• Autofiction/témoignage/bio

  • Titre : De quel temps parlez-vous?

    Auteur : Régine Fournon-Gohier

    Éditeur : Le lys bleu

    Parution : 14/03/2018

    Format : grand

    Nombre de pages : 85

    Prix : 12.30 €

     

    Résumé de l'éditeur :

    Je vous parle d'un temps... Un temps où les jeunes filles n'avaient pas d'autre perspective que le mariage avec un jeune homme " bien sous tous rapports ", Un temps où une femme était montrée du doigt lorsqu'elle avait eu le malheur de " faire un enfant toute seule ", Un temps où les secrets se conservaient au fond des tiroirs, Un temps où l'on ne parlait pas. Quelques-unes ont dû faire face, travailler, élever leur enfant du mieux possible et sans beaucoup d'aide. Peut on se reconstruire quand on a mal commencé sa vie ? Peut-on devenir un jour une femme battante, débarrassée des tabous et des conventions étriquées ? Une femme libre ?

     

     

    Mon avis :

    Ce petit roman autobiographique nous raconte l'histoire de Régine, une très jeune femme dans les années 60 qui se retrouve enceinte sans être mariée. Pour l'époque, c'est une chose très grave et mal vue.

    On la découvre au fil des pages, on suit son histoire avec les hommes, sa mère, sa grand-mère. Elle est amoureuse toute jeune mais lorsqu'elle tombe enceinte elle se retrouve seule et va devoir se battre pour enfin vivre sa vie comme elle l'entend. Mais l'époque ne l'aide pas, son état est très mal vu. Que c'est dur, pendant ces années 60, de devenir une femme libre, d'être aimée et aidée dans les difficultés! Mais Régine va se battre pour obtenir son indépendance et surtout, sa liberté.

    L'histoire de l'auteur est une belle histoire, elle nous montre comment notre société a évolué dans le bon sens. En effet, avoir des enfants avant le mariage est monnaie courante aujourd'hui et surtout, beaucoup de jeunes adolescentes se retrouvent enceintes et seules mais elle trouvent majoritairement l'aide dont elles ont besoin. Mais Régine a su nous montrer qu'avec de la persévérance et de l'espoir, la vie pouvait être belle, même pour une femme seule à cette époque.

    C'est la manière dont l'auteur a raconté son histoire qui m'a le plus ennuyée. En effet, j'ai trouvé que c'était un peu brouillon, je me perdais parfois, le fil de l'histoire n'était pas net. J'ai compris l'ensemble bien sûr mais j'avais l'impression de lire l'histoire comme elle lui est revenue en tête, comme si elle ne l'avait pas structurée. C'est peut-être voulu, peut-être pas, mais moi, j'en ai été un peu gênée, surtout au début.

    Une belle histoire, une auteur qui a du mérite après ce qu'elle a vécu, un roman plutôt bon avec quelques petits défauts à corriger.

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    4 commentaires
  • Les experts du crimeTitre : Les experts du crime

    Auteur : Jean-Christophe Portes

    Éditeur : City Éditions

    Date de parution : 24/10/2018

    Format : grand

    Nombre de pages : 285

    Prix : 18.50 €

     Résumé de l'éditeur :

     Cheveu, empreinte, insecte, goutte de sueur,trace dans la boue  : les experts scientifiques de la Gendarmerie nationale traquent le moindre élément des scènes de crime. Pour eux, tout peut être un indice permettant d’élucider une affaire. Ce livre nous fait entrer, pour la première fois, dans l’un des instituts de criminalistique les plus secrets au monde, à Paris.

     

     

    Mon avis :

    Contrairement à ce que l'on pourrait penser, ce livre n'est pas un roman, c'est plutôt une sorte de documentaire sur le métier de criminologue (vous savez, ceux qui enquêtent scientifiquement sur les scènes de crime dans les séries ou films!). L'auteur a suivi ces enquêteurs de la gendarmerie dans leur quotidien et a pu nous transmettre des tas de renseignements sur leur métier qui n'est pas forcément bien représenté dans les séries TV... (en fait, c'est bien plus complexe!).

    Quelle chance Monsieur Portes d'avoir pu suivre ces enquêteurs dans leur travail pendant 2 mois!! Et franchement, bravo à vous pour cette retranscription parfaite! On s'y serait cru et il faut dire que nous apprenons vraiment beaucoup de choses grâce à vous et vos questions posées aux experts! J'ai passé un excellent moment et j'avais du mal à me dire que c'était terminé quand j'ai lu les dernières lignes. J'aurais continué sans problème.

    A chaque chapitre, l'auteur nous retranscrit la discussion avec l'expert concerné et sa discussion a été alimenté parfaitement à chaque fois grâce à des exemples bien réels. L'IRCGN, l'Institut de Recherche Criminelle de la Gendarmerie Nationale se situe à Pontoise, en France et regroupe plus de 260 experts en tous genres : analystes de sang, ingénieurs numériques, entomologistes, chirurgiens dentistes, toxicologues, experts incendie ou encore dans l'ADN synthétique, démineurs... Bref, de grands experts avec beaucoup de diplômes et surtout, des as dans leur matière! Ils cherchent tous la petite bête qui permettra (ou pas, malheureusement parfois!) de trouver un témoin, un coupable, un menteur ou un innocent. Les gendarmes font appels à eux dès que les enquêtes le permettent.

    J'ai appris énormément de choses, j'ai même eu envie de travailler avec eux. Pourtant, ils font tous un travail très difficile car ils côtoient des cadavres à longueurs de temps, ils mettent parfois leur vie en danger (comme les démineurs) et sont obligés d'être dispos à n'importe quel moment car ils sont appelés en urgence. Bref, un travail vraiment difficile mais tellement indispensable! L'auteur réussit à nous faire entrer dans leur vie professionnelle, il nous permet de comprendre un peu mieux le système qui se cache derrière une mort suspecte, et il nous fait entrer dans un monde assez spécial. J'ai adoré!

    Un roman documentaire vraiment très intéressant et parfaitement accessible à tous! A lire!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    8 commentaires
  • Auteur : Virginie Vanos

    Éditeur : Edilivre

    Date de parution : 07/01/2016

    Format : grand

    Nombre de pages : 125

    Prix : 13.50 €

     

     Résumé de l'éditeur :

    Après la fin tragique de son meilleur ami, Marek, un jeune pédiatre timide et passionné, se lance à la recherche d’Alexandra, la femme qui fut l’ultime passion d’Axel. Entre Genève et Bali, en passant par la Turquie et le Mexique, Marek tente de percer les mystères de cette femme audacieuse et ambigüe, et de comprendre le lien étrange qui l’unissait à son ami. Au fil des voyages et des rencontres, Marek arrivera-t-il à retrouver Alexandra ? Et celle-ci lèvera-t-elle le voile sur la vraie nature de ses sentiments ?

     

     

    Mon avis :

    Après "Le spectateur", l'auteur a souhaité continuer l'aventure en suivant Marek, le meilleur ami d'Alex, personnage principal de ce premier roman. Nous le retrouvons donc ici, dévasté par la mort d'Alex, souhaitant comprendre ce qui a pu se passer. En effet, Alex était fou amoureux d'une certaine Alexandra et Marek va mettre tout en œuvre pour la retrouver, en mémoire de son meilleur ami.

    J'ai mieux aimé cette suite que le premier épisode mais j'avoue ne pas être beaucoup séduite par cette fiction. L'auteur avait une plume plutôt intéressante dans "Battue!", un témoignage touchant de sa part. Peut-être parce qu'elle était bien plus impliquée! Parce que pour le roman, je trouve son écriture assez faible et ennuyeuse.

    Le roman est à la première personne et ça m'a complètement déstabilisée, je me sentais perdue parce que l'auteur a voulu que je me mette à la place de Marek je pense. Mais comme il ne fait pas vraiment les bons choix, ça m'a gênée... En effet, pourquoi prend-il cette décision de retrouver cette jeune femme? Qu'est-ce que ça peut bien lui apporter à part des ennuis?

    Bon, il faut tout de même que j'avoue que j'ai lu jusqu'à la fin parce que la curiosité l'a emporté. Il me fallait comprendre pourquoi Alex, dans "Le spectateur" était attirée par cette jeune femme à en devenir complètement fou! Alors j'ai eu une part de réponse, mais bon, rien de très imposant.

    Je suis désolée, mais ce récit n'a pas répondu à mes attentes, pourtant, les critiques sont plutôt bonnes alors je vous conseille de vous faire votre propre opinion. Si vous aimez le psychologique, les cerveaux torturés, alors vous aimerez peut-être ces personnages...

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

     

    ERRATUM : Je viens d'apprendre par l'auteur que ce texte et le précédent sont autobiographiques mis sous forme de fiction. Je corrige donc cette erreur en passant ce roman dans la bonne catégorie.

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Auteur : Françoise Näser

    Éditeur : Dunod

    Date de parution : 23/08/2017

    Format : grand

    Nombre de pages : 250

    Prix : 13.90 €

     

    Résumé de l'éditeur :

     Les assistantes maternelles exercent un métier mal connu et souvent dénigré : pourtant elles sont fières de leur profession, de leur savoir-faire et de leur engagement auprès des tout-petits. L’importance de la prime enfance est aujourd’hui unanimement reconnue : les assistantes maternelles, premier mode d’accueil en France, ont donc un rôle essentiel à jouer.
    Malgré leur mode de recrutement obsolète, leur formation initiale trop courte et les nombreuses embûches qu’elles rencontrent au quotidien, elles ont à cœur de se former et de s’informer pour proposer une qualité d’accueil individuel et familial au plus près des besoins des enfants.
    Au travers de nombreux témoignages, l’auteure propose de faire découvrir, de l’intérieur, ce passionnant métier aux multiples facettes.

     

     

    Mon avis :

    Quand j'ai découvert ce livre, je me suis dit qu'il fallait absolument que je le lise car je suis assistante maternelle et je dois dire que ce n'est pas un métier comme les autres. Et l'auteur l'explique très bien ici.

    On entend souvent dire que les "nounous" ont un boulot simple, qu'elles sont à la maison toute la journée, qu'elles font ce qu'elles veulent et que c'est le "plan tranquille"... Et bien détrompez-vous! Ok, on est à la maison, mais franchement, c'est intense! Parce que non seulement il faut qu'on gère les petits en garde mais en plus, on a tout le côté administratif à gérer aussi! Et oui, notre fiche de paie de tombe pas du ciel, ce n'est pas le comptable qui la détaille, le contrat de travail est à remplir entièrement sans erreur également sous peine de se retrouver aux prud'hommes au moindre problème... Bref, ce métier est fatigant tout comme les autres! Et que dire des 35 heures? on en est loin, je peux vous l'assurer!

    J'ai beaucoup aimé la façon dont l'auteur présente notre métier, on voit tout l'aspect positif mais toutes les contraintes sont mises en avant et ça fait du bien de ne pas se sentir seule... Parce que oui, on se sent parfois seules face aux nombreux détracteurs. Merci à elle de souligner que les départements et les PMI sont de plus en plus contraignants avec nous avec leurs consignes de sécurité qui vont finir par ternir à jamais notre profession. Nous sommes un accueil familial, pas collectif! L'enfant ne doit pas vivre dans un cocon comme certains le prétendent! Et que dire de ces parents qui ne nous respectent pas!? Heureusement, j'ai la chance d'avoir eu des employeurs en or jusqu'à aujourd'hui! Mais quand on lit tous les témoignages, il y a de quoi avoir peur. En effet, certaines assistantes maternelles ont accepté de parler de leur quotidien, de leurs problèmes rencontrés et de donner quelques conseils pour que l'auteur nous le retranscrive dans son livre. J'ai trouvé cela très intéressant et fort enrichissant.

    Ce petit livre est une mine d'informations pour les assistantes maternelles mais également pour tous les autres qui ne savent pas ce qu'est notre métier. Assistante maternelle est un métier formidable et ce serait dommage qu'il n'existe plus alors continuons à le faire valoir!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • Auteur : Catherine Bertrand

    Éditeur : Éditions de la Martinière

    Date de parution : 04/10/2018

    Format : grand

    Nombre de pages : 158

    Prix : 15.00 €

     

    Résumé de l'éditeur :

     Bon, ben j'étais au Bataclan...
    Mais ça va, hein. Je suis vivante, j'vais pas me plaindre.
    Le quoi ? Le stress post-traumatique ?
    Connais pas.
    Si ça a bouleversé ma vie ? Non, pas du tout, pourquoi ?
    J'ai fait quelques dessins pour raconter tout ça, une sorte de journal, quoi.
    Peut-être bien que tu te retrouveras dans certaines pages.
    Tu veux y jeter un œil ? Ou les deux ?

     

     

    Mon avis :

    Catherine Bertrand, l'auteur, était au Bataclan le fameux soir, elle fait partie des victimes mais elle a eu la chance de s'en sortir... Mais est-ce une chance justement? Bah oui, aujourd'hui il faut qu'elle "vive avec", qu'elle accepte ce qui lui est arrivé et surtout, qu'elle se reconstruise. Mais ce n'est pas si simple.

    Je suis touchée par ce témoignage, je sais qu'on ne peut pas vraiment comprendre l’ampleur des problèmes pour les survivants si on n'en est pas un nous-même. On ne peut pas réaliser ce qu'ils vivent au quotidien, ce qu'il y a dans leur tête et dans leur cœur. Le jour du fameux drame est un jour qui restera à jamais gravé dans leur mémoire alors que pour nous, la vie a repris comme avant...

    Je ne m'attendais pas du tout à un livre comme celui-ci, c'est une sorte de journal intime, de BD, de roman d'illustrations... Bref, c'est assez original mais je pense qu'elle a fait comme elle a pu pour ressortir tout ce qui lui passait par la tête. L'écriture aide parfois certains mais le dessin aussi peut être une belle manière de faire comprendre certaines choses. Pour extérioriser et surtout, faire savoir comment la réalité de son quotidien est dure, comme il est difficile de sortir indemne d'une telle situation. Parce que oui, elle est vivante, elle n'est pas blessée physiquement, mais c'est à l'intérieur que tout est à reconstruire, dans la tête et dans son âme...

    J'ai trouvé intéressant la façon dont elle nous raconte son "après attentat", même si j'ai trouvé ça un peu court et parfois redondant. Mais je ne peux pas lui en vouloir, je pense qu'elle a couché sur le papier ce qu'elle avait besoin de sortir pour se soigner. Alors bravo à elle pour son courage et surtout, je lui souhaite de revivre comme avant, d'arriver à mettre de côté toutes ces angoisses "post-traumatiques"pour enfin voir son quotidien normal, et c'est d'ailleurs ce que je souhaite à toutes les victimes de ces actes odieux.

    Bravo à elle parce qu'elle arrive tout de même à faire un peu d'humour, tout n'est pas si noir et on voit qu'elle fait de son mieux pour ne pas sombrer et se faire plaindre.

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

     

    A l'occasion de la sortie du livre (aujourd'hui!), je souhaite faire gagner ce roman! Il suffit de le dire dans les commentaires et après tirage au sort, vous remporterez cet exemplaire papier!! Bonne chance à tous!

    Partager via Gmail

    25 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique