• Auteur : Michel Bussi

    Éditeur : Pocket

    Date de parution : 26/04/2014

    Format : poche

    Nombre de pages : 440

    Prix : 7.30 €

     

    Résumé de l'éditeur :

    Soleil, palmiers, eaux turquoise de l’île de La Réunion et un couple amoureux. Cocktail parfait. Pourtant le rêve tourne au cauchemar. La femme disparaît de sa chambre d’hôtel. Son mari, soupçonné du meurtre, s’enfuit en embarquant leur gamine de six ans. Le plan Papangue, équivalent insulaire du plan Epervier, enclenche une course-poursuite vite ponctuée de cadavres, dans un décor prodigieux et au cœur de la population la plus métissée de la planète.

     

     

     

    Mon avis :

    Troisième Bussi pour moi (après Nymphéas noirs et Un avion sans elle) et troisième plaisir de lecture de l'auteur pour moi! Et je pense que celui-ci est mon préféré.

    Bussi a l'art de nous tenir en haleine, il sait comment garder le suspense jusqu'au bout et ça donne au lecteur une envie de continuer page après page à lire cette histoire invraisemblable... En effet, on se dit qu'on sait déjà, qu'on ne comprend pas pourquoi il y a autant de pages à ce roman puisque la solution est là, sous nos yeux depuis le début. On se demande comment le suspect numéro 1 va s'en sortir, si il va s'en sortir, et surtout, si il est vraiment le coupable... Pourtant, tout l'accuse alors comment ce ne pourrait pas être lui? 

    Une course poursuite effrénée, haletante, compliquée, qui sème des indices au fil des pages afin de découvrir un final superbement écrit.

    Je recommande ce livre à tous les fans de policier et de suspense!! Et aux autres également!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Les autres titres de l'auteur :

    Maman a tort

    Nymphéas noirs

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Auteur : Michel Bussi

    Éditeur : presses de la cité

    Date de parution : 07/05/2015

    Format : grand

    Nombre de pages : 509

    Prix : 21.50 €

     

    Résumé de l'éditeur :

    Mardi 2 novembre 2015. Lorsque Vasile, psychologue scolaire, se rend au commissariat du Havre pour rencontrer la commandante Marianne Augresse, il sait qu'il doit se montrer convaincant. Très convaincant.

    Si cette fichue affaire du spectaculaire casse de Deauville, avec ses principaux suspects en cavale et son butin introuvable, ne traînait pas autant, Marianne ne l'aurait peut-être pas écouté.

    Car ce qu'il raconte est invraisemblable : Malone, trois ans et demi, affirme que sa mère n'est pas sa vraie mère. Sa mémoire, comme celle de tout enfant, est fragile, elle ne tient qu'à un fil, qu'à des bouts de souvenirs, qu'aux conversations qu'il entretient avec Gouti, sa peluche…

    Vasile le croit pourtant. Et pressent le danger.
    Jeudi 4 novembre 2015, tout bascule.
    Le compte à rebours a commencé.
    Qui est Malone ?

     

     

     

    Mon avis :

    J'aime beaucoup Michel Bussi, j'ai déjà lu "Nymphéas noirs", "Un avion sans elles" et "Ne lâche pas ma main", et je les ai adoré! Mais celui-ci m'a déçue. Je n'ai pas accroché à l'histoire.

    En effet, j'étais contente de l'avoir enfin entre les mains. Depuis le temps que je lisais des avis sur ce livre, il était temps! Malheureusement, une déception pour moi. Je l'ai trouvé lent, sans grand intérêt et surtout, sans grand suspense. Ok, il y en a du suspense, mais il ne m'a pas fait vibrer, on connait une partie de la fin dès le début de l'histoire, du coup, je trouve qu'on perd un peu de magie tout au long du livre.  Je ne comprends pas pourquoi certains auteurs aiment démarrer par la fin pour ensuite passer au reste de l'histoire en notant "6 mois plus tôt", je n'aime pas car ça enlève des questions.

    Bien sûr, on se demande qui est ce petit garçon, comment il peut raconter toutes ses histoires et d'où elles viennent, mais ces questions sont assez rapidement résolues, du coup la deuxième partie est lente et longue... On reste encore dans le doute sur un détail mais c'est tout, le reste est déjà tout décidé et compris.

    Et le dernier chapitre est complètement inutile et idiot ; il l'a rajouté pour donner une fin à la vie de la commandante de police qui suit l’enquête du début à la fin, mais ces dernières pages n'apportent rien et sont futiles, voire même ridicules.

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Les autres titres de l'auteur :

    Ne lâche pas ma main

    Nymphéas noirs

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Auteur : Paul-Eric Allegraud

    Éditeur : auto-édition

    Date de parution : 07/08/2015

    Format : grand

    Nombre de pages : 285

    Prix : 14.99 €

     

    Résumé de l'éditeur :

    Poljack – Les sbires d'Agouna Poljack travaille pour la mystérieuse agence Automne. Son boulot : aventurier. Quand Automne m'envoie à Paris, rencontrer un géologue, je suis loin de me douter que cette histoire va m'entraîner aux quatre coins du monde, à courir sans trop savoir après quoi ou qui. Ni qui sont vraiment les tueurs qui sont à mes trousses. Heureusement, je croise la route de la belle Carmen, et elle va bien m'aider. Le problème, c'est que, elle non plus, je ne sais pas trop pour qui ou pour quoi elle roule. Et quand la D.G.S.E. s'en mêle…

     

     

    Mon avis : 

    Paul-Eric Allegraud m'a contacté pour avoir une chronique de son livre ; son livre est un policier, j'adore ce genre, la synopsis m'a plu, alors j'ai accepté. Quand j'ai reçu le livre, je n'ai pas aimé ni le titre, ni la couverture, j'avoue que si j'étais tombé sur son livre je ne me serais pas arrêtée dessus... Et j'aurais eu tort!

    En effet, j'ai beaucoup aimé ce roman, il est super bien écrit. L'histoire est bien ficelée, le suspense est plein jusqu'au bout, il y a beaucoup d'action et les personnages sont attachants.

    Le thème abordé n'est pas ce que je préfère mais l'intrigue est tellement bonne qu'on se laisse porter par les pages et par l'histoire qui se déroule sous nos yeux. Poljack nous fait voyager dans plusieurs pays et ça fait du bien.

    Merci beaucoup à l'auteur pour cette très belle découverte que je vais m'empresser de faire connaître à mon entourage. Je vous invite tous à entrer dans l'univers de Poljack, vous ne serez pas déçus!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

     

    Les autres titres de l'auteur :  

    Poljack - La momie drômoise

    Valse Oddity

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Auteur : Paula Hawkins

    Éditeur : Sonatine

    Date de parution : 07/05/2015

    Format : grand

    Nombre de pages : 379

    Prix : 21 €

     

    Résumé de l'éditeur :

    Depuis la banlieue où elle habite, Rachel prend le train deux fois par jour pour aller à Londres. Le 8 h 04 le matin, le 17 h 56 l’après-midi. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe, lors d’un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants qu’elle voit derrière la vitre. Pour elle, ils sont Jason et Jess. Un couple qu’elle imagine parfait, heureux, comme Rachel a pu l’être par le passé avec son mari, avant qu’il ne la trompe, avant qu’il ne la quitte. Rien d’exceptionnel, non, juste un couple qui s’aime. Jusqu’à ce matin où Rachel voit un autre homme que Jason à la fenêtre. Que se passe-t-il ? Jess tromperait-elle son mari ? Rachel, bouleversée de voir ainsi son couple modèle risquer de se désintégrer comme le sien, décide d’en savoir plus sur Jess et Jason. Quelques jours plus tard, c’est avec stupeur qu’elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu…

     

     

     

    Mon avis :

    Ce thriller psychologique me faisait de l’œil depuis un bon moment, depuis sa sortie même! Il circulait sur la toile, avec des critiques plutôt positives, du coup, je me l'était noté. Et puis, il a été proposé au "Qu'est-ce que je lis?" du mois de septembre et j'ai été tiré au sort. Du coup, je me suis précipitée dessus pour le lire enfin!

    J'ai été très déçue par le début, la première partie est longue je trouve, même si l'histoire me plaisait beaucoup. J'avais du mal à rentrer dans l'histoire vraiment, tout était long à se mettre en place et j'ai perdu un peu le fil en arrivant à la moitié. Mais j'ai persévéré, car le suspense était quand même là, bien présent, et il fallait que je sache le fin mot de cette histoire (sordide, j'en était sûre!).

    Et j'ai bien fait, car le dernier tiers est vraiment super, il avance bien plus vite, les personnages évoluent, on se pose des tas de questions, on se demande si ils ne sont pas tous coupables, on change d'avis à chaque chapitre... Bref, j'ai adoré la fin.

    Et un final super, je ne m'y attendais pas du tout.

    Le personnage principal est très attachant et j'avais mal pour elle à chaque malheur qui lui arrivait...

    Un thriller à lire!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • Auteur : André-Pierre Diriken

    Éditeur : Les Éditions du Rat

    Date de parution : 2000

    Format : grand

    Nombre de pages : 202

    Prix : 14.85 €

     

    Résumé de l'éditeur :

    À bout de force, Cawèlêr me dardait de ses yeux mi-clos. L'eau de mes cheveux trempés ruisselait le long de mes sourcils jusqu'à la pointe de mon appendice nasal passablement éraflé, suite à ce stupide plongeon dans la gravière. Instinctivement, je voulus prendre un mouchoir pour m'essuyer. Je ne retirai de la poche de mon short qu'un carré de tissu gorgé d'eau et un bout d'oreille. Non. Pas une boucle d'oreille. Tu as bien lu ! Un bout d'oreille...

     

     

     

    Mon avis :

    Ce livre est assez spécial. Je l'ai lu car l'auteur m'a contactée et que je suis fan des livres policier. C'est un tome 2 et je pensais qu'il n'y avait pas besoin de lire les tomes dans l'ordre car ce sont des enquêtes policières différentes. Mais je pense qu'il aurait fallu lire "La pendue d'Outremeuse" avant afin de comprendre cette histoire chat qui communique. Mais bon, c'est pas grave, je le lirai par la suite!

    L'auteur a une belle plume, j'aime beaucoup, il parle aux lecteurs (et aux lectrices of course!), ce qui nous met dans une situation particulière ; j'avais l'impression que l'enquêteur me parlait vraiment à moi, rien qu'à moi et je me sentais donc investie d'une mission moi aussi.

    Il y a beaucoup d'humour dans ce récit, un humour particulier mais c'est sans doute celui de l'auteur lui-même. L'écriture est belle et elle est envahie de jeux de mots en tous genres, c'est assez spécial mais c'est plaisant.

    L'intrigue policière est intéressante et elle m'a tenue en haleine jusqu'au bout, j'avais vraiment envie de comprendre toute cette histoire d'oreilles!

    Le gros point négatif ce sont toutes les annotations en bas de page, je n'en pouvais plus, ça nous fait perdre le fil de l'histoire parfois et c'est dommage. Sur 202 pages, il y a tout de même 203 annotations qui expliquent le langage wallon ou bien encore un jeu de mots, je trouve que c'est beaucoup trop!

    Merci beaucoup a André-Pierre Diriken pour cette découverte "assez spéciale".

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Les autres titres de l'auteur :

    La pendue d'Outremeuse

    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique