• Auteur : Errol Sabatini

    Éditeur : auto-édition

    Date de parution : 28/10/2016

    Format : grand

    Nombre de pages : 292

    Prix : 18.00 €

     

    Résumé de l'éditeur :

    Naëlle possède un étrange don de voyance. Le hasard la jette seule en pleine campagne, dans un vieux moulin qu'elle pense pouvoir restaurer. Julien est un gamin de dix ans, solitaire et peu bavard. Une exquise amitié - qui n'aurait pas dû naître - se noue entre eux. Mais pour la jeune femme, cette complicité semble compromise d'avance. Elle est sûre d'une chose : Julien ne pourra pas recevoir longtemps l'amour dont il a besoin. Ses visions lui font savoir que le destin de l'enfant est déjà tracé, et qu'elle n'y est pas étrangère... Une escapade pleine de vie, entre tendresse et suspense, où l'étrange s'invite sur la pointe des pieds... Pour ce premier roman, j'avais envie de quelque chose qui soit à la fois facile à lire, drôle et étonnant. À la fin du livre, je voulais qu'on se dise : « Non... Il n'a pas fait ça !» Fait quoi ? Vous verrez bien...

     

     

    Mon avis :

    C'est la couverture qui m'a attirée la première, et associée au titre, j'ai trouvé le mélange parfait! Et surtout intrigant! Alors en lisant le synopsis, je me suis laissée séduire par l'ensemble. Ce roman est un livre "bonbon" comme j'aime les appeler, un livre qui se lit tranquillement, allongé sur son canapé ou sur la terrasse, au soleil (après, chacun est libre de lire son livre où il le souhaite, je ne force rien!).

    Naëlle est une jeune femme qui décide, sur un coup de tête, d'acheter un vieux moulin en ruine et de s'y installer, même si les travaux sont énormes. Elle va avoir du mal à s'intégrer aux villageois qui voient sa venue comme un mauvais présage. En effet, le moulin serait hanté par des fantômes du passé... Mais elle ne se laisse pas décourager par l’ampleur des travaux ni pas l'hostilité des voisins, elle va même essayer de s'intégrer. Et c'est en rencontrant le jeune Julien qu'elle va commencer. Une amitié assez spéciale va naitre entre eux...

    J'ai beaucoup aimé les histoires de ces gens qui se retrouvent perturbés par la venue d'une inconnue, j'ai été touchée par l'histoire de famille de Julien et j'ai été séduite par l'écriture souple et agréable de l'auteur. J'ai passé un très bon moment avec tous ces personnages et j'ai été complètement bluffée par la fin (dont je ne dirai rien, même sous la torture!). Merci beaucoup à l'auteur pour ce moment! Et le bonus de fin est une merveille, bravo à lui!

    A dévorer sans modération, à lire sans prise de tête, à découvrir de toute urgence!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    10 commentaires
  • Derrière un mur d'argentTitre : Derrière un mur d'argent

    Auteur : Philippe Fuzellier

    Éditeur : Mon petit éditeur

    Date de parution : 04/10/2016

    Format : grand

    Nombre de pages : 188

    Prix : 15.00 €

     Résumé de l'éditeur :

    Sébastien Molinot est cadre supérieur dans la banque. Il est nommé aux ressources humaines, en pleine fusion. Un incident mineur va l'entraîner dans une spirale infernale. Dans l'envers du décor. Une descente aux enfers. Trahisons, manipulations, acharnements, désillusions et incompréhensions vont émailler sa vie professionnelle et personnelle. Jusqu'à l'ultime face-à-face avec la mort. Derrière ce mur d(e l')argent, sa destinée va prendre une tournure inattendue. Avec des rencontres improbables. Dans une société qui se cherche. Le poids des maux va peser lourd dans la balance. Comme un électrochoc...

     

     

    Mon avis :

    J'ai "rencontré" l'auteur et sa plume avec "Opération synapsen R4" que j'ai dévoré, puis en lisant "Le sens du sacrifice" qui était une vraie réussite également. Ces deux polars étaient bien écrits et surtout, noirs comme je les aime. J'ai ensuite pu lire "L'évadé de Fleury-Mérogis" qui n'est pas vraiment un polar mais plutôt une tranche de vie, tout en restant dans ce côté sombre. Alors c'est avec un immense plaisir que je me suis plongée dans ce nouveau roman qui n'est ni un polar, ni une tranche de vie, mais plutôt un roman de société noir.

    Tout d'abord, je dois dire que j'aime beaucoup les couvertures choisies pour ses romans, à part celle de "Le sens du sacrifice". Comme ce sont des romans noirs et sombres, le noir et blanc est vraiment bien apprécié et colle parfaitement aux histoires décrites à l'intérieur.

    Concernant l'histoire, cette dernière ne m'a pas vraiment plu. L'auteur écrit toujours aussi bien, j'aime cette plume légère et sincère, j'aime ce côté "intello" de sa façon de s'exprimer, mais malheureusement, j'ai trouvé ce roman lourd et un peu long. Mais je suis la cause de cela! Eh oui, je crois que c'est ce thème de l'argent et du pouvoir qui m'a déplu. Parce que c'est ce que décrit l'auteur. Le pauvre Sébastien se retrouve dans une spirale qu'il n'arrive pas à stopper et sa vie professionnelle va prendre un tournant qui va faire voler en éclat sa vie personnelle.

    Comment s'en sortir dans une société manipulatrice et matérialiste? Comment faire confiance à son entourage après des manigances toutes plus étourdissantes les unes que les autres? Comment va t'il s'en sortir face à ce monde qui n'est plus que rendement et pouvoir? C'est ce que l'auteur nous dévoile tout en nous montrant ce qu'est notre société d'aujourd'hui.

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    4 commentaires
  • Auteur : Lou Vernet

    Éditeur : auto-édition (BoD)

    Date de parution : 10/06/2015

    Format : poche

    Nombre de pages : 164

    Prix : 12.99 €

     

    Résumé de l'éditeur :

    C'est son rêve qui a tout déclenché. Qui a tiré sur la ficelle du sentiment et a commencé de le déstabiliser. Son rêve et l'apparition de son père dans le miroir ont ouvert une brèche. Les éléments par la suite n'ont fait que s'accumuler les uns derrière les autres.

     

     

    Mon avis :

    Lorsque l'auteur m'a contactée, j'ai visité sa page et j'ai été attirée par plusieurs de ses écrits. Elle a souhaité en faire voyager un et comme j'adore l'idée du livre voyageur, j'ai accepté! Bon, elle ne m'a pas envoyé celui qui m'attirait mais c'est pas grave, je me suis dit que j'allais découvrir sa plume avec celui-ci et que je verrai pour la suite. 

    Tout d'abord, je souhaite dire que la couverture n'attire pas du tout le lecteur, c'est dommage. Même un auteur auto-édité devrait avoir une belle couverture qui attire l’œil, et encore plus pour pouvoir se faire connaitre. C'est la première chose qu'un lecteur regarde dans une librairie et ce rouge, même si il intrigue, ne donne pas envie. Le synopsis n'est pas super non plus, ou alors je n'ai pas tout compris.

    Concernant l'histoire, je n'ai pas réussi à rentrer dedans. C'est plat et ennuyeux. Nous suivons Jean et ses états d'âme sur une journée complète (de son rêve pendant la nuit à son coucher le soir même). Nous faisons la connaissance de son meilleur ami Henri, de son oncle Émile avec qui il a vécu beaucoup de choses, de son frère Lucas, décédé, qui le hante et de Mathilde qui le fait douter et qui lui fait poser plusieurs questions. Nous rencontrons également Zazou, une SDF mais je n'ai pas compris son rôle. Car oui, ils ont chacun un rôle dans la vie de Jean : ils le font douter, ils lui permettent de se remettre en question, ils l’interrogent, ils lui font peur, ils le hantent... Bref, ils font de lui ce qu'il est aujourd'hui.

    Jean est assez touchant, on voit qu'il aime, qu'il aimerait même plus aimer, l'amour est très présent dans ce roman, l'amour sous toutes ses formes, mais je n'ai pas été envoutée par son histoire et son mal-être.

    Par contre, je dois avouer que l'écriture est fluide et très agréable et que la plume poétique de l'auteur a réussi à me faire passer malgré tout, un bon moment de lecture tout en délicatesse.

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Ce livre est un livre voyageur. L'auteur souhaite le faire lire au plus grand nombre de lecteurs! Alors si vous êtes intéressés, n'hésitez pas à contacter l'auteur Lou Vernet.

    Partager via Gmail

    4 commentaires
  • Auteur : collectif

    Éditeur : auto-édition

    Date de parution : 01/01/2017

    Format : PDF

    Nombre de pages : 81

    Prix : gratuit

    Page facebook

    Résumé de l'éditeur :

    Vous ne connaissez toujours pas L'Indé Panda ?

    Rassurez-vous, ce second numéro vous donnera l'occasion de vous rattraper !

    Dans la continuité de notre démarche à promouvoir les auteurs indépendants, et fort de l'enthousiasme suscité par notre premier numéro (paru le 1er octobre dernier), ce magazine a pour vocation de vous faire découvrir, gratuitement, des nouvelles sélectionnées avec soin par notre comité de lecture.

    Nous vous invitons cette fois encore à entrer dans l'univers de ces nouvelles plumes, et à vous laisser surprendre par cette palette de genres.

    Pour ceux qui connaissent déjà L'Indé Panda, nous espérons que ce second numéro vous plaira tout autant que le premier !

    11 auteurs : Nathalie Bagadey - Patrice Dumas - Khalysta Farall - Solenne Hernandez - Selma Bodwinger - Jeanne Sélène - Nicolas Chevolleau - Alan Spade - Hélène Ourgant - Éric Abbel - Cindy Costes

     

    Mon avis :

    Comme j'ai passé un super moment avec le premier numéro de l'Indé Panda, j'ai souhaité continuer l'aventure avec ce deuxième numéro (je suis très en retard car le 3ème vient de sortir!). De plus, j'adore les auto-édités, je les soutiens alors pour moi, c'est une obligation de les lire!

    Cette fois-ci, ce sont 11 nouvelles de tous genres confondus qui ont été sélectionnées par le comité de lecture. D'ailleurs, je souhaite dire bravo à ce dernier qui fait toujours de bons choix et qui a fait une entrée en matière (l'éditorial) très intéressante dans ce magazine n°2! Par contre, j'avais adoré la première couverture du magazine, mais cette deuxième ne me plait pas du tout, trop sombre et sans lien avec l'Indé Panda.

    Je vais faire une chronique assez simple en donnant mon sentiment global et en ne parlant que des nouvelles que j'ai vraiment beaucoup aimées.

    Un gros coup de cœur pour la première nouvelle "Je m'appelle Marion", signée Solenne Hernandez, c'est beau, c'est poétique, c'est doux et c'est tellement vrai... Une merveilleuse nouvelle à découvrir très vite!

    La nouvelle de Selma Bodwinger (L'Aurore du Rock and Roll) est très sympa, j'ai beaucoup aimé le rapprochement d'avec un conte très connu, même si j'avoue, au début, avoir été perturbée par la ressemblance justement...

    "La belle retraite", texte de Khalysta Farall est un récit qui fait peur car il reflète, sous certains aspects, la société dans laquelle nous évoluons.

    Celle de Jeanne Sélène est toute mignonne, la fin vient d'un coup et nous fait presque monter les larmes aux yeux... très joli!

    Les autres sont plutôt sympas mais elles n'ont pas retenu mon attention plus que cela. Je connais certains auteurs grâce à leurs autres écrits et je sais qu'ils méritent leur place dans ce magazine. Alors bravo à eux et bonne continuation!

    N'hésitez pas à vous plonger dans l'univers des indépendants, ils sont vraiment bons, ils méritent d'être connus et reconnus! Et quoi de mieux qu'un magazine comme celui-ci pour faire leur connaissance? Alors procurez-vous le numéro 1 si vous ne l'avez pas encore lu, le numéro 2 si je vous ai donné envie, ou encore le numéro 3 que je vais bientôt lire et qui est sorti le 1er mai dernier. Quant au numéro 4, on attend sa sortie avec impatience!!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    8 commentaires
  • Auteur : Eric Chavet

    Éditeur : ArHsens EdiTions

    Date de parution : 18/11/2016

    Format : grand

    Nombre de pages : 172

    Prix : 16.00 €

     

    Résumé de l'éditeur :

    Il est des instants infimes qui chamboulent le monde. Des histoires au cours dévié par un cillement du temps.

    Un été, à Lyon.
    Hervé Renard rentre chez lui, fatigué des jours passés, sans plus rien attendre de ceux à venir. Au milieu de la passerelle enjambant la Saône, un homme accablé de chaleur le croise, le regard fuyant, sans un sourire…
    Une histoire. Des destins qui se frôlent.

    Un été, à Lyon.
    Hervé Renard rentre chez lui, fatigué des jours passés, sans plus rien attendre de ceux à venir. Au milieu de la passerelle enjambant la Saône, un homme accablé de chaleur le croise. Un regard accroché, un sourire…
    Mais ça, c’est une autre histoire. Des destins qui se mêlent.

    Éric Chavet nous livre des instantanés de vies, des uns, des autres, et de leurs rencontres. Deux versions d’une même histoire où un minuscule cataclysme suffit à changer l’instant d’après ; puis le suivant ; puis celui d’encore après ; jusqu’à bouleverser l’avenir de cet homme, de cet autre. De tous les autres ?

     

     

    Mon avis :

    Le hasard dicte notre vie. Et si un sourire, un regard, une rencontre pouvaient changer le cours de notre vie? C'est ce que l'auteur essaie de nous prouver à travers l'histoire d'Hervé, puis d'Alain ou encore celle de Damien. Nous les suivons lors de cette journée, une journée qui ressemble à toutes les autres, et pourtant...

    Le roman se compose en deux parties. Dans la première, nous faisons la connaissance de 3 hommes qui voient leurs destins basculer en quelques petites secondes. Lors de la deuxième partie, nous les retrouvons, au même endroit, au même moment ; mais cette fois, le destin leur sourit. Comment peut-on passer si proche d'un désastre? Comment le destin choisit-il un côté plutôt que l'autre?

    J'ai beaucoup aimé suivre cette journée en deux temps. C'est intéressant de voir que nos vies sont suspendues à un fil si fin qu'il peut casser en un rien de temps, si rapidement qu'il nous envoie dans une autre vie. Alors en tant que lecteur on se pose la question : Qu'aurait été ma vie si...?

    Je remercie l'auteur pour ce bon moment de lecture qui m'a permis de remettre en cause certaines choses, de me poser les bonnes questions sur ma vie et sur la façon dont je la mène. Tout peut basculer si vite! Et si nous prenions le temps de Vivre, tout simplement!

    Bon, par contre, la couverture n'est pas du tout attirante et je pense qu'en la changeant, les lecteurs seraient plus nombreux. Le synopsis, quant à lui, est parfait, et heureusement car je n'aurais jamais lu ce livre en ne connaissant que la couverture.

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique