• Polar/thriller/noir/horreur

  • Auteur : Dmitry Glukhovsky

    Éditeur : Atalante

    Date de parution : 24/01/2019

    Format : grand

    Nombre de pages : 418

    Prix : 23.90 €

     

     Résumé de l'éditeur :

    Le smartphone sait tout de nous : notre quotidien, nos vices, nos amours, nos espoirs, nos secrets inavouables. Mon smartphone est moi. Si quelqu'un s'en empare, il devient moi aux yeux de tous. Le temps que l'imposture soit découverte, il est trop tard. Pour tout le monde.

    Haletant, sombre, émouvant et engagé, le nouveau roman d'un des prodiges de la nouvelle génération d'écrivains russes.

     

     

    Mon avis :

    Quand on m'a proposé ce roman, j'ai accepté tout de suite car le synopsis est vraiment très alléchant. A l'heure actuelle, nos téléphones sont si importants qu'ils sont notre vie, qu'ils nous reflètent bien souvent. Alors que se passe-t'il si quelqu'un nous le vole et se l'approprie? Il devient nous aux yeux de tout le monde...

    Ilya sort de prison après 7 années d'enfermement. On comprend assez rapidement qu'il n'était pas coupable de ce dont on l'accusait alors on attend de savoir ce qu'il s'est réellement passé ce jour-là. Et quand on l'apprend, on se prend d'affection direct pour ce jeune homme à qui la vie souriait mais qui se retrouve aujourd'hui ex-taulard. De plus, pas de chance, en rentrant chez lui, sa vie bascule en apprenant que sa mère vient tout juste de mourir. Ilya devient fou! Il décide donc, comme il n'a plus rien à perdre, de retrouver celui à cause de qui tout cela est arrivé : Petia. Mais sa vie va basculer lorsqu'il va le tuer et lui voler son portable. A partir de là, Ilya va devenir Petia, il va lire et découvrir ce qu'était sa vie, qui il était vraiment et va correspondre avec ceux qui appellent ou envoient des messages sur ce portable. Mais jusqu'où va-t'il pouvoir aller et combien de temps?

    Je n'ai pas beaucoup adhéré à cette histoire assez abracadabrante. Ok, je comprends qu'Ilya ait voulu se venger et qu'il ait sombré dans la folie avec ce portable mais comment est-ce possible que personne ne se rende compte de rien. Plus personne ne voit Petia, aucune nouvelle (à part des SMS) mais je trouve bizarre que personne ne s'inquiète plus que ça. Bref, l'intrigue est un peu bancale pour moi, surtout à l'heure actuelle avec toutes les fonctionnalités possibles pour tracer un portable.

    Concernant l'histoire, revivre la vie d'un homme comme Petia à travers son portable, c'est plutôt sympa, on apprend à le connaitre grâce aux SMS, aux mails, aux vidéos qu'il envoyait et recevait avant sa mort et qu'Ilya découvre au fur et à mesure des heures qui s'écoulent. Mais c'est un peu monotone je trouve mais très intrusif!

    Ilya va devenir complètement dépendant de ce nouvel objet. Mais ne va-t'il pas aller trop loin? L'histoire ne s'étend que sur quelques jours seulement mais pourtant si intenses! Attendez-vous à plonger dans la noirceur des hommes...

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • Auteur : Etherian Lores

    Éditeur : Solarianne

    Date de parution : 21/10/2017

    Format : semi-poche

    Nombre de pages : 159

    Prix : 7.84 €

     

     Résumé de l'éditeur :

    Lorsque leur fête d’amis est interrompue par un drame, ils se dispersent tous dans les bois. Pourchassés par des bêtes, Isabelle est séparée de son copain dans leur course. Maintenant seule face à ce manoir étrange, elle devra tenter de retrouver ses amis et de rester en vie. Les découvertes qu’elle fera seront aussi inquiétantes… qu’intrigantes. Tout en cherchant le moyen de s’échapper de cet endroit labyrinthique, elle comprendra pour quelle raison le manoir est caché au fond des bois. Ce qui existe en ces lieux n’aurait pas dû être découvert. Un document trouvé lui donnera des indices et l’un de ses amis la conduira à une ressource, qui pourrait leur révéler les mystères du manoir.

     

     

    Mon avis :

    J'adore les films d'horreur! Alors j'ai souhaité découvrir ce premier tome d'une saga que je pense pouvoir beaucoup aimer. Certes, il y a du fantastique mais c'est l'horreur qui prime et je suis persuadée qu'un film pourrait très bien en être adapté! Je lisais toutes les scènes comme si elles se déroulaient sous mes yeux.

    Isabelle se retrouve coincée dans un manoir sombre et assez étrange après avoir pris la fuite lors d'une soirée entre amis dans la forêt. En effet, ils se sont tous dispersés après que l'un d’eux se soient fait attaquer par un chien très féroce. Dans sa fuite, elle a perdu son petit ami Matt. Tout au long du livre, elle va se demander (et nous aussi!) ce que les autres sont devenus.

    L'intrigue est écrite à la première personne du singulier, ce qui ajoute au stress et à l'angoisse du lecteur. On se sent plus proche du personnage, on a peur avec elle et on vit cet enfermement comme si on était à sa place. Le manoir est un vrai labyrinthe, il y a des portes partout, certaines ouvertes, d'autres verrouillées. Comment va-t'elle pouvoir s'en sortir? Surtout qu'elle entend et voit des gens plutôt bizarres, alors elle essaie de les éviter par peur de se retrouver en danger immédiat. Et les chiens qui sont dehors ne vont sans doute pas la laisser tranquillement repartir chez elle.

    Au fil de son avancée, elle va découvrir des objets, des pièces ou encore des lettres qui vont augmenter son angoisse mais lui donner des indices précieux sur l’endroit où elle se trouve. J'avais l'impression d'être dans un jeu "d'escape game" et j'ai adoré! L'auteur a su mettre en situation le lecteur comme s'il se trouvait dans le manoir. Bravo!

    J'ai trouvé l'intrigue bien écrite, pleine de sensations fortes, un suspense très présent et des évènements inattendus très surprenants. Tout ce qu'on attend d'un bon livre d'horreur!

    J'ai hâte de découvrir la suite de cette histoire, surtout avec le suspense de fin!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    4 commentaires
  • Auteur : Christine Brunet

    Éditeur : Gascogne

    Date de parution : 10/12/2014

    Format : grand

    Nombre de pages : 243

    Prix : 20.00 €

     

     Résumé de l'éditeur :

    Un jeu en marge des règles, une fausse donne qui mènera les protagonistes à une fin programmée. Un jeu banal qui tourne au cauchemar, une course poursuite effrénée entre Auvergne et Cantal, les moyens scientifiques du XXIe siècle au service d’une légende... Le trésor des Templiers est-il, enfin, à portée de main ? La piste est brûlante, les appétits se déchaînent. Un thriller qui pousse les héros dans leurs retranchements et dévoile les travers peu reluisants de l’âme humaine.

     

     

    Mon avis :

    Je retrouve ici avec grand plaisir Axelle, l'héroïne dans "Nid de vipères" et "Dégâts collatéraux", ainsi que son acolyte Sheridan. Celui-ci est remonté dans mon estime, je l'ai trouvé vraiment parfait dans cet opus. Quant à Axelle, elle est égale à elle-même, sûre d'elle, un peu arrogante, un peu trop parfaite pour moi... Il lui arrive toujours des choses incroyables alors qu'elle a un fils et qu'elle ne se pose pas de questions sur sa vie. Elle fonce tête baissée dès qu'il y a de l'action. Alors, c'est un avantage pour son boulot car elle réussit du coup à éclaircir des enquêtes et mener son équipe au bout pour un résultat positif, mais elle se met sans cesse en danger en oubliant parfois qu'elle a une famille. Bref, je ne l'aime pas beaucoup.

    Concernant l'histoire, encore un grand bravo à l'auteur! Ce thriller est vraiment génial et je l'ai terminé en une journée tellement j'étais plongée dans l'action! Ça bouge sans arrêt, il y a du suspense à chaque page, on ne se doute de rien, on comprend au fur et à mesure des lignes et des pages qui défilent à une allure folle! Les chapitres ne sont pas trop longs ce qui nous permet de souffler de temps en temps pour nous remettre de nos émotions.

    Axelle et Sean forment un très bon duo d'enquêteurs, ils sont complémentaires et se comprennent parfaitement, même sans se parler. Alors bon, c'est le cas du côté professionnel mais côté vie privée, ces deux-là se cherchent et se retrouvent sans cesse, un vrai feuilleton hollywoodien! Mais on sent bien qu'ils sont faits l'un pour l'autre!

    Le titre a été long à se faire comprendre mais j'ai adoré suivre cette chasse au trésor plutôt sanglante. L'auteur s'est bien documentée, on dirait qu'elle est de la région et qu'elle connait par cœur les faits et légendes de ce côté de la France : l'Auvergne. Un peu d'histoire ne fait pas de mal! Quand on dit qu'on voyage lors de nos lectures, alors là, c'est le cas pour moi, ne connaissant pas du tout ce coin.

    Un thriller bourré de rebondissements, de course-poursuites, de morts, de blessés... Bref, tout ce que j'aime! Du suspense du début à la fin! Une auteur à absolument découvrir, tant pour son écriture que pour sa gentillesse et son sourire!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    8 commentaires
  • Auteur : Laurent Fréour

    Éditeur : Incartade(s)

    Date de parution : 04/09/2018

    Format : grand

    Nombre de pages : 376

    Prix : 20.00 €

     

     Résumé de l'éditeur :

    En début d'après-midi, il se recroquevilla sur son navire de pierre. La petite boîte en fer d'Arthur serrée contre lui, il s'endormit. Doux souvenirs d'enfant. Il faisait la sieste sur la plage de Pointe-Noire. Puis, Malabar aboya. Le Chauffe Caillou sursauta et se redressa. Quelques mètres plus loin, penché au-dessus de l'Erdre, le chien tenait dans sa gueule un morceau d'étoffe. Il s'approcha et aperçut, coincée entre deux bateaux, une masse inerte. Un visage boursouflé dépassait de l'eau. Avec difficulté, il s'agenouilla. Deux yeux vitreux le fixaient. Brutalement, lui revint en mémoire son premier mort. Dans la rivière qui bordait la route de Conkouati au Congo, il avait déjà croisé pareil regard. Raz de marée, tempête intérieure. Raphaël perdit connaissance. Que s'est-il passé sur les bords de l'Erdre ? De retour en métropole, le capitaine Jean-Pierre Vidal enquête.

     

     

    Mon avis :

    Avec son deuxième polar, Laurent Fréour nous prouve ici qu'il est un grand auteur parmi les meilleurs! Ses lecteurs ne se sont pas trompés la première fois en découvrant "L'orange sanguine". Et je fais partie de ceux qui ont adoré, qui ont espéré lire à nouveau la plume de l'auteur. Et c'est avec une suite que j'ai continué à apprécié cet écrivain.

    On retrouve notre super flic, JPV, mais cette fois, il n'est plus à la Réunion mais à Nantes. Eh oui, sa femme ne supportait plus cette vie loin de lui, avec ses horaires décalées, son rythme de folie et sa passion pour les enquêtes. Il délaissait sa femme et son fils alors elle lui a posé un ultimatum : et c'est sa famille qu'il a choisi car il les aime plus que tout. Il se retrouve donc toujours flic mais à Nantes et à éplucher les relevés téléphoniques. Rien de bien captivant, il ne fait plus de terrain et ça lui manque.

    Alors quand un mort atterrit dans un quartier où il aime courir et où il a ses habitudes, il ne peut s'empêcher d'enquêter, avec l'aval de son supérieur bien évidemment! Et c'est ainsi que nous découvrons un petit quartier plutôt calme à l'origine, avec des gens simples et sans problèmes. Mais cette mort va semer la zizanie...

    J'ai beaucoup aimé tous ces personnages, Raphaël dit "le Chauffe-caillou" qui est malade mais qui s'inquiète surtout pour la disparition de son ami Arthur, le journaliste Lou-Bé Robi qui se trouve partout et tout le temps à la fois, le cycliste avec son air bizarre, le patron du bar souhaitant rester discret... Bref, tout ce petit monde va se retrouver mêlé à un meurtre... Hasard ou coïncidence? Qui cache son jeu? Comment un quartier si tranquille peut se retrouver du jour au lendemain à la Une du journal? J'ai aimé suivre les aventures de ce petit monde, je les ai tous soupçonné à un moment ou à un autre, et j'ai souhaité en même temps qu'ils soient tous innocentés. Finalement, le dénouement m'a quelque peu soulagée et anéantie en même temps... Quel suspense tout au long des pages!

    Bravo à l'auteur pour ce magnifique polar! On se sent proche des gens, on aime JPV pour l'homme qu'il représente mais pour son boulot parfait également, on se prend de sympathie pour tout le quartier et on a envie de s'y rendre. Le seul petit bémol a été pour moi les premières pages, lorsqu’on nous présente tout ce petit monde. J'ai trouvé que c'était long à se mettre en place et je me suis même demandé où pouvait bien vouloir nous mener l'auteur. Mais ensuite, je n'ai plus lâché le livre!

    Un très bon polar bien mené, un auteur à découvrir ou à redécouvrir! N'hésitez pas!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • Auteur : collectif d'auteurs

    Éditeur : J'ai lu

    Date de parution : 14/03/2018

    Format : poche

    Nombre de pages : 315

    Prix : 5.00 €

     

     Résumé de l'éditeur :

    Dans ce recueil de nouvelles inédites, nos phobies sont disséquées - peur du noir, de la mort, des araignées et même des cons... - et nous lecteurs, sommes malmenés, certes, mais pour la bonne cause !

     

     

    Mon avis :

    J'aime beaucoup les recueils de nouvelles, surtout si ce sont de bons auteurs de polars qui participent. Alors c'est avec beaucoup de plaisir que je me suis plongée dans ces différentes nouvelles. Je vais dire un petit mot sur chacune d'elles car elles le méritent toutes!

    "Le refuge" de Nicolas Beuglet est une vraie bizarrerie. J'ai adoré et pourtant, je n'ai pas tout compris, je n'ai même presque rien compris du tout d'ailleurs, mais c'est tellement original! La lecture est tendue et stressante car on attend de comprendre...

    "Lésion fatale" de Jean-Luc Bizien est terrible mais finalement très amusante!

    "Lis mes nuits" de Armelle Carbonel est très psychologique, difficile à lire, angoissante, mais vraiment bien traitée.

    "Phobia" de Sonja Delzongle est un peu trop fantastique à mon gout, trop irréelle et je me suis doutée de la fin assez vite, dommage.

    Bravo à Damien Eléonori pour son magnifique thriller psychologique, avec une ambiance sombre et angoissante que j'ai pu trouver dans "De l'ombre à la lumière".

    "Dans le ventre de la bête" de Johana Gustawsson est une super nouvelle psychologique, très haletante et magnifiquement menée. On a besoin de comprendre qui sont les personnages et l'auteur le réussit très bien.

    "1 + 1" de Nicolas Koch est angoissante et saisissante. La tension monte petit à petit jusqu'à son apogée. Très psychologique.

    "La mort, tout le temps" de Mickaël Koudero nous montre le réel enfer qu'est la guerre et le front plus précisément. J'ai gardé une sensation d’étouffement tout au long de la lecture.

    "Du bruit au plafond" de Chris Loseus m'a énormément fait pensé à "Rhinocéros" de Ionesco. C'est une magnifique nouvelle parfaitement bien écrite.

    Le dialogue entre deux ancien potes de plus de 40 ans dans "Raymond" de Ian Manook est magnifique! Du suspense du début à la fin et un dénouement parfait!

    "Je t'aime à la phobie" est une sorte de descente aux enfers incontrôlable, impossible d'arrêter la lecture de cette nouvelle d'Eric Maravélias.

    Dans "Tue", j'ai été gênée, au début, par l'emploi de la 2ème personne du singulier qu'a voulu l'auteur Maud Mayeras, j'en ai même été mal à l'aise, mais c'est exactement ce qu'il fallait faire. C'est très rythmée et le dénouement est vraiment très beau et bien écrit. On comprend la douleur d'un amour perdu...

    "Verdict" d'Olivier Norec est ma préférée. Cette nouvelle est tout simplement géniale! Une télé-réalité d'un nouveau genre voit le jour et la fin est grandiose!

    "Bisou" de Niko Tackian est très drôle et tragique en même temps.

    Très bon recueil de nouvelles noires, des auteurs engagés pour une cause importante, de la bonne littérature, que ça fait du bien! Bravo à l'ensemble des auteurs! Lecteurs, n'hésitez pas à découvrir ces textes et également à aller faire un tour sur les romans de chacun des auteurs, ils le méritent!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique