• Polar/thriller/noir/horreur

  • Le journal d'un enfant terrible : Vanités, tendresses et loufoqueriesTitre : Le journal d'un enfant terrible : Vanités, tendresses et loufoqueries

    Auteur : David Choquel

    Éditeur : Auto-édition

    Parution : 01/09/2020

    Format : grand

    Nombre de pages : 155

    Prix : 16.00 €

    Résumé de l'éditeur :

    Voyagez dans la pensée du jeune écrivain torturé Marcel Moody dans son combat continuel contre lui-même, à la recherche du temps perdu, dans une tragi-comédie à l’humour noir. Découvrez l’histoire de M. Mouche, un chien dérangé, cynique et romantique, pas comme les autres. Vivez le récit apocalyptique de ces héros des temps modernes au travers d’entourloupes, de péripéties et de mort.
    Dans son premier recueil de nouvelles, David Choquel parle de la vie dans des récits burlesques avec un style toujours plus nu, poétique et brut. Ses personnages ? Des paumés, des addicts, des clochards, des allumés, des hommes, des femmes, des amoureux, des songeurs. David Choquel parle d’une époque, celle de ces enfants terribles et bénis dans un somptueux mélange de vanités, et d’égotisme.

     

    Mon avis :

    J'ai eu beaucoup de mal avec la lecture de ce livre. Il est présenté comme un recueil de nouvelles mais il y a tout de même un fil rouge et les petites scènes qui se suivent tout au long nous permettent de rencontrer différents personnages que nous retrouvons régulièrement tout au long du livre.

    On rencontre des personnages atypiques qui ne semblent pas heureux. Les thèmes de la dépravation, du sexe, de l'amitié... sont représentés d'une manière assez spéciale, glauque. J'ai été très mal à l'aise à la lecture de ces histoires.

    M. Mouche est un personnage presque attachant mais je n'ai pas réussi à l'apprécier. Il est assez récurrent dans les différentes aventures qui nous sont racontées ici. On retrouve également régulièrement Max, Élisa, Marcel, Engin, Fred, Lara... et bien d'autres. L'amitié est au centre de ces mini-scènes mais ce qui ressort le plus c'est bien le glauque, la noirceur.

    L'auteur utilise plusieurs temps différents, plusieurs narrateurs. On s'y perd un peu avec les différentes façons de raconter, la première ou la troisième personne. On a cette impression que l'auteur a écrit ces histoires sur un laps de temps plutôt long et qu'il a ensuite décidé de les mettre bout à bout. Du coup, il y a plusieurs temps, plusieurs écritures, différentes façons de raconter et donc, le lecteur s'y perd.

    On aborde les sujets du monde du travail, du raz-le-bol de la vie, et bien d'autres thèmes d'actualité qui peuvent résonner à l'oreille du lecteur. Mais j'ai trouvé qu'ils n'étaient pas mis en valeur. On n'avance pas dans ces histoires, il ne se passe pas grand chose et je me suis ennuyée du début à la fin. Je ne suis pas auteure, donc je ne sais pas ce que représente un travail d'écriture, mais je peux l'imaginer. Alors je ne suis pas là pour juger l'auteur et l'abattre mais mon rôle, en tant que chroniqueuse, est de donner un avis objectif et sincère. Je ne juge pas l'auteur mais sa qualité d'écriture et là, pour moi, c'est trop juste.

    Certaines histoires nous permettent de relativiser, d'autres de se remettre en question. Mais j'avoue que beaucoup m'ont semblé complètement inintéressantes (ou alors je ne les ai pas comprises.. Je ne sais pas trop.) Parfois, nous assistons à une suite de dialogues entre les personnages, d'autres fois il ne se passe pas grand chose, les personnages ne vivant rien d'intéressant. Le sexe est très (trop?) présent.

    Bref, je suis passée complètement à côté de ce livre particulier qui porte plutôt bien son titre. La peinture sur toile représentant la première de couverture est tout à fait dans le ton et représentative du roman.

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Loup, y es-tu?Titre : Loup y es-tu?

    Auteur : M.J. Arlidge

    Éditeur : Les Escales

    Parution : 11/02/2021

    Format : grand

    Nombre de pages : 505

    Prix : 22.90 €

    Résumé de l'éditeur :

    Quelque chose de mauvais hante les sentiers de New Forest. D'abord, ce sont des cadavres de chevaux sauvages retrouvés en morceaux. Puis ce sont des hommes et des femmes innocents dont les cris de désespoir résonnent encore. Mais personne ne les entend...
    Traqués par une présence sans visage, les victimes sont transpercées de flèches et pendues aux chênes de la forêt. La détective Helen Grace doit faire face à un nouveau cauchemar. Pourquoi des campeurs sans défense sont-ils pris pour cible ? Que signifient leurs assassinats ? Est-ce un psychopathe ? La forêt demande-t-elle des sacrifices ?
    Helen devra affronter les ténèbres les plus sombres pour résoudre son enquête la plus complexe et plus macabre à ce jour.

     

    Mon avis : 

    Après la mort de Joanne Sanderson (A la folie, pas du tout), Helen et Charlie accueillent le nouveau capitaine Joseph Hudson venu remplacer leur ancienne coéquipière. Son arrivée n'est pas des plus faciles pour lui, il faut qu'il fasse ses preuves et surtout, qu'il prenne, en quelque sorte, la place d'une amie pour les deux femmes. D'autant plus qu'il n'a pas le temps de s'adapter, un témoin signale la découverte d'un cadavre dans une forêt, non loin d'un camping...

    Mais qui peut donc être ce tueur qui court après les campeurs, les terrorise, les tue avec son arbalète et finit par les offrir en spectacle aux touristes et promeneurs? L'équipe d'Helen Grace va devoir travailler sans relâche pour trouver au plus vite ce meurtrier.

    Je n'ai pas lu la série complète de l'auteur dont ce thriller fait partie mais j'ai eu la chance de découvrir le précédent opus et du coup, je ne suis pas trop perdue avec les personnages. Je pense que chacun d'entre-eux peut se lire en one-shot mais il est tout de même préférable de lire la série complète pour mieux s'imprégner des différents personnages récurrents. Néanmoins, je peux déjà vous dire que je commence à devenir fan de l'auteur et que je vais sans doute revenir en arrière et découvrir le passé de tout ce petit monde.

    Helen est un personnage charismatique qui mène son équipe avec une main de fer dans un gant de velours comme on dit. En effet, elle est une vraie cheffe qui prend les choses en main mais qui est également très à l'écoute de toutes les remarques de son équipe et on sent bien qu'elle leur fait une confiance aveugle. L'équipe est soudée et ça lui permet de résoudre les crimes les plus difficiles à enquêter.

    Charlie est une battante également, elle se donne à fond pour son travail mais on sent néanmoins une certaine fragilité, notamment du côté de sa famille. Elle prend moins de risque que sa cheffe mais elle veut à tout prix mettre le tueur derrière les écrous au plus vite.

    De son côté, la jeune journaliste Emilia n'a qu'une seule idée en tête : être la première, la meilleure et surtout que tout le monde la reconnaisse et l'adore. Elle reste sur le pied de guerre à n'importe quelle heure de la journée comme de la nuit, et elle est prête à tout pour être numéro 1.

    Quant au petit nouveau Joseph, on sent qu'il veut bien faire mais il parait cacher quelque chose d'assez suspect. Le lecteur reste donc sur ses gardes une bonne partie de l'intrigue.

    J'ai aimé les différents rebondissements, on pense avoir trouvé une bonne piste qui s'avère quelques pages plus tard être un leurre. Il y a de l’action, une traque importante se met en route dès le premier cadavre, toutes les pistes sont explorées, les victimes, les proches, les témoins... Bref, il faut faire vite pour éviter la récidive et le lecteur n'a pas le temps de se reposer. J'ai passé un excellent moment, j'avais hâte d'avoir le fin mot de toute cette histoire et comme il sait parfaitement bien le faire, l'auteur a trouvé un coupable vraiment parfait! Quelle maitrise du suspense et de la surprise!

    Grâce aux chapitres courts et rythmés, le lecteur n'aura pas une seule minute à lui pour souffler. N'hésitez plus, il vous faut absolument cette saga, vous risquez fortement de devenir accros!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Achetez ce livre sur Decitre.fr!

    Les autres titres de l'auteur :

    A la folie, pas du tout

    Am stram gram...

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • BAL : Technicien de surfaceTitre : BAL Technicien de surface

    Auteur : Christophe Herpin

    Éditeur : Auto-édition

    Parution : 14/09/2020

    Format : grand

    Nombre de pages : 262

    Prix : 14.00 €

    Résumé de l'éditeur :

    Votre assureur vous truande ? Votre banquier vous saigne ? Votre patron vous exploite ? Votre voisin vous jette des pierres ? Votre chien vous pisse sur les pompes ? Oubliez ça les amis ! Glissez ce livre dans votre poche et venez vous poiler en compagnie d'une joyeuse équipe de craqués ! Je vous parie une patte de mainate que vous ne le regretterez pas ! BAL – Technicien de surface est le premier volume d'une série consacrée à un flic d'un genre particulier. De l'humour, de la légèreté, un peu d'action, de grande musique, encore un peu d'humour et des balles qui sifflent, des bisous qui claquent, des claques qui tombent…

     

    Mon avis :

    Comment faire une chronique après une telle lecture? Difficile pour moi. Mais je me lance.

    Le synopsis annonce la couleur, on va passer un bon moment, on va bouger, on va rire et s'amuser à suivre les aventures d'une joyeuse bande de cinglés, menée par un Balibaude (si si, c'est son prénom!) complètement déjanté. Si l'auteur est à la vie comme il écrit, alors ses proches doivent passer de bons moments en sa compagnie!

    Balibaude est flic, mais pas un flic comme la plupart de ceux que nous connaissons. En effet, il ne fait pas dans la gentillesse ni dans la demi-mesure. Si on l'embête, il sait se servir de son arme, et pas seulement pour faire peur. Et pourtant, c'est un grand trouillard né. Alors on va le suivre dans ses enquêtes et aventures complètement improbables et on va bien rire de toutes ses mésaventures. Ce livre n'est pas un roman à proprement parlé, il s'agit plutôt d'une suite d'histoires sans liens que nous raconte Balibaude.

    Je ne sais pas trop comment l'auteur réussit à ne pas nous lasser de toutes ces enquêtes mais même si son écriture reste la même tout au long du livre, les aventures du héros sont toutes différentes les unes des autres, ce qui rend le lecture très intéressante et enrichissante. Bon, on ne va pas se mentir, il rencontre des gens aussi dingues que lui, il vit des histoires complètement folles et surtout, on se demande comment l'auteur réussit à rendre tout cela réaliste malgré le rocambolesque de chacune des missions de Balibaude.

    Par contre, je dois bien avouer que la façon de s’exprimer de l'auteur (pour son personnage) m'a un peu lassée au bout d'un moment. Je n'ai pas l'habitude de lire ainsi et j'ai trouvé toutes ces drôleries un peu "too much", lassantes parfois. Beaucoup de jeux de mots (je ne les ai pas tous compris je crois), une manière très "crue" de s'exprimer et une façon de parler des femmes qui ne laissera pas indifférentes les féministes qui liront cette œuvre.

    Balibaude n'est pas le seul bout-en-train de ces histoires. On fait la connaissance également de son acolyte Charlie, un chauffeur de taxi un peu particulier, mais également de Piete, un psychologue complètement fou, encore plus que ses patients à mon avis. Et puis il y a le mainate de Balibaude... celui-là est vraiment très drôle, c'est celui qui m'a le plus fait rire. J'ai très envie de le rencontrer!

    Je vous conseille de découvrir cet auteur pour sa façon décalée de nous raconter des histoires. De plus, il me semble bien qu'il va y avoir d'autres aventures de Balibaude alors autant commencer tout de suite à le connaître!

    L'auteur sur babelio

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Titre : Road-movie pour un proscrit

    Auteur : Chris Simon

    Éditeur : Éditions du Réalisme délirant

    Parution : 05/01/2021

    Format : grand

    Nombre de pages : 268

    Prix : 15.90 €

    Résumé de l'éditeur :

    Février 1973. Denis Lostier, 18 ans, fils de brocanteurs aux Puces et vivotant de petits boulots, se laisse embarquer par un ami dans un complot démentiel et juteux : l’enlèvement du cercueil d'un personnage célèbre. Mais la mission nocturne part en vrille et Denis, sous LSD, doit s'enfuir avec le larcin macabre. Alors quand ce dernier se met à lui parler, il se dit qu'il n'aurait finalement peut-être pas dû semer ses complices...

     

    Mon avis : 

    Vous aimez l'humour noir? Si oui, alors vous allez adorer Denis!

    Dans les années 70, Denis est un jeune homme tiraillé, il m'a paru sans grande conviction, sauf celle de plaire à tout le monde, surtout à Mirabelle, sa petite amie, et Bruno son meilleur ami. Sauf qu'il n'est pas facile de faire des choix lorsque les deux personnes qu'on aime le plus au monde n'ont pas les même idées politiques. Entre choisir la gauche et l'amour ou le fascisme et l'amitié, Denis va se perdre. La violence va monter autour de lui et il ne sera plus maitre de sa vie. Jusqu'au jour où il va accepter une mission sensée rester secrète mais qui va malheureusement être mise à jour... Dès lors, il ne sera plus le même homme.

    Je connaissais déjà l'auteur avec ses anciennes parutions mais là, j'avoue qu'elle m'a un peu surprise. Je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre avec ce dernier roman et il n'est pas celui que j'attendais. C'est explosif, c'est grand et c'est assez dérangeant parfois. Un vrai panel de couleurs sombres. Si vous aimez être surpris, être mal à l'aise ou même être carrément bousculé, alors il vous faut ce thriller détonnant!

    Quoi? Vous ne connaissez pas l'auteure? Alors là, c'est une erreur qu'il vous faut au plus vite rectifier, sinon, vous risquez de passer à côté d'un coup de cœur. Même si j'avoue avoir préféré certaines de ses autres parutions, cette dernière n'est vraiment pas mal et nous entraine dans une époque peu connue (pour ma part en tout cas), une jeunesse qui se bat et qui en prend plein la gueule.

    Denis est un homme attachant que j'ai apprécié suivre. D'autant plus qu'il est aujourd'hui plus âgé, que nous sommes en 2022 et qu'il nous raconte sa jeunesse avec une douceur et une violence qui se mêlent de belle manière. L'auteur nous révèle une plume très acrobatique, très fluide, mais également parfaitement dynamique et autoritaire. J'apprécie cette façon de rendre le lecteur complètement à la merci des mots qui vont s’enchainer page après page. Un grand bravo!

    N'hésitez pas à venir à la rencontre de Denis...

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Achetez ce livre sur Librairie Eyrolles.com!

    Le site de l'auteur

    L'auteur sur Facebook

    L'auteur sur Babelio

    Les autres titres de l'auteur :

    Brooklyn Paradis saison 1

    Brooklyn Paradis saison 2

    Brooklyn Paradis saison 3

    Brooklyn Paradis saison 4

    Lacan et la boîte de mouchoirs

    Mémorial Tour

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • RésineTitre : RésineRésine

    Auteur : Ane Riel

    Éditeur : Seuil Éditions

    Parution : 04/03/2021

    Format : grand

    Nombre de pages : 302

    Prix : 20.00 €

    Résumé de l'éditeur :

    Une presqu'île, aux confins d'un pays du Nord. C'est là que vit la famille Haarder, dans un isolement total. Jens a hérité de son père la passion des arbres, et surtout du liquide précieux qui coule dans leurs veines – la résine, aux capacités de préservation étonnantes. Alors que le malheur ne cesse de frapper à la porte des Haarder, Jens, obsédé par l'idée de protéger sa famille contre le monde extérieur qui n'est pour lui que danger et hostilité, va peu à peu se barricader, bâtir autour de la maison une véritable forteresse, composée d'un capharnaüm d'objets trouvés ou mis au rebut, et séquestrer sa femme et sa fille. Du fond de la benne où il l'a confinée, Liv observe son père sombrer dans la folie – mais l'amour aveugle qu'elle lui porte va faire d'elle la complice de ses actes de plus en plus barbares, jusqu'au point de non-retour.

     

    Mon avis :

    C'est l'histoire d'une petite fille qui grandit dans un environnement très particulier. Elle n'est pas malheureuse, bien au contraire! Mais elle ne vit pas comme la plupart des autres petites filles de son âge, et elle ne s'en rend pas compte. Pourquoi? Parce qu'elle habite sur une île avec ses parents et son frère, qu'elle n'a jamais vu le continent et qu'elle n'a aucune idée de la façon dont on vit là-bas... Elle entend juste des choses...

    Liv a tout pour être heureuse. Elle réside sur une île avec sa maman Maria et son papa Jens ainsi que son frère Carl. Elle vit à la Tête, une partie de l'île de Korsted où la famille se tient isolée du reste des habitants. Seul Jens se rend à l'autre bout de l'île, en passant par le Cou, pour se ravitailler en objets tous plus inutiles les uns que les autres. Mais parfois, Liv aussi va découvrir l'autre côté de l'île... La nuit, elle a la mission de se faufiler chez les gens pour leur voler un peu de tout ce qui pourrait leur être utile.

    J'ai beaucoup aimé cette histoire mais il faut bien l'avouer, il faut s'accrocher. On se sent vraiment oppressé en lisant l'histoire de la famille Haarder. Une sorte de huit clos très dérangeant qui nous prend aux tripes. Jens est un homme qui aime profondément sa famille et qui est prêt à tout pour les protéger du reste du monde. Mais il va tout doucement plonger dans la folie et entrainer avec lui sa petite fille adorée...

    Nous assistons, impuissants, à cette folie qui prend le dessus, à cette façon morbide de vivre complètement reclus, loin de tout le monde et même de sa propre famille. On subit cette obsession croissante de se retirer du monde de la part de Jens, un homme pourtant très intègre et travailleur à l'époque où il était avec son père le meilleur menuisier de l'île. Les arbres, il les aime, il les a toujours aimé d'ailleurs. Mais n'est-ce pas trop? Comment a-t'il pu plonger dans le morbide sans que personne ne s'en rende compte? Comment peut-on vivre ainsi pendant des années sans que personne ne donne l'alerte? C'est qu'il est fort Jens, il est même très intelligent, il sait exactement comment faire pour éloigner les curieux. Mais ne va-t'il pas aller trop loin? Et le lecteur le regarde impuissant, révéler ses secrets à sa petite fille qui n'écoute que lui, comme si tout était normal.

    C'est difficile de lire cette histoire mais en même temps, c'est génial. J'ai vraiment adoré cette déchéance si bien retranscrite par l'auteur! C'est magnifiquement orchestré, très bien écrit, parfaitement huilé. Un vrai thriller passionnant qui ne nous laisse pas indemne. Liv restera longtemps dans mes pensées, j'en suis certaine. J'imagine même très bien un film tiré de ce roman. L'auteur nous décrit tellement bien les lieux que c'est aisé de se les imaginer et si j'étais scénariste, je ferais de ce roman un magnifique film!

    N'hésitez pas à vous plonger dans l'histoire sordide mais pleine d'amour de la famille Haarder, vous allez adorer! Coup de cœur garanti! 

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Achetez ce livre sur Decitre.fr!

    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique