• Je viens de loin

    Auteur : Claire Garcia-Deloffe

    Éditeur : Persée

    Date de parution : 22/11/2017

    Format : grand

    Nombre de pages : 100

    Prix : 16.20 €

     

    Résumé de l'éditeur :

    L’épreuve fut difficile (Oh combien !), mais je l’ai surmontée… enfin presque, pas sans encombre, évidemment… 

    Je vais vous raconter mon AVC (avant, pendant, après) et le bouleversement, le tsunami qu’il a provoqué dans ma vie, dans nos vies. La famille, les amis et les collègues m’ont aidée… mais, vous le verrez, c’est à mon bébé que je dois la vie… Une formidable histoire d’amour est née entre ma fille et moi. 

    Tout ce que je n’ai pas pu dire, ou écrire… sur les relations avec mon mari, sur l’amour mystérieux, méconnu, presque idéal… je le confesse, ici. 

    Comment vous donner envie d’aller plus avant dans mon récit sans vous conter la toute fin de l’histoire ? Mais mon histoire est sans fin puisque mon existence n’est pas achevée ! Cependant, j’en ai tiré tant de leçons que je voudrais partager avec vous. 

    Est-il possible que l’AVC soit le générateur imprévisible de ce modeste hymne à la vie ? 

    Que ferions-nous sans espoir ? On peut considérer ce qui m’est arrivé comme la source inépuisable d’une magnifique aventure. Si vous saviez combien j’ai envie de vivre, de pouvoir faire ce que je n’ai pas pu entreprendre auparavant ! J’ai croqué, je croque encore, et je croquerai toujours la vie à pleines dents… 
    Alors, pourquoi pas vous ? 

     

     

    Mon avis :

    On sait tous qu'un AVC peut être mortel, mais il peut également laisser un être complètement handicapé, selon le temps que ça a duré ou la façon dont le patient réagit. Dans cette autofiction, Claire nous raconte les suites de son AVC survenu lors de son accouchement (on le suppose car elle n'en parle que très peu, vaguement).  Après plusieurs jours de coma, elle s'est réveillée mais les médecins ont été formels : elle ne remarchera pas et ne parlera plus jamais. Mais la rage de revivre à peu près correctement a eu raison de tout ça. Elle s'est battue et elle a réussi à vaincre les prédictions médicales.

    Mais ce n'est pas toujours facile, elle garde tout de même un handicap lourd, elle marche en claudiquant, très lentement, elle se fatigue vite. Côté vocal, c'est pareil, elle ne pourra sans doute plus jamais être professeur des écoles. Bref, à 30 ans, elle est une vraie handicapée mais elle se bat pour sa fille, pour l'amour de sa vie.

    L'histoire est bouleversante bien sûr, c'est terrible ce qu'il lui arrive, surtout si jeune! Mais le récit reste tout de même assez faible, on comprend vite qu'elle n'est pas encore très mature au niveau de l'écriture. Est-ce que ça vient de son handicap? Je ne suis pas sûre. Elle a simplement voulu écrire ce petit roman comme une sorte d'exutoire, pour montrer aux gens qu'on ne doit pas juger les autres sur un simple coup d’œil, que derrière un handicap, il y a une explication, un être tout à fait capable de comprendre beaucoup de choses. Je crois que c'est ça le plus dur pour elle : qu'on la considère comme une personne dépendante, une "petite fille" à qui on ne peut pas tout dire.

    Je félicite son mari pour les illustrations, c'est plutôt pas mal, j'aime bien et ça donne un petit côté conte à l'histoire.

    Un petit roman qui se lit facilement, rapidement, qui nous apprend certaines choses mais qui reste encore un peu immature, incomplet. J'attendais un peu plus de ce récit.

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Achetez ce livre sur Bookwitty!

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :