• Autofiction/témoignage/bio

  • Auteur : Lucie Fargère-Carles

    Éditeur : Les éditions du net

    Date de parution : 06/10/2018

    Format : grand

    Nombre de pages : 242

    Prix : 17.00 €

     

     Résumé de l'éditeur :

     Trois femmes, trois générations, trois époques. En quête d'indépendance elles vont traverser le 20ème siècle pour accomplir leur destin tout en suivant les tourbillons du monde. Germaine va connaître les affres de la guerre, Lucie va rebondir au cours des années sixties avec l'explosion du progrès et l'évolution des mœurs, Myriam à l'ère de la communication est déjà en marche pour le troisième millénaire. A travers leurs espoirs, leurs rêves et leurs désirs, l'intime se mêle aux évènements historiques pour nous faire vivre l'effervescence de la société et les révolutions de leur époque.Des portraits de femmes orgueilleuses, courageuses et attachantes, dont le parcours et les aventures tentent de raconter aux filles d'aujourd'hui que les femmes libres ont une histoire.

     

     

    Mon avis :

    Je ne m’attendais pas du tout à lire un récit réel ou un témoignage. Et pourtant, l'auteur parle de sa famille, et plus précisément des femmes de sa famille. On connait 3 générations et on vit avec elles.

    Lucie, l'auteur, nous parle beaucoup de sa maman Germaine. Cette dernière a connu l'entre-deux guerres puis la seconde guerre mondiale. Elle a vécu dans le chaos, dans une époque difficile pour tout le monde où la femme essayait de se faire une place là où les hommes étaient majoritairement plus forts et plus convaincants. Et pourtant, les femmes de cette époque ont également eu un grand rôle et ont commencé à prouver leurs forces et surtout, leur utilité pour ce monde. On revit avec elle une période importante de notre Histoire, celle des privations et des combats.

    De son côté, Lucie naitra après une victoire française fêté comme il se doit. C'est près de Lyon qu'elle va grandir, dans une famille aimante et tellement heureuse d'avoir vaincu la guerre après toutes ces années. C'est la France de la reconstruction. Lucie va grandir dans un foyer modeste mais heureux... Petit à petit, le progrès se remet en marche et les nouvelles technologies voient le jour. Les femmes prennent une place plus importante et on leur confie plus de responsabilités. Les habitudes ne sont plus les mêmes et le cinéma va devenir une vraie passion pour cette jeune femme. Elle va connaitre mai 68.

    C'est en 1973 que Myriam voit le jour. Elle va grandir dans un monde encore plus moderne, plus technologique que celui de sa mère. La place de la femme est encore plus importante à son époque et on lui laisse d'énormes responsabilités. La femme est partout! Et avec Myriam, nous passons aux années 2000! Et cette dernière continue le cycle en donnant naissance à une petite Jade en 2005. Et j'ai comme l'impression que ce roman a été écrit en partie pour elle!

    J'ai bien aimé revivre le passé que je n'ai pas connu (je suis née dans les années 80) mais je me suis un peu ennuyée tout de même. C'est une saga familiale historique on peut dire et il n'y a pas de rebondissement comme je les aime ; certes il y a de l'action mais elle ne m'a pas transportée comme j'aurais aimé. Mais c'est tout de même intéressant de voir l'évolution de la place de la femme dans la société à travers trois générations de femmes de la même famille.

    Une écriture agréable à lire, une histoire intéressante qui plaira sans aucun doute!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • Le jour où tout basculeTitre : Le jour où tout bascule

    Auteur : Edouard Moradpour

    Éditeur : Fauves editions

    Parution : 31/01/2019

    Format : grand

    Nombre de pages : 217

    Prix : 18.00 €

     

    Résumé de l'éditeur :

    « J'étais matérialiste. Je ne croyais qu'en ce que je voyais. L'âme était une invention des religions et il n'y avait rien après la mort, rien que le néant. Pas de « vie » après la vie, le vide, comme une nuit sans rêves. Je ne croyais pas non plus à l'amour et pensais être incapable d'aimer, d'avoir réellement de l'amour pour l'autre ; en avais-je pour moi ? Et puis survint la tragédie. Le 26 juin 2008, ma compagne Elena avec qui je vivais depuis sept ans à Moscou se suicidait dans notre appartement. Je me sens maintenant assez fort pour vous raconter l'itinéraire de mon « Éveil » vers la Spiritualité : celui que j'étais et celui que je suis. Je veux témoigner, partager ce tournant de ma vie. Expliquer comment cette épreuve m'a ouvert les yeux et m'a apporté la Lumière, malgré les heures les plus sombres de mon existence. » L'auteur livre un récit personnel et sincère, dans lequel il explore les thèmes du couple, du deuil, de la culpabilité après le suicide de sa compagne, et comment il a surmonté cette épreuve. Il revient sur ses expériences « mystiques » avec de grands mediums, qu'il décrit avec lucidité ; au départ très sceptique, il a été amené à changer sa vision de « l'après », et par là-même celle du mystère de la vie et de l'origine de l'univers.

     

     

    Mon avis :

    Bon, je vais être honnête (je le suis toujours dans mes chroniques mais quand c'est négatif, c'est bien plus difficile à dire), je n'ai pas aimé ce roman. Cette histoire est écrite par un homme blessé qui a perdu la femme avec qui il vivait, qu'il aimait fort et qui est partie (presque) sans un mot, en se donnant la mort. Comment se reconstruire après ça? C'est ce que Édouard va essayer de nous expliquer ici.

    La première partie de ce roman est assez sympa, l'auteur nous raconte comment il a rencontré Elena, la femme de sa vie. Ce n'est pas un couple comme les autres, ils s'aiment, se séparent, puis s'aiment à nouveau et se rendent finalement compte qu'ils ne peuvent vivre l'un sans l'autre. Bref, j'ai trouvé le début de leur histoire plutôt jolie mais j'en ai vite eu marre. Je ne juge en aucun cas la façon dont ils ont décidé de vivre, chacun est libre de le faire comme il l'entend mais finalement, écrit dans un roman, c'est bien moins intéressant.

    La deuxième partie nous fait plonger dans l'horreur de la perte de l'être aimé. Elena décide d'en finir avec cette vie mais on ne sait pas bien pourquoi et Édouard se demande bien la même chose! Du coup, il culpabilise, mais en même temps, il se dit qu'il ne la retenait pas... Bref, il est perdu. Et c'est là qu'il va se tourner vers le spiritisme, les médiums et toutes ces choses qui font que le roman m'a déplu. Je ne crois pas en toutes ces croyances obscures et je me suis donc ennuyée. L'auteur a l'air d'aller mieux, et tant mieux pour lui, j'en suis ravie, mais je n'ai pas trouvé d’intérêt pour le lecteur. Peut-être qu'un lecteur en mal-être se sentira plus concerné? Je ne sais pas, mais de mon côté, j'ai lu cette deuxième partie en diagonale.

    Bref, un témoignage qui ne m'a rien apporté, qui ne m'a même pas émue, un auteur avec lequel je n'ai pas accroché. Mais chacun ses gouts et certains pourraient peut-être apprécier?! A vous de vous faire votre propre idée!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    6 commentaires
  • Le maitre de midiTitre : Le maitre de midi

    Auteur : Christian Quesada

    Éditeur : J'ai lu

    Parution : 09/01/2019

    Format : poche

    Nombre de pages : 252

    Prix : 6.90 €

     

    Résumé de l'éditeur :

    Enfant, Christian est un élève à haut potentiel. Néanmoins, à l'âge de 15 ans, sa scolarité dérape et il abandonne l'école. Plus tard, ce surdoué s'entraîne secrètement comme un athlète de haut niveau. Il engloutit toutes les sources de savoir à sa disposition et repousse les limites de son cerveau pour devenir incollable. Un talent qui éclate au grand jour sur le plateau des Chiffres et des Lettres. Malheureusement, il finira par tout perdre : travail, amis, logement, jusqu'à dormir dans la rue. En hommage à sa mère décédée, il participe alors à l'émission Les 12 coups de midi. Il y battra tous les records et deviendra, après 193 émissions, le plus grand champion de l'histoire des jeux télévisés. Un témoignage fascinant, du bitume à la gloire !

     

     

    Mon avis :

    Lors de la masse critique babelio de février dernier, je suis tombée sur ce roman qui m'a fait de l’œil et j'ai voulu en savoir plus sur cet homme que je ne connaissais pas du tout! En effet, sa tête me disait quelque chose mais en cherchant je me suis souvenue : il est resté des mois le maitre de midi sur TF1 dans le célèbre jeu "Les douze coups de midi" animé par Jean-Luc Reichmann. Alors, pour ceux qui ne connaissent pas du tout cette émission, j'explique en quelques mots : ce jeu télévisé est diffusé depuis le 28 juin 2010 sur TF1, tous les jours à midi. Dans ce jeu, quatre candidats passent trois épreuves (deux manches puis la finale), en répondant à des questions de culture générale, aussi ludiques que culturelles. Les candidats sont éliminés progressivement jusqu'à ce qu'il n'en reste qu'un, alors sélectionné pour la dernière manche appelée « le coup de maître ». Christian Quesada, l'auteur de ce livre, a battu le record d'émissions en participant 193 fois de suite et donc, en étant le meilleur! Il nous raconte son histoire dans ce récit...

    Je ne regarde pas cette émission, à l'heure de son passage, je travaille. Mais j'en ai entendu parlé bien sûr et j'ai suivi 2-3 fois les exploits de cet homme. Je m'attendais à un témoignage sur son passage à TF1, mais ce n'est pas du tout cela dont il nous parle, même si il en fait référence bien sûr. Ici, il nous raconte son enfance, son passé, ses déboires, sa vie avant son passage à TF1 dans "Les douze coups de midi". Et j'ai été happée par l'histoire cet homme! Vraiment! Il est très intelligent, sa mémoire est magnifique, il travaille beaucoup pour la garder à niveau. Cet homme aime le jeu, il est un vrai compétiteur, il aime les défis et adore être tout en haut de l'affiche. Et pourtant, sa vie est un vrai cauchemar... Petit, il est mauvais à l'école, adolescent, il cède à la drogue, à l'alcool, à la débauche, et adulte, il se retrouve à la rue! Et dès qu'il lui faut de l'argent, il joue! Il est impressionnant!

    Je suis sûre que cet homme est très sympathique, d'ailleurs, beaucoup de téléspectateurs se sont attachés à lui lors de ses 193 émissions, mais alors quand on le lit dans ce témoignage, je peux vous dire qu'on ne l'aime pas beaucoup! Je l'ai trouvé très arrogant, supérieur, et sa façon de se laisser aller n'est pas très avantageuse. Par contre, j'ai beaucoup aimé le lire, son témoignage est poignant et très réel, il se livre sans tabou et j'ai plongé. Je l'ai aimé, je l'ai détesté.

    Bravo à lui pour son parcours, bravo à lui pour sa sincérité. Je lui souhaite le meilleur, il le mérite! Mais qu'il arrête de faire "le con"! Il a de l'or dans la tête!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Le maitre de midi

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • Titre : De quel temps parlez-vous?

    Auteur : Régine Fournon-Gohier

    Éditeur : Le lys bleu

    Parution : 14/03/2018

    Format : grand

    Nombre de pages : 85

    Prix : 12.30 €

     

    Résumé de l'éditeur :

    Je vous parle d'un temps... Un temps où les jeunes filles n'avaient pas d'autre perspective que le mariage avec un jeune homme " bien sous tous rapports ", Un temps où une femme était montrée du doigt lorsqu'elle avait eu le malheur de " faire un enfant toute seule ", Un temps où les secrets se conservaient au fond des tiroirs, Un temps où l'on ne parlait pas. Quelques-unes ont dû faire face, travailler, élever leur enfant du mieux possible et sans beaucoup d'aide. Peut on se reconstruire quand on a mal commencé sa vie ? Peut-on devenir un jour une femme battante, débarrassée des tabous et des conventions étriquées ? Une femme libre ?

     

     

    Mon avis :

    Ce petit roman autobiographique nous raconte l'histoire de Régine, une très jeune femme dans les années 60 qui se retrouve enceinte sans être mariée. Pour l'époque, c'est une chose très grave et mal vue.

    On la découvre au fil des pages, on suit son histoire avec les hommes, sa mère, sa grand-mère. Elle est amoureuse toute jeune mais lorsqu'elle tombe enceinte elle se retrouve seule et va devoir se battre pour enfin vivre sa vie comme elle l'entend. Mais l'époque ne l'aide pas, son état est très mal vu. Que c'est dur, pendant ces années 60, de devenir une femme libre, d'être aimée et aidée dans les difficultés! Mais Régine va se battre pour obtenir son indépendance et surtout, sa liberté.

    L'histoire de l'auteur est une belle histoire, elle nous montre comment notre société a évolué dans le bon sens. En effet, avoir des enfants avant le mariage est monnaie courante aujourd'hui et surtout, beaucoup de jeunes adolescentes se retrouvent enceintes et seules mais elle trouvent majoritairement l'aide dont elles ont besoin. Mais Régine a su nous montrer qu'avec de la persévérance et de l'espoir, la vie pouvait être belle, même pour une femme seule à cette époque.

    C'est la manière dont l'auteur a raconté son histoire qui m'a le plus ennuyée. En effet, j'ai trouvé que c'était un peu brouillon, je me perdais parfois, le fil de l'histoire n'était pas net. J'ai compris l'ensemble bien sûr mais j'avais l'impression de lire l'histoire comme elle lui est revenue en tête, comme si elle ne l'avait pas structurée. C'est peut-être voulu, peut-être pas, mais moi, j'en ai été un peu gênée, surtout au début.

    Une belle histoire, une auteur qui a du mérite après ce qu'elle a vécu, un roman plutôt bon avec quelques petits défauts à corriger.

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    4 commentaires
  • Les experts du crimeTitre : Les experts du crime

    Auteur : Jean-Christophe Portes

    Éditeur : City Éditions

    Date de parution : 24/10/2018

    Format : grand

    Nombre de pages : 285

    Prix : 18.50 €

     Résumé de l'éditeur :

     Cheveu, empreinte, insecte, goutte de sueur,trace dans la boue  : les experts scientifiques de la Gendarmerie nationale traquent le moindre élément des scènes de crime. Pour eux, tout peut être un indice permettant d’élucider une affaire. Ce livre nous fait entrer, pour la première fois, dans l’un des instituts de criminalistique les plus secrets au monde, à Paris.

     

     

    Mon avis :

    Contrairement à ce que l'on pourrait penser, ce livre n'est pas un roman, c'est plutôt une sorte de documentaire sur le métier de criminologue (vous savez, ceux qui enquêtent scientifiquement sur les scènes de crime dans les séries ou films!). L'auteur a suivi ces enquêteurs de la gendarmerie dans leur quotidien et a pu nous transmettre des tas de renseignements sur leur métier qui n'est pas forcément bien représenté dans les séries TV... (en fait, c'est bien plus complexe!).

    Quelle chance Monsieur Portes d'avoir pu suivre ces enquêteurs dans leur travail pendant 2 mois!! Et franchement, bravo à vous pour cette retranscription parfaite! On s'y serait cru et il faut dire que nous apprenons vraiment beaucoup de choses grâce à vous et vos questions posées aux experts! J'ai passé un excellent moment et j'avais du mal à me dire que c'était terminé quand j'ai lu les dernières lignes. J'aurais continué sans problème.

    A chaque chapitre, l'auteur nous retranscrit la discussion avec l'expert concerné et sa discussion a été alimenté parfaitement à chaque fois grâce à des exemples bien réels. L'IRCGN, l'Institut de Recherche Criminelle de la Gendarmerie Nationale se situe à Pontoise, en France et regroupe plus de 260 experts en tous genres : analystes de sang, ingénieurs numériques, entomologistes, chirurgiens dentistes, toxicologues, experts incendie ou encore dans l'ADN synthétique, démineurs... Bref, de grands experts avec beaucoup de diplômes et surtout, des as dans leur matière! Ils cherchent tous la petite bête qui permettra (ou pas, malheureusement parfois!) de trouver un témoin, un coupable, un menteur ou un innocent. Les gendarmes font appels à eux dès que les enquêtes le permettent.

    J'ai appris énormément de choses, j'ai même eu envie de travailler avec eux. Pourtant, ils font tous un travail très difficile car ils côtoient des cadavres à longueurs de temps, ils mettent parfois leur vie en danger (comme les démineurs) et sont obligés d'être dispos à n'importe quel moment car ils sont appelés en urgence. Bref, un travail vraiment difficile mais tellement indispensable! L'auteur réussit à nous faire entrer dans leur vie professionnelle, il nous permet de comprendre un peu mieux le système qui se cache derrière une mort suspecte, et il nous fait entrer dans un monde assez spécial. J'ai adoré!

    Un roman documentaire vraiment très intéressant et parfaitement accessible à tous! A lire!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique