• Auteur : Anne Glacet

    Éditeur : Persée

    Date de parution : 30/09/2016

    Format : grand

    Nombre de pages : 106

    Prix : 12.20 €

     

    Résumé de l'éditeur :

    Yvonne et Xavier Marienne sont des croqueurs. À quatre-vingts ans, ils entendent bien profiter de la vie. Un jour, ils se rendent chez une voyante pour connaître la date et l’heure de leur mort. Elle leur annonce qu’ils mourront ensemble dans leur sommeil le quinze janvier à deux heures du matin. Et nous sommes le deux septembre. Ils emploient leur temps à faire des rencontres, car la voyante Jessica leur prédit également qu’un autre couple décédera en même temps qu’eux.
    Ils rencontreront notamment Sylvaine et Martin Mirabelle, deux personnes de leur âge, venues se reposer après le décès de leur fils.
    Les boucles d’oreilles d’Yvonne sont animées d’un pouvoir surnaturel. Elles influent sur son psychisme. À un moment donné, Yvonne les égare et commence alors pour elle une longue perdition. Elle devient absente, voire un peu folle.
    Leur mort à tous les quatre restera mystérieuse.

     

     

    Mon avis :

    Mais quelle belle histoire d'amour!! Très touchante, c'est une histoire entre deux petits vieux, qui s'aiment profondément depuis des années et qui, à l'aube de leur prochaine mort, continue à se prouver leur éternel soutien et amour l'un pour l'autre. Et pourtant, Yvonne a un sacré caractère! Je me demande même comment Xavier a pu la supporter toutes ces années. Mais l'amour fait des miracles... Ne dit-on pas que l'amour est aveugle?

    Alors quand ils vont apprendre le jour de leur mort, ils vont rester fixés sur cette date et sur la façon de terminer leur vie. Et surtout, ils vont tout mettre en œuvre pour trouver LE couple idéal pour mourir à 4.

    Un petit roman singulier mais drôle, attachant mais un peu bizarre tout de même. En effet, l'histoire des boucles d'oreille reste un vrai mystère pour moi, je n'ai pas compris cette particularité, et pourtant, elle semble importante. Mais ça n'a en rien gâché ma lecture que j'ai apprécié du début à la fin.

    Merci aux Éditions Persée pour le gain de ce livre lors d'un concours organisé sur facebook.

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    6 commentaires
  • Auteur : Fred Chebel

    Éditeur : maïa

    Date de parution : 29/06/2016

    Format : grand

    Nombre de pages : 84

    Prix : 15.00 €

     

    Résumé de l'éditeur :

    - Quand on a perdu un être cher, ça ne fait jamais longtemps. ça fait vingt ans, mais il me semble que c'était hier. Ce n'est pas une découverte pour toi, mais je suis un être très sensible, et souvent dans ma vie, j'ai cru que j'étais très forte. En réalité, j'ai compris au fil du temps que j'avais au fond de moi une immense fragilité. Elle lui demanda de la laisser seule quelques instants, elle avait besoin de se recueillir, d'écouter le silence et de contempler la beauté des choses. Sans dire un mot, il se retira quelques minutes. - Ne t'éloigne pas trop s'il te plaît. J'ai besoin de savoir que tu es là, tout près. À son retour, elle semblait enfin apaisée. Autodidacte, Fred Chebel est un amoureux de la langue française. Son expérience de la vie a été pour lui une grande source d'inspiration. Ce roman, il l'a écrit et mis en scène comme saurait le faire un passionné de photographie ou un réalisateur de cinéma. Avec pour moteur, la passion. Ce récit est comme un beau voyage. Les mots, les émotions se percutent pour donner ses plus belles couleurs à une fresque magnifique. Karyne est son premier roman.

     

     

    Mon avis :

    J'ai passé un très bon moment en compagnie d'Abel et Karyne.

    Un début plein de suspense qui pousse à découvrir la suite rapidement afin d'identifier qui est le mystérieux porteur de message... Et quand on découvre la vérité, on se prend au jeu des retrouvailles, on souhaite connaitre le passé pour savoir ce qu'il a bien pu se passer entre ces deux être que l'amitié (et même l'amour) réunit à nouveau.

    Une écriture simple et poétique, des mots doux qui volent sur les pages et qui nous enchantent... J'aime cette plume fluide et musicale qui m'a transportée.

    Un seul regret? Celui d'une histoire courte qui aurait pu être plus étoffée afin de rendre un roman d'amour et d'amitié parfait!

    Je remercie l'auteur pour cette belle découverte, j'ai apprécié d'autant plus qu'une partie de l'histoire se passe dans ma région, dans la ville que je connais si bien depuis des années : Lyon et ses quartiers chargés d'histoires...

    Achetez ce livres ur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • Auteur : Aurélie Valognes

    Éditeur : Le livre de poche

    Date de parution : 09/03/2016

    Format : poche

    Nombre de pages : 255

    Prix : 7.10 €

     

    Résumé de l'éditeur :

    Ferdinand Brun, 83 ans, solitaire, bougon, acariâtre – certains diraient : seul, aigri, méchant –, s'ennuie à ne pas mourir. Son unique passe-temps ? Éviter une armada de voisines aux cheveux couleur pêche, lavande ou abricot. Son plus grand plaisir ? Rendre chèvre la concierge, Mme Suarez, qui joue les petits chefs dans la résidence. Mais lorsque sa chienne prend la poudre d'escampette, le vieil homme perd définitivement goût à la vie ... jusqu'au jour où une fillette précoce et une mamie geek de 92 ans forcent littéralement sa porte, et son cœur.
    Un livre drôle et rafraîchissant, bon pour le moral, et une véritable cure de bonne humeur !

     

     

    Mon avis :

    Ce Ferdinand est un sacré monsieur! Je l'ai aimé, je l'ai détesté, il m'a énervée, il m'a choquée, il m'a émue... Il est attendrissant ce sacré Ferdinand mais qu'est-ce qu'il peut être pénible!!

    Une jolie petite histoire se tisse autour de lui, il est bougon, il en veut à la terre entière (surtout à sa fille et à la concierge), mais lorsqu'il découvre l'amitié, la vraie, il redevient un être tellement gentil et affectueux! J'ai beaucoup aimé suivre ses péripéties tout au long de ce roman drôle et émouvant à la fois. C'est une belle leçon de vie que nous raconte cette auteur, car nos parents sont précieux et il faut être là pour eux comme ils ont été là pour nous tout au long de notre vie.

    A lire pour se détendre, pour sourire et passer un bon moment, sans prise de tête!

    J'ai déjà lu "Nos adorables Belles Filles" de cette auteur et  j'ai beaucoup aimé. L'auteur sait retranscrire avec les mots justes et surtout avec humour, la vie quotidienne de gens normaux, comme nous tous lecteurs... Une auteur à suivre!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • Auteur : Agnès Ledig

    Éditeur : Albin Michel

    Date de parution : 02/03/2016

    Format : grand

    Nombre de pages : 311

    Prix : 19.50 €

     

    Résumé de l'éditeur :

    Cela fait bientôt sept ans qu'Eric et sa petite Anna Nina sillonnent les routes de France. Solitude choisie. Jusqu'à ce soir de juin, où le vent et la pluie les obligent à frapper à la porte de Valentine. Un orage peut-il à lui seul détourner d'un destin que l'on croyait tout tracé ? Avec la vitalité, l'émotion et la générosité qui ont fait l'immense succès de Juste avant le bonheur et Pars avec lui, Agnès Ledig explore les chemins imprévisibles de l'existence et du cœur. Pour nous dire que le désir et la vie sont plus forts que la peur et les blessures du passé.

     

     

    Mon avis :

    Après avoir lu "Juste avant le bonheur", puis "Pars avec lui" ou encore "Marie d'en haut", j'ai lu ce dernier livre d'Agnès Ledig très rapidement. Je l'ai beaucoup aimé mais il ressemble un peu trop à "Marie d'en haut". En effet, 2 personnes que tout oppose vont se rapprocher petit à petit, une jeune fille pleine de vie qui va semer le trouble dans la tête de ces derniers et le meilleur ami, un peu trop proche mais tellement important!

    On assiste à une belle histoire d'amour, difficile à mettre en place, compliquée par la situation, mais inévitable finalement. Les chapitres se suivent mais ne se ressemblent pas... Nous passons de cette situation vue par Valentine à la situation vue par Eric. L’alternance de ces sentiments permet de donner beaucoup de rythme au livre et de rentrer un peu plus dans l'intimité de chacun... Nous pouvons également suivre les lettres qu'Eric écrit à sa femme, ce qui nous donne plus d'indices sur ses pensées les plus profondes.

    Il y a également des chapitres, de temps en temps, consacrés à Suzanne, une jeune femme enceinte pendant la fin de la seconde guerre mondiale... Le suspense dans ce roman se situe là, dans ces quelques chapitres, car nous ne comprenons que vers la fin à quoi ils correspondent. C'est cette partie là qui m'a le plus plu dans ce roman un peu trop à l'eau de rose pour moi.

    Néanmoins, je dois dire que j'aime beaucoup la façon d’écrire et surtout la manière de voir les choses de l'auteur qui donne une petite leçon de vie dans chacun de ses romans. Et j’apprécie beaucoup!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    12 commentaires
  • Auteur : Karine Reysset

    Éditeur : Flammarion

    Date de parution : 04/01/2017

    Format : grand

    Nombre de pages : 293

    Prix : 19.00 €

     

    Résumé de l'éditeur :

    Quand elle accourt au chevet de Garance, la fille de son ancien compagnon, Anna doit faire face à tout ce qu'elle a cru laisser derrière elle. Le foyer qu'elle a fui et la place incertaine qu'elle y a tenue pendant dix ans. Son histoire d'amour avec le «grand homme», réalisateur de renom, qu'elle a quitté pour un admirateur plus inquiétant qu'il n'en avait l'air. Les trois enfants qu'elle a «abandonnés», après les avoir aimés comme s'ils étaient les siens. Les raisons de son départ, dont elle-même a fini par douter, et les traces qu'il a laissées dans le coeur des uns et des autres. Est-il trop tard pour recoller les morceaux? Est-ce seulement souhaitable? Avec autant de vigueur que de délicatesse, Karine Reysset suit son héroïne dans sa quête d'identité et d'indépendance.

     

     

    Mon avis :

    J'ai pu découvrir ce roman grâce à la masse critique Babelio que je remercie. Malheureusement, je me suis ennuyée...

    Il y a beaucoup de personnages dès le début et l'auteur écrit de façon rapide, l'histoire se déroule à une vitesse folle et j'avais peur de rater des choses, de ne pas tout comprendre... Ce qui a dû arriver car j'ai des flous.

    L'histoire de départ est plutôt intéressante, c'est même pour cela que j'avais postulé, mais le synopsis est trompeur. Je m'attendais à des retrouvailles entre cette femme et cette jeune fille qu'elle a quittée un an plus tôt, une ambiance d'hôpital, des révélations, des sentiments, de l'amour, des pleurs, la maladie... Mais rien de tout ça. Au contraire, Garance (l'hospitalisée) est un peu mise de côté au profit des sentiments intimes d'Anna, de sa remise en question, de ses retrouvailles avec le passé et de ses souvenirs d'un temps plutôt heureux. Le roman est trop centré sur ce personnage d'Anna qui a quitté son amoureux ainsi que les 3 enfants qu'il avait eues de précédentes unions. Tout n'est que passé et souvenirs, mais dans un seul sens... le sien.

    Ce n'est pas un mauvais texte, ce n'est simplement pas celui que j'attendais. Il plaira beaucoup, j'en suis sûre, car c'est un roman fort, avec beaucoup d'émotion. Et il est très actuel car les familles recomposées sont de plus en plus nombreuses. A lire pour se faire sa propre idée.

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    La fille sur la photo

    Partager via Gmail

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique