• Auteur : L. Ulziitugs

    Éditeur : Boréalia

    Date de parution : 15/03/2017

    Format : poche

    Nombre de pages : 222

    Prix : 15.00 €

     

     Résumé de l'éditeur :

    « Au moment où j’ai acheté cet aquarium, je ne me doutais pas que je préparais mon cercueil. Si je l’avais su, j’en  aurais bien sûr choisi un plus grand. Je suis claustrophobe. Au-delà des frontières de ce petit aquarium, mon appartement de quatre pièces et mon bureau, si spacieux et  lumineux qu’il fait s’extasier tout le monde, et même la vaste steppe de ma Mongolie natale aux étendues infinies honorées dans tous les poèmes et les chansons, tout cela me semblait ne pas suffire à reprendre ne serait-ce qu’une seule fois mon souffle, tant j’étouffais. J’avais besoin de plus, de beaucoup plus d’espace que les autres. »

     

     

    Mon avis :

     Lorsqu'Emilie MAJ, l'éditrice de la petite maison d'édition Boréalia, m'a sollicitée pour lire en avant-première ce recueil de nouvelles venu tout droit de Mongolie, j'ai été séduite par le format et les extraits que j'ai pu découvrir. J'ai donc accepté avec grand enthousiasme de lire et chroniquer ce livre. Et je ne le regrette pas! 

    Ce recueil est très fort en intensité, il m'a fait éprouver multiples émotions tant par les histoires que par la grandeur d'écriture. L'auteur a une plume magnifique, très poétique, très profonde et magnifiquement musicale.

    Par les divers personnages que nous rencontrons à travers les différentes nouvelles, nous nous interrogeons sur le sens de notre vie, sur le monde qui nous entoure et sur l'existence même de la vie sur Terre. Nos rapports avec les autres sont remis en question et l'auteur nous pousse à nous interroger et nous met en garde.

    Bon, bien sûr, je n'ai pas apprécié toutes les nouvelles de la même manière. Certaines sont plutôt drôles, d'autres un peu fantasques, alors que d'autres encore sont magnifiques pour finir avec quelques unes très rares dont je n'ai pas vraiment compris toute les subtilités. Mais dans l'ensemble, c'est un très bon recueil que je conseille car il nous permet de voyager un peu dans un pays dont on ne connait peu ou pas grand chose...

    Par contre, je dois avouer que la couverture du livre n'est pas du tout à la hauteur et n'attire pas le lecteur, c'est dommage car il y a avait beaucoup à faire pour mettre en valeur ce joli recueil. 

    Achetez ce livre sur Boréalia.eu

    Partager via Gmail

    8 commentaires
  • Auteur : Ana Costner

    Éditeur : auto édition

    Date de parution : 19/02/2016

    Format : grand

    Nombre de pages : 60

    Prix : 9.80 €

     

    Résumé de l'éditeur :

    « Les mots, oiseaux de nuit, Passent, flottant doucement Avec des ailes ouvertes Pendant que nos corps, Haussés sur une plateforme de rêve, Attendent de se dire encore quelque chose Entendent sans rien se dire Des millénaires mots reposent sur nos épaules, Oiseaux de nuit. » Guidée par une musique intérieure, la poésie est pour Ana Costner un chant sacré, une forme d'extase à travers laquelle se noue le contact avec un monde divin. Harmonieux et naturels, ses poèmes sont une émanation de sa personnalité. Le silence, la solitude et l'ombre sont autant de tourments qu'elle utilise comme prismes pour réfracter ses émotions. À la façon d'un conte de fées mélancolique, elle nous invite dans son monde fait de lumière et de beauté, et ses souvenirs d'enfance se muent en une ode à la poésie. Exaltée et pudique, Ana Costner est construite en dualité. De ces deux femmes qui cohabitent, l'une dirige le coeur et l'autre la raison. Paru aux Éditions du Panthéon, Effusions spontanées est une parfaite illustration de l'acte de création spontané.

     
     

     

    Mon avis :

    Un tout autre registre pour Ana Costner, l'auteur du livre pour enfants "Le rayon de soleil" que j'ai lu en décembre dernier. Mais ce sont les dessins que j'avais le plus aimé dans ce dernier et je suis déçue de ne pas les avoir retrouvé dans ce petit recueil de poèmes... Dommage, ils auraient apporté un vrai plus à cette poésie.

    Cependant, j'ai apprécié cette lecture. La poésie est souvent triste et mélancolique et ici, il y a de l'espoir, de la vie et du bonheur. Je l'ai trouvé très positif, très beau!

    Les petits poèmes sont courts mais intenses en émotion.

    Par contre,je n'aime pas cette couverture chaotique, pourtant les couleurs ont été bien choisies car elles reflètent bien le ressenti de lecture. Mais ces figures géométrique donne une impression de flou, de chaos et de tristesse... Et ce n'est pas du tout ce que j'ai ressenti à la lecture du recueil.

    Néanmoins, ce recueil s'adresse à tous, il est porteur d'espoir et d'amour!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    6 commentaires
  • Auteur : Daniel Cole

    Éditeur : Robert Laffont

    Date de parution : 09/03/2017

    Format : grand

    Nombre de pages : 455

    Prix : 21.00 €

     

     Résumé de l'éditeur :

     Votre nom figure sur la liste du tueur. La date de votre mort aussi...
    Un " cadavre " recomposé à partir de six victimes démembrées et assemblées par des points de suture a été découvert par la police. La presse l'a aussitôt baptisé Ragdoll, la poupée de chiffon.
    Tout juste réintégré à la Metropolitan Police de Londres, l'inspecteur " Wolf " Fawkes dirige l'enquête sur cette effroyable affaire, assisté par son ancienne coéquipière, l'inspecteur Baxter.
    Chaque minute compte, d'autant que le tueur s'amuse à narguer les forces de l'ordre : il a diffusé une liste de six personnes, assortie des dates auxquelles il a prévu de les assassiner.
    Le dernier nom est celui de Wolf.

     

     

    Mon avis :

    Pfiou... Je l'ai terminé! Et bien, il était temps que ça se termine et que je connaisse enfin le fin mot de l'histoire! Et quelle histoire!!

    Wolf, l'inspecteur de police chargé d'enquêter sur le meurtre de "Ragdoll", la poupée de chiffon, va vivre des jours difficiles et surtout, très rapides! En effet, le tueur des six victimes va se jouer de lui et lui rappeler des souvenirs compliqués : une série de crimes, quatre ans plus tôt, où le tueur crématiste l'avait envoyé en hôpital psychiatrique et lui avait fait perdre ses fonctions au sein du la police. Aujourd'hui réintégré, Wolf va tout faire pour trouver ce nouveau tueur qui a, sans aucun doute, un lien avec celui qui hantait ses nuits quatre ans plus tôt.

    Très entouré par ses collègues, Wolf va devoir faire vite : retrouver les noms des six victimes et surtout, empêcher d'autres meurtres. Eh oui, le tueur n'en a pas terminé, il a donné à la presse une liste de noms avec les dates de leur mort prochaine... Une course effrénée commence... Et le lecteur est absorbé par toute cette histoire grâce à ces échéances qui approchent : Wolf pourra-t'il tous les sauver? Et surtout, sauvera t'il sa propre peau?

    J'ai beaucoup aimé ce thriller, très haletant, très surprenant et surtout très rythmé... Tout se déroule en moins d'un mois! A ne pas louper, surtout si vous raffolez des thrillers de ce genre! Du jamais vu, de l'original et de la tension tout au long des pages!

    Je remercie Babelio et sa masse critique, ainsi que Robert Laffont pour cet envoi en avant-première! Le livre est sorti hier et il ne faut pas hésiter, courrez l'acheter!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

     

    Rgdoll

    Partager via Gmail

    10 commentaires
  • Auteur : Karine De Saga

    Éditeur : BoD

    Age : A partir de 12 ans

    Date de parution : 04/11/2016

    Format : grand

    Nombre de pages : 74

    Prix : 14.40 €

     

    Résumé de l'éditeur :

    Attirés dans un archipel cosmique imaginaire, deux adolescents rencontrent une créature étrange et fascinante. Se transformant au gré de sa fantaisie, elle prend différentes formes, tout le long du chemin que parcourent Arthur et Maël, auprès de cette présence énigmatique. Les jeunes terriens explorent des contrées qui bouleversent leur regard sur le monde vivant, palpable ou invisible. Touchés par l'intelligence et l'émotivité de la faune et de la flore, ils font la promesse d'agir pour que les êtres humains se décident à les écouter et à vivre en harmonie avec elles. Accompagnés par leur mystérieux guide, ils fusionnent avec leurs ancêtres, les étoiles. Ils découvrent, au fond d'eux-mêmes, des pouvoirs insoupçonnés. Prenant conscience qu'ils ne font qu'un avec l'univers, ils se préparent à trouver leur place, à accepter leur rôle et à s'engager à sublimer leur vie pour déclencher une véritable révolution sur terre. Elle réunira des forces inattendues et dépassera tout ce qu'ils peuvent imaginer.

     

     

     Mon avis :

    Cette trilogie est très sympa, l'auteur écrit simplement, ce qui permet aux plus jeunes d'aborder ces livres assez facilement. Néanmoins, maintenant que je les ai lu tous les 3, je pense qu'il faut les lire dans l'ordre et surtout, être patient car le premier tome s'adresse à des jeunes à partir de 8-9 ans, le deuxième tome à des ados à partir de 12 ans et ce dernier, je pense qu'il est abordable pour des ados un peu plus grand (14-16 ans). On suit l'évolution de ces deux enfants en même temps qu'ils grandissent.

    Dans ce dernier tome, il partent en voyage dans une dimension spéciale. Ils vont y rencontrer un personnage assez étrange qui les guidera dans leur façon de voir le monde. Les deux frères sont très intéressés par le Monde qui les entoure, depuis leur premier voyage (tome 1) ils ont une envie de sauver le Monde et grâce à ce dernier voyage dans le temps, ils vont pouvoir trouver des réponses à toutes leurs questions et mener à bien leur projet initial.

    L'auteur aborde donc des sujets assez d'actualité, et grâce à la lecture de cette trilogie, les jeunes pourront peut-être (faut pas rêver, on ne va pas sauver l'humanité grâce à un livre!) aider le Monde à retrouver une certaine stabilité.

    Les illustrations accompagnant le textes sont très apaisantes et permettent de souffler un peu pendant la lecture, le sujet étant assez compliqué. Bravo à Karine De Saga et Christian Le Moël pour leur collaboration réussie!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Auteur : Fiona Watt

    Éditeur : Usborne

    Age : A partir de 4 ans

    Date de parution : 09/02/2017

    Format :  305 x 238 mm

    Nombre de pages : 24 + 5 d'autocollants

    Prix : 6.50 €

     

    Résumé de l'éditeur :

    • Les filles dansent à présent, et parfois avec un partenaire !
    • Danses classique, indienne, disco, rétro, samba, claquettes, et bien d’autres encore… Il faut habiller les danseurs selon la danse.
    • Avec plus de 300 autocollants de tenues et accessoires très colorés absolument fabuleux.
    • Un superbe nouveau titre dans la collection qui ravira les fans.
     

     

    Mon avis :

    Une collection très appréciées par les petits comme par les grands! En effet, l'enfant peut s'imaginer à la place de ces danseuses et il découvre des paysages merveilleux. Les autocollants sont sur des pages détachables, ce qui permet une meilleure manipulation, surtout pour les plus petits.

    Les couleurs sont très agréables pour l’œil, les autocollants sont nombreux et permettent plusieurs heures d'amusement.

    Une petite histoire accompagne chaque page, ce qui permet à l'enfant d'écouter l'adulte avant d'aller au lit, le soir par exemple.

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire