• Auteur : Claire Renaud

    Éditeur : Sarbacane

    Age : A partir de 8 ans

    Parution : 03/01/2018

    Format : grand

    Nombre de pages :  188

    Prix : 10.90 €

     Résumé de l'éditeur : 

     Ondine vit avec sa sœur Marine, sa mère Océane et sa grand-mère Pélagie. Entre filles, tranquilles. Jusqu'au jour où Ondine remarque un garçon, à l'école. Beau, mystérieux, inaccessible... comment l'aborder ? Elle est comme une poule devant un couteau ! En se couchant le soir, elle lance une petite prière à qui peut l'entendre... Le lendemain, au réveil, elle s'aperçoit qu'il n'y a plus une seule fille sur Terre ! Non, plus une seule. Sœur, mère, grand-mère, copines et maîtresse, elles ont été transformées en garçons... et ne se rendent compte de rien ! Est-ce un coup du mystérieux Misteress Smith, étrange personnage coiffé d'un haut-de-forme qui est apparu dans sa chambre tel un génie de la lampe ?

     

     

    Mon avis :

    La semaine dernière je vous présentais "Les quatre gars" de la même auteur vous racontant une histoire de famille composée d'un grand-père, d'un père, d'un grand frère et du petit dernier qui racontait son histoire et celle de sa famille masculine. Cette fois, ce sont des filles qui se retrouvent ensemble, une maman avec ses deux filles sont allées vivre avec la grand-mère après la mort du grand-père. J'ai trouvé cela très sympa de voir les différences entre les deux romans, une famille de garçons ne vit pas de la même façon qu'une troupe de filles!

    J'ai passé un très bon moment avec Ondine et sa nouvelle vie... au milieu de garçons! Eh oui, après avoir espéré très fort savoir comment c'était la vie avec un garçon, elle se retrouve un matin entourée de garçons, tout le monde ayant été transformé en sexe fort! Et c'est un génie sortit d'on-ne-sait-où qui a fait ça! Alors il va falloir trouver une solution rapidement pour retrouver une vie normale! Parce que les garçons c'est bien mais en fait, c'était mieux avant quand il y avait des filles aussi! Finalement, être la seule fille entourée de garçons, c'est pas super!

    J'ai beaucoup aimé, c'est drôle, c'est frais, et c'est vraiment adapté aux enfants à partir de 8 ans, comme tous les Pépix de chez Sarbacane. Ils font mouche à chaque fois, c'est super bien, bravo à eux!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    4 commentaires
  • Auteur : Mathias Lanuit

    Éditeur : auto-édition

    Date de parution : 24/10/2017

    Format : grand

    Nombre de pages : 126

    Prix : 7.95 €

     

     Résumé de l'éditeur :

    Un jeune couple sans enfants décide de s'installer dans une maison isolée située dans la campagne provençale. Tout semble sourire aux jeunes mariés jusqu'à ce que Marguerite Dromiel soit témoin d'étranges phénomènes. Elle fait appel à un para-psychologue pour l'aider à résoudre ce mystère. Vont-ils découvrir qui est l'entité qui hante ces lieux ?

     

     

    Mon avis :

    L'auteur est un homme gentil avec qui j'aime beaucoup discuter, et je l'ai découvert il y a déjà plus de deux ans avec sa trilogie "Le lac à la Licorne". Ce qu'il écrit n'est pas vraiment des genres que j'apprécie, il aime la science-fiction, le fantastique, les phénomènes étranges, le paranormal... Tout ce que je n'aime pas en fait! Mais j'apprécie sa façon d'écrire, il est simple, son écriture est douce et sans chichi, ce n'est pas un auteur qui se prend au sérieux, il aime écrire et qu'on le lise... Sa plume est légère, il écrit simplement comme il ressent les choses, comme elles viennent. Et j'aime beaucoup! Bon, il n'est pas très fort en orthographe mais bon, je passe outre...

    Concernant ce petit roman, je crois que c'est l'un de mes préférés de l'auteur! Il a su me faire peur, me "foutre la trouille", il a trouvé un suspense qui m'a tenu du début à la fin et ce fut impossible pour moi de décrocher avant de connaitre le fin mot de cette histoire. Finalement, c'est du paranormal, il y a une histoire de fantômes, mais c’est une enquête sur un meurtre avant tout et là, je retombe sur mes pieds, moi, la fan de polars.

    Je remercie l'auteur pour ce petit moment de lecture agréable, j'ai lu ce roman rapidement et j'espère encore découvrir d'autres romans et enquêtes du professeur Nacht.

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • Auteur : Jean Ducreux

    Éditeur : Auto-édition

    Date de parution : 19/10/2017

    Format : grand

    Nombre de pages : 218

    Prix : 13.70 €

     

     Résumé de l'éditeur :

     Un homme taciturne est pris pour le sauveur de celui qu’il vient d’assassiner. Pour tous il est le Héros de la Route Départementale 311, celui qui a risqué sa vie pour tenter de secourir un chirurgien réputé, dans une voiture en feu. Mais qui est ce Luc Carvalet, dont la jeune journaliste Loubna Ammasri dresse un portrait aussi flatteur ? Et quelle était la véritable personnalité de sa victime ? Une histoire d'amour et de mort située dans les Monts du Lyonnais et la Plaine du Forez.

     

     

    Mon avis :

    C'est une chronique particulière pour moi car l'histoire se déroule dans ma région, tout près de chez moi, et même dans mon village! C'est fou! Et c'est bizarre à la fois! J'en ai même eu la chair de poule parce que l'auteur parle de lieux que je connais vraiment bien et du coup, c'est très déstabilisant parce que j'avais peur que ce soit arrivé pour de vrai et je cherchais si je connaissais les personnages... Très particulier! C'est la première fois que ça m'arrive, et pourtant j'ai déjà lu des romans qui se déroulaient dans des lieux que je connaissais mais là, c'est vraiment spécial.

    Ça commence par un accident de la route, un banal accident de la circulation avec un homme qui chute dans un ravin et dont la voiture prend feu... Mais un motard est là, tout près, et il ne fait rien pour le sauver, au contraire, il l'empêche de s'extraire de la voiture avant l'explosion... Et quand ce dernier est retrouvé brulé, gisant près de la voiture, il est déclaré "héros" car tout le monde pense qu'il a essayé de sauver la victime, au péril de sa vie. Si ils savaient...

    Une sorte de double enquête est menée alors. Les journalistes souhaitent en savoir plus sur cet homme pour en faire un article à sensation, et les gendarmes comprennent rapidement qu'il est louche. Alors quand tout le monde s'en mêle, ça fait de sacrés quiproquos! J'ai aimé la faiblesse et la naïveté de Tad ainsi que la fougue de la journaliste Loubna. Et je dois avouer m'être prise d'affection pour ce motard un peu rebelle...

    On est pris dans un tourbillon de sentiments, on souhaite connaitre la véritable identité de cet homme que tout le monde souhaite connaitre, mais nous, lecteurs, nous savons qu'il a tué, mais nous ne savons pas pourquoi alors nous enquêtons. Et c'est finalement une histoire qui nous emmène en Afrique, dans l'armée, au sein d'une famille pourtant banale au demeurant.

    J'ai passé un très bon moment, je pense que les lieux de l'histoire ont été un vrai plus pour moi mais même sans être du coin, je suis sûre que les fan de polar vont apprécier cette plume simple et efficace. Merci à l'auteur pour ce petit moment...

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • Auteur : Condie Raïs

    Éditeur : Auto-édition

    Date de parution : 2017

    Format : numérique

    Nombre de pages : 31

    Prix : 0.99 €

     

     Résumé de l'éditeur :

     Ex-écrivain à succès, alcoolique et névrosé, il tente de renouer avec le succès en rédigeant une nouvelle histoire, entre deux cuites. Jusqu'à ce qu'il se découvre un nouveau talent… Celui de faire mourir des gens. Qui il veut. Il lui suffit de l'écrire pour que ça se produise…

     

     

    Mon avis :

    J'aime vraiment beaucoup de plus en plus les nouvelles, en général c'est frais, c'est plein de pep's et ça déstabilise souvent à la fin quand le lecteur est surpris par une chute inattendue et très souvent brutale... Que c'est dommage que l'auteur, ici, ait choisi ce format! Parce que ça aurait mérité un texte bien plus long, un roman plus abouti, une vraie histoire développée!

    En effet, l’idée de départ est géniale, avec cet écrivain sur le déclin qui se trouve dans une situation complètement folle : il découvre qu'il a le pouvoir de tuer les gens en les faisant mourir dans ses romans... Quel don! Et là, l'auteur se lâche et nous donne son avis sur l'actuelle société telle qu'elle la perçoit. Et on peut dire qu'elle n'y va pas avec le dos de la cuillère!

    Là où je suis déçue c'est que c'est trop court, ça passe bien trop vite, l'histoire s'en ressent par un rythme bâclé par la vitesse et le genre choisi. Le dénouement est génial et inattendu mais malheureusement gâché lui aussi par la précipitation. Je suis vraiment déçue...

    A lire pour découvrir une belle plume, un univers sympa, une auteur qui donne, qui sait où il va...

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • Ça y est, hier j'ai été à la soirée de lancement du dernier roman de Catherine ROLLAND, "Le cas singulier de Benjamin T." à la librairie "Le jardin des Lettres" à Craponne (69). 

    Soirée de lancement de son dernier roman le 8 février 2018

    L'occasion pour l'auteur de présenter son dernier bébé, en expliquer la genèse et parler un peu d'elle et de sa passion pour l'écriture. Et il a fallu être patient pour la cinquantaine de fans venus acheter son livre et le faire dédicacer par l'auteur. En effet, Catherine était tellement contente de voir tout ce monde qu'elle a pris le temps de parler avec tous les lecteurs venus la rencontrer. Un très bon moment pour elle, elle était rayonnante!Soirée de lancement de son dernier roman le 8 février 2018

    Soirée de lancement de son dernier roman le 8 février 2018Soirée de lancement de son dernier roman le 8 février 2018

    Sa main a moins aimé car il a fallu en écrire des petits mots et trouver l'inspiration pour chacun! Mais elle a réussi et elle a ravi tout le monde. Les gens étaient souriants, heureux d'avoir pu lui faire une bise, d'avoir pu échanger quelques paroles avec elle. Certains la rencontraient pour la première fois, d'autres sont des fans de la première heure (n'oublions pas qu'il y a quelques années en arrière, elle était médecin dans le coin et que ses patients ne l'ont pas oubliés).

    Soirée de lancement de son dernier roman le 8 février 2018

    J'ai, pour ma part, attendu que tout le monde soit passé pour enfin lui parler également. La libraire, Amélie, a été choisie comme main innocente pour tirer au sort le gagnant du concours du blog.

    Soirée de lancement de son dernier roman le 8 février 2018

    Et c'est "Evan Nolan" qui a gagné! Elle recevra prochainement son livre dédicacé par l'auteur!Soirée de lancement de son dernier roman le 8 février 2018

    Comme vous avez été 36 participants à souhaiter remporter ce lot, la maison d'édition Les Escalesl'auteur Catherine Rolland et moi-même Les Lectures de Maryline, nous avons décidé de tirer au sort deux autres gagnants!!

    Et les heureuses élues sont : "Claudia Charrier" et "Virginie Schneider"!

    Soirée de lancement de son dernier roman le 8 février 2018Soirée de lancement de son dernier roman le 8 février 2018

     

     

     

     

     

     

    Je remercie vivement tous les participants, l'auteur pour sa gentillesse et sa disponibilité, la maison d'édition pour les 3 lots et la librairie pour son accueil. C'était une très belle soirée!

    Soirée de lancement de son dernier roman le 8 février 2018

    Soirée de lancement de son dernier roman le 8 février 2018

    J'attends donc les coordonnées des 3 gagnants afin de leur envoyer leur livres dédicacés!

    Partager via Gmail

    2 commentaires