• Auteur : Hugo Poliart

    Éditeur : Jourdan

    Date de parution : 20/10/2016

    Format : grand

    Nombre de pages : 238

    Prix : 17.90 €

     

     Résumé de l'éditeur :

     Je m'appelle Sandra, j'ai vingt-huit ans. Ce que j'aime dans la vie, c'est baiser et tuer. Baiser, je le fais gratuitement, c'est ma passion.
    Tuer, c'est mon métier, je suis payée pour ça.

    Je m'appelle Marc. J ai trente-sept ans. Je suis inspecteur à la brigade criminelle et je crois bien qu'on vient de me confier l'affaire qui va changer ma vie.

    Le « lulo » est un fruit colombien de couleur orange, lumineux quand il est mûr. On l'apprécie pour son jus verdâtre, souvent dilué dans de l'eau, avec un peu de sucre ou de miel pour en atténuer l'acidité.

     

     

    Mon avis :

    Je suis un peu déçue, j'attendais beaucoup plus de ce livre, le sujet m'intéressait, j'aime les livres, le synopsis est plutôt alléchant, alors j'avais hâte de le lire enfin.

    Malheureusement, je l'ai trouvé un peu plat. En effet, il est constitué de deux parties. Dans la première, la tueuse nous raconte pourquoi et comment elle tue ses différentes victimes. La deuxième partie est consacrée à l'inspecteur en charge de l'enquête qui nous explique comment il en est arrivé à découvrir l'identité de la tueuse en série.

    Mais je trouve l'histoire un peu plate, sans grand suspense... Le style d'écriture est un peu trop simple, nous sommes loin du page-turner et je trouve vraiment dommage que le sujet n'ait pas été plus exploité car l'idée est vraiment intéressante. 

    Je suis allée jusqu'au bout parce que je voulais tout de même connaitre le dénouement, le futur de cette tueuse et de cet inspecteur me tourmentait tout de même.

    Un roman loin d'être mauvais, mais qui me laisse un petit goût amer...

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    6 commentaires
  • Auteur : Catherine Bécam

    Éditeur : TDO Editions

    Date de parution : 04/07/2016

    Format : grand

    Nombre de pages : 232

    Prix : 15.00 €

     

     Résumé de l'éditeur :

    Lorsqu'il retourne vivre dans son paisible village natal du Narbonnais, Louis Treignac, ancien journaliste, pense couler des jours heureux entre soleil et Tramontane. Cependant, le jour où Marie Serbié, fille d un riche viti­culteur, disparaît près de chez lui, il est rattrapé par son instinct de fin limier. Au côté du commissaire Bertrand Dalmand, le journaliste participe à l'enquête qui, peu à peu, va faire émerger de lourds secrets de famille. Au fil de leurs investigations, ils comprennent que c'est au cœur même du Narbonnais, dans le village de Portel-des-Corbières, en 1947, que cette sombre histoire a commencé... Quant aux démons du passé, ils cesseront de refaire surface le jour où les coupables auront enfin payé.

     

     

    Mon avis :

    J'ai mis du temps à rentrer dans l'histoire et à tout comprendre. Il m'a fallu de la patience pour mettre en place les situations et tous les personnages car dès les premiers chapitres, on découvre beaucoup de monde et il est difficile de faire le liens entre chaque.

    Mais petit à petit, l'histoire se met en place et se révèle très intéressante. Une femme a disparu et un ancien journaliste est engagé pour seconder le commissaire chargé de l'enquête. Une enquête qui va se révéler difficile et qui va faire ressurgir des éléments troublants du passé.

    Certains chapitres sont très violents et assez insupportables, il faut avoir le cœur bien accroché... on approche du thriller sanglant parfois, alors ce livre n'est pas trop pour ceux qui aiment les petits polars gentils, seulement portés sur une enquête ; il y a certaines scènes très difficiles (je suis sadique, ce sont mes préférées), mais il y en a peu.

    J'ai beaucoup aimé les deux personnages principaux, leur caractère et leur détermination sont assez semblables et ils forment un bon duo.

    Une fin arrivée peut-être un peu trop vite, un final abrupte qui aurait mérité un peu plus de pages et de détails... Mais un très bon polar dans l'ensemble, qui se lit très vite et qui prend aux tripes.

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    4 commentaires
  • Auteur : Daniel Cole

    Éditeur : Robert Laffont

    Date de parution : 09/03/2017

    Format : grand

    Nombre de pages : 455

    Prix : 21.00 €

     

     Résumé de l'éditeur :

     Votre nom figure sur la liste du tueur. La date de votre mort aussi...
    Un " cadavre " recomposé à partir de six victimes démembrées et assemblées par des points de suture a été découvert par la police. La presse l'a aussitôt baptisé Ragdoll, la poupée de chiffon.
    Tout juste réintégré à la Metropolitan Police de Londres, l'inspecteur " Wolf " Fawkes dirige l'enquête sur cette effroyable affaire, assisté par son ancienne coéquipière, l'inspecteur Baxter.
    Chaque minute compte, d'autant que le tueur s'amuse à narguer les forces de l'ordre : il a diffusé une liste de six personnes, assortie des dates auxquelles il a prévu de les assassiner.
    Le dernier nom est celui de Wolf.

     

     

    Mon avis :

    Pfiou... Je l'ai terminé! Et bien, il était temps que ça se termine et que je connaisse enfin le fin mot de l'histoire! Et quelle histoire!!

    Wolf, l'inspecteur de police chargé d'enquêter sur le meurtre de "Ragdoll", la poupée de chiffon, va vivre des jours difficiles et surtout, très rapides! En effet, le tueur des six victimes va se jouer de lui et lui rappeler des souvenirs compliqués : une série de crimes, quatre ans plus tôt, où le tueur crématiste l'avait envoyé en hôpital psychiatrique et lui avait fait perdre ses fonctions au sein du la police. Aujourd'hui réintégré, Wolf va tout faire pour trouver ce nouveau tueur qui a, sans aucun doute, un lien avec celui qui hantait ses nuits quatre ans plus tôt.

    Très entouré par ses collègues, Wolf va devoir faire vite : retrouver les noms des six victimes et surtout, empêcher d'autres meurtres. Eh oui, le tueur n'en a pas terminé, il a donné à la presse une liste de noms avec les dates de leur mort prochaine... Une course effrénée commence... Et le lecteur est absorbé par toute cette histoire grâce à ces échéances qui approchent : Wolf pourra-t'il tous les sauver? Et surtout, sauvera t'il sa propre peau?

    J'ai beaucoup aimé ce thriller, très haletant, très surprenant et surtout très rythmé... Tout se déroule en moins d'un mois! A ne pas louper, surtout si vous raffolez des thrillers de ce genre! Du jamais vu, de l'original et de la tension tout au long des pages!

    Je remercie Babelio et sa masse critique, ainsi que Robert Laffont pour cet envoi en avant-première! Le livre est sorti hier et il ne faut pas hésiter, courrez l'acheter!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

     

    Rgdoll

    Partager via Gmail

    10 commentaires
  • Auteur : Jean Dardi

    Éditeur : City Éditions

    Date de parution : 09/2016

    Format : grand

    Nombre de pages : 347

    Prix : 18.50 €

     

     Résumé de l'éditeur :

     Paris connaît une vague de crimes sans précédent. Une jeune secrétaire, un imam, un rappeur, un assassin, un voleur... Tous retrouvés égorgés. Aucun lien apparent, si ce n'est ce mystérieux message reçu par chacune des victimes quelques jours avant leur mort. La psychose s'installe. En haut-lieu on panique, on trépigne, on menace. Au 36 Quai des Orfèvres, en plein mois d'août, il ne reste guère que le commissaire Giovanni Dell'Orso, qui ne batifole pas sur les plages. En pleine déprime, il hérite donc de cette affaire qui s'avère particulièrement délicate. D'autant que, des bas-fonds de Paris aux arrondissements les plus chics, le tueur franchit progressivement toutes les limites. Y compris celles de sa folie meurtrière...

     

     

    Mon avis :

    Ce thriller est assez singulier mais j'ai beaucoup aimé!

    Les chapitres sont courts et rythmés, ils tiennent le lecteur en haleine du début à la fin. On trouve une équipe de choc pour résoudre l'énigme que le tueur en série met en scène. Gio, le "chef" et ses 3 coéquipiers, chacun avec son petit plus, chacun avec son caractère et sa spécialité. Ma préférence se tourne vers Dell'Orso, il est énigmatique mais tellement sympathique et intéressant! J’espère d'ailleurs très vite le retrouver dans de nouvelles aventures.

    On assiste à des scènes violentes, les fragiles doivent donc éviter la lecture. En effet, on se croirait vraiment sur place, les détails sont tellement bien écrits que tout parait réel.  L'écriture est simple, les phrases sont courtes et le vocabulaire est riche mais moderne. Tout est mis en œuvre pour une compréhension parfaite et aucun ennui en cours de lecture.

    L'enquête est entrecoupée par les rêves sordides et difficiles d'un homme dont on ignore tout.

    Une chose non fréquente dans les thrillers, on connait l'identité du tueur bien avant la fin et j'ai aimé le suivre dans ses folies tout en le connaissant. La course-poursuite à partir de ce moment-là est géniale, je m'y croyais vraiment!

    Un très bon thriller, un auteur à suivre de près...

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    4 commentaires
  • Auteur : Chris Simon

    Éditeur : auto-édition

    Date de parution : 28/01/2017

    Format : grand

    Nombre de pages : 151

    Prix : 12.00 €

     

     Résumé de l'éditeur :

     Que veut-elle de plus, Courtney Burden, elle qui a déjà tout : un riche et beau mari, Jeb ; deux enfants splendides, Cameron et Sawyer ; un métier créatif et une brownstone de trois étages à Brooklyn, New York, là où tout le monde veut vivre ? Alors on pose la question, que veut-elle de plus, cette femme qui nage en plein American dream ? Réponse : un canapé. Un canapé pourri. Et abandonné au bord d’une route paumée. A-t-elle un problème ? Est-elle cinglée ? Non, c’est juste une chineuse compulsive qui retape et revend à prix d’or des objets en fin de carrière auxquels elle redonne une nouvelle vie dans les superbes lofts de ses clients hipsters. Sauf que là, le canapé n’était pas vraiment abandonné. Et qu’il appartient à des gars pas très cool. Mais vraiment pas cool du tout. Et que ces gars pas cool vont essayer de récupérer leur bien. Et que Courtney, elle, risque fort de perdre tous les siens, de biens. Du paradis à l’enfer, finalement, il n’y a qu’un pas. Celui qui coûte. Cocaïne, gangsters, argent et sexe : les meilleurs ingrédients pour faire exploser une famille modèle. Il y a une bonne dose d’humour aussi… pour sauver les meubles.

     

     

    Mon avis :

    Je connais Chris Simon grâce à sa première mini-série "Lacan et la boîte de mouchoirs" que j'avais apprécié. Puis j'avais lu "Mémorial Tour", un thriller vraiment bien exploité par l'auteur qui m'a donné envie de continuer à la découvrir! Alors quand elle m'a proposé le première saison de cette nouvelle série, j'ai accepté!

    Le 27 janvier dernier, le site en ligne "Booknseries" publiait le premier épisode en avant-première et chaque vendredi jusqu'au 3 mars, un épisode était révélé par le site. J'ai eu la chance de le lire en intégralité sans avoir à attendre la suite, et heureusement, car je l'ai lu en une soirée tellement j'avais besoin de connaitre la suite! Et comme dans toute bonne série TV, la fin de chaque épisode laissait planer un suspense grandissant...

    J'ai beaucoup aimé cette première saison, très rythmée, parfois drôle par des situations un peu cocasses, et de temps en temps stressante par des événements assez angoissants pour les personnages. En parlant d'eux, ils ont tous un rôle très intéressant ; la mère de famille extravagante, le père absent, l'ado qui ne pense qu'au sexe et aux filles et le petit dernier qui vit au jour le jour. Ces derniers sont entourés de personnes bienveillantes qui font tout pour rendre ce petit monde heureux et surtout, pour gagner leur vie. Et puis il y a les méchants, qui parlent verlans, chinois ou même encore un peu italien et qui font gaffe sur gaffe... Bref, un joli ensemble

    J'espère bien que la deuxième saison ne va pas tarder, j'ai déjà l'intention de la lire! Merci à l'auteur pour sa confiance, n'hésitez pas à la découvrir, vous ne le regretterez pas!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique