• Sans lui

    Auteur : Catherine Rolland

    Éditeur : Mon village

    Date de parution : 21/10/2016

    Format : grand

    Nombre de pages : 179

    Prix : 17.00 €

     

    Résumé de l'éditeur :

    Lénaïc Sostein était promis à un brillant avenir.
    Doté d'une intelligence aiguisée, possédant pour la peinture et le dessin un talent hors norme, tout lui réussissait jusqu'à ce qu'un incendie vienne bouleverser son existence. Depuis, il vit replié sur lui-même dans son village du Vercors et Ethan, son frère jumeau, est le seul être au monde capable de le rassurer et de le comprendre.
    Lénaïc ne peut imaginer son existence sans lui mais un jour, Ethan décide de partir. Pour ne pas sombrer, il ne reste à Lénaïc que Flore, leur amie de toujours, Olivier, prêtre bienveillant autant que maladroit, et puis Madeleine, cette mystérieuse jeune femme qui semble en savoir sur les Sostein bien plus long qu'elle ne le prétend. Mais qui est-elle vraiment ? Que s'est-il passé, en réalité, le soir de l'incendie ? Et surtout, où est Ethan ?

     

     

    Mon avis :

    Je l'ai connue en tant que bon médecin, elle a écrit "Ceux d'en-haut" et j'ai découvert l'auteur qu'elle est. J'ai ensuite lu "Après l'estive" et j'ai pu me rendre compte que c'est une femme formidablement gentille et intéressante. Puis, j'ai lu "La solitude du pianiste" et j'ai compris que j'étais fan de l'auteur et qu'elle pouvait même devenir une amie car les conversations avec elle sont toujours sympas. Et avec ce 4ème roman,  je souhaite poursuivre cette découverte d'une personne géniale, d'une auteur de talent et d'une femme très accessible au sourire ravageur.

    Alors je me dois d'être honnête avec elle ; cette couverture, je ne l'aime pas. Je la trouve terne et elle ne m'aurait jamais attirée l’œil dans une librairie. Mais comme l'habit ne fait pas le moine, j'ai lu les lignes cachées derrière et je confirme mon sentiment : Catherine Rolland est une vraie romancière, elle manie la plume avec plaisir et pour notre plaisir, et c'est une réussite à chaque fois. "La solitude du pianiste" reste son meilleur roman pour moi mais ce dernier n'est pas mal non plus! Encore une histoire de famille avec ses secrets, son lourd passé et ses personnages particulièrement blessés par la vie.

    Ethan, Lénaïc, Flore, Olivier et tous les autres sont des êtres touchants et sensibles qui apportent à l'histoire une véritable envie de connaitre leur futur à chacun. Et au fil des pages, on s'attache à eux et on espère un futur meilleur. Jusqu'à ce que la fin nous torture et nous... surprend totalement!

    Catherine Rolland me fait de plus en plus penser à l'auteur Sandrine Collette que j'aime énormément. Je lui souhaite autant de succès, sinon plus!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Lundi 27 Mars à 09:22
    Très bel éloge. Le sujet me plaît, je vais découvrir. Merci. Un petit regret, un visuel du sourire de l'auteure. Lol
      • Lundi 27 Mars à 09:31

        smile

        pour voir son super sourire, il suffit de cliquer sur son nom (en bleu en haut) et on le voit!!

         

        belle journée!

    2
    Books story
    Lundi 27 Mars à 09:31

    Merci de la découverte

    3
    Lundi 27 Mars à 09:37

    Je ne connaissais pas l'auteur. Tu en parles bien et tu donnes envie de la découvrir. Je note.

    4
    Vampilou
    Lundi 27 Mars à 20:13
    Merci beaucoup pour la découverte !
    5
    Lundi 27 Mars à 21:49

    J'aime bien le résumé, mais pas la couverture xD

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :