• Dors tranquille

    Auteur : Albert Spano et Esther J. Hervy

    Éditeur : auto-édition

    Date de parution : 07/10/2016

    Format : grand

    Nombre de pages : 63

    Prix : 5.00 €

     

     Résumé de l'éditeur :

     « Vous souvenez-vous de la première fois où vous avez essayé de retenir votre respiration ? Vous étiez enfant et vous vous amusiez. Vous remplissiez vos poumons en avalant le plus d'air possible, gonfliez vos joues et comptiez jusqu'à soixante. Moi aussi j'ai pratiqué ce petit jeu innocent, et il m'arrive encore de sourire quand j'y songe. Mais aujourd'hui tout a changé et j'ai peur. Depuis que l'on m'a nommé Directeur de cette grande entreprise il y a quelques jours, quelqu'un ou quelque chose m'empêche de respirer quand je tente de remplir mes poumons. Une main invisible appuie sur ma poitrine ou pince mes narines pour s'assurer qu'aucune molécule d'oxygène ne nourrisse mon corps. Toute forme de vie m'est désormais interdite. Et même si je ne suis pas encore mort, je ne sais pas combien de temps je pourrai tenir. »

     

     

    Mon avis :

    Très agréable lecture de cette petite nouvelle plutôt noire. Une écriture habile, bien menée, une progression angoissante et un sentiment d'oppression très présent nous mènent vers une fin inattendue très surprenante.

    Cette nouvelle écrite à 4 mains nous fait passer une petite heure de lecture plutôt sympathique dans le monde difficile de l'angoisse, du stress et des cauchemars. Tout le monde peut se retrouver dans ce que vit le personnage principal au psychologique dérangé.

    Une nouvelle oppressante mais tellement réelle, j'ai beaucoup aimé!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Vampilou
    Dimanche 16 Avril à 16:20
    J'aime les nouvelles, alors je note !
    2
    Dimanche 16 Avril à 21:20

    J'aime bien ce que tu en dis !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :