• Auteur : Bertrand Santini

    Éditeur : Sarbacane

    Age : A partir de 8 ans

    Parution : 04/04/2018

    Format : grand

    Nombre de pages :  157

    Prix : 9.90 €

     Résumé de l'éditeur : 

     Au printemps il ne fait pas un temps à laisser un chien dedans. Alors je suis sortie, et c'est ainsi qu'a débuté la plus belle journée de ma vie, depuis celle d'hier.

     

     

    Mon avis :

    J'ai passé un excellent moment en compagnie de Gurty, ce chien tellement drôle. En compagnie de sa meilleure amie Fleur, il lui arrive toujours des histoires extraordinaires et c'est à mourir de rire! Les enfants à partir de 8 ans vont se régaler encore une fois. Après "Parée pour l'hiver" et "Marrons à gogo", c'est au moment du printemps que cela se passe cette fois. Alors il y a des allergies, un marronnier, des animaux... et toujours Tête de Fesses, le chat des voisins, son pire ennemi. J'adore!

    Ma fille de 10 ans a déjà apprécié les deux autres tomes et ce dernier est pour elle le meilleur et je suis assez d'accord avec elle. Nous nous sommes procuré le tout premier que nous n'avons pas eu la chance de découvrir lors de sa sortie alors on va pouvoir voir l'évolution du chien et me^me de l'auteur, voir si il s'est amélioré avec le temps.

    Les illustrations sont vraiment sympas et drôles elles aussi, elles permettent également au petit lecteur de se faire une idée de l'histoire, même si l'imagination est assez appréciable quand on lit un roman. Mais c'est un plus qui permet aussi de s'évader et de faire une "mini-pause" pendant la lecture.

    Dans les autres tomes, il y avait des jeux, ici, il n'y en a plus, je ne sais pas pourquoi, ma fille l'a vite remarqué, mais ça ne l'a pas plus déçue que ça, elle s'est dit qu'elle grandissait et que Gurty aussi!

    Une série à faire connaitre à vos enfants, pour se détendre, rire et passer un très bon moment. Les chapitres sont courts, l'histoire n'est pas longue et elle est très réelle (à part le fait que les animaux parlent mais bon, ça c'est un petit plus).

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Achetez ce livre sur Bookwitty!

    Partager via Gmail

    5 commentaires
  • Auteur : Emily Bone

    Éditeur : Usborne

    Age : A partir de 5 ans

    Parution : 22/02/2018

    Format : 250 * 300 mm

    Nombre de pages :  31

    Prix : 12.95 €

     Résumé de l'éditeur : 

    Comment poussent le riz, le blé, le maïs et les pommes de terre ? Les fruits tropicaux, les légumes exotiques et les fèves de cacao ? De la germination et de la pollinisation aux fruits, aux légumes et aux céréales que nous mangeons, ce livre explique aux jeunes enfants comment les végétaux produisent une grande partie de notre alimentation. Pour en savoir plus sur l’origine des aliments, les jeunes lecteurs pourront consulter avec leurs parents le site Quicklinks des éditions Usborne où ils trouveront une sélection de sites adaptés à leur âge.

     

     

    Mon avis :

    Ce livre est une vraie mine d'informations! Il faut l'avoir chez soi pour comprendre des tas de choses sur le monde des plantes, des fruits et légumes, sur ce qu'il se passe sur et dans la terre sur laquelle nous marchons.

    Cette petite encyclopédie permet à l'enfant de s'instruire de façon très sympathique. En effet, les explications sont très adaptées, facile de compréhension et elles sont accompagnées d'illustrations très attractives. On apprend ce qu'est une graine, le rôle des abeilles et du vent, les fruits, les feuilles, comment ça se passe sous terre et même dans l'eau... Bref, c'est vraiment très instructif et surtout très riche en informations.

    Je suis contente de m'être procurée cet album car les enfants peuvent s'y référer lorsqu'ils ont des questions. Nous sommes au printemps, tout commence à pousser, nous sommes dans le jardin, et il est important que les enfants puissent comprendre comment tout ce que nous faisons et voyons arrive là et pourquoi, et surtout comment!

    Un très bel album à garder sous la main et à lire avec les enfants!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Achetez ce livre sur Bookwitty!

    Partager via Gmail

    5 commentaires
  • Auteur : Nil Borny

    Éditeur : auto-édition

    Date de parution : 26/12/2017

    Format : grand

    Nombre de pages : 448

    Prix : 19.00 €

     

    Résumé de l'éditeur :

    "C'est la fin du monde ! On va tous y rester et crever dans d'atroces souffrances et... une bombe atomique me kiffe ?! La vie est vraiment fantastique !"

    Un étrange phénomène se propage dans la capitale française et sa banlieue, transformant la majorité de la population en monstres avides de chair humaine. Pour une raison inconnue, certains survivants ne présentent aucun symptômes.
    L'épidémie est vécue à travers les yeux de femmes et d'hommes que rien ne prédestinait à se rencontrer.
    Mathieu, Natacha et Louis vont se croiser d'une manière bien singulière. Se croyant bien à l'abri, ils apprendront que les hordes de morts-vivants qui sillonnent les rues sont loin d'être leur seul problème.
    Malgré eux, ils vont s'immerger jusqu'aux origines du mal.

    Le Début de la Faim est également le récit d'une histoire d'amour déguisée en roman apocalyptique.

     

     

    Mon avis :

    J'aime le sang, l'hémoglobine, la torture... Alors quand j'ai découvert cette couverture, j'étais persuadée que c'était un livre pour moi. Elle est vraiment belle et attirante (point de vue littéraire bien sûr), autant du côté pile que du côté face. Et quand j'ai découvert le synopsis, j'ai eu une petite hésitation en voyant le mot "morts-vivants" qui n'est pas vraiment ce que j'aime dans l'horreur. Mais je me suis dit pourquoi pas, j'ai vraiment envie de le tenter! Et j'ai bien fait car j'ai découvert un univers que je ne connais pas du tout, les zombies et les morts-vivants. Et même si ce n'est pas vraiment ce que je préfère, j'ai pu découvrir surtout un auteur vraiment très bon.

    En effet, c'est l'écriture qui m'a le plus plu dans ce récit. L'auteur est un très bon romancier, il nous happe dans son histoire complètement folle, il nous fait tourner les pages sans nous en rendre compte, il m'a finalement convaincue sur le fantastique dans l'horreur. Bon, c'est bien ce dernier genre que j'ai préféré dans cette histoire. Il y a du sang, des morts, des combats, de la torture... Bref, tout ce que j'aime dans les polars et thrillers que je lis habituellement. Mais le côté fantastique ne m'a pas gênée car l'auteur a réussi à me faire aimer ces personnages qui vivent une situation d'horreur et qui se battent pour leurs vies ainsi que pour celles d'inconnus dont ils ignoraient l'existence quelques heures plus tôt. Louis en tête de liste! Il est un homme tellement drôle dans des situations compliquées qu'il nous ferait même croire qu'on est dans un roman humoristique. Il tombe amoureux d'une "bombe atomique" alors que des gens sont en train de mourir sous ses yeux. L'agent Slimane est parfait, il m'a permis, avec Louis, de passer un très bon moment de lecture.

    Alors, comme dans tous les romans, il y également du négatif, mais finalement, ce négatif est effacé par tout le positif qui ressort de mon avis. Le roman est découpé en 3 parties et j'avoue que la première a été un peu longue pour moi. On y fait la connaissance de plusieurs hommes et femmes, on ne sait pas ce qu'il se passe, comment le monde en est arrivé là. Dans la seconde partie, il y a un peu plus d'action, le rythme est plus soutenu, on en apprend plus sur la réalité de ce monde et on a envie d'en savoir encore plus. J'ai commencé à m'attacher aux personnages dans cette deuxième partie. Et lors de la dernière, j'ai vraiment cru être avec eux et me battre en leur présence. Il y a beaucoup d'actions, on prie pour eux, on a peur pour eux, on pleure parfois avec eux... Bref, c'est palpitant. On comprend qu'une suite est en cours d’écriture et j'avoue que je ne serais pas contre la découvrir...

    L'auteur finit par des remerciements vraiment à l'image d'un homme sympathique. Ne serait-il pas le Louis de l'histoire? Merci à lui pour sa bonne humeur et son écriture vraiment agréable. J'adhère complètement à son style et je le recommande!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Achetez ce livre sur Bookwitty!

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • Auteur : Laurence Martin

    Éditeur : auto-édition

    Date de parution : 28/01/2018

    Format : grand

    Nombre de pages : 162

    Prix : 15.00 €

     

    Résumé de l'éditeur :

     À la sortie d'un cimetière, une femme meurt dans les bras de Rose et lui confie son carnet...

    « Elle me pointe un petit carnet qui gît le long du caniveau et murmure :
    - Dites-leur pour moi que je les aime.
    Je demande :
    - À qui ?
    Elle convulse.
    Je pleure.
    - À qui ?
    Elle est partie.
    La femme qui sortait du cimetière est venue mourir dans mes bras... Je souffle « Je le leur dirai » comme une promesse indestructible.
    Rose ne sait pas que cette promesse va bouleverser son existence.

    Au fil des pages de ce carnet, elle remettra en question sa solitude. Elle ira chercher ses réponses, contestera les lois familiales qui érigent le silence sur sa mère disparue il y a vingt ans. Elle apprendra combien la vie peut être belle et l’amour un nouveau départ.
    Mais, quand l’adversité s’entête, la peur reprend parfois ses droits et la mort ses prérogatives.
    Rose trouvera-t-elle sa vérité ? Osera-t-elle enfin le bonheur ? »

     

     

    Mon avis :

    Je vais commencer cette chronique par dire que ce livre est un hymne à l'amour, un hymne au bonheur perdu et retrouvé. J'ai aimé avant tout l'écriture de cette auteur que je ne connaissais pas du tout. C'est poétique, c'est musical, j'ai adoré parcourir ces lignes qui se lisent simplement, sans fausse note... Merci pour ce moment de douceur.

    Parlons maintenant de l'histoire. Rose n'est pas heureuse, elle a 22 ans et elle n'a jamais su ce qu'était le bonheur, la vie, la vraie. En effet, elle a perdu à deux ans sa maman, et depuis, elle survit auprès de son père et de sa sœur Anna qui ne sont que les ombres d'eux-même. Alors comment construire une vie heureuse quand le bonheur est parti si tôt en dévastant tout sur son passage? Mais Rose va tenter de le trouver ce bonheur, mais serait-ce au détriment de sa sœur et son père? Le jour où elle va croiser le chemin d'une jeune femme, tous les souvenirs vont revenir et elle va petit à petit comprendre qu'il faut qu'elle remonte la pente et qu'elle trouve ce bonheur enfouit quelque part...

    Quelle belle histoire! J'ai passé une très agréable moment en compagnie de Rose à la recherche d'un bonheur qui n'est pourtant pas si loin. Ce petit bout de femme est impressionnante et je me suis battue avec elle pour comprendre le monde qui l'entoure, pour découvrir des choses oubliées. Sa sœur Anna m'a beaucoup touchée et émue, elle aussi a droit au bonheur et j'avais envie de l'aider à trouver le chemin. Merci à l'auteur pour ce magnifique témoignage d'amour, je referme les pages avec des frissons, les larmes au bord des yeux...

    Une belle histoire, une écriture à découvrir, une auteur qu'on mérite qu'on parle d'elle. Bravo! C'est un vrai coup de cœur pour moi, je n'ai pas lâché le livre une seconde, il se lit comme du bon pain, il se savoure, il se déguste.

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Achetez ce livre sur Bookwitty!

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Auteur : Guy Delisle

    Éditeur : Dargaud

    Date de parution : 16/09/2016

    Format : grand (petite BD)

    Nombre de pages : 428

    Prix : 27.50 €

     

    Résumé de l'éditeur :

     En 1997, alors qu'il est responsable d'une ONG médicale dans le Caucase, Christophe André a vu sa vie basculer du jour au lendemain après avoir été enlevé en pleine nuit et emmené, cagoule sur la tête, vers une destination inconnue. Guy Delisle l'a rencontré des années plus tard et a recueilli le récit de sa captivité – un enfer qui a duré 111 jours. Que peut-il se passer dans la tête d'un otage lorsque tout espoir de libération semble évanoui ? Un ouvrage déchirant, par l'auteur de "Pyongyang", de "Shenzhen", de "Chroniques birmanes" et de "Chroniques de Jérusalem".

     

     

    Mon avis :

    Je ne suis pas une grande lectrice de BD, ce n'est pas un support qui m'attire, je préfère me plonger dans un roman quel qu’il soit. Mais quand celle-ci est apparue à la médiathèque, je me suis promise de la lire. Sa couverture, son côté "pavé" et son titre m'ont attirés de suite. Et voilà, c'est chose faite, je l'ai découverte en une après-midi. Et je dois dire que l'histoire est vraiment intéressante, malgré ce qu'elle raconte : la captivité d'un humanitaire. En effet, Anthony est kidnappé alors qu'il fait de l'humanitaire depuis 3 mois dans le Caucase. Il ne comprend pas du tout ce qui lui arrive et n'a aucun contact avec l'extérieur. Ses journées se déroulent au rythme des repas et de sa toilette. Parfois, un évènement lui fait espérer que tout va s'arrêter mais non...

    Alors oui, au premier abord, cette BD n'est pas attirante car suivre l'enfermement d'un homme à qui rien n'arrive pendant plusieurs semaines n'a rien de très rythmé. Et pourtant, on se soude avec lui, on fait corps avec lui et on a même l'impression d'être enfermé en sa compagnie. Il ne pense qu'à une chose : compter les jours qui se déroulent pour ne jamais perdre la notion du temps. Il pense à sa famille, à ce qu'il peut bien se passer en France, il se demande si on le cherche ou bien si on l'a abandonné. Et puis parfois, il pense également à s'enfuir... Mais à chaque fois qu'il a une idée, il se rend compte que c'est trop risqué. Alors les jours passent et il reste enfermé...

    J'ai beaucoup aimé cette BD. Cette histoire est vraie et l'auteur nous la raconte de bien belle manière. Je ne sais pas si un roman aurait été judicieux, alors bravo à l'auteur pour sa très belle idée. Pas de couleurs dans les illustrations, tout reste sobre et c'est parfait! Très bon moment que je conseille à tous, aux amateurs de BD comme aux réfractaires comme moi.

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Achetez ce livre sur Bookwitty!

    Partager via Gmail

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires