• Otage

    OtageTitre : Otage

    Auteur : Aloysius Wilde

    Éditeur : auto-édition

    Date de parution : 25/10/2019

    Format : grand

    Nombre de pages : 307

    Prix : 12.90 €

     Résumé de l'éditeur :

    Point de départ d’un ébouriffant enchainement de faits : deux malfaiteurs prennent en otage une classe de maternelle. Les médias se déchainent pour couvrir l’évènement. Mystérieusement les truands arrivent à quitter l’école qui est pourtant cadenassée par les forces de police. Le commandant Denis Chaval, surnommé l’ours, se met à leur poursuite. Comment les preneurs d’otages arrivent t’ils à quitter l’école ? Le héros arrivera-t-il à survivre ? Où se trouve l’écolier qui a disparu depuis vingt-quatre heures ? Qui est la taupe qui renseigne la presse ? Pourquoi la journaliste vedette Adielle Acker est-elle si excessive ? Les preneurs d’otage arriveront-ils à quitter la France ?

     

     

    Mon avis :

    La perte d'un enfant est la plus grosse peur pour un parent je pense, j'en suis même certaine étant moi-même maman. Alors quand Jean apprend que son fils de 4 ans, Gaspard, est pris en otage dans sa classe de moyenne section avec tous ses camarades et sa maitresse, il a du mal à se maitriser. Camille, sa femme, devient hystérique et lui ordonne de sauver leur fils. Alors sans réfléchir, il se dirige à l'intérieur de l'école et se retrouve lui aussi, otage des deux malfaiteurs...

    De leur côté, les journalistes ne veulent rien louper de cet évènement tragique qui peut rapporter gros. Mickaël, le gérant de la chaine DK7 va tout mettre en œuvre pour faire la Une et être le premier sur l'évènement. Sa journaliste phare, Adielle, va plonger dans ce récit, faisant son possible pour être vue et revue et qu'on ne parle plus que d'elle partout, sur tous les médias. Elle adore cette situation, elle veut être la première partout et surtout, montrer son talent.

    Mélange de polar et de roman à suspense, on sent les tensions, le stress et la brutalité dans ce récit. Mais l'auteur n'oublie pas de nous mettre également une bonne dose de gentillesse, de tendresse, d'humour, d'humanité et bien sûr... d'amour!

    J'ai vraiment beaucoup apprécié ma lecture, ce texte est parfaitement maitrisé, l'histoire est bien construite, on va de rebondissement en rebondissement et on ne sait plus qui croire, en qui avoir confiance et surtout, l'auteur réussi à garder le plus gros du suspense jusqu'à la fin. Mais où a donc pu passé le petit Gaspard? Qu'est-il devenu dans toute cette histoire? Au début, l'auteur nous donne des nouvelles de l'extérieur de l'école avec les parents paniqués, la police sur les dents, la peur de la population, mais on entre également à l'intérieur de cette école et on en sait plus sur les deux malfaiteurs et sur leur façon de procéder. Et puis tout à coup, on ne sait plus rien à l'intérieur, ne sachant plus si le jeune père courageux est encore en vie, si le petit Gaspard respire encore et si les preneurs d'otage vont s’en sortir. Beaucoup de suspense, j'ai adoré!

    Par contre, le petit bémol vient pour la fin, les 3-4 dernières pages sont pour moi bâclées ou inutiles. Soit l'auteur en dit trop, soit il n'en dit pas assez mais je suis restée sur ma... FIN.

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    dom
    Lundi 1er Juin à 15:03

    Très bonne chronique !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :