• Échappée fataleTitre : Échappée fatale

    Auteur : Henri Clérau

    Éditeur : auto-édition

    Date de parution : 20/09/2019

    Format : grand

    Nombre de pages : 226

    Prix : 17.00 €

     Résumé de l'éditeur :

    Maxence est au bord du burn-out, alors un jour il s’offre une respiration, une semaine de vacances volée à son boss et sa femme.
    En chemin il croise Chloé, qui fuit New York et ceux qui la traquent. Il n’a que des doutes, elle n’a que des certitudes…démarre alors un road trip meurtrier, dont chaque étape les éloigne un peu plus de leur vie d’avant. Qu’en restera t’il au bout de la route ?

     

     

    Mon avis :

    Nous faisons tour à tour connaissance avec Maxence et Chloé. Ils ne se connaissent pas, vivent chacun dans leur petit monde tranquille (ou pas!) et vont finir par tomber l'un sur l'autre... Et non, ce n'est pas le début d'une grande histoire d'amour! Mais une aventure tout de même! A vous de la découvrir!

    J'ai trouvé la mise en place du côté de Maxence un peu longue. On comprend qu'il a besoin de prendre du recul par rapport à son boulot, qu'il souhaite une semaine de vacances, seul, sans sa femme. Alors il ment à cette dernière comme il ment à son patron, pour enfin se retrouver seul et remettre sa vie en question. Qui n'a jamais rêvé de faire ça? Une semaine sans mari, sans enfant, sans boulot? Une semaine rien qu'à soi pour se recentrer sur l'essentiel et faire le point? Alors il prend sa voiture et part...

    Concernant Chloé, j'ai accroché tout de suite à ce petit bout de femme, et le suspense de la situation m'a tout de suite mise dans le bain. J'aime le suspense, l'action, la peur, l'adrénaline... Et avec Chloé, ça démarre tout de suite. Il y a un mystère autour de cette femme, et j'ai très vite eu envie de le découvrir. Chloé est traquée, suivie, on a peur pour elle, jusqu'à ce qu'elle se retrouve dans une station service... Au même moment où Maxence fait une pause...

    C'est à partir de là que commence vraiment cette histoire de fou! Je n'en dirai pas plus mais j'ai adoré cette intrigue pleine de suspense et de rebondissements! J'ai passé un excellent moment, bravo à l'auteur pour son écriture qui tient en haleine du début à la fin. J'ai tout simplement aimé et je conseille ce polar, ce roman à suspense, cette fuite, cette course en avant, à tous les lecteurs avides de sensations fortes. Une belle histoire très bien écrite.

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Titre : La cave aux poupées

    Auteur : Magali Collet

    Éditeur : Taurnada

    Date de parution : 19/03/2020

    Format : poche

    Nombre de pages : 212

    Prix : 9.99€

     Résumé de l'éditeur :

    Manon n'est pas une fille comme les autres, ça, elle le sait depuis son plus jeune âge. En effet, une fille normale ne passe pas ses journées à regarder la vraie vie à la télé. Une fille normale ne compte pas les jours qui la séparent de la prochaine raclée monumentale... Mais, par-dessus tout, une fille normale n'aide pas son père à garder une adolescente prisonnière dans la cave de la maison.

     

     

    Mon avis :

    Mon Dieu comme ce thriller est difficile à lire! Non pas qu'il soit mal écrit, bien au contraire, mais le sujet est vraiment délicat. Il n'est pas conseillé aux lecteurs sensibles, ça c'est sûr! Bravo à Taurnada pour avoir déniché cette auteure qui promet! Bravo à elle pour cette écriture si sensible dans un contexte tout aussi difficile.

    Manon, une jeune fille de 22 ans, vit seule avec son père à la suite du décès de sa mère quelques années plus tôt. Nous comprenons vite que cette dernière n'est jamais sortie de chez elle, à part dans la cour bien sûr, mais elle ne connait "la vraie vie" que grâce à la télévision qu'elle arrive à regarder de temps en temps quand le Père part au travail. Elle est devenue la "boniche" de la maison et doit prendre soin de son père. Mais elle a également un autre travail qui lui prend du temps : celui de s'occuper des prisonnières dans la cave, en-bas des escaliers...

    J'ai beaucoup aimé cette histoire même si elle est difficile à accepter. C'est une situation qui, malheureusement, doit bien exister "pour de vrai". Manon et les autres filles d'en-bas sont tout simplement des poupées, comme le titre le suggère... Et pourtant, Manon a les clés de toutes les portes et le Père part toute la semaine au travail en journée... Va-t'elle finir par se rendre compte qu'elle n'a rien à faire ici et que sa vie pourrait être bien plus belle?

    J'ai aimé Manon, c'est un personnage très courageux au final. Elle sait qu'elle ne vit pas comme on devrait vivre à son age. Elle a conscience que rien n'est normal dans sa vie et que son père n'est pas un honnête homme. Et pourtant, elle reste là, elle accepte tout en serrant les dents. C'est une jeune fille très intelligente et pourtant... Le Père est bien sûr un odieux personnage et l'auteur a réussi à en dresser un portait vraiment sincère, le parfait bourreau! La psychologie des personnages est très travaillée, même celle des "poupées" de la cave.

    J'ai adoré cette atmosphère, cette histoire qui nous donne des envies de meurtres. Le suspense est bien présent, l'action est également de mise, et pourtant, nous sommes presque dans un huit clos, ne sortant pas de cette maison sombre mais si propre...

    Bravo pour ce suspense, bravo pour ce dénouement inattendu, bravo pour avoir osé parler de ces horribles actes qui sont présents, même à notre époque!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    L'auteur sur Facebook

    L'auteur sur Babelio

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • Quatre saisons pour tuerTitre : Quatre saisons pour tuer

    Auteur : L.A. Bailey

    Éditeur : auto-édition

    Date de parution : 17/02/2020

    Format : grand

    Nombre de pages : 148

    Prix : 9.50 €

     Résumé de l'éditeur :

    “QUATRE NOUVELLES. QUATRE MEURTRES AU GRÉ DES SAISONS.”

    Été : Le détective Hugo Delatour et le capitaine Charlotte Legrand traquent un tueur un série dont les victimes sont des membres d’un célèbre groupe de pop, les Sugary Babes. Sous fond de magie noire et de musique acidulée, le détective parviendra-t-il à innocenter la mystérieuse Marina Renon que tout semble accuser ?

    Automne : Le capitaine de police Charlotte Legrand affronte son pire cauchemar, la forêt. Ses ténèbres et ses monstres…”

    Hiver : une murder party tourne court. Le détective Hugo Delatour et Charlotte Legrand enquêtent sur le meurtre brutal d’un écrivain célèbre. Dans cette nouvelle-hommage à Agatha Christie, qui aura le dernier mot, l'assassin ou Hugo ?

    Printemps : le Docteur Éva Lindle, le médecin légiste des enquêtes d'Hugo Delatour, se retrouve confrontée à son passé et sur le banc des accusés. Comme la graine qui germe, les secrets qu’on enterre finissent toujours par refaire surface...

     

     

    Mon avis :

    Ces quatre nouvelles mettent en scène la capitaine Charlotte Legrand, aidée par le détective Hugo Delatour afin de résoudre quatre meurtres. Je ne connais pas encore l'auteur, c'est une première pour moi et je trouve que c'est plutôt prometteur même si il y a du négatif dans ces nouvelles, surtout dans les deux premières. Je vous dis tout!

    Le début de "Été" était plutôt prometteur. Une tête séparée de son corps, puis des mains... Bref, un tueur en série s'en prend à des membres d'un ancien groupe de musique féminin. J'adore! Sauf que le coupable est plus qu'évident et bien trop vite révélé. Sans suspense, sans vraie enquête, cette histoire tombe un peu à l'eau. Tout tombe sous le sens, dommage. Cette intrigue n'était peut-être pas faite pour le format nouvelle.

    L'intrigue de "Automne" est intéressante, un prêtre est tué, une petite fille perdue. Malheureusement, la fin est très décevante et je n'ai pas aimé cette histoire.

    Dans "hiver", la capitaine et le détective se retrouvent bloqués dans une gare désaffectée avec des personnes participant à une Murder Party. En effet, ils ont tous reçu une invitation à y participer avec le célèbre écrivain Oliver Kenor. Malheureusement, ce dernier est retrouvé mort dans les toilettes. Le blizzard empêchant tout départ, le coupable est forcément encore présent... J'ai bien aimé cette intrigue, ce huit clos tendu dans un wagon. Le suspense est au rendez-vous et le coupable ne se découvre pas facilement. Une bonne nouvelle écrite dans un style tout à fait sympathique.

    Dans "Printemps", un homme est retrouvé mort éviscéré dans une université. Hasard ou pas, le médecin légiste Eva Lindle, la femme d’Hugo, y travaille en tant que professeure. Et quand la police découvre qu'elle connaissait très bien la victime, elle devient vite suspecte. Les apparences peuvent-elles être trompeuses? La vengeance est un plat qui se mange froid dit-on! J'ai aimé cette intrigue surprenante, le suspense est là, les frissons aussi. La fin est intéressante, j'ai beaucoup aimé cette nouvelle.

    Pour conclure, je dirais que ce recueil est plutôt un bon livre. Les deux premières nouvelles ne m'ont pas vraiment convaincues, mais avec les deux dernières, j'ai pu constater que l'auteur avait un certain talent tout de même. A découvrir!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    L'auteur sur Babelio

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Dédicace sans auteureTitre : Dédicace sans auteure

    Auteur : Catherine Secq

    Éditeur : auto-édition

    Date de parution : 27/12/2019

    Format : grand

    Nombre de pages : 233

    Prix : 14.90€

     Résumé de l'éditeur :

    Perdre son auteur, lorsqu'on est le personnage principal d'un roman, moi aussi je croyais que cela n'arrivait... que dans les films. Imaginez ma surprise quand j'apprends que Catherine Secq a disparu. Oui, oui... DISPARU ! Vous avez bien lu. Alors là, sans hésiter, je fonce à sa recherche et je plonge, tête la première, dans les sombres arcanes du monde de l'édition, le fameux « sérail », comme le surnomment les écrivains. J'ai la ferme intention de la retrouver, coûte que coûte, et j'espère, vivante. Cette enquête inattendue sera aussi, pour moi, l'occasion de découvrir les charmes de la gendarmerie (et des gendarmes) et du vignoble de Gaillac. Polar et pinard, ce mariage va me plaire !

     

     

    Mon avis :

    L'auteur a réussi son objectif : je me sens mieux après cette superbe lecture... Surtout avec cette période que nous traversons (confinement dû au covid-19). J'adore les jeux de mots de l'auteur, son écriture libre et légère, loin de toute contrainte. C'est frais, on passe un bon moment, on rencontre des personnages haut en couleurs, drôles et tellement humains.

    Dans cette quatrième enquête, la commissaire Josiane Bombardier va vivre une situation exceptionnelle! Alors qu'elle est la vedette des écrits de Catherine Secq, elle apprend que cette dernière a disparu. En effet, son mari Marc est très inquiet car Catherine est partie dans le Tarn pour présenter et dédicacer son roman lors d'un festival du polar. Mais cette dernière ne répond plus à ses appels. Josiane ne peut pas laisser Marc dans le doute et l’angoisse, elle décide donc de descendre voir de plus près ce qui a bien pu se passer. Et elle va vite se rendre compte que tout ceci n'est pas une blague : Catherine a réellement disparu! Mais l'a-t'elle fait volontairement ou lui est-il arrivé quelque chose? A l'aide de la gendarmerie sur place, elle va devoir résoudre cette énigme qui lui tient à cœur plus qu'une autre...

    J'ai retrouvé avec grand plaisir la super commissaire Bombardier avec sa bonne humeur, son humour et sa perspicacité! Quel bonheur de suivre une enquête avec elle! Toujours aidée de son adjoint Paul Holo (Polo), à distance cette fois-ci, elle parvient à mener une enquête dans le calme et la franchise. Mais cette fois, c'est un peu difficile pour elle et elle va voir son flair perdre un peu de sa superbe. Comment va-t'elle s'en sortir cette fois? arrivera-t'elle à découvrir ce qui a pu arriver à sa chère auteur Catherine?

    J'ai trouvé cette idée vraiment super sympa de la part de l'auteur de se mettre elle-même dans la situation de la disparue. C'est une expérience très rigolote, pour elle aussi j'en suis sûre. Ce devait être particulier de parler de soi comme ça dans un roman! Peut-être y-a-t'il une part de vérité la-dedans??! Bravo à elle, c'est bien trouvé et parfaitement organisé!

    N'hésitez surtout pas à découvrir les quatre opus de cette auteur, ils sont tous aussi bien les uns que les autres, même si je trouve qu'ils sont de mieux en mieux au fil des histoires... J'ai déjà hâte de découvrir la prochaine enquête! Amateurs de polars, n’hésitez pas! Pour les autres, ce policier n'est pas tout à fait comme les autres et mérite qu'on s'intéresse à lui...

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    L'auteur sur facebook

    L'auteur sur Babelio

    Les autres titres de l'auteur :

    Le macchabée givré, à servir bien frais

    Meurtre bénévole

    Ne jetez pas les morts au compost

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • J.

    J.Titre : J.

    Auteur : Laurent Moulin

    Éditeur : Ex Æquo

    Date de parution : 26/02/2020

    Format : grand

    Nombre de pages : 34

    Prix : 6.00 €

     Résumé de l'éditeur :

    A la veille des élections municipales, certains ont plus à cacher que d'autres...

    Trois cadavres sont découverts par la Gendarmerie à divers endroits de la ville : un entrepreneur très en vue, une retraitée fouineuse et un agent municipal au passé trouble. Trois morts sur lesquels est retrouvée une signature identique : une plume d’oie et une carte de visite marquée d’un J. en lettres de sang.
    Quel point commun y a-t-il entre ces trois personnes ? En existe-t-il seulement un ?
    Pour le Commandant Antoine Lavrieux et le jeune Gendarme Kévin Guercin, l’enquête s’annonce compliquée.
    Elle va rapidement virer au cauchemar lorsqu’ils s’aperçoivent que les victimes avaient une connaissance commune : le Maire de la ville. Voilà une information qui aurait pu paraître comme un banal élément de l’enquête, si nous n’étions pas en janvier 2014 … veille d’élection municipale. Mais à quel jeu joue cet élu apparemment plus préoccupé par sa réélection que l’aboutissement de l’enquête ?

    Autant de questions auxquelles les Gendarmes vont de-voir répondre afin de pouvoir dénouer les fils de ce mystère et faire éclater la vérité.

    Une nouvelle policière qui va vous donner, comme au Commandant Lavrieux, des sueurs froides !

     

     

    Mon avis :

    J'ai beaucoup aimé cette nouvelle! Un vrai polar très intense lu en à peine une heure et dont la fin est magnifique!

    En effet, je ne vais pas faire une trop longue chronique pour un si petit texte sinon, je vais spoiler. Mais ce petit texte, petit par la longueur, est très grand par l'écriture. Le suspense est au rendez-vous, l'intensité est parfaite et on finit en apothéose avec le final! C'est tout ce que j'attends d'une nouvelle comme celle-ci!

    Je ne suis pas du tout branchée politique mais là, c'est vraiment bien écrit, bien pensé et parfait pour se faire une idée de ce monde inconnu. J'ai adoré!

    Faites attention aux apparences... Elles peuvent être trompeuses!

    Un auteur que je vais suivre dorénavant ne souhaitant pas passer à côté de ses écrits!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr

    Achetez ce livre sur le site de la maison d'édition!

    L'auteur sur Facebook

    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique