• Auteur : Gwénaëlle Fradet

    Éditeur : Encre rouge

    Date de parution : 17/01/2017

    Format : grand

    Nombre de pages : 169

    Prix : 16.00 €

     

    Résumé de l'éditeur :

    Une vieille dame est seule à voir le temps qui passe car, autour d'elle, rien ne bouge. Un homme se retrouve plongé dans l'apocalypse du Monde, de son Monde. Les habitants d'une rue ne se regardent pas, ne se parlent pas, et construisent eux-mêmes les barrières de leur solitude. Un jeune homme vit dans un monde où seul le rouge existe, mais il rêve d'aller à la conquête d'autres couleurs qu'il n'a jamais vues.

     

     

    Mon avis :

    C'est la couverture qui m'a attirée au premier regard et quand j'ai lu le synopsis, je me suis laissée tentée.

    C'est un petit recueil de 15 nouvelles, toutes sur le même thème du vide, de la perte, du temps qui passe et surtout, de la solitude. C'est d'ailleurs le fil rouge, le fil conducteur de toutes ces histoires. Et l'auteur a trouvé un mot détourné pour titrer son recueil, et c'est une bonne idée!

    L'écriture de l'auteur est douce, poétique et musicale, c'est agréable de tourner les pages de ce recueil qui semble parfois monotone car toutes les nouvelles se ressemblent plus ou moins... Je ne vais pas donner mon avis sur chacune des nouvelles car elles sont courtes ; mais je peux déjà dire qu'il y a du très très bon et du moins bien avec des nouvelles dont je n'ai pas tout compris le sens et la subtilité. L'auteur arrive dans chacune des nouvelles à nous questionner sur le pourquoi, le comment, et le devenir du personnage. Au fil des lignes, on se demande ce qu'il va se passer. Et c'est là que la différence se fait car pour certaines histoires, la chute est géniale (1, 5, 8 et 9),  très belle (3, 10 et 15) et surprenante (4 et 12) alors que pour d'autres, je n'ai pas tout compris (2), ou bien je les ai trouvées fades (11, 13 et 14) ou encore trop intimistes et irréelles (6 et 7). Mais c'est normal tout ça, un recueil comporte plusieurs écrits et ils ne peuvent pas tous plaire au lecteur qui parfois s'identifie à des personnages ou au contraire, n'est pas sensible à ce qui leur arrive, ce qui a été mon cas pour certains nouvelles.

    Mais dans l'ensemble, je dois souligner que j'ai beaucoup aimé, on sent une auteur sincère dans son écrit, une auteur sensible et douce, comme certains de ses personnages d'ailleurs. Je ne serai pas contre lire un autre roman de l'auteur car sa sensibilité m'a touchée. Je vais la suivre... Merci à elle pour ce bon moment de lecture!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr

     

    L'auteur souhaite se faire connaitre grâce au principe du livre voyageur, alors n'hésitez pas à me faire signe pour que je vous envoie le recueil!

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • Auteur : Richard Mesplède

    Éditeur : auto-édition

    Date de parution : 2017

    Format : numérique

    Nombre de pages : 10

    Prix : 0.99 €

     

    Résumé de l'éditeur :

    Horizona, 1872. James Murdoch s'enfuit à travers le désert, pourchassé depuis huit ans par un mystérieux ennemi...

     

     

     

    Mon avis :

    Je crois que je suis malheureusement passée à côté, je n'ai pas tout compris. En 10 pages, l'auteur nous propose une nouvelle plutôt bien écrite, même très intéressante, avec un suspense incroyable, mais dont je n'ai pas tout intégré je crois...

    Nous sommes en présence d'un homme qui a vécu la guerre et qui la vit mal. Le personnage est bien décrit, nous le connaissons bien, nous en apprenons plus sur son passé et c'est agréable. J'ai supposé qu'il avait donc mal vécu ce traumatisme et qu'il se retrouvait donc, depuis des années, à vivre un cauchemar...

    Je ne suis pas sûre de ce qu'a voulu l'auteur, je l'avoue, ma propre opinion me dit que cette histoire pourrait être un magnifique début à un roman plutôt agréable... car la fin laisse entendre une suite, comme si nous venions de lire le prologue d'un futur roman.

    Néanmoins, je dois dire que le texte est bien construit car le suspense reste entier du début à la fin...

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    6 commentaires
  • Auteur : Ludivine Lanoy

    Éditeur : Bookless Éditions

    Date de parution : 20/04/2017

    Format : numérique

    Nombre de pages : 14

    Prix : 1.49 €

     

    Résumé de l'éditeur :

    Le harcèlement, on en parle, tout le monde en parle. C’est du moins ce que l’on croit. Baptiste, lui, il se tait.

    Baptiste a dû déménager et n’a donc pu faire sa première rentrée au collège dans un milieu connu, avec ses copains. Il ne connaît personne et devient rapidement le bouc émissaire des gros durs de la classe, celui à qui on adresse toutes les insultes possibles et que l’on frappe sur le chemin du retour à la maison. Il a choisi de se taire. Personne ne peut l’aider. Personne ne l’aidera.

     

     

    Mon avis :

    Le harcèlement scolaire est devenu un fléau très répandu, on commence à en parler, mais pas assez! Savez-vous reconnaitre les signaux?

    Baptiste se voit harcelé au collège par un certain Kévin. Tout le monde le sait parmi les élèves mais aucun ne fait rien. Baptiste change, physiquement et au niveau de son comportement mais ses parents ne s’alertent pas. Malheureusement... S'il avaient fait quelque chose, si quelqu'un avait signalé quelque chose, si les profs avaient ouverts leur yeux et leurs oreilles... On aurait pu éviter le pire!

    J'ai bien aimé cette mini-nouvelle reflétant tellement la société d'aujourd'hui! Et si en lisant ce texte, on évitait à des jeunes des heures et des heures d'humiliation? Alors pourquoi pas! Ça prend 10 min et ça peut aider.

    Le harcèlement scolaire, il faut en parler!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    4 commentaires
  • Auteur : Sophie Blitman

    Éditeur : auto-édition

    Date de parution : 25/01/2017

    Format : grand

    Nombre de pages : 201

    Prix : 12.00 €

     

    Résumé de l'éditeur :

    Ils sont amis et croient se connaître. A l’aube de la trentaine, ils se sont installés dans un quotidien tranquille qu’ils n’auraient jamais imaginé voir basculer si brutalement. Mais il est des secrets dont la révélation bouleverse une vie. Aveuglement, perte de repères ou résistance : comment vont-ils réagir, tiraillés entre l’envie de savoir et la peur de ce qu’ils pourraient découvrir ?
    « Elle vivait dans nos yeux » plonge dans l’intimité d’hommes et de femmes en proie au doute et à la désillusion. Un roman psychologique, sinueux et captivant.

     

     

    Mon avis :

    C'est un roman d'amitié, de réflexion, d'amour et de temps qui passe que l'auteur nous suggère de lire. Une bande d'amis comme une autre, composée de filles et de garçons, une bande qui évolue... Un bande d'amis frappée par un drame qui les bouleversera à jamais...

    J'ai beaucoup aimé la sensibilité des mots. L'auteur nous raconte une histoire avec une aisance et une douceur qui m'a énormément touchée. La plume est souple, sans fioritures.

    Par contre, parfois j'étais perdue car on passait d'un personnage à un autre et j'ai mis un peu de temps à me familiariser avec chacun, les distinguant difficilement (surtout 2 garçons qui se ressemblent beaucoup je trouve).

    Thomas est un garçon gentil, bien trop d'ailleurs! Il travaille comme décorateur et est en couple avec Pauline qu'on ne connait pas vraiment, on l’évoque juste de temps en temps, un peu plus sur la fin mais sans plus. Valentine est agréable et j'en ferais bien une copine, j'ai aimé la suivre dans ses idées, ses sentiments, ses réflexions.. Elle est prof, très émotive et ne supporte pas qu'on la prenne pour une idiote. Camille est une fille simple et sympathique, elle travaille dans une agence de voyage, elle est un peu trop naïve et rêveuse ce qui fait d'elle une sorte de "petite sœur" qu'on a envie de protéger. Alex est un lâche mais il a trop peur de faire du mal. Il est malheureux et ne sait pas trop ou la vie le mène. C'est un impulsif qui suit son instinct. Et il y a Lisa, une jeune fille qui m'a vite agacée, je l’ai trouvée trop imbue d'elle même. Jusqu'au drame...

    Il y a aussi Laure mais elle ne fait pas partie de la bande... quoi que! Et Mathieu, qui rejoint le groupe plus tard...

    Ils ont tous besoin les uns des autres, surtout après le drame. Ils sont tous bouleversés par ce destin cruel et chacun réagira à sa manière. Y-en a t'il une bonne? Une meilleure qu'une autre? Et si Lisa n’était qu'une menteuse, une manipulatrice? Et si elle trompait son monde depuis le début?

    Histoire un peu plate, sans rythme, sans action... une suite d’événements simplement. On apprend beaucoup de choses sur leurs sentiments, leurs émotions.. mais c'est tout! Je m'attendais à plus de rythme.

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • Auteur : Julie De Lestrange

    Éditeur : Le livre de poche

    Date de parution : 10/05/2017

    Format : poche

    Nombre de pages : 378

    Prix : 7.90 €

     

    Résumé de l'éditeur :

    Alexandre, Marco, Sophie et les autres se connaissent depuis l’enfance. Ensemble, ils ont grandi, en toute insouciance et en toute innocence. Mais, lorsqu’à vingt ans, la vie les prend, la chute est brutale. En une décennie, cette jeunesse perdue mais pas désillusionnée va devoir se battre pour exister. À travers les drames subsistent alors l’amitié, les fous rires, les joies, et l’amour, qui les sauvera.
    Tendre portrait d’une époque, Hier encore, c’était l’été est un roman optimiste qui accroche le cœur pour ne plus le lâcher. C’est l’histoire de nos guerres quotidiennes, de nos victoires et de nos peines. C’est surtout l’histoire de la vie et d’une bande d’amis dont on voudrait faire partie.  

     

     

    Mon avis :

    Quel bonheur de lire des romans comme celui-ci! Au soleil, sur ma terrasse, j'ai passé un excellent moment de lecture et je vous souhaite à tous de passer le même en compagnie de tous ces jeunes qui ne demandent qu'à être heureux!

    Nous suivons les aventures tumultueuses de jeunes filles et garçons issues de deux familles très proches. Alexandre est le centre de tous, c'est avec lui que nous allons sourire, chanter, s'énerver, travailler aimer ou encore pleurer. C'est à travers lui que nous découvrons les quelques années de vie de Marco, Sophie, Virginie et les autres. Nous les rencontrons à l'adolescence et parcourons avec eux les dix années qui suivent. Leurs recherches d'emploi, leurs aspirations, leurs rêves, leurs désillusions, leurs amours, mais surtout leur amitié si grande et importante pour chacun d'entre-eux.

    L'auteur nous rappelle notre propre jeunesse, et grâce à une écriture fluide et dynamique, nous n'avons pas le temps de nous ennuyer. Les années passent mais l'amitié est toujours là. C'est tellement important! Je dis bravo à l'auteur pour un chapitre en particulier, celui qui m'a fait verser des larmes. Parce qu'il est si bien écrit que j'avais l'impression d'être présente et je pleurais avec eux. Cette bande d'amis pourrait être celle de n'importe qui! Ils sont tellement supers que l'on souhaite une chose : faire partie de la bande! Ou bien en avoir une aussi cool et sympathique, avoir des amis présents quand on en a besoin, comme ils le sont pour chacun d'entre-eux...

    A lire cet été pour passer un très bon moment! A découvrir pour voyager et retomber en enfance ou encore pour grandir avec eux... Un vrai feel-good book!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique