• Toutes griffes dedans

    Toutes griffes dedansTitre : Toutes griffes dedans

    Auteur : Laurent Fialaix

    Éditeur : auto-édition

    Date de parution : 09/10/2017

    Format : grand

    Nombre de pages : 130

    Prix : 14.90 €

     Résumé de l'éditeur :

     Il s'appelle Laurent. Il est journaliste indépendant. Dans une petite ville perdue. Laurent se sent seul. Il travaille peu. Alors, pour combler sa solitude, il se plonge dans les livres. C'est qu'il aime les auteurs, Laurent. Passionnément. Il leur écrit souvent. Pour leur dire son admiration, tenter un dialogue. Rarement ils répondent. Il s'est fait une raison... Jusqu'au jour où il découvre le livre de Ronan Fardeze. Un récit fait d'amour et de mort qui le bouleverse, et dans lequel il trouve un peu de sa vie, ses combats, beaucoup de ses douleurs passées. Dans les mots du romancier, Laurent se voit en transparence. Cette fois, il en est sûr : l'écrivain et lui pourront s'aider, se comprendre, devenir proches. Peut-être même amants, allez savoir… Ils ont rendez-vous, comment en douter ? Reste à le faire savoir à celui qu'il attend... Téléphone, SMS, réseaux sociaux... Laurent est prêt à tout pour attirer Fardeze jusqu'à lui. Y compris à s'arranger avec ses vérités...

     

     

    Mon avis :

    Ce roman est assez spécial parce que je n'arrive pas à décider si j'aime le personnage ou pas. En effet, Laurent (je pense que nous sommes en présence d'une sorte d'auto-fiction) est un homme qui a vécu des drames. Rejeté dès sa plus tendre enfance par sa différence, il se retrouve seul et abandonné de tous (ou presque!). Il n'est pas comme les autres, c'est vrai, et dans une société comme la notre (quoi que ça commence à bouger mais c'est pas encore ça), il est regardé de façon méchante, sale, les gens ne l'aiment pas, le rejettent et en deviennent même insultants. Alors Laurent commence doucement à sombrer dans la folie. Alors oui, je le plains en effet, oui, il fait de la peine, oui il a le droit comme tout le monde d'être aimé, malgré sa différence. Mais je l'ai également détesté pendant ma lecture, parce qu'il va trop loin, il m'a même fait peur par moment.

    Laurent est un écorché vif. Il s'accroche donc à ce qu'il lui reste, c'est à dire pas grand chose. Alors quand il découvre un jour qu'un homme vit la même chose que lui, il s'identifie à lui, il est persuadé qu'il a trouvé son double et il finit par devenir étouffant envers cette personne. Et la folie va le mener bien loin, trop loin...

    J'ai bien aimé cette douce descente aux enfers, ce tourbillon de sentiments dans lesquels Laurent nous emmène. C'est un homme blessé qui n'arrive pas à se remettre de tout ce qu'il a vécu depuis son enfance. Sa différence l'a mis de côté et personne ne l'aide à aller mieux, au contraire, il est ignoré alors qu',il a besoin d'aide.

    Je n'ai pas lu son autre roman "Nos bonheurs fragiles" mais si j'ai bien tout compris, dans le premier il retraçait l'histoire d'une reconstruction après le suicide de l'être aimé et ce livre autobiographique a reçu un très bel accueil des lecteurs. Ici, j'avoue ne pas trop savoir si c'est autobiographique ou romancé mais à mon avis, c'est une auto-fiction. Bravo à l'auteur, il a réussi à me transporter dans ce roman noir, psychologique et glaçant...

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Samedi 12 Mai à 20:25

    J'aime beaucoup le résumé du livre. J'aime aussi quand ce genre de histoire part en cacahuète. Je note dans un coin de ma tête, sait-on jamais. En tout cas merci pour le partage de ton avis.

    2
    Lundi 14 Mai à 21:10

    Je ne sais pas quoi en penser. Mais il m'intrigue.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :