• Auteur : Heather Amery

    Éditeur : Usborne

    Age : A partir de 3 ans

    Parution : 11/05/2017

    Format : 150 x 150

    Nombre de pages :  16

    Prix : 1.90 €

     Résumé de l'éditeur : 

    Le tracteur a eu un accident ! Les jeunes enfants retrouveront avec plaisir les personnages de la ferme des Pommiers.

    Une histoire pleine de charme, illustrée par Stephen Cartwright, avec sur chaque page le célèbre petit canard jaune à repérer.
    Un ouvrage de la collection Les contes de la ferme.

      
     

    Mon avis :

    J'ai appris tout récemment que les Éditions Usborne ne faisaient pas que des cahiers d'activités et des beaux livres, mais que des livres de lecture étaient également édités chez eux. J'ai eu envie d'essayer!

    Et je ne regrette en aucun cas! En effet, j'ai lu cette petite histoire avec mon fils de 5 ans qui adore tout ce qui concerne les engins et véhicules, et encore plus les tracteurs, vivant en campagne. Une petite histoire très sympa, des mots bien choisis, une police d'écriture assez grosse qui permet aux apprentis lecteurs de commencer à lire seuls.

    Et le petit plus du livre, je l'ai découvert avec émerveillement! Un petit canard se dissimule dans chaque page du livre, l'enfant écoute donc l'histoire et cherche ensuite ce petit coquin bien caché dans les illustrations. J'ai beaucoup aimé ce petit intermède et mon fils encore plus! C'est très amusant.

    Une expérience à renouveler!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Auteur : Jean-Louis Gay

    Éditeur : Les passionnés de bouquins

    Date de parution : 08/04/2016

    Format : grand

    Nombre de pages : 170

    Prix : 14.50 €

     

    Résumé de l'éditeur :

    A travers ces lignes, l'auteur décrit le parcours familial et professionnel chaotique de son père. On y découvre ses succès comme ses échecs, jusqu'à ses déchéances qui ne sont pas passées sous silence, même si leur traitement est fait avec pudeur et sensibilité. Tout autant que le combat de cet homme pour trouver des solutions contre l'adversité qui l'accable, c'est aussi la France des années cinquante à soixante-dix qu'évoque ce livre fortement documenté sur l'univers social de cette période, à travers la vie des différentes populations d'ouvriers, de commerçants et de petits bourgeois. La magie du récit opère, car le père nous transmet peu à peu les quelques valeurs qui sont les siennes. Une fois la dernière page de ce livre terminée, le lecteur se dit que, finalement, quelques règles simples suffisent peut-être à gouverner une vie et à la rendre joyeuse.

     

     

    Mon avis :

    Jean-Louis Gay nous raconte ici le parcours de vie de son père, Henry, vivant dans la loire (à côté de chez moi). C'est un roman assez poignant que nous livre l'auteur car on se rend compte qu'il aime son père à un point tel, qu'il lui dédie ce livre. 

    Son père est un homme simple, qui aime la vie, et qui rencontre la femme de sa vie très tôt. Dans son parcours chaotique, il a fait de belles rencontres et a vécu de bons moments dans sa Loire natale. Mais il y a également eu des passages difficiles et il a su relever la tête et se battre, comme en témoigne très bien son fils par les mots qu'il nous livre ici.

    Ce genre de livre n'est pas ce que je préfère mais je dois avouer que celui-ci se lit facilement car on peut se mettre à la place de l'auteur. J'ai également appris pas mal de choses sur les us et coutumes de ma région et sur l'époque des années 50-60.

    Et pour bonus, l'auteur nous offre des photos, des illustrations de l'époque qui nous permettent encore plus de nous plonger dans cette histoire et cette période d'après-guerre.

    Je remercie les Éditions les passionnés de bouquins pour ce roman car je ne suis pas sûre que je l'aurais lu dans d'autres circonstances, de moi-même. Un joli témoignage qui a réussi à me tirer quelques larmes à la fin...

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    6 commentaires
  • Auteur : Albert Spano et Esther J. Hervy

    Éditeur : auto-édition

    Date de parution : 07/10/2016

    Format : grand

    Nombre de pages : 63

    Prix : 5.00 €

     

     Résumé de l'éditeur :

     « Vous souvenez-vous de la première fois où vous avez essayé de retenir votre respiration ? Vous étiez enfant et vous vous amusiez. Vous remplissiez vos poumons en avalant le plus d'air possible, gonfliez vos joues et comptiez jusqu'à soixante. Moi aussi j'ai pratiqué ce petit jeu innocent, et il m'arrive encore de sourire quand j'y songe. Mais aujourd'hui tout a changé et j'ai peur. Depuis que l'on m'a nommé Directeur de cette grande entreprise il y a quelques jours, quelqu'un ou quelque chose m'empêche de respirer quand je tente de remplir mes poumons. Une main invisible appuie sur ma poitrine ou pince mes narines pour s'assurer qu'aucune molécule d'oxygène ne nourrisse mon corps. Toute forme de vie m'est désormais interdite. Et même si je ne suis pas encore mort, je ne sais pas combien de temps je pourrai tenir. »

     

     

    Mon avis :

    Très agréable lecture de cette petite nouvelle plutôt noire. Une écriture habile, bien menée, une progression angoissante et un sentiment d'oppression très présent nous mènent vers une fin inattendue très surprenante.

    Cette nouvelle écrite à 4 mains nous fait passer une petite heure de lecture plutôt sympathique dans le monde difficile de l'angoisse, du stress et des cauchemars. Tout le monde peut se retrouver dans ce que vit le personnage principal au psychologique dérangé.

    Une nouvelle oppressante mais tellement réelle, j'ai beaucoup aimé!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    7 commentaires
  • Auteur : Caroline Giraud

    Éditeur : auto-édition

    Date de parution : 08/06/2016

    Format : grand

    Nombre de pages : 133

    Prix : 10.00 €

     

    Résumé de l'éditeur :

    Je déteste les hôpitaux. C'est blanc, laid, étouffant et triste. Hideux. Pas de rêves. Pas de musique. Je ne peux pas chanter. Ni jouer. Ni vivre. Qu'est-ce que je fais encore là ? Je veux vivre. J'ai mal et je veux vivre. J'ai mal de ne pas vivre et de croire que je vais mourir. J'ai toujours réussi à sortir : j'ai toujours su m'enfuir, même pour quelques heures, courir hors de ces murs et être rattrapée... mais libre. Parfois, pour rien au monde je n'échangerai cette vie contre une autre. Parfois. Mais pas toujours.

     

     

    Mon avis :

    Ce petit roman est assez déconcertant, il m'est difficile de donner un avis vraiment tranché. Je connais l'auteur par ma lecture de "La loi de Gaia", une dystopie que j'ai beaucoup aimé par son originalité et sa façon d'être écrite.

    Ici, nous assistons à un roman de type épistolaire, mais nous n'avons la correspondance que dune seule personne : Émilie. Cette dernière ne cesse d'écrire à Aline, son amie, sa confidente en lui parlant de sa vie, de ses peurs, de ses doutes... La vie d’Émilie n'est pas toute belle toute rose, une maladie l'empêche de vivre sa vie comme elle le souhaiterait. Et le pire, c'est que personne ne la soutient. Mais pour tout vous dire, je n'y ai pas vraiment cru à sa maladie moi, j'ai comme l'impression qu'elle est plutôt hypocondriaque mais je ne sais pas.

    Bref, j'aime bien l'écriture de l'auteur, j'aime son style épuré et simple, mais l'histoire ne m'a pas convaincue.

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    4 commentaires
  • Auteur : Anne-Gaëlle Balpe

    Éditeur : Sarbacane

    Age : A partir de 8 ans

    Parution : 05/04/2017

    Format : grand

    Nombre de pages :  200

    Prix : 10.90 €

     Résumé de l'éditeur : 

    Manolo vit dans un cirque et rêve de devenir
    dompteur d'otarie. L'école, c'est pas son truc en particulier les livres. Alors, quand il apprend que la maîtresse a invité un écrivain célèbre, Roland Dale, pour une rencontre, notre héros s'apprête à passer la pire journée de toute sa vie !
    Mais il est encore loin de s'imaginer ce qu'il vivra... Aussitôt entré, l'écrivain envoûte les enfants et les emmène jusqu'à son manoir. Manolo et son amie Joanna, qui ont échappé au sortilège, vont tout faire pour sauver leurs camarades ! Ils seront vite rejoints par Charlotte (la fayotte de la classe), Mandy (la tante de Manolo), et l'otarie Honk. Ensemble, ils
    partent à l'aventure, guidés par le roman de Roland Dale, véritable carte codée du manoir...

     

     

    Mon avis :

    Ce que je préfère dans les Pépix de chez Sarbacane, ce n'est pas tellement les histoires, bien qu'elles soient toutes super bien, mais c'est surtout la façon dont ces histoires sont écrites et mises en page. En effet, on a vraiment l'impression d'écouter un enfant raconter ses aventures, avec ses mots, sa façon de parler un peu "abrupte", tout en restant correctement utilisés. L'enfant, en lisant, peut donc tout à fait se mettre dans la peau du personnage et vivre ses déboires avec lui. Les illustrations accompagnant le texte sont tout aussi bien choisies et elles collent parfaitement à ce qui les entoure.

    Entrecoupées de "Bonus", l'histoire de Manolo est vraiment captivante. Le suspense est au rendez-vous, le rire également, et surtout, l'enquête qu'il mène avec ses amis. J'ai beaucoup aimé suivre les mésaventures de ces élèves.

    Le dernier bonus, en fin de livre apporte une petite touche sympathique, l'enfant apprenant la différence entre deux animaux bien souvent confondus.

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    votre commentaire