Ces derniers sont des enfants cette-fois, plus jeunes que les autres. Nous sommes plongés dans un univers scientifique que j'apprécie moins, le côté polar du premier tome a disparu et je me suis un peu perdue.

    J'aime beaucoup la façon d'écrire de l'auteur, sa manière d'amener les choses petit à petit, de nous les détailler, nous les expliquer. Chaque personnage est étudié, nous avons vraiment l'impression de les connaitre vraiment. Mais je n'ai pas aussi bien accroché à l'intrigue cette fois que j'ai trouvé un peu trop "lourde" parfois. Et puis, je dois avouer qu'un des personnage de l'épisode premier m'a beaucoup manqué!

    Bref, un second tome moins dans mes goûts mais toujours aussi bien construit par l'auteur. Si vous aimez la psychologie et la science, alors ce livre est pour vous!

    Partager via Gmail

    4 commentaires
  • Auteur : Albert Spano et Esther J. Hervy

    Éditeur : auto-édition

    Date de parution : 07/10/2016

    Format : grand

    Nombre de pages : 63

    Prix : 5.00 €

     

     Résumé de l'éditeur :

     « Vous souvenez-vous de la première fois où vous avez essayé de retenir votre respiration ? Vous étiez enfant et vous vous amusiez. Vous remplissiez vos poumons en avalant le plus d'air possible, gonfliez vos joues et comptiez jusqu'à soixante. Moi aussi j'ai pratiqué ce petit jeu innocent, et il m'arrive encore de sourire quand j'y songe. Mais aujourd'hui tout a changé et j'ai peur. Depuis que l'on m'a nommé Directeur de cette grande entreprise il y a quelques jours, quelqu'un ou quelque chose m'empêche de respirer quand je tente de remplir mes poumons. Une main invisible appuie sur ma poitrine ou pince mes narines pour s'assurer qu'aucune molécule d'oxygène ne nourrisse mon corps. Toute forme de vie m'est désormais interdite. Et même si je ne suis pas encore mort, je ne sais pas combien de temps je pourrai tenir. »

     

     

    Mon avis :

    Très agréable lecture de cette petite nouvelle plutôt noire. Une écriture habile, bien menée, une progression angoissante et un sentiment d'oppression très présent nous mènent vers une fin inattendue très surprenante.

    Cette nouvelle écrite à 4 mains nous fait passer une petite heure de lecture plutôt sympathique dans le monde difficile de l'angoisse, du stress et des cauchemars. Tout le monde peut se retrouver dans ce que vit le personnage principal au psychologique dérangé.

    Une nouvelle oppressante mais tellement réelle, j'ai beaucoup aimé!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    7 commentaires
  • Auteur : Hugo Poliart

    Éditeur : Jourdan

    Date de parution : 20/10/2016

    Format : grand

    Nombre de pages : 238

    Prix : 17.90 €

     

     Résumé de l'éditeur :

     Je m'appelle Sandra, j'ai vingt-huit ans. Ce que j'aime dans la vie, c'est baiser et tuer. Baiser, je le fais gratuitement, c'est ma passion.
    Tuer, c'est mon métier, je suis payée pour ça.

    Je m'appelle Marc. J ai trente-sept ans. Je suis inspecteur à la brigade criminelle et je crois bien qu'on vient de me confier l'affaire qui va changer ma vie.

    Le « lulo » est un fruit colombien de couleur orange, lumineux quand il est mûr. On l'apprécie pour son jus verdâtre, souvent dilué dans de l'eau, avec un peu de sucre ou de miel pour en atténuer l'acidité.

     

     

    Mon avis :

    Je suis un peu déçue, j'attendais beaucoup plus de ce livre, le sujet m'intéressait, j'aime les livres, le synopsis est plutôt alléchant, alors j'avais hâte de le lire enfin.

    Malheureusement, je l'ai trouvé un peu plat. En effet, il est constitué de deux parties. Dans la première, la tueuse nous raconte pourquoi et comment elle tue ses différentes victimes. La deuxième partie est consacrée à l'inspecteur en charge de l'enquête qui nous explique comment il en est arrivé à découvrir l'identité de la tueuse en série.

    Mais je trouve l'histoire un peu plate, sans grand suspense... Le style d'écriture est un peu trop simple, nous sommes loin du page-turner et je trouve vraiment dommage que le sujet n'ait pas été plus exploité car l'idée est vraiment intéressante. 

    Je suis allée jusqu'au bout parce que je voulais tout de même connaitre le dénouement, le futur de cette tueuse et de cet inspecteur me tourmentait tout de même.

    Un roman loin d'être mauvais, mais qui me laisse un petit goût amer...

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    6 commentaires
  • Auteur : Catherine Bécam

    Éditeur : TDO Editions

    Date de parution : 04/07/2016

    Format : grand

    Nombre de pages : 232

    Prix : 15.00 €

     

     Résumé de l'éditeur :

    Lorsqu'il retourne vivre dans son paisible village natal du Narbonnais, Louis Treignac, ancien journaliste, pense couler des jours heureux entre soleil et Tramontane. Cependant, le jour où Marie Serbié, fille d un riche viti­culteur, disparaît près de chez lui, il est rattrapé par son instinct de fin limier. Au côté du commissaire Bertrand Dalmand, le journaliste participe à l'enquête qui, peu à peu, va faire émerger de lourds secrets de famille. Au fil de leurs investigations, ils comprennent que c'est au cœur même du Narbonnais, dans le village de Portel-des-Corbières, en 1947, que cette sombre histoire a commencé... Quant aux démons du passé, ils cesseront de refaire surface le jour où les coupables auront enfin payé.

     

     

    Mon avis :

    J'ai mis du temps à rentrer dans l'histoire et à tout comprendre. Il m'a fallu de la patience pour mettre en place les situations et tous les personnages car dès les premiers chapitres, on découvre beaucoup de monde et il est difficile de faire le liens entre chaque.

    Mais petit à petit, l'histoire se met en place et se révèle très intéressante. Une femme a disparu et un ancien journaliste est engagé pour seconder le commissaire chargé de l'enquête. Une enquête qui va se révéler difficile et qui va faire ressurgir des éléments troublants du passé.

    Certains chapitres sont très violents et assez insupportables, il faut avoir le cœur bien accroché... on approche du thriller sanglant parfois, alors ce livre n'est pas trop pour ceux qui aiment les petits polars gentils, seulement portés sur une enquête ; il y a certaines scènes très difficiles (je suis sadique, ce sont mes préférées), mais il y en a peu.

    J'ai beaucoup aimé les deux personnages principaux, leur caractère et leur détermination sont assez semblables et ils forment un bon duo.

    Une fin arrivée peut-être un peu trop vite, un final abrupte qui aurait mérité un peu plus de pages et de détails... Mais un très bon polar dans l'ensemble, qui se lit très vite et qui prend aux tripes.

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique