• Auteur : Virginie Vanos

    Éditeur : Edilivre

    Date de parution : 21/02/2013

    Format : grand

    Nombre de pages : 226

    Prix : 22.50 €

     

    Résumé de l'éditeur :

     De septembre 2000 à mai 2002, Virginie Vanos a été violentée. Battue, torturée, humiliée... Mais aujourd'hui, pour rien au monde, elle ne veut rester confinée dans son statut de victime, c'est pour cela que elle a choisi de témoigner... avec ironie et un maximum d'humour... noir.

     

     

    Mon avis :

    Quel témoignage difficile à lire! Mais comment peut-on en arriver à cet extrême sans réagir! Je sais, c'est facile à dire quand on est bien dans sa petite vie tranquille, qu'on ne sait pas comment ça se passe en réalité! Mais on a du mal à comprendre comment c'est possible!

    Virginie, l'auteur, était jeune, insouciante et surtout, très amoureuse de Reza, un jeune homme apparemment très gentil. Mais petit à petit, l'ambiance au sein du couple est devenue étouffante et le calvaire a commencé. Reza est devenu méchant (même si je pense qu'il l'a été dès le début finalement), il  a pris sa copine pour sa chose, sa boniche. Et cette dernière n'a pas réagit... Les insultent fusaient, les moqueries, les méchancetés ont vite fait partie du quotidien du couple, en plus de la drogue que Reza avait sans cesse dans les veines. Petit à petit, Virginie s'est éteinte, elle a maigri, elle est restée enfermée, elle s'est éloignée de tout le monde, elle a tout perdu. La drogue que Reza prenait l'a enfermée dans une spirale infernale...

    Et pourtant elle a lutté, elle ne voulait pas être cette chose si fragile sous la coupe d'un mari violent. Mais c'est tellement dur de sortir de cette emprise! Elle nous raconte tout, son calvaire, sa force, son mental pour s'en sortir, sa volonté de vaincre contre ce monstre sans pitié. Heureusement, son frère était présent et a su l'accompagner dans cette douloureuse épreuve. Ce que j'aime dans ce témoignage, c'est la façon dont l'auteur nous raconte tout ça. Elle a su faire de cette épreuve difficile un moment d'humour noir, une parenthèse dont il faut se souvenir mais ne plus appréhender. J'aime cette distance qu'elle a su mettre entre ce qui lui est arrivé et le comment elle le raconte.

    J'ai beaucoup aimé lire ce témoignage, même si c'est vraiment dur à lire. Comme je le disais au début, j'ai du mal à comprendre comment on peut en arriver là. Mais ça arrive à tellement de femmes que finalement, je me dis qu'une fois prise dans l'engrenage on ne peut rien faire. Bravo à Virginie pour son courage et sa ténacité! Bravo à elle pour tout ce qu'elle a vécu et ce qu'elle va vivre à présent. Je lui souhaite vraiment de se reconstruire, peut-être grâce à ce livre justement!?

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Achetez ce livre sur Bookwitty!

    Partager via Gmail

    9 commentaires
  • Faribole & MistigriTitre : Faribole & Mistigri

    Auteur : Marie Garnier

    Éditeur : Y.I.L. Éditions

    Age : à partir de 4 ans

    Date de parution : 2016

    Format : 215*215

    Nombre de pages : 28

    Prix : 13.00 €

     

    Résumé de l'éditeur :

    — Bonjour, je m’appelle Mistigri et toi ?

    — Va-t-en, laisse-moi tranquille, pourquoi me parles-tu alors que les autres petits poissons se moquent de moi ? Ils disent que je suis trop gros.

    — Oui répond doucement Mistigri, c’est vrai que tu es gros, mais ce n’est pas une raison pour se moquer de toi.

    Mistigri est si petit, parviendra-t-il à venir en aide à son nouvel ami ?

    Police de texte adapté pour les lecteurs dyslexiques.

     

     

    Mon avis :

    C'est une très belle histoire mais elle ne semble pas finie. C'est dommage, je suis déçue de la fin qui "tombe comme un cheveu sur la soupe", trop rapide. Les enfants ont attendu une suite, ils ont été très surpris quand je leur ai dit que c'était terminé...

    Pourtant, l'intrigue est vraiment sympa, elle aborde la différence, les moqueries, l'entraide, l'amitié... Et ce sont des sujets vraiment importants pour les enfants, quand ils sont bien abordés, ils apportent beaucoup aux jeunes.

    Les illustrations sont belles, colorées, même si elles sont peut-être un peu trop chargées pour de jeunes enfants.

    La police d'écriture utilisée est vraiment adaptée pour les dyslexiques et ça, c'est un vrai bon point! Un petit bonus à la fin a plu aux enfants car c'est très rare!

    Achetez ce livre sur Bookwitty!

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • Auteur : Sam Smith

    Éditeur : Usborne

    Age : A partir de 4 ans

    Parution : 22/03/2018

    Format : 276 * 216 mm

    Nombre de pages :  32

    Prix : 8.50 €

     Résumé de l'éditeur : 

     Ce livre plongera les enfants dans l'ambiance des voyages. Ils auront plaisir à colorier les grandes scènes imagées et à les compléter à l'aide des autocollants fournis, dont différents modèles d'avions, leurs passagers et de nombreux éléments nécessaires au fonctionnement d'un aéroport, à placer au fil des pages.

    Avec plus de 200 autocollants répartis sur huit pages, les enfants ne risquent pas de s'ennuyer. La taille des autocollants est bien adaptée aux petites mains.
    Un court texte explicatif accompagne les illustrations.
    Une excellente idée de cadeau pour les enfants que les avions et les aéroports fascinent.

     

     

    Mon avis :

    Cette collection est vraiment intéressante car plusieurs activités peuvent être réalisées avec les enfants.

    Tout d'abord, ces derniers collent des autocollants sur de grandes images illustrant les différents endroits des aéroports : avant le départ, pendant le vol et à l'arrivée. Les autocollants sont facilement détachables (en plus, ils sont sur des pages détachables) et pour les petites mains, ils se manient de belle manière.

    Dans un second plan, les enfants colorient les illustrations déjà commencées. Ils peuvent faire à leur guise, choisir leurs couleurs en fonction ou pas des pages précédentes. On reste dans le domaine des avions ce qui aident les plus jeunes à s'orienter et comprendre comment fonctionne un aéroport. En effet, ce n'est pas forcément un endroit que l'on connait beaucoup.

    Pour finir, les enfants peuvent, le soir, lire une histoire grâce aux textes qui accompagnent ces grandes pages. Un bon moment de détente et de compréhension.

    J'aime beaucoup ce genre de livret qui permet à l'enfant de faire comme il veut, tout est simple et coloré, facile à comprendre. Des heures d'amusement, de calme et d'activités manuelles.

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Achetez ce livre sur Bookwitty!

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • Auteur : Guillaume Prié

    Éditeur : auto-édition

    Date de parution : octobre 2017

    Format : poche

    Nombre de pages : 231

    Prix : 2.99 € l'ebook

     

    Résumé de l'éditeur :

     Et je me penche alors, je regarde les flots :
    C’est ma vie que je vois, je suis une goutte d’eau,
    Un être qu’on emmène, sans lui dire où il va
    Vers la mer où finit son voyage ici-bas.
    Rencontre avec cinq personnages intimement liés les uns aux autres, qui rêvent de vivre et vivent pour rêver. En refusant de se laisser ballotter par les événements et les règles imposées, ils découvrent, petit à petit que la vie qu’on mène est, toujours, celle qu’on choisit. Que si la destination est connue, il n’est jamais trop tard pour détourner la rivière !
    Leur vie est le poème dont ils sont les héros.

     

     

    Mon avis :

    Je ne m'attendais pas du tout à ce genre de roman quand j'ai accepté l'offre de l'auteur de le lire! En fait, je suis de la génération "Le livre dont vous êtes le héros" et je pensais me diriger vers le même genre de livre mais en poèmes... Et ce n'est pas du tout ça! Mais ce n'est pas grave, j'ai tout de même passé un très bon moment de lecture avec ce roman.

    Oui, c'est un roman. A chaque chapitre, nous passons d'un personnage à un autre, pour revenir sur les précédents, et ainsi de suite. Nous faisons donc connaissance avec Mickaël l'amoureux transi d'Annie, Thomas le jeune rebelle, Jean l'écrivain, le vagabond, Anatole le perdu et Ban Bayan l'aventurier? Ces personnages ont tous un point commun : le rêve d'avoir une vie meilleure. Et ils se donnent les moyens de réussir!

    Mickaël et Anna sont fous amoureux l'un de l'autre mais ils ne peuvent pas avoir d'avoir d'enfant. Alors ils décident d'adopter. Thomas fait parti d'une bande de jeunes, ils sont bloqués derrière un mur de banlieue qui les empêchent d'être libres, alors il va tout faire pour se sauver avec Leila. Jean est un écrivain rêveur, il aimerait tellement percer, il a peur d'être un incompris. Le vagabond ne l'a pas toujours été, et si il essayait autre chose? Anatole était prétentieux et riche mais sa vie ne le satisfait pas. Et enfin, Ban Bayan, l'aventurier incompris...

    Ces personnages vont tous, à un moment ou à un autre, croiser leurs routes. J'ai beaucoup aimé trouver des points communs, des similitudes, des indices cachés pour comprendre ce que chacun pouvait apporter. J'ai trouvé ce roman très subtil. Il est également poétique, très poétique. Et heureusement, sinon, le lecteur aurait été déçu avec un titre comme celui-ci! De petites touches rythmiques à chaque chapitre et même parfois dans le texte permettent de s'évader, de rêver...

    Un grand merci à l'auteur pour ce beau roman, il nous fait voyager, nous questionner et nous remettre en question. J'ai aimé tous les personnages même si j'ai eu un vrai coup de cœur pour Mickaël.

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • Auteur : Colette Brull-Ulmann (avec Jean-Christophe Portes)

    Éditeur : City

    Date de parution : 15/11/2017

    Format : grand

    Nombre de pages : 254

    Prix : 17.90 €

     

    Résumé de l'éditeur :

    En 1942, Colette a 22 ans et elle est étudiante en médecine à l’hôpital Rothschild de Paris. En fait d'hôpital, c'est plutôt l'antichambre de l'enfer puisque les Juifs qui passent par cet établissement sont ensuite envoyés dans les camps de la mort.

    Face à l’atrocité de la situation, Colette intègre un réseau d’évasion qui permet aux enfants de l'hôpital d’échapper à la déportation. Car, si personne ne sait vraiment ce qui les attend, on connaît l’horreur du transport, entassés pendant des jours dans des wagons sans eau et sans vivres.

    Pour sauver ces enfants, le réseau truque les registres ou déclare décédés des nourrissons que l'on fait sortir en passant par la morgue... Malgré les soupçons des Nazis et plusieurs arrestations, des centaines d'enfants sont ainsi sauvés. Dernier membre vivant de ce réseau, Colette témoigne dans ce document bouleversant et essentiel.

    L’histoire de l’extraordinaire réseau d’évasion d’enfants Juifs à Paris.

     

     

    Mon avis :

    En attendant la suite des aventures de Victor Dauterive du même auteur (L'affaire de l'homme à l'escarpin et L'affaire des corps sans tête), je me suis plongée dans un roman encore historique mais cette fois-ci, l'auteur nous fait part du témoignage de la dernière survivante du réseau qui a sauvé des tas d'enfants juifs lors de la seconde guerre mondiale. En effet, Jean-Christophe Portes s'est servi de sa rencontre avec Colette, cette jeune femme d'aujourd'hui 97 ans, pour retracer son parcours en tant que médecin juive et grande participante au réseau d'évasion des enfants juifs.

    C'est un magnifique témoignage! Je ne sais pas comment elle fait pour se souvenir de tout ça, je pense qu'elle a vécu des choses tellement terribles que ça ne s'oublie pas. Colette relate les faits d'une belle manière, sans vraiment se plaindre. Finalement, on a l’impression de se retrouver devant un reportage sur la déportation des juifs. Et même si on en sait déjà beaucoup grâce aux documentaires, aux cours d'histoire et à tout ce qu'on entend, ce témoignage est vraiment une belle leçon de vie qui nous explique comment ça se passait au cœur du réseau.

    Ce genre de témoignage est important parce qu'il vient du centre des évènements. Colette a vécu tout ça, elle nous raconte avec ses mots, avec ses souvenirs, ses impressions. Cette femme courageuse et combattante n'a pas hésité à mettre sa vie en danger pour sauver celle de millions d'autres, celle des juifs dont elle faisait partie elle aussi, et tout ça à seulement 22 ans.

    Ce témoignage est émouvant, ce témoignage est un vrai hymne au courage, tout ceci aidé d'une belle plume qu'est celle de Jean-Christophe Portes. Ce roman devrait être lu par tous, et surtout par les collégiens et lycéens, il leur permettrait surement de comprendre bien mieux ce qu'il se passait à l'époque d'Hitler. Bravo aux deux auteurs pour ce bouleversant récit!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Achetez ce livre sur Bookwitty!

    Partager via Gmail

    6 commentaires