• Antoine RABASCONé en 1974, Antoine Rabasco est originaire de Sierre, en Suisse.

    Amoureux de la scène, il a grandi avec cette envie irrésistible de créer et de jouer. Respirer c’est jouer, exister c’est créer… aime-t-il dire.

    Antoine Rabasco aime s’amuser, d’ailleurs ce mot devrait être dans l’esprit de chaque auteur… chaque comédien. Sur un plateau, sur un texte ! Dans les yeux pétillants de chaque comédien, au bout des doigts de chaque auteur. Jouer et écrire c’est d’abord s’amuser, s’amuser c’est vivre intensément chaque situation et vivre… c’est jouer et écrire, bien entendu ! Ainsi la boucle est bouclée. S’amuser partout… surtout dans la vie !

    Après L’homme aux mille mystères, et l'homme aux cent démons, Antoine Rabasco, écrivain, comédien, auteur de théâtre et scénariste, nous entraîne à nouveau dans son univers particulier, où le sensible côtoie le fantastique pour mieux nous plonger dans les mystères de l’âme humaine. C.U.P.I.D.O.N. erreur fatale est son troisième roman.

    Pour en savoir plus, n'hésitez pas à visiter son site.

    Pour le contacter : antrabasco@hotmail.com

    Son dernier tournage c'est le MEDIATEASER.

     

    J'ai lu :

    C.U.P.I.D.O.N. Erreur Fatale

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Véronique B. JEANDE« Un jour je suis née et depuis j’improvise. ».

    Voilà : ma biographie.

    Un peu court ? D’accord, je vais essayer de détailler légèrement…

    Je suis donc née un petit matin du mois de mai, en l’an de grâce 1967, dans les Yvelines. Depuis lors, j’ai poursuivi tranquillement ma route, orientant mon parcours au gré des événements.

    Lorsque j’étais enfant, il suffisait de lever la tête pour me trouver en haut d’un arbre, plongée dans la lecture, perdue dans les mondes merveilleux qui s’échappaient de toutes ces pages. J’ai fini par descendre de mon perchoir pour traîner mes livres aux quatre coins du monde. Car même en voyage, il y avait toujours une petite place pour eux dans mon sac à dos.

    Puis la vie active s’est profilée à l’horizon. Curieux comme le temps semble s’accélérer, lorsque le monde adulte s’ouvre à nous. Les préoccupations sont devenues autres, les heures consacrées à la lecture se sont amenuisées.

    Un peu solitaire peut-être, et une certaine aversion pour les cases qui me semblaient trop étriquées, sûrement. La liberté et l’indépendance ont toujours été primordiales pour moi, d’autant plus dans le monde professionnel. Le hasard a voulu que je croise le chemin de personnes admirables qui ont compris ma démarche. Dans la quiétude de mon bureau Vauxois, je partage donc mes journées entre diverses associations.

    Moins de temps pour lire, certes, mais toujours celui de rêver. Mes histoires n’existaient que dans mon esprit, jusqu’au jour où elles sont devenues tellement envahissantes que les coucher par écrit est apparu comme la seule issue possible.

    L’écriture est avant tout un loisir, une passion. Très égoïste, au départ, lorsque l’on passe des heures seule devant son écran, dans un monde imaginaire qui n’appartient qu’à soi. Un peu moins, le jour où on accepte finalement de soumettre son manuscrit au regard des autres.

    Au fur et à mesure, mon cercle de lecteurs s’est agrandi. Parce que certains se sont montrés suffisamment convaincants, j’ai décidé de troquer mes manuscrits pour l’autoédition. Le côté commercial n’est sûrement pas ce qui me séduit le plus dans cette aventure, toutefois, il s’agit d’une expérience enrichissante que je ne regrette pas. Car c’est réellement un plaisir de pouvoir ainsi rencontrer des personnes passionnées et passionnantes.

     

    Mes livres

    Quatre romans sont terminés aujourd’hui. Il s’agit d’une série, à mon sens, dans la mesure où divers personnages se croisent d’un tome à l’autre. Ils respectent une certaine chronologie et je conseille de les lire dans l’ordre, afin de préserver l’effet de surprise. Ils peuvent cependant être abordés de manière totalement autonome. Plutôt orientés thrillers, ils évoluent toutefois dans des registres très différents.

    Le Cercle Manteia se place sans conteste dans le domaine du thriller ésotérique. Sans doute le plus sombre et le plus tourmenté des quatre. Le phénomène sectaire m’a toujours fascinée. Comment des êtres sensés peuvent-ils se laisser entraîner dans une telle spirale ? Quelles sont les motivations qui animent ces gourous parfois tellement abjects ? Dans ce livre, tout est exacerbé, poussé à l’extrême. Le rêve et la réalité se côtoient tout au long de l’histoire.

    La Couleur du Deux s’attache plus à la psychologie des personnages. Tout d’abord car nous allons y retrouver des « rescapés » du Cercle, qui devront réapprendre à vivre en traînant derrière eux ce lourd passé. Mais également de par le caractère particulier du personnage qui va désormais se retrouver au centre de l’action. Atteint du syndrome d’Asperger, et plus précisément de ce qu’on appelle le syndrome savant qui affecte une quantité infime de la population, Nicolas est un petit garçon attachant. Son intelligence décalée, alliée à une parfaite innocence, l’empêche de comprendre le monde qui nous entoure. Brutalisé par la vie, il va simplement chercher à trouver sa place sans réaliser la portée de ses actes. Inconsciemment, il va susciter de nombreuses réactions, aussi violentes que contradictoires.

    La Cinquième Clé est totalement atypique. À travers l’Histoire, nous allons suivre un groupe de personnes qui détiennent l’un des secrets les plus convoités de l’humanité. J’ai un attachement tout particulier pour eux. Des utopistes, pour qui la Déclaration universelle des droits de l’homme ne se limite pas à de vains mots. De doux rêveurs qui ont simplement décidé de se mettre au service de l’humanité. Mais au fil des pages, ils vont comprendre que ce cadeau des dieux est en réalité un cadeau empoisonné. Car leurs démons intérieurs vont finir par se réveiller. Il y a toujours un prix à payer.

    Borderline nous emmène au cœur de la folie. La folie de scientifiques, tout d’abord, aveuglés par leur désir de vaincre les mystères de la vie, qui n’hésitent pas à commettre des abominations au nom de la science. Mais également la folie d’un jeune homme qui, aidé de sa psychiatre, va tenter de reconstituer pas à pas son histoire et de comprendre les événements qui l’ont entraîné au fond du gouffre.

     

    Si vous souhaitez en savoir plus sur mes livres, n’hésitez pas à aller faire un tour sur mon site

    Si vous souhaitez en savoir plus sur moi, vous pouvez toujours tenter votre chance sur ma page Facebook. Mais là, je ne garantis rien…

     

    J'ai lu :

    Le Cercle Manteia

    La couleur du Deux

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Chris SIMONEn 2001, à peine un mois après les attentats du 11 septembre, j’étais alors professeur de français à New York, je décide de me consacrer à ce que j’aime le plus, écrire. Je commence à écrire des nouvelles, nombreuses d’entre elle ont été publiées dans les revues francophones du monde entier.

    En 2011, j’ai publié mon premier ebook, une collection de nouvelles. J’avais envie de me lancer dans l’aventure numérique, de voir ce que cela donnait. J’aime faire des choses que je n’ai jamais faites, m’aventurer dans des domaines ou des régions que je ne connais pas.

    Et j’ai bien fait. Je persiste et je signe et continue ma route. J’écris dès le réveil dans mon lit, tôt le matin. Je m’impose un minimum de 1000 mots/jour.

    Je suis l’auteur de la série “Lacan et la boîte de mouchoirs”, une série psy humoristique qui a été dans le top 100 Amazon l’été 2013 (3 SAISONS disponibles en numérique et papier 1 , et 3 ).

    Plus tard, je vous propose mon premier roman : Mémorial Tour qui a pour question centrale : le devoir de mémoire nous protège-t-il contre la barbarie ?

    Franco-américaine, je vis à en France depuis 2009. J’aime New York et Paris.
    Et les falaises d’Etretat.

    J’écris, vous lisez et je vous invite dans mon univers pour transformer un peu le monde, même un jour, même une heure.

     

    Son site

    Ses livres :

    - Lacan et la boîte de mouchoirs (saison 1saison 2 et saison 3) : La série saison par saison est disponible en numérique sur plusieurs plateformes Kobo, Fnac, Ibookstore, Nook et en numerique et papier sur  Amazon. 

    - Le baiser de la mouche

    - Brooklyn paradis

    - Ma mère est une fiction

    - Mémorial Tour

     

    J'ai lu :

    Brooklyn Paradis saison 1

    Brooklyn Paradis saison 2

    Lacan et la boîte de mouchoirs - l'intégrale

    Mémorial Tour

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Paul BLANCHOTOriginaire de Nice, Paul Blanchot est diplômé d'un master de conception de jeux vidéo, comme Game Designer, et écrit avec passion depuis l'adolescence (pas loin de dire: "toujours"). Ces deux métiers sont très intimement imbriqués : création de personnages, de lieux, d'intrigues... S'y rajoute une grande part de magie.
    Ses univers puisent à de nombreuses cultures, depuis la science fiction, ayant adoré "Dune" ou Asimov et Gibson; en passant par la fantasy, dont Mathieu Gaborit ; ou encore l'épouvante, car il est un grand fan de Stephen King.

     

    L'adresse de son blog : http://paulblanchot.unblog.fr/

     

     

     

     

    J'ai lu :

    L'empyrée des rêves

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • Laurent DENANCYLaurent Denancy est né à Nancy en 1957, il a quitté sa Lorraine natale en 1967 pour s'établir sur la Côte d'Azur. Actuellement il vit à Nice.

    Diplômé en gestion d'entreprise, il a fait une carrière commerciale le conduisant de Représentant à Chef des Ventes avant de devenir Directeur Commercial dans le secteur de l'équipement des entreprises spécialisées en productions alimentaires.

    Il a étudié la microbiologie alimentaire avant de devenir expert en cuissons sous vide à basse température auprès de la restauration gastronomique.

    Il est père de deux grands enfants, Adeline et Florent.

    La lecture l’a longtemps rebuté. Enfant, l’enseignement scolaire lui l'a présentée comme une démarche compliquée, rébarbative et fastidieuse. C’est à plus de 35 ans qu'il a découvert les délices. Maintenant c'est devenu une passion.

    Il ne se cache pas derrière un pseudonyme. Il s’appelle Laurent BOURDIER. Un homonyme a déjà publié sous cette identité. Pour éviter toutes confusions, il a adopté le pseudonyme de « DENANCY » en référence à sa ville de naissance.

    C'est vers l'age de 40 ans qu'il commence à éprouver le besoin d'écrire, puis  réalise son premier roman "A vos haines très ordinaires"  en 2015 (roman noir). Il conçoit dans la foulée le second.

    Pour ce premier roman il cherche et trouve un éditeur sérieux. Son ouvrage paraît le 4 Mars 2016 ... La diffusion est nationale.

    Fervent défenseur du commerce traditionnel de proximité (il y a consacré ma vie professionnelle), il a fini malgré lui par mettre en vente son roman directement sur son site: http://www.laurentdenancy.fr/427386144/category/724236/boutique-en-ligne

    Son livre d'or : http://www.laurentdenancy.fr/426245399

    Il a également eu la chance de bénéficier de quelques chroniques sur des blogs littéraires :

    http://fais-moi-peur.blogspot.fr/2016/04/affaire-n166-vos-haines-tres-ordinaires.html

    http://www.lamidesauteurs.fr/interview-laurent-denancy/

    http://jackisbackagain.over-blog.com/2016/05/a-vos-haines-tres-ordinaires-laurent-denancy.html

    http://delphlabibliovore.blogspot.fr/2016/04/laurent-denancy-vos-haines-tres.html

     

    J'ai lu :

    A vos haines très ordinaires

    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique