• Auteur : Odile Marteau Guernion

    Éditeur : Edilivre

    Date de parution : 12/06/2015

    Format : grand

    Nombre de pages : 158

    Prix : 15.00 €

     

     Résumé de l'éditeur :

    Anna Le Goff décide de mettre fin à sa carrière d’inspecteur de police. Elle envisage de vivre tranquillement dans une maison qu’elle a achetée et aménagée près de la mer, dans un petit village Breton. Lors d’une exposition de photos, elle croise le regard d’un personnage qui l’attire comme un aimant. Adieu la retraite tranquille, Anna se lance à la recherche de cet homme. Reporter de guerre hors du commun, Valentino Jukowski, va l’entraîner dans son monde, un monde de douleur et de misère, le monde de la guerre. Pourquoi Valentino Jukowski a-t-il disparu ? Est-il vivant ou mort ?

    Anna, plus déterminée que jamais, se bat contre tous et se met en danger pour faire aboutir ses recherches qui semblent ne pas plaire à tout le monde… Finira-t-elle par découvrir la vérité ?
     
     

    Mon avis :

     Après avoir beaucoup aimé "Le tigris dans l'oreille", l'auteur m'a proposé de découvrir le premier volet des aventures de Anna Le Goff.

    Et bien il confirme ma première impression sur l'auteur : elle sait écrire de bons polars, simples et efficaces!

    J'avais beaucoup aimé Anna Le Goff lors de ma lecture précédente et mon avis s'est confirmé avec ce premier tome. Cette jeune femme est très active, elle a une personnalité très attachante et on la suit dans ses aventures sans se demander si elle a raison ou pas. Je crois que je suis un peu comme elle, quand j'ai une idée en tête, il me faut trouver la solution a tout prix!

    Ici, elle se retrouve seule contre tous pour démêler une histoire qui lui parait importante. Mais doit-elle faire confiance ? Ne la manipule-t'on pas? Pourquoi ces silences, ces non-dits? Elle va continuer coûte que coûte, qu'elle qu'en soit la difficulté!

    Merci encore à l'auteur pour sa confiance, je renouvelle ma joie d'avoir découvert son univers qui me plait énormément. Une écriture simple, sans trop de détails encombrants, j'aime la rapidité des mots, des faits et la manière de mener au final parfois surprenant...

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • Auteur : Marie-Françoise Chevallier Le Page

    Éditeur : les Éditions de la Safranède

    Date de parution : 10/2016

    Format : grand

    Nombre de pages : 325

    Prix : 19.50 €

     

     Résumé de l'éditeur :

    Marie avait 14 ans... Vincent à peine 15. Pourtant il l'a sauvagement tuée après l'avoir violée.
    Cela aurait pu n'être qu'un simple fait divers. Mais le grimoire de son défunt mari -journaliste et écrivain- retrouvé par la Veuve K. au fond d'un tiroir au grenier, recèle en réalité de lourds secrets. L'évocation en alternance, opposition, et effet miroir des souffrances de la mère de la victime et de la mère de l'assassin dans ce récit inachevé l'intrigue vivement et elle décide de partir enquêter en limousin. Elle ne se doute pas qu'elle va involontairement conduire chacun des protagonistes de cette terrible tragédie à dévoiler sa part d'ombre secrète, et qu'elle va être malgré elle la cause du drame absolu révélé par un épilogue totalement imprévu. Inspiré des faits réels, ce roman à suspense nous interroge et nous interpelle sur des sujets aussi intemporels que d'une cuisante actualité.

     

     

    Mon avis :

    J'ai eu beaucoup de mal à entrer dans l'histoire, l'auteur présente les choses d'une manière assez spéciale, on ne comprend pas vraiment ce qu'il se passe, qui sont ces personnages et surtout pourquoi ils sont là. La veuve K (dont on doit mieux faire la connaissance dans le premier roman de l'auteur) parle à son mati défunt et lui, lui répond... Ça m'a complètement déstabilisée.

    Par la suite, nous rentrons véritablement dans l'histoire, celle de Vincent, le meurtrier de Marie. J'ai beaucoup aimé la façon de nous la présenter : par un manuscrit écrit par feu le mari de la veuve K., un journaliste relatant les faits et ses interviews avec les victimes collatéraux de ce terrible meurtre. En effet, nous découvrons par l'intermédiaire de Claire, la mère de Vincent les circonstances de la naissance de son enfant, et de sa vie les années suivantes. Puis, nous lisons la douleur de Marie-Thérèse, mère de Marie, jeune fille sauvagement tuée qui relate les évènements de la nuit du drame et des jours et mois suivants.

    La veuve K. souhaite terminer le manuscrit de son mari pour le publier. Elle va donc retrouver les personnes concerner et faire un travail de recherche pour mettre un point final à cette terrible histoire. Mais tout ne se passe pas comme prévu... La fin m'a bouleversée, c'est la meilleure partie du livre. On ne s'y attend pas du tout!

    Un roman écrit d'une manière inhabituelle, une plume un peu compliquée mais une très belle histoire.

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

     

    Si un blogueur est intéressé par ce livre, qu'il me le dise et je lui ferai parvenir le livre papier en échange d'une chronique...

    Partager via Gmail

    4 commentaires
  • Auteur : Collectif (dont Agnès De Cize)

    Éditeur : Mauves en noir

    Date de parution : 04/2016

    Format : poche

    Nombre de pages : 281

    Prix : 8.00 €

     

     Résumé de l'éditeur :

     Le festival du polar de Mauves sur Loire s'est déroulé les 23 et 24 avril 2016. Ce recueil regroupe les nouvelles des lauréats des concours et des auteurs invités dont le thème était : "Un trou noir, c'est troublant".
     
     

    Mon avis :

    Je ne suis pas écrivain mais j'avoue que le thème ne m'aurait pas du tout inspirée! Mais les 22 auteurs ici présents, l’étaient et ça donne de belles et très jolies nouvelles!

    L'ensemble donne un recueil vraiment intéressant! Bien sûr, selon les gouts de chacun on peut en apprécier certaines et pas d'autres mais aucune ne m'a dérangée.. Elles sont vraiment toutes très bien écrites. Et je vais vous parler de mes préférées, mes coups de coeur : 

    "Trouble noir" de Capucine Barrier et Enora Frigout, un très bon thriller psychologique écrit par deux lycéennes.

    "Un trou noir, c'est troublant" de Dominique Delahaye, une vengeance parfaite orchestrée par un auteur à suivre.

    "Miserere" de Julius Nicoladec, un texte poétique qui joue avec les mots... ça en est même... troublant!

    Le tout forme un très bon recueil noir, parfois un peu drôle car certaines situations peuvent prêter à sourire... Je remercie Agnès Landaburu de m'avoir permis de le lire. Agnès est l'auteur de "Éclats de rage" qui avait été un coup de cœur pour moi en 2015!

    Vous pouvez vous le procurer ici

    Partager via Gmail

    4 commentaires
  • Auteur : S.K. Tremayne

    Éditeur : France loisirs

    Date de parution : 02/09/2015

    Format : grand

    Nombre de pages : 412

    Prix : 21.00 €

     

     Résumé de l'éditeur :

    Un an après le décès accidentel de Lydia, l'une de leurs filles jumelles, Angus et Sarah Moorcroft quittent Londres pour oublier le drame. Ils s'installent sur une petite île écossaise, qu'ils ont héritée de la grand-mère d'Angus, au large de Skye.
    Mais l'emménagement ne se passe pas aussi bien que prévu. Le comportement de Kirstie, leur fille survivante, devient étrange : elle se met à affirmer qu'elle est en réalité Lydia. Alors qu'un brouillard glacial enveloppe l'île, l'angoisse va grandissant... Que s'est-il vraiment passé en ce jour fatidique où l'une des deux sœurs a trouvé la mort ?
     
     
     

    Mon avis :

    Je suis très déçue par ce thriller psychologique. Je l'ai trouvé plat, ennuyeux, lent, sans grand suspense.

    Nous sommes en présence d'une quête d'identité. Nous savons tous que les jumeaux ont un lien particulier qui les unit ; ils se comprennent sans avoir besoin de se parler, ils ont une relation très forte, encore plus qu'entre simple frère et sœur.

    Alors après la perte de sa "moitié", Kirstie ne peut qu'être psychologiquement perturbée. Et son entourage avec. On voit la souffrance de cette maman qui essaie de comprendre si elle a fait une erreur ou bien si c'est sa fille qui ne va pas bien. On voit bien que l'auteur s'est beaucoup documenté sur la gémellité, c'est le côté que j'ai le plus aimé car j'ai appris certaines choses!

    La relation de couple est difficile après un décès et ce "problème" de personnalité de Kirstie-Lydia n'arrange rien. Mais voilà, l'auteur n'a pas su faire monter le suspense, n'a pas réussi à me tenir en haleine. Des redondances, une lenteur des événements et une écriture trop "simpliste" ont eu raison de moi... J'ai sauté quelques paragraphes, je dois l'avouer car le rythme était bien trop lent et pesant.

    Un huit clos psychologique pas vraiment thriller... Plutôt une quête d'identité.

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • Auteur : Christine Brunet

    Éditeur : Chloé des Lys

    Date de parution : 28/04/2011

    Format : grand

    Nombre de pages : 407

    Prix : 20.00 €

     

     Résumé de l'éditeur :

    Un homme qui parvient à échapper à ses tortionnaires. Son nom, Nils Sheridan. Une femme, commissaire divisionnaire, Aloys Seigner, en vadrouille à Hawaï et qui accepte de l'aider. Elle le ramène dans ses bagages à Paris où elle prend de nouvelles fonctions. Première journée et première affaire... un double meurtre maquillé en suicide et la découverte dans le sang des victimes d'une drogue inconnue. D'ailleurs, qui était vraiment le couple de bourgeois d'un abord franc et sans aspérité ? Les questions s'enchaînent comme d'ailleurs les victimes de cette substance mortelle qui rend fou ses adeptes. Des débuts de pistes, beaucoup de questions et des réponses qui tardent à venir alors que la DGSE s'en mêle. Soudain tout se précipite et tout s'enchaîne : la maladie d'Aloys, le jeu malsain de Nils, l'attitude équivoque de son frère (patron de la DGSE), la découverte d'un meurtre programmé à l'autre bout du monde en lien direct avec les premières victimes. Habilement manipulée, le commissaire n'a plus le choix : elle part pour tenter d'enrailler la machine, et empêcher le crime. Le piège se referme alors... sur elle.
     
     
     

    Mon avis :

    Encore une réussite pour Christine Brunet! Après avoir lu "Convergences" et "Dégâts collatéraux", me voici avec celui-ci qui a été écrit avant. Je ne lis pas dans l'ordre mais ce n'est pas grave. 

    On retrouve ici Aloys quelques temps avant ses aventures dans "Dégâts collatéraux". Et même si ces deux livres peuvent se lire séparément car ce sont deux enquêtes différentes, je suis contente de découvrir les personnages sous un autre angle. En effet, J'ai beaucoup aimé Nils dans "Dégâts collatéraux", il m'avait attendri, mais alors là, je l'ai détesté presque tout le long de l'histoire! Quant à Aloys, ce roman m'a permis de comprendre un peu mieux sa façon d'être dans la suite. Elle était un peu trop sûre d'elle, alors qu'en fait, ça s'explique par son passé, elle s'est "blindée". Elle est bien entouré et elle ne sait pas trop remercier mais c'est son caractère finalement, il faut la prendre comme cela!

    Nils est un vrai macho dans cette histoire, le genre de mec que je n'apprécie pas du tout! Par contre, c'est un vrai professionnel, il est très bon dans son domaine et, associé à Aloys, le duo est parfait!

    Encore une histoire complètement folle où l'on voyage partout, on suit les péripéties de cette famille Singer et des services secrets associés. Parfois un peu tordue, l'intrigue dévoile le suspense à chaque page et le lecteur ne peut que tourner les pages pour comprendre ce qu'il se passe réellement!

     

    En bref, encore un excellent thriller de la part de l'auteur, une héroïne un peu spéciale et trop parfaite, une histoire d'amour chaotique, mais un final... grandiose! Qui donne envie de lire la suite. Pour finir, je vous conseillerais de commencer par "Nid de vipères" pour ensuite continuer avec "Dégâts collatéraux".

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique