• Autofiction/témoignage/bio

  • Un jour ordinaire - Le dernier jour de ma mèreTitre : Un jour ordinaire avec ma mère

    Auteur : Dominique Lesbordes

    Éditeur : Auto-édition

    Date de parution : 30/07/2021

    Format : grand

    Nombre de pages : 134

    Prix : 12.00 €

     Résumé de l'éditeur :

    « Et profitez de la vie », c’est ainsi que ma mère, depuis quelques temps, terminait ses « au revoir », comme un précieux cadeau. Lors de ma venue dans sa Drôme provençale, entre les actes du quotidien et nos confidences respectives, je ne compris pas immédiatement que ce séjour serait particulier. Le troisième jour, qui se voulait ordinaire, devait marquer nos destins à jamais.

     

    Mon avis : 

    Pour éviter d'avoir des regrets, nous devrions tous vivre chaque jour comme s'il était le dernier et surtout penser à dire à ceux qu'on aime qu'on tient à eux. Parce qu'après, il est trop tard.

    Dominique, l'auteure, nous raconte dans ce récit une journée qu'elle a vécu avec sa maman, dans la Drôme, pour un séjour qui se voudra particulier pour l'une comme pour l'autre. Elle ne le sait pas encore mais sa maman elle, le sent bien, on s'en rend compte finalement tout au long du texte. Toutes les deux passent cette journée à se remémorer le passé, à se raconter des histoires banales qui leur permettent de se souvenir du temps vécu. L'ambiance est sombre mais elle met en lumière des images tellement puissantes et sensibles d'amour familial qu'on ressent tout un tas d'émotions pendant notre lecture.

    J'ai bien aimé cette histoire, c'est bien écrit, on sent de l'amour, de la vérité et beaucoup de passion dans ce texte. Je le trouve poétique et j'aime cette façon que l'auteure a de parfois se répéter pour bien montrer aux lecteurs ce qu'elle ressent vraiment... Les phrases sont courtes, elles donnent du rythme à un roman qui, finalement, n'en a pas vraiment de part le "huit clos" que l'auteure nous impose. Comme l'indique le titre, ce sont des jours ordinaires qui se préparent, des journées simples entre une mère et sa fille venue lui rendre visite. Elles vont faire des courses, elles préparent le repas ensemble et elles discutent de choses et d'autres, surtout du passé.

    Alors bien sûr, il ne faut pas s'attendre à beaucoup de suspense ou même d'actions en cascade mais c'est un témoignage émouvant d'une fille pour sa mère, un vrai élan d'amour qui nous permet peut-être de nous rappeler de l’amour que l'on peut avoir pour notre maman. Les relations familiales sont parfois compliquées mais nous n'avons qu'une mère et le lien qui nous unit est tellement fort qu'il dépasse tout entendement. J'ai beaucoup aimé cette relation si proche et à la fois si lointaine que ces deux femmes entretiennent. On est presque jaloux, on aimerait avoir cette relation nous aussi.

    Ce roman de vie peut être lu par tout le monde. Car même moi qui ne suis pas une grande fan de ce genre, j'ai trouvé de l'apaisement dans ce texte et peut-être même une certaine remise en question de ma relation avec ma mère... Dominique aime sa maman, on le sent bien et sa mère le lui rend bien même si leur relation est simple en apparence.

    Un roman court qui apaise, une petite parenthèse qui permet un peu de tendresse dans un monde devenu parfois chaotique...

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Nous avons fait de notre mieuxTitre : Nous avons fait de notre mieux

    Auteur : Thi Bui

    Éditeur : Hachette Comics

    Date de parution : 25/04/2018

    Format : hors format BD

    Nombre de pages : 329

    Prix : 24.95 €

    Résumé de l'éditeur : 
    Pour Bui, L'auteur de cet ouvrage, la naissance de son premier enfant a déclenchée en elle le besoin de plonger dans son histoire familiale. L'exode, le temps des sacrifices, les non dits, la responsabilité d'être parents... Autant de sujets qui touchent à l'universel. Un parfait mélange de comédie et de tragédie.

     

    Mon avis :

    Je n'aime pas beaucoup les BD et les romans graphiques, j'en lis très peu et seulement quand on me les recommande. Et là, on me l'a chaudement conseillé alors j'ai essayé, en plus la couverture est vraiment très attirante. C'est une BD vraiment belle, l'histoire est parfaitement bien retracée mais j'avoue que je l'aurais préférée en roman. Mais bon, ce n'est pas grave, j'ai apprécié cette lecture tout de même et je pense qu'elle vaut le coup d'être découverte.

    Pour les fans de ce genre, il faut lire cette BD en effet, il est certain qu'elle vous plaira. Les illustrations sont jolies et j'aime beaucoup les couleurs (peu finalement) choisies. Elles donnent de la chaleur et de l'humanité au texte. On ressent l'amour, la guerre, la douleur et l'esprit familial avec ces couleurs et dessins. J'ai beaucoup aimé les regarder avec attention. Le travail est minutieux et mérite qu'on s'y attarde dessus.

    C'est l'histoire déchirante et poignante d'une famille vietnamienne. L'auteure, Bui, se replonge (et nous avec) dans son histoire familiale. En effet, elle est sur le point de donner naissance à son premier enfant et elle décide donc de retourner à ses origines, elle retrace la vie de toute sa famille comme un hommage, un magnifique souvenir, la ligne qui a permis d'en arriver là, à la maternité.

    Nous vivons donc le Vietnam, la guerre, les privations, la fuite, la nouvelle vie... Nous parcourons le destin tragique, mais pas toujours, d'une famille qui n'a cessé de se battre pour un semblant de vie heureuse. Les blessures sont présentes, le passé est ce qu'il est mais c'est grâce à toutes les épreuves qu'une famille traverse que le futur s'inscrit. C'est vraiment bien raconté, même si je trouve les propos et les mots parfois un peu simplistes. Mais est-ce le fait que ce soit écrit pour un roman graphique ? Peut-être, je ne m'y connais pas assez pour comparer.

    Une belle histoire familiale à découvrir.

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Une vie de Covid sans fin - Annabelle 37 ans : Le combat d'une vieTitre : Une vie de Covid sans fin - Annabelle 37 ans : Le combat d'une vie

    Auteur : Annabelle Georges

    Éditeur : Ilion Éditions

    Date de parution : 12/03/2021

    Format : grand

    Nombre de pages : 139

    Prix : 20.00 €

     Résumé de l'éditeur :

    Dès les premiers signes de la maladie de la Covid, Annabelle Georges décide d'écrire son quotidien en ignorant que c'est un témoignage poignant et interminable qu'elle démarrerait. Ce livre est le premier récit qu'elle transmet au grand public. Mais elle souhaite plus que tout, que son témoignage fasse avancer la science et que les victimes de la Covid longue durée soient entendues et reconnues. Pourtant écrire ce livre fut très compliqué car Annabelle a été victime de cette maladie encore ignorée et de ces symptômes handicapants: Perte de repères, trouble de la mémoire, difficulté pour s'exprimer, essoufflements, toux, problèmes musculaires, etc... Aujourd'hui, Annabelle se bat pour la reconnaissance de la maladie afin qu'elle soit prise en charge au niveau des soins et des aides diverses. Son combat prend de l'ampleur et commence enfin à être entendu par des médecins pluridisciplinaires, des journalistes, des politiques. Émotion, courage et détermination sont au cœur de ce témoignage unique.

     

    Mon avis :

    J'ai découvert, pas hasard, l'auteure sur Linkedin où elle poste régulièrement des liens concernant la Covid. Au début, je n'y portais pas trop attention, j'en avais un peu marre de toute cette pression concernant ce virus qui nous pourrit la vie depuis plus de 18 mois. Et puis petit à petit, j'ai vu qu'elle parlait d'elle et de sa difficulté à retrouver une vie normale après avoir contacté la maladie au printemps 2020.

    Je suis assistante maternelle et l'un de mes parents employeur a été touché par ce virus à l’automne 2020 et depuis, elle n'a pas repris le travail ou très peu. Je la vois régulièrement et elle a beaucoup de mal à se remettre de cette maladie et pourtant elle n'a que 40 ans. Du coup, quand j'ai vu les posts d'Annabelle Georges, j'ai pensé à elle et à une autre de mes amie, un peu plus âgée qui a dû arrêter toute activité sportive ne pouvant plus courir, sauter ou faire de trop longues marches. J'ai donc décidé de lire ce témoignage pour comprendre un peu mieux ce qu'est cette Covid long.

    Ce témoignage est assez intéressant, il nous permet de voir que la Covid n'est pas un virus si simple finalement, qu'en plus d'être mortel, il peut affaiblir des personnes en bonne santé et surtout jeunes !

    C'est le cas d'Annabelle Georges, 37 ans, qui a contracté la maladie lors du premier confinement de mars 2020 et qui, quelques mois plus tard, se bat encore contre ce fichu virus.

    Elle souhaite faire prendre conscience à tous que le corps médical n'est pas au courant de tout, qu'il n'est pas toujours à l'écoute des patients et qu'il ne se rend pas compte de ce qu'il provoque chez certains patients. En effet, Annabelle souffre toujours, des mois après, sa vie est entre parenthèses et la seule chose qu'on trouve à lui dire c'est qu'elle fait une dépression. Mais non, ce n'est pas le cas, Annabelle a été touchée par ce virus et il lui a laissé des tas de séquelles, comme à plusieurs autres patients ! La Covid long existe et il faut absolument qu'il soit pris au sérieux. C'est le combat d'Annabelle et de nombreux malades comme elle qui souffrent depuis des semaines, des mois, depuis plus d'un an pour beaucoup !

    Annabelle veut, par ce témoignage, montrer au plus grand nombre de lecteurs que la Covid long existe et que les patients touchés ne souhaitent qu'une chose : être entendus. Et bien sûr, ils aimeraient un remède pour tous ces maux qu'ils ont depuis tout ce temps. Leur vie est en pause et ils souffrent.

    J'ai appris beaucoup de choses en lisant ce texte. Je n'ai pas été touchée par la Covid donc il est difficile pour moi de comprendre mais finalement, la lecture de ce témoignage m'a convaincue sur le fait qu'il faut qu'on se batte tous contre ce fichu Covid qui nous pourrit la vie. Des gens meurent oui mais des gens souffrent également pendant longtemps et ça c'est inadmissible !

    Un texte très riche en informations diverses, pas très structuré mais qui a le mérite de nous informer de choses qu'on ne nous dit pas. Annabelle nous raconte ses déboires avec ses symptômes, le corps médical, l'entourage... Elle fait des allers-retours sans cesse entre les semaines, elle jette simplement les mots sur papier comme ils viennent dans son esprit. Je pense que son récit aurait mérité plus de travail de forme afin d'être mieux médiatisé et ainsi lu par le plus grand nombre. C'est dommage.

    Mais ne passez pas à côté de ce témoignage poignant d'une femme jeune et en bonne santé qui se bat pour que le monde change, pour guérir et retrouver une vie normale d’avant Covid. Annabelle s'est beaucoup documentée et il est intéressant de la lire pour mieux comprendre.

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • L'Autre Ahmed ou L'AttenteTitre : L'Autre Ahmed ou L'Attente

    Auteur : Charlotte Cayeux

    Éditeur : Éditions Chèvre-feuille étoilée

    Date de parution : 08/09/2021

    Format : grand

    Nombre de pages : 137

    Prix : 17.00 €

    Résumé de l'éditeur : 
    Charlotte réalise des courts-métrages, Ahmed écrit des scénarios.
    Ils se rencontrent chez des amis communs. Tous vivent à Paris dans un milieu de jeunes créateurs. L’amour est au rendez-vous.
    Mais Ahmed semble parfois absent, troublé, parano et Charlotte devine en lui un « autre » qu’elle cherche à appréhender.

    Tout bascule quand Ahmed, si ponctuel, ne vient pas à leur rendez-vous. Puis Charlotte apprend son incarcération.
    Commence alors pour elle l’autre peine, celle vécue par les proches de prisonniers...
    Mars 2020, confinement dû à la crise sanitaire, l’auteure écrit leur histoire.

     

    Mon avis :

    Ce témoignage est difficile à lire je trouve, en effet, il nous raconte une histoire peu commune qui fait un peu peur finalement. Je me suis sentie mal à l'aise face à cette histoire d'amour impossible mais tellement réelle et sincère ! Comment tout cela peut-il être possible ?

    On sent tellement d'amour entre Ahmed et Charlotte qu'on s'attache à eux, enfin... surtout à Charlotte finalement. Mais l'histoire d'Ahmed aussi nous touche profondément, car on comprend bien qu'il veut s'en sortir mais qu'il ne trouve pas la solution. Leur amour est pur et tellement intense ! Mais cette ombre plane au-dessus d'eux et elle a l'air de vouloir rester où elle est.

    Charlotte et Ahmed sont fous amoureux l'un de l'autre, mais un jour, Ahmed disparait et Charlotte, après avoir retourné ciel et terre, comprend qu'il est en prison. Comment tout cela a pu arriver ? Vous le saurez en lisant l'histoire d'Ahmed. Et ensuite, on découvre comment Charlotte, amoureuse, continue son histoire, son combat pour cet homme qu'elle aime profondément.

    Je ne sais pas si j'aurais pu vivre comme cela, de cette manière si lointaine. Il doit falloir être sacrément fort et amoureux pour subir tout cela. L'amour donne des ailes dit-on, alors pourquoi pas ! On découvre l'univers carcéral, le système judiciaire, la vie à deux mais séparément...

    Charlotte vit une aventure assez déstabilisante mais elle tient bon elle est amoureuse et ce n'est pas cet accident qui va tout changer, elle va se battre pour son couple, sa vie, son avenir.

    J'ai bien aimé cette parenthèse, ce moment de vie d'un couple, d'une femme qui aime et qui aimera toujours quoi qu'il en coûte.

    Par contre, je n'aime pas beaucoup la couverture et je trouve le titre assez étrange mais finalement l'ensemble reflète bien cette incroyable histoire. Ça aurait mérité d'un peu de couleurs car tout n'est pas si noir dans ce texte.

    Osez découvrir l'univers carcéral, la vie d'un couple amoureux qui vit loin l'un de l'autre tout en étant si proches finalement...

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Enfermé depuis tout petitTitre : Enfermé depuis tout petit

    Auteur : Marry Yohson

    Éditeur : auto-édition

    Date de parution : 22/01/2021

    Format : grand

    Nombre de pages : 197

    Prix : 14.90 €

     Résumé de l'éditeur :

    Le plus beau cadeau dans la vie d'une femme est de devenir maman. La naissance d'un enfant reste un moment inoubliable. Mais Carole et son bébé vivent dans un cadre familial destructeur ; elle se promet alors de toujours protéger son petit Julien. Peu à peu, ce fils tant aimé va perdre pieds face à un monde hostile à ses yeux. Et malgré l'amour de sa mère, il se sent seul et incompris, meurtri par une vie qui ne veut pas de lui. Son existence aura été un combat de tous les jours contre cette société qu'il ne comprend pas et qui l'abandonne, lui qui est resté « enfermé depuis tout petit ». Cette histoire bouleversante est la sienne.

     

    Mon avis :

    Quel témoignage difficile à lire ! On se sent impuissant face à la détresse de cette famille, de Carole cette femme dévouée, de Julien cet enfant persécuté, malade et fragile psychologiquement.

    Quelle tristesse de lire cette histoire. Ils sont nés sous une mauvaise étoile, ça ne peut pas être autrement !

    Cette mère courage nous raconte sa rencontre avec un homme, au hasard d'une soirée, sa vie de femme mariée puis celle de mère. Tout n'a pas été facile pour elle, elle n'est pas heureuse et on se demande bien à quel moment elle va l'être. Et puis on suit son histoire et celle de son premier fils Julien. La maladie lui rend la vie plus difficile, cette famille vit un calvaire mais Carole tient bon même si personne ne lui tend la main. Elle rêve de jours meilleurs, elle sait qu'une jour elle y arrivera et qu'elle et son fils seront heureux, elle y croit !

    On se rend compte, à travers ce témoignage, qu'il y a encore du travail à fournir pour que les institutions françaises, quelles qu'elles soient, écoutent les gens et mettent en place des traitements, des soins adaptés à ceux qui en ont vraiment besoin. Carole s'est battue toute sa vie pour faire soigner son fils mais personne ne l'a écoutée. Ça fait peur !

    Un beau témoignage qui fait froid dans le dos. Écrit d'une manière particulière qui m'a un peu gênée, ce témoignage nous raconte la vie de Carole et Julien en parlant à la troisième personne et pour un témoignage, j'ai trouvé cela déstabilisant. On se sent moins impliqué du coup, loin de cette histoire, c'est dommage. Comme si finalement, ce n'était qu'une roman de fiction parmi tant d'autres.

    Mais je trouve qu'il en faut du courage pour vivre tout ça (même si, il faut bien l'avouer, elle n'a pas vraiment eu le choix), mais il en faut aussi beaucoup pour raconter son histoire, aussi tragique qu'elle est. Bravo à l'auteure pour cette force et ce combat !

    Un texte fort, une histoire terrifiante mais passionnante à découvrir, une auteure à lire.

    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique