• TOI Avril 2016, l'exil

    TOI Avril 2016, l'exilTitre : TOI Avril 2016, l'exil

    Auteur : Thierry Carles

    Éditeur : auto-édition

    Date de parution : 30/06/2018

    Format : semi-poche

    Nombre de pages : 128

    Prix : 7.97 €

     Résumé de l'éditeur :

    TOI, un bébé de quatre mois placé dans une famille d'accueil. Aimé et choyé pendant plusieurs années malgré les difficultés liées à de graves troubles du comportement. Puis, à l'approche du dixième anniversaire, une incapacité de la famille d'accueil à gérer l'enfant dont les troubles vont grandissants. L'hôpital psychiatrique, l'école éducative spécialisée et le foyer deviennent ses nouvelles demeures. Une rupture brutale avec les seules personnes ayant un lien affectif avec l'enfant. Une interdiction de le rencontrer, imposée à la famille d'accueil, par les services sociaux : "pour le bien de l'enfant". Ce livre, le récit d'un homme meurtri par la séparation. Une douleur que le temps ne parvient à effacer. Des pensées narrées jour après jour, avec une obsession, revoir l'être aimé. Écrire, un moyen pour continuer de communiquer avec l'enfant. Une issue pour tenter de sortir de la souffrance engendrée par l'absence. Pour avancer, garder espoir et peut être un jour se retrouver.(des photos, dessins et poèmes viennent agrémenter l'ouvrage.)

     

     

    Mon avis : 

    Je pense me trouver devant une auto-fiction, voire un témoignage, si ce n'est pas le cas, je m'en excuse auprès de l'auteur mais c'est comme cela que je l'ai vécu en la lisant.

    L'auteur raconte sa détresse de ne plus avoir le droit de voir un petit garçon (qu'il appelle TOI dans l'histoire) qu'il a élevé avec sa femme (Nounou ou Sylvie, je ne sais pas trop si les deux correspondent) pendant presque 10 ans. En effet, il est famille d'accueil et malgré leur attachement pour lui, sa femme et lui ont dû le laisser à l'hôpital psychiatrique et arrêter l'accueil, l'enfant faisant de plus en plus de crise (on n'en sait pas plus). Depuis, on leur refuse les visites pour revoir l'enfant et garder le contact...

    L'histoire est un peu brouillon, l'auteur parle à cet enfant dont il est très attaché et le lecteur découvre des lettres lui étant adressées, des dessins, des peintures, des mots... Bref, l'auteur nous livre tout, tout ce qu'il essaie de faire pour ne pas perdre le lien, pour rester en contact permanent avec cet enfant dont les services sociaux lui refusent le contact. Alors il essaie de ruser, il jette toutes ses forces dans le combat...

    Tout est mélangé, tout est posé sur les pages sans ordre précis, sans vraiment d'histoire qui se suit. Comme si l'auteur couchait sur le papier au fur et à mesure que sa pensée lui dit les choses. C'est trop confus pour le lecteur qui se perd et qui ne sait plus où il en est. De plus, le lecteur se sent complètement exclu de cette histoire, l'auteur parle de plusieurs personnes, des enfants dont on sait rien (apparemment il les a accueillis un temps), on ne comprend pas qui ils sont et ce qu'ils représentent pour les autres, pour l'auteur comme pour l'enfant.

    Bref, on comprend bien le fond de l’histoire, cette détresse, cette souffrance, ce manque qu'a l'auteur pour cette enfant qu'il ne peut plus voir. D'ailleurs, j'avoue ne pas avoir vraiment compris comment c'était possible mais je ne connais pas vraiment le système des familles d'accueil. Si cette histoire est réelle (je le pense vraiment), je trouve que c'est vraiment injuste et inhumain de faire vivre ça à des enfants comme à des adultes. Par contre, l'auteur ne pense pas au lecteur qui découvre complètement cette histoire et qui se sent perdu, ne comprenant pas tout. Comme si on lisait le journal intime de quelqu'un sans en suivre l'ordre en fait. J'ai aimé le fond mais pas la forme. Un roman tout de même très émouvant qui vient du cœur, un appel à l'aide en quelque sorte.

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    L'auteur sur Facebook

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :