• Y'a comme une Bogue - Tome 3 : Le Monde Obscur

    Y'a comme une Bogue - Tome 3 : Le Monde ObscurTitre : Y'a comme une Bogue - Tome 3 : Le Monde Obscur

    Auteur : Matilda Milliau

    Éditeur : auto-édition

    Age : à partir de 7 ans

    Date de parution : 10/2017

    Format : grand

    Nombre de pages : 121

    Prix : 9.00 €

     

    Résumé de l'éditeur :

    Dans un gouffre obscur et sans fin, dans le silence, cinq chiens avancent prudemment, suivant une petite boule de poils clairs...."
    Muria la souris guide Rudi, Bugin et leurs trois amis au travers du Grand Gouggre jusqu'au Monde Obscur, la cité souterraine où vivent, selon elle, les hostiles «Monstres». Assurant la cohésion du groupe, elle emmène la «bogue» et les quatre chiens dans une expédition angoissante et semée de dangers, où chacun d'entre eux sera amené à faire connaissance avec ses propres limites...
    Mais à supposer que l'expédition atteigne son objectif, les six amis parviendront-ils à accomplir la mission qu'ils se sont donné, à savoir libérer les prisonniers, la famille de Muria ?

     

     

    Mon avis :

    La lecture du tome 1 a été un vrai coup de foudre. J'ai aimé les personnages, le message que l'auteur fait passer sur un sujet délicat mais important, celui de la différence.  Dans le tome 2, on trouve un peu plus de fantastique, les personnages partent cette fois-ci dans une enquête mais on reste attachés aux personnages canins. Avec ce troisième tome, on part carrément à l'aventure! En effet, nos amis Rudy et Bugin, guidés par Muria la souris et accompagnés de trois de leurs amis, se rendent sous terre pour libérer toutes les souris prisonnières du Monde Obscur. Mais l'aventure ne sera pas des plus faciles...

    On retrouve donc nos personnages dont on s'est tout de même bien attachés dans les tomes précédents, et j'ai continué à oublier qu'ils étaient des chiens. L'auteur en parle vraiment comme s'ils étaient humains ce qui m'a parfois laissé cette sensation d'être avec de jeunes enfants partis à la découverte de ce monde sous-terrain. Muria la souris est agile, elle va vite, elle connait les lieux, elle arrive à se faufiler de partout et n'a pas peur de grand chose. Mais Rudy et Bugin, ainsi que leurs amis, ont un peu de mal à suivre et sont plus froussards que la petite souris. Ils avancent donc doucement dans le tunnel et tombent sur des pièges, des méchants, des impasses... qui les fait ralentir. Une vraie course contre-la-montre se met en place.

    J'ai trouvé ce tome un peu trop long pour de jeunes enfants. J'ai peur qu'à 7-10 ans ils s'ennuient un peu. En effet, l'action est là mais reste sur quelques longueurs que l'auteur aurait pu éviter. Les illustrations sont très rares, comme dans les tomes précédents, mais cette fois-ci, ils auraient trouvé leur place naturellement en plus grand nombre afin de guider les enfants dans ce tunnel. C'est une sorte de huis-clos qui pèse sur les mots, qui pèse sur le rythme. C'est dommage.

    J'aime l'écriture et le style de l'auteur, c'est vraiment agréable de la lire, mais j'ai peur que pour des enfants, ce tome soit celui de trop! Il leur arrive trop de choses dans ce sous-terrain et lorsqu'on arrive à la fin, on se rend compte que ce n'est même pas terminé... Il nous faut encore lire le tome suivant pour découvrir ce qu'il va se passer et comment ils vont s'en sortir. Ce suspense est très utile pour avoir envie de lire la suite, c'est normal, mais pas après autant d'aventures et de problèmes rencontrés par ces animaux.

    J'espère bien lire le tome 4, il le faut, je veux savoir comment ils vont trouver le moyen de sortir de cet enfer, mais je reste sur une note un peu plus négative de ce troisième tome. Avec les enfants, il faut savoir rester simple, court et surtout, aller à l'essentiel.

    Merci à l'auteur pour sa confiance depuis le début!

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :