• Auteur : Marceline Bodier

    Éditeur : auto-édition

    Date de parution : 21/07/2017

    Format : grand

    Nombre de pages : 364

    Prix : 16.90 €

     

    Résumé de l'éditeur :

    Mitote (prononcez mi-to-té) : définit chez les Toltèques l’inconscient, qui crée une sorte de brouillard – fait de nos secrets - entre les autres et nous.

    Été 1979. Stéphane, Jean-Jacques, Blaise et Agatha vivent un été enchanté, bercés par la musique de Led Zeppelin et leurs rêves de gloire.
    Devenus inséparables, les trois garçons emménagent ensemble à Nancy pour poursuivre leurs études. Une vie de fêtes et d’insouciance… ou presque, car Stéphane, jeune homme solaire et talentueux, est aussi jalousé qu’admiré par ses camarades. Lorsqu’il est retrouvé assassiné, tous sont suspectés, en vain.

    2008. Le fils de Stéphane essaye de résoudre enfin le mystère de la mort de son père, mais aussi de mieux connaître cet homme qui ne l’a pas élevé. Il entraîne avec lui la fille de Jean-Jacques, qui cherche à lever le voile sur les secrets de sa famille.

    Un roman à l’atmosphère envoûtante sur le passage à l’âge adulte, qui prend le temps d'explorer les zones d'ombre de l'âme humaine.

     

    Mon avis :

    Je ne m'attendais pas du tout à un tel roman! Il est très psychologique, du coup, je ne sais pas vraiment dans quelle catégorie le placer. C'est un roman très profond, l'auteur réussi à nous emporter dans un tourbillon de sentiments et de questions...

    Marceline Bodier nous livre ici une belle histoire d'amitié, d'amour, de famille... Bref, on a beaucoup de personnages à découvrir mais ils sont tous très bien travaillés et approfondis. On en apprend petit à petit sur chacun d'eux, le fil de l'histoire se tisse au fil des pages et nous découvrons un passé troublant que la nouvelle génération souhaite comprendre pour mieux appréhender le futur. En effet, nous découvrons tout d'abord une bande d'amis des années 80, des jeunes insouciants et heureux que rien ne peut séparer... Jusqu'au jour où l'un d'entre-eux meurt dans des circonstances plus ou moins troublantes. Les années passent et la nouvelle génération, les enfants de ces anciens jeunes, mènent une "enquête" pour comprendre ce passé... Surtout que l'un d'eux est le fils de la victime! En effet, Stéphane est mort sans savoir que sa copine portait leur futur enfant.

    C'est donc à travers Esfera (la fille de Jean-Jacques) que nous suivons cette quête de vérité, pour nous mener vers un final vraiment surprenant! Je n'avais à aucun moment découvert le fin mot de cette terrible histoire, la lecture de la vérité est finalement une vraie révélation mais après coup, je me suis dit que c'était logique...

    J'ai beaucoup aimé ce roman qu'on peut un peu qualifier de polar finalement, mon seul bémol serait peut-être la trop grande présence de Led Zeppelin que je ne déteste pas qui est vraiment de trop parfois, surtout quand on ne connait pas vraiment. Mais bon, ça ne gâche en rien la lecture, c'est sans doute que l'auteur en est fan et c'est son droit finalement...

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Achetez ce livre sur Bookwitty!

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Auteur : Claire Garcia-Deloffe

    Éditeur : Persée

    Date de parution : 22/11/2017

    Format : grand

    Nombre de pages : 100

    Prix : 16.20 €

     

    Résumé de l'éditeur :

    L’épreuve fut difficile (Oh combien !), mais je l’ai surmontée… enfin presque, pas sans encombre, évidemment… 

    Je vais vous raconter mon AVC (avant, pendant, après) et le bouleversement, le tsunami qu’il a provoqué dans ma vie, dans nos vies. La famille, les amis et les collègues m’ont aidée… mais, vous le verrez, c’est à mon bébé que je dois la vie… Une formidable histoire d’amour est née entre ma fille et moi. 

    Tout ce que je n’ai pas pu dire, ou écrire… sur les relations avec mon mari, sur l’amour mystérieux, méconnu, presque idéal… je le confesse, ici. 

    Comment vous donner envie d’aller plus avant dans mon récit sans vous conter la toute fin de l’histoire ? Mais mon histoire est sans fin puisque mon existence n’est pas achevée ! Cependant, j’en ai tiré tant de leçons que je voudrais partager avec vous. 

    Est-il possible que l’AVC soit le générateur imprévisible de ce modeste hymne à la vie ? 

    Que ferions-nous sans espoir ? On peut considérer ce qui m’est arrivé comme la source inépuisable d’une magnifique aventure. Si vous saviez combien j’ai envie de vivre, de pouvoir faire ce que je n’ai pas pu entreprendre auparavant ! J’ai croqué, je croque encore, et je croquerai toujours la vie à pleines dents… 
    Alors, pourquoi pas vous ? 

     

     

    Mon avis :

    On sait tous qu'un AVC peut être mortel, mais il peut également laisser un être complètement handicapé, selon le temps que ça a duré ou la façon dont le patient réagit. Dans cette autofiction, Claire nous raconte les suites de son AVC survenu lors de son accouchement (on le suppose car elle n'en parle que très peu, vaguement).  Après plusieurs jours de coma, elle s'est réveillée mais les médecins ont été formels : elle ne remarchera pas et ne parlera plus jamais. Mais la rage de revivre à peu près correctement a eu raison de tout ça. Elle s'est battue et elle a réussi à vaincre les prédictions médicales.

    Mais ce n'est pas toujours facile, elle garde tout de même un handicap lourd, elle marche en claudiquant, très lentement, elle se fatigue vite. Côté vocal, c'est pareil, elle ne pourra sans doute plus jamais être professeur des écoles. Bref, à 30 ans, elle est une vraie handicapée mais elle se bat pour sa fille, pour l'amour de sa vie.

    L'histoire est bouleversante bien sûr, c'est terrible ce qu'il lui arrive, surtout si jeune! Mais le récit reste tout de même assez faible, on comprend vite qu'elle n'est pas encore très mature au niveau de l'écriture. Est-ce que ça vient de son handicap? Je ne suis pas sûre. Elle a simplement voulu écrire ce petit roman comme une sorte d'exutoire, pour montrer aux gens qu'on ne doit pas juger les autres sur un simple coup d’œil, que derrière un handicap, il y a une explication, un être tout à fait capable de comprendre beaucoup de choses. Je crois que c'est ça le plus dur pour elle : qu'on la considère comme une personne dépendante, une "petite fille" à qui on ne peut pas tout dire.

    Je félicite son mari pour les illustrations, c'est plutôt pas mal, j'aime bien et ça donne un petit côté conte à l'histoire.

    Un petit roman qui se lit facilement, rapidement, qui nous apprend certaines choses mais qui reste encore un peu immature, incomplet. J'attendais un peu plus de ce récit.

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Achetez ce livre sur Bookwitty!

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Auteur  : Medhy Brunet

    Éditeur : Taurnada

    Date de parution : 15/03/2018

    Format : poche

    Nombre de pages : 225

    Prix :  9.99 €

     

     Résumé de l'éditeur :

     Le jour où Ackerman vient demander de l'aide à Josey Kowalsky, le compte à rebours a déjà commencé. Il faut faire vite, agir rapidement. Josey n'hésite pas un seul instant à venir au secours de cet homme qui, par le passé, a su le comprendre. Ensemble, ils vont découvrir que la colère et la vengeance peuvent prendre bien des visages. Et s'il était déjà trop tard ?

     

     

    Mon avis :

    Le prologue annonce direct la couleur : âmes sensibles, s’abstenir! Il va y avoir du sang, des morts, de la torture et donc des frissons... Tout ce que j'aime!

    Nous suivons deux hommes (un ancien flic et un veuf) dans une course-poursuite contre-la-montre! En effet, le frère jumeau de l'ex-flic a disparu et ce dernier est persuadé qu'il est en grand danger. Ils décident de s'associer pour trouver les coupables et surtout, sauver Éric, la victime. Le suspense est au rendez-vous, les frissons également. En même temps, nous sommes également avec le kidnappé qui tente de comprendre ce qui lui est arrivé et ce qu'il fait désormais enfermé avec d'autres hommes dans de petites cages. Tous les jours, ils assistent, impuissants, à la mise à mort d'un des détenus en priant pour ne pas être le prochain.

    Mais ce thriller n'est pas seulement ça. Des femmes sont aussi mises à l'honneur. Toutes ont subi des sévices par le passé, toutes ont vécu l'horreur! Et si ce n'était pas cela le point de départ de toute cette affreuse mise en scène? On découvre la vérité petit à petit, au fil des pages que nous tournons sans les voir tellement nous avons besoin de savoir si Éric sera sauvé.

    Au fil des pages on en apprend un peu plus sur les deux personnages de Paul et Josey et on comprend pourquoi ils ont décidé de s'associer pour cette quête. Mais j'ai compris seulement à la fin (quand l'auteur parle de son premier roman) qu'en fait, leur histoire a débuté dans "Sans raison", ce précédent roman de l'auteur. Bon, je suis la preuve qu'ils se lisent indépendamment l'un de l'autre puisque, même si ce sont les même personnages, c'est une toute autre histoire ici. Mais je vais tout de même essayer de lire le précédent afin de mieux les comprendre et surtout, parce qu'ils m'ont donné envie de découvrir cette histoire qu'ils ont vécu ensemble.

    Lu en une après-midi, ce thriller se déroule à une vitesse folle, on ne peut pas lâcher les pages tellement on est pris dans cette course folle et on attend le dénouement avec impatience. Et en plus, j'ai bien l'impression que l'auteur nous réserve un troisième opus parce que la fin nous laisse envisager d'autres aventures avec Paul et peut-être Josey... A suivre donc!

    Merci à Babelio et sa masse critique de m'avoir permis de découvrir cet auteur!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Achetez ce livre sur Bookwitty!

    Le fruit de ma colère

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Auteur : Audrey Degal

    Éditeur : auto-édition

    Date de parution : 09/01/2015

    Format : grand

    Nombre de pages : 249

    Prix : 13.90 €

     

    Résumé de l'éditeur :

    Quel lien Marie, passionnée de lecture, qui a vécu au XIXème siècle, peut-elle entretenir avec le député sans scrupules Norbert de Belfond qui roule en Porsche et fait souvent la une des quotidiens voire de la presse à scandales ? Comment son existence appartenant à un passé révolu est-elle reliée à celle de Chris et de Shaïma dont la beauté exceptionnelle fait chavirer bien des cours ? Ces derniers forment un couple dont l'amour rayonne et suscite la convoitise. Enfin quelle relation y a-t-il entre Viniciane propriétaire d'un vaste domaine et Tony ou Leila qui peinent pour subsister ? Un lien unit ces histoires et leurs personnages dont les vies sont bousculées alors que le destin, tracé d'avance, semblait inexorable à chacun.

     

    Mon avis :

    Le titre évoque complètement ce thriller! Quel est le lien entre tous ces personnages que nous découvrons au fur et à mesure de notre lecture? Qu'est-ce qui peut bien les relier? A première vue, rien! Et pourtant...

    Dès le départ, il faut se concentrer pour se souvenir de tous les personnages. En effet, chaque chapitre nous présente des personnages différents dans des lieux différents, à des époques différentes. Et comme on sait que tout va se relier à un moment ou à un autre (sinon, ça n'a aucun intérêt!), il ne faut rien perdre de notre lecture. J'ai choisi, pour ma part, d'écrire sur un papier le nom des personnages et de ce qu'il leur arrivait, en pensant également à mettre une date pour me souvenir de tout, et ce, pour chaque chapitre (eh oui, je me fais vieille et ma mémoire flanche un peu).

    Nous faisons donc la connaissance de Norah, Paul, de Viniciane et Angelo, de Raoul et Norbert le Député, de Chris et Shaïma, de Pierre, Marie, Hugo... Bref, nous découvrons des hommes, des femmes, des enfants, tous différents, chacun avec sa personnalité et sa façon de vivre. Mais le destin les destine tous à un futur parfois tragique ou heureux, et même souvent au passé lourd... J'ai vraiment aimé suivre leurs petites histoires à chacun, les connaitre dans leur intimité, dans leur vie de tous les jours. C'est l'histoire de Marie et Hugo qui m'a le plus touchée, mais tous m'ont chamboulée, ou bien fait pleurer ou mise en colère. On se met facilement à leur place, on s'identifie à certains, on est en colère avec d'autres. Bref, on a l'impression que leur histoire pourrait être la notre et on plonge avec eux dans la noirceur...

    Quel suspense à chaque page! Je me demandais tout le temps ce qui pouvait bien relier tous ces personnages. Bravo à l'auteur, elle a réussi son coup! On comprend petit à petit, on découvre qui est qui au fil des pages que l'on tourne sans même s'en rendre compte tellement les histoires sont passionnantes! Je me suis régalée!

    J'avais beaucoup aimé déjà son dernier roman "La muraille des âmes" et je dois dire que je ne suis aucunement déçue par celui-ci qui est plus ancien. L'auteur tient le lecteur en haleine de bien belle manière, elle réussit à nous envouter avec ses mots et son intrigue. Impossible de lâcher le livre avant la fin! Elle mérite vraiment d'être lue, elle a tout d'une grande! Merci à elle pour cet excellent moment de lecture!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Achetez ce livre sur Bookwitty!

    Partager via Gmail

    4 commentaires
  • Auteur : Anne Percin

    Éditeur : Rouergue

    Age : A partir de 13 ans

    Parution : 03/05/2017

    Format : grand format

    Nombre de pages :  246

    Prix : 13.50 €

     Résumé de l'éditeur : 

     Après l'été délirant qu'il vient de passer dans Comment (bien) rater ses vacances, Maxime a tout en main pour une rentrée géniale : ses parents lui ont offert le portable de ses rêves, il a récupéré la vieille guitare Fender de son père... et il a maintenant une copine, Natacha, rencontrée sur internet. Mais dans l'aventure de cette love story, Maxime et Natacha partent avec quelques handicaps. Le seul truc qu'ils ont vraiment en commun, c'est leur sale caractère... L'amour, comme chacun sait, c'est un truc complètement irrationnel. Y'a plein d'effets indésirables.

     

     

    Mon avis :

    Ce deuxième tome est tout aussi sympa que le premier. C'est frais, c'est amusant, c'est destiné aux jeunes et ça reflète une réalité parfois très réelle!

    Après un été mouvementé, Maxime, plutôt bon élève de lycée, se découvre une passion pour la guitare. Il n'est ni un grand musicien, ni un grand chanteur mais il adore passer du temps avec son instrument quitte à oublier un peu tout le reste. Et le reste ce sont les copains et les filles! Pourtant, c'est de son âge! Et justement, Maxime va rencontrer une jeune fille un peu par hasard, un jour... Mais va-t'il savoir s'y prendre?

    J'ai de nouveau passé un super bon moment de lecture en compagnie de Maxime qui est plutôt drôle (je ne sais pas si je dirais ça si il était mon fils mais bon). Maxime est un peu comme un aimant à problèmes, on pourrait même l'appeler Pierre Richard (pour les vieux comme moi qui connaissent), mais il arrive finalement bien souvent à s'en sortir... ou pas! J'aime également beaucoup la façon dont l'auteur nous présente les choses : c'est Maxime qui nous raconte ses aventures, il nous parle, à nous lecteurs, et j'apprécie énormément car on se sent impliqué.
     
    Je l'ai déjà dit lors de ma chronique du premier tome mais je pense que cette mini-série pourrait même réconcilier les jeunes avec la lecture. Alors n'hésitez pas à le découvrir et à l'offrir à vos jeunes!

    J'ai hâte de connaitre la suite des aventures de Maxime!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    votre commentaire