• Polar/thriller/noir/horreur

  • Auteur : Claude Petitjean

    Éditeur : St Honoré

    Date de parution : 30/06/2017

    Format : grand

    Nombre de pages : 361

    Prix : 19.90 €

     

     Résumé de l'éditeur :

    Les souvenirs et les regrets les submergent. Pour se mettre à l'abri des contraintes et des tourments qui ne les avaient guère épargnés, à l'heure d'une retraite qui les a fauchés d'un coup, ils ont choisi de rejoindre la résidence des Cèdres au nord de la France, où ils trouvent un univers planifié, encadré, presque sinistre. Dans la tête de Jérôme, mourir ailleurs va devenir une obsession que Lucie va partager. Trois cents kilomètres plus bas, Pierre et Juliette ont tout vendu pour se retirer dans une résidence senior. Une vie de bohème enfermée d'un coup dans un quarante mètres carrés. Un monde sans musique pour lui, sans révolte ni passion pour elle, où chaque lendemain ressemble à la veille. Un monde où ils s'éteignent lentement.

    A dix mille kilomètres de là, en Californie, un riche entrepreneur voit l'horreur se dessiner dans sa vie. Une tragédie qui l'entraîne à la recherche de sa fille perdue, déjantée, instigatrice ou victime d'une machination diabolique. Toutes ces vies vont se croiser, se heurter dans une déchirante et cruelle épreuve qui les laissera en désespérance. Pas à pas ils iront ensemble vers l'impensable, en attendant, peut-être, que la vie reprenne. Mais ce qui est fait ne peut être défait.

     

     

    Mon avis :

    Ce roman est en deux parties, chacune s’entremêlant avec l'autre par intermittence. Nous faisons tout d'abord la connaissance de deux couples de retraités, Jérôme et Lucie, ainsi que Pierre et Juliette. Ces quatre personnages ne sont pas heureux, il trouvent leur petite vie un peu trop paisible, mais lors d'une excursion organisée, ils vont faire connaissance pour ne plus se quitter. Dès ce jour, leurs vies vont complètement changer et chacun va reprendre goût à la vie justement. C'est en France qu'ils vont décider tous ensemble de partir à l'aventure : du côté américain!

    Ensuite, nous suivons une enquête policière en Californie. La fille d'une homme très riche, Cleveland, disparait et ce père va tout mettre en œuvre pour la retrouver et renouer avec elle. En effet, cette dernière déteste son père depuis la mort de sa mère. La police, de son côté, avance mais découvre des choses difficiles à imaginer... L'enquête se corse de jour en jour.

    Deux univers complètement différents qui vont sans doute se retrouver à un moment clé, deux pays, deux histoires...

    En fan de polars j'ai tout de suite adhéré à la partie californienne et à l'enquête difficile sur la disparition de la jeune fille. Je me suis attachée à ce père complètement déboussolé et devenu incontrôlable. Suivre en même temps l'enquête de la police, celle du père et la cavale de la jeune fille et de ses comparses est vraiment très intéressante et stressante, complètement ce que j'aime! Par contre, les aventures des jeunes retraités m'a rendue très sceptique sur ma lecture et j'espérais que ça avance plus vite. Leur vie est triste à mourir, et du coup, leur histoire aussi. Surtout que je n'ai pas réussi à les aimer tous les 4. Mais à partir du moment où ils partent à l'aventure, ma lecture a pris un nouveau tournant...

    Comme vous pouvez vous en douter, tous ces petits personnages vont se retrouver... Et c'est là que les choses vraiment intéressantes commencent! On rentre dans un thriller, le suspense est vraiment haletant et j'ai dévoré les dernières pages du roman.

    En bref, un polar que j'ai beaucoup aimé mais qui est un peu trop long à se mettre en place, surtout du côté français avec les deux couples. Mais au fil de ma lecture, je me suis rendue compte que leur présentation était vraiment importante pour la suite de l'aventure. Il aurait simplement fallu écourter un peu. Un dénouement génial, un suspense vraiment intéressant, une histoire qui sort de l'ordinaire et qui nous prouve que les problèmes peuvent arriver à n'importe qui à n'importe quel moment...

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • Auteur : Thomas Lejeune

    Éditeur : auto-édition

    Date de parution : 19/01/2018

    Format : grand

    Nombre de pages : 438

    Prix : 14.99 €

     

     Résumé de l'éditeur :

    Nous nous l’étions promis. Mais sans elle, je n’ai jamais pu. Six ans de mensonges, de questions sans réponses, de temps gâché avec mon fils. Mais je le savais, mon passé m’a rattrapé. C’est en Irlande, sur la Wild Atlantic Way, que père et fils partent à la recherche d’une mère partie trop tôt. Entre quête de vérité et volonté de renouer des liens, rien ne les préparait à ce voyage. Comment parler à ceux qu’on aime quand on est détruit ? Si je l’avais su, j’aurais agi autrement. Vouloir bien faire ne veut pas dire faire bien. Nous n’avions pas bien fait.

     

     

    Mon avis :

    J'aime beaucoup la couverture et le titre du livre qui donnent vraiment envie de savoir ce qu'il se passe entre ce père et ce fils dont la femme et la maman est partie 6 ans plus tôt. La question est surtout de savoir de quelle manière elle est partie et surtout, pourquoi?

    Et bien il en faut du temps pour comprendre un peu mieux cette histoire. J'ai vraiment trouvé les premières pages trop longues à se mettre en place, sans rythme réel. OK, le père et le fils partent "à l'aventure" en Irlande du jour au lendemain, sans rien préparer, mais aucun rebondissement ne vient donner un peu de pep's au récit. Les journées passent, les deux hommes voyagent, mais rien d'intéressant ne vient... Je me suis ennuyée. De plus, j'ajoute que certaines scènes ne sont pas très réalistes, on ne laisse pas son fils de 12 ans n'importe où et avec n'importe qui, le manque de la maman ne se fait pas ressentir alors qu'à cet âge, ça devrait pourtant être un point important...

    Et malheureusement, l'ennui continue dans les pages suivantes. Le rythme devient intéressant seulement à la fin, et encore! J'avoue ne même pas avoir compris pourquoi cette femme est partie il y a 6 ans et pourquoi elle est aujourd'hui recherchée par la police! On comprend qu'une douleur est là, on en apprend plus sur cet homme qui fait son possible pour rendre une vie heureuse à son fils, on comprend, seulement à la fin, pourquoi il est si proche de lui et quelle blessure il cache. Mais ça ne m'a pas transportée, je n'ai pas été séduite par cette histoire et ces personnages.

    J'avais aimé "Renversant : Rang Vert Sang", le premier roman de l'auteur, avec une écriture encore fragile et à améliorer et j'étais sûre que le deuxième roman serait bien plus abouti. Et finalement,  ce n'est pas le cas. Il manque beaucoup de pièces pour que ce roman soit terminé, le suspense n'est pas assez présent, l'intrigue manque de rythme et de retournements de situations, les personnages manquent de profondeur... Par contre, l'auteur doit très bien connaitre l'Irlande car voilà deux fois qu'il me charme avec ses détails de paysages. Un voyage plutôt sympa dans ce beau pays nous est offert avec ces deux romans.

    Je ne sais pas si c'est mon côté "fan de polars" qui fait que je n'ai pas beaucoup aimé, peut-être que ceux qui attendent un voyage avec quelques secrets seront ravis de découvrir ce roman. Alors je vous laisse vous faire votre propre idée sur ce roman de vie, ce petit polar, ce périple en Irlande...

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • SOTTTitre : SOTT

    Auteur : Ragnar Jonasson

    Éditeur : La Martinière

    Date de parution : 20/09/2018

    Format : grand

    Nombre de pages : 343

    Prix : 21.00 €

     Résumé de l'éditeur :

     Mais que se passe-t-il encore à Siglufjördur ? L'inspecteur Ari Thór n'est pas venu à bout des secrets de ce village en apparence si tranquille. Lui qui avait fini par se faire à la rudesse du climat et aux hivers trop longs se sent de nouveau pris à la gorge par un terrible sentiment de claustrophobie. La ville est mise sous quarantaine car on suspecte une épidémie de fièvre hémorragique (sótt, en islandais). Les premières victimes succombent tandis qu'un crime vieux de cinquante ans remonte à la surface... Le huis clos se referme sur les habitants de Siglufjördur.

     

     

    Mon avis :

    Après "Snjor", "Mörk" et "Natt", je ne vous cache pas que j'attendais avec impatience de pouvoir lire ce quatrième opus de la saga islandaise qui vient tout juste de sortir. C'est une collègue qui me l'a prêté (je l'en remercie). Mais ma déception fut énorme à la lecture de ce polar. En effet, je l'ai trouvé beaucoup moins abouti que les autres, un peu chaotique et en plus, j'ai mis du temps à le situer dans le temps (oui je sais, ça fait répétition mais bon!)... Ce n'est pas la suite finalement, il survient entre-deux (encore une fois!) et ça m'a déçue... L'auteur n'en ferait-il pas trop? Est-ce le tome de trop? La saga ne devrait-elle pas s'arrêter? Je ne sais pas quoi en penser. Je l'ai aimé, mais beaucoup moins que les autres... J'aurais préféré une vraie suite, et non pas un entre-deux. Je m'explique.

    On retrouve notre super flic Ati Thor, il est cette fois complètement coincé dans son petit village perdu, mais la neige n'est pas en cause cette fois-ci! C'est un virus qui a tué déjà deux fois qui a eu raison d'une mise en quarantaine de tout le village. Alors notre flic, il décide donc d'enquêter sur une affaire vieille de plusieurs années pour aider l'un de ses amis à résoudre un mystère... Mais qui peut bien être cet homme mystérieux sur la photo retrouvée? Ari Thor va devoir démêler le vrai du faux, et surtout, avoir beaucoup de chance pour retrouver les protagonistes pouvant lui répondre sachant que cette photo date de plus de 50 ans... L’atmosphère, de par la quarantaine mais également à cause de ce mystère, va se resserrer et ses angoisses vont refaire surface.

    On retrouve également Elín, la journaliste très investie dans son travail qui va devoir oublier sa maladie pour se plonger dans plusieurs faits divers tous plus intéressants les uns que les autres afin de faire sa place et d'être la meilleure. Elle rêve de prendre la place de la première, d'être une grande journaliste reconnue et aimée de tous.

    J'ai trouvé qu'il y avait beaucoup moins d'action et de suspense qu'auparavant, que le rythme était un peu trop lent et que les enquêtes étaient finalement pas si intéressantes. Je n'ai pas non plus retrouvé le charme des descriptions du paysage d'Islande (sauf peut-être au moment de la petite virée dans le village mort d'à côté). Bref, j'ai moins accroché. Alors je ne pense pas me lasser de l'auteur, je pense tout simplement que cette intrigue ne m'a pas plu (j'en attendais peut-être trop?). Mais je ne vais pas m'arrêter là, bien au contraire, j'attends la suite avec impatience, en espérant que cette fois, ce sera vraiment la suite des aventures d'Ari Thor et non un autre retour en arrière...

    Je vous conseille vivement, si ce n'est pas déjà fait, de découvrir Ragnar Jonasson et le début de sa saga islandaise avec "Snjor", le premier opus de ce polar.

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Auteur : Tony Perraut et Matthieu Elhacoumo

    Éditeur : auto-édition

    Date de parution : 01/07/2018

    Format : numérique

    Nombre de pages : 48

    Prix : 3.99 €

     

     Résumé de l'éditeur :

    Il est vivre Je suis mourir Il est Matthieu Elhacoumo Je suis Tony Perraut Une nouvelle écrite à deux où l'art est omniprésent, la mort, la vie, l'envie et cette amitié. C'est un texte court, dur, douloureux. Nous allons danser, ensemble. Peindre, dans le noir. Nous allons, ensemble, lecteurs, vivre une expérience de lecture unique.

     

     

    Mon avis :

    J'ai découvert récemment l'écriture très originale de Matthieu Elhacoumo avec "Ashley Loyd" mais je ne connais pas encore Tony Perrault. L'occasion de découvrir sa plume se présente donc aujourd'hui.

    Le synopsis m'a énormément touchée lorsque je suis tombée dessus par hasard. Alors j'ai succombé...

    C'est un texte fort, très intense que les deux auteurs nous proposent ici. Ce n'est pas une nouvelle, ce n'est pas un roman, c'est un texte qui jongle d'un auteur à un autre. On aborde différents thèmes, l'amour, l'amitié, la rage, la tristesse et le désespoir. C'est un condensé de saveurs inexplicables! On dévore les mots les uns après les autres, on avance vite dans les chapitres, on suit cette histoire tumultueuse en se demandant comment tout ceci va se terminer.

    C'est étonnant, c'est prenant, c'est déstabilisant et mystérieux à la fois. On ne sait pas ce qu'on va trouver lorsqu'on tourne la page. C'est un cri déchirant! Il y a une très bonne dynamique qui empêche de s'arrêter pendant la lecture.

    La peinture est le fil rouge de cette histoire, sous toutes les coutures... Mais je n'en dis pas plus pour laisser le flou artistique vous pénétrer comme il m'a pénétré moi-même...

    Bravo, c'est parfait!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    10 commentaires
  • Les indignesTitre : Les indignesLes indignes

    Auteur : Loli Artésia

    Éditeur : auto-édition

    Date de parution : 02/05/2018

    Format : grand

    Nombre de pages : 189

    Prix : 15.90 €

     Résumé de l'éditeur :

    « Un à un, ils s’apprêtent à pénétrer dans la grande bâtisse de l’auteur. Celle-ci, qui n’a décidément pas le sens commun, a trouvé que c’était là manière réjouissante de commencer son recueil d’indignités. Les réunir en un même endroit, tous ces personnages qui vont se succéder au fil des pages. L’idée lui est venue en passant l’aspirateur. » Recueil de seize nouvelles reliées par un fil moutarde, Les indignes entraîne le lecteur dans un jeu de dupes infernal. Meurtre, autophagie, folie, schizophrénie, érotomanie : Loli Artésia se plaît à côtoyer les marges les plus obscures de l’être humain et à dessiner des personnages à l’absurde logique.

     

     

    Mon avis :

    Ce recueil de nouvelles est vraiment très original, il se présente sous forme de cluedo, on cherche qui est le coupable, où et avec quel instrument. Les nouvelles se suivent sans lien apparent et pourtant... Le fil conducteur est le colonel moutarde, dans la bibliothèque avec le chandelier... J'adore!

    Mais quelle originalité dans ce livre! J'aurais vraiment aimé être l'auteur de ce recueil, c'est un vrai coup de cœur pour moi! J'adore ces petites histoires sans queue ni tête. Il y a une sorte de renouvellement dans les intrigues, un éternel recommencement qui nous fait tourner la tête dans tous les sens.

    L'auteur fait vivre ses personnages, ils les fait se rencontrer dans une grande bâtisse et ils sont souvent mécontents du sort que leur réserve l'écrivain qui les met en scène, alors ils s’insurgent et j'ai trouvé ces moments vraiment sympas. C'est vrai ça! Pourquoi les personnages des histoires devraient accepter ce qu'on leur fait vivre? L'auteur est-il le seul à décider de leur sort?

    On retrouve des thèmes que j'affectionne particulièrement : la folie, le psychisme, le psychiatrique, des personnages perdus, forts, complètement tordus, déboussolés... Bref, une vrai torture pour le cerveau! Mais ceux qui me connaissent le savent, j'aime tout ce qui est tordu moi!

    Et si c'était moi l'indigne dans l'histoire?

    Je vous conseille vivement de lire ce recueil, il n'est pas comme les autres, il sort vraiment de l'ordinaire et il vous fera tourner la tête. Il se lit d'une traite, on ne quitte pas les personnages si rapidement, on a besoin de savoir ce que l'auteur a décidé pour eux... Merci à l'auteur pour cette petite merveille!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique