• Auteur : Herman Koch

    Éditeur : 10/18

    Date de parution : 07/05/2014

    Format : poche

    Nombre de pages : 431

    Prix : 9 €

     

    Résumé de l'éditeur :

    Grosse tuile en vue pour le Dr Marc Schlosser. Après le décès d'un de ses patients, le Conseil de l'Ordre l'a convoqué pour discuter d'une possible erreur médicale.
    Ennuyeux, certes, mais pas dramatique : les membres du Conseil, il les croise tous les week-ends sur les terrains de golf. Que risque-t-il, une tape sur la main ? Au pire, une petite suspension ?

    Sauf que le patient en question n'est autre que Ralph Meier, célébrissime acteur, idole nationale et accessoirement ami de la famille ; et que sa veuve a des doutes et compte bien le faire savoir... Pour elle, l'affaire est suspecte : Ralph est tombé malade juste après des vacances avec les Schlosser.
    Qui dit vrai ? Marc a-t-il raté son diagnostic ? Aurait-il « aidé » la maladie de Ralph ?

    Que s'est-il passé cet été-là, dans la villa avec piscine ?

     

     

     

    Mon avis :

    J'ai lu ce livre car la couverture et le résumé me faisaient très envie. Il est en livre voyageur dans un groupe de lecture sur lequel je suis sur facebook. Je l'ai reçu en début de mois et je l'ai lu avec envie. La personne qui l'a lue avant moi n'avait pas aimé alors je souhaitais me faire ma propre opinion.

    Et bien même si ne regrette pas de l'avoir lu, ça a été difficile pour moi de le terminer...Je n'arrête jamais un livre même si il m'ennuie car j'ai besoin de connaître la fin. Ce livre est d'une lenteur!

    Déjà, le personnage principal est très antipathique, dès le premier chapitre je savais que je n'allais pas l'aimer. Il a un humour et une façon de voir les choses qui me déplaisent.

    Ensuite, je trouve que c'est très long pour en arriver enfin à savoir le pourquoi du comment, pourquoi il y a une enquête, pourquoi tant de questionnement...Tout arrive seulement dans la dernière partie du livre, donc on s'ennuie jusqu'à la fin...Et cette fin n'est pas vraiment à la hauteur non plus.

    Bref, il reprend la route vers d'autres horizons, en espérant qu'il plaise à d'autres...

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Auteur : Tracy Chevalier

    Éditeur : Quai Voltaire

    Date de parution : 17/10/2013

    Format : grand

    Nombre de pages : 369

    Prix : 22 €

     

    Résumé de l'éditeur :

    Quand Honor Bright se décide à franchir l'Atlantique pour accompagner, au cœur de l'Ohio, sa sœur promise à un Anglais fraîchement émigré, elle pense pouvoir recréer auprès d'une nouvelle communauté le calme de son existence de jeune quaker : broderie, prière, silence. Mais l'Amérique de 1850 est aussi périlleuse qu'enchanteresse ; rien dans cette terre ne résonne pour elle d'un écho familier. Sa sœur emportée par la fièvre jaune à peine le pied posé sur le sol américain, Honor se retrouve seule sur les routes accidentées du Nouveau Monde. Très vite, elle fait la connaissance de personnages hauts en couleur. Parmi eux, Donovan, «chasseur d'esclaves», homme brutal et sans scrupules qui, pourtant, ébranle les plus profonds de ses sentiments. Mais Honor se méfie des voies divergentes. En épousant un jeune fermier quaker, elle croit avoir fait un choix raisonnable. Jusqu'au jour où elle découvre l'existence d'un «chemin de fer clandestin», réseau de routes secrètes tracées par les esclaves pour rejoindre les terres libres du Canada.

     

     

     

    Mon avis : 

    J'ai eu ce livre entre les mains car une bénévole de la bibliothèque me l'a conseillé.  J'étais moyennement emballée mais j'aime découvrir les coups de cœur des autres et m'en faire une opinion après lecture... Et bien merci à Marthe car j'ai beaucoup aimé ce livre.

    Ce roman est super, il nous parle de l'esclavage dans les années 1850, l'auteur nous permet d'en savoir un peu plus à ce sujet, surtout moi qui n'y connais pas grand chose. 

    L'esclavage est expliqué d'une façon formidable car nous suivons l'histoire d'une jeune femme qui se retrouve en terre inconnue, entourées de gens différents d'elle et surtout avec un point de vue complètement différent concernant les noirs et les esclaves. Cette jeune femme n'est pas heureuse, elle est seule contre tous et nous la suivons dans son combat.

    Entre chaque chapitre, nous en apprenons un peu plus sur elle au travers de lettres qu'elle envoie à sa famille restée sur sa terre natale.

    Honor va se battre pour se faire accepter et se battre pour un monde meilleur. Et pourquoi pas un jour, trouver l'aide nécessaire qu'elle cherche tant!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Auteur : Franz Kafka

    Éditeur : Folio

    Date de parution : 1957

    Format : poche

    Nombre de pages : 99

    Prix : 2.00 €

     

    Résumé de l'éditeur :

    « Très cher père, Tu m'as demandé récemment pourquoi je prétends avoir peur de toi. Comme d'habitude, je n'ai rien su te répondre... » Réel et fiction ne font qu'un dans la lettre désespérée que Kafka adresse à son père. Il tente, en vain, de comprendre leur relation qui mêle admiration et répulsion, peur et amour, respect et mépris. Réquisitoire jamais remis à son destinataire, tentative obstinée pour comprendre, la Lettre au père est au centre de l’œuvre de Kafka.

     

     

     

    Mon avis :

    J'ai lu ce livre voyageur en moins d'une heure, il est très rapide à lire.

    C'est une lettre que Franz Kafka a écrite à son père (comme l'indique très bien le titre!) peu d'année avant sa mort. Il lui "balance" tout ce qu'il a sur le cœur. En effet, leur relation était très compliquée et difficile entre Franz et son père, et je pense qu'il avait besoin d'écrire cette lettre pour se sentir mieux.

    On sent que Franz a eu une vie mouvementée et difficile, et qu'il met tout sur le compte de sa relation complexe avec un père autoritaire et froid.

    Nous pouvons revivre quelques anecdotes qu'il a vécu avec son père mais aussi la relation que ce père entretenait avec ses autres enfants. On sent bien cet enfance torturée, cette difficile relation père-fils.

    J'ai plutôt bien aimé ce livre, on sent bien dans ces mots tout l'amour que peut unir un père et son fils, mais surtout, j'ai ressenti tout le mal que Franz Kafka avait dans son être... D'où ses écrits un peu (beaucoup!) torturés.

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Auteur : Bob Boutique

    Éditeur : Chloé des Lys

    Date de parution : 2007

    Format : grand

    Nombre de pages : 277

    Prix : 20.20 €

     

    Résumé de l'éditeur :

    Ces contes sont écrits comme des scénarios de films, pour être lus à voix haute, dans un style proche du langage parlé. Avec des belgicismes, du "brusselleer", du flamand et même parfois des mots inventés!

    Onze histoires qui démarrent dans le banal, continuent dans le bizarre, pour déraper enfin dans le n'importe quoi... l'enfer ou le purgatoire? Jamais le paradis, car il n'existe pas. Le monde des humains est un univers de fous, qui n'est lucide que quelques jours par an. Pendant la période du carnaval.

     

     

     

    Mon avis :

    J'avais déjà lu "2401" du même auteur et j'avais beaucoup aimé. Du coup, il a eu la gentillesse de m'envoyer ses contes bizarres, un autres genre, mais toujours aussi bien!

    Je ne savais pas trop dans quelle catégorie placer ces contes. Ce sont des contes car ils commencent tous par "Il était une fois", mais ce sont aussi des petites nouvelles sans lien les unes aux autres, mais également des histoires drôles, des sortes de faits divers comme on pourrait en lire dans les journaux...

    Le titre est bien trouvé, en effet, il se passe des choses bizarres dans chacun des contes, mais c'est surtout les fins qui sont farfelues, folles (je me demande même si l'auteur ne l'est pas lui-même!!), touchantes parfois, ou bien même tristes... Mais où est-il allé chercher tout ça???

    J'ai vraiment adoré lire chacun de ces contes, ils ont tous un petit quelque chose qui attire, qui donne le frisson, qui angoisse... Et les fins sont tellement imprévisibles! Par contre, certaines m'ont laissée sur ma faim!

    Chaque conte commence par une illustration, et bravo aux auteurs de ces dernières, elles sont super!

    Je pense que l'auteur est un brin sadique, ou bien même fou, ou même qu'ils sont plusieurs dans sa tête, je ne sais pas... Mais ces contes sont fantastiques, les mots inventés, le flamand, le belgicisme, et tous ces mots bizarres m'ont ravie. J'ai pris un réel plaisir à lire ce livre et je ne compte pas en rester là, je lirai les contes bizarres 2!

    Merci vraiment à l'auteur qui m'a permis de passer un agréable moment.

    Par contre, je n'aime pas trop la couverture...

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • Auteur : Jan-Philipp Sendker

    Éditeur : Le livre de poche

    Date de parution : 25/02/2015

    Format : poche

    Nombre de pages : 332

    Prix : 6.90 €

     

    Résumé de l'éditeur :

    Un matin, le lendemain du jour où Julia obtient son diplôme de droit, Tin Win, son père, un brillant avocat de Wall-Street, quitte son domicile et disparaît mystérieusement. Quelques semaines plus tard, son passeport est retrouvé dans les environs de l’aéroport de Bangkok. Quatre ans ont passé. Julia est devenue avocate. En rangeant le grenier de leur maison, Judith, sa mère, découvre des lettres d’amour que Tin a écrites – mais jamais envoyées – à Mi Mi, une jeune Birmane de Kalaw, son village natal. Julia, qui ne s’est jamais résignée à l’absence de son père, décide alors de se rendre sur place pour percer le mystère qui entoure son passé.
    Elle pénètre dans un univers dont elle ne soupçonnait pas la richesse. Grâce à U Ba, un vieux Birman, elle apprendra que Tin possédait un don, celui de déchiffrer l’âme des gens en écoutant les battements de leur cœur.

     

     

     

    Mon avis :

    Ouah-ou!!!!! Je termine à peine le livre et je dois avouer que j’ai pris une grosse claque! C’est un vrai hymne à l’amour...Ce livre est remarquable!

    Je remercie Babelio de m’avoir permis de connaître cette histoire grâce à la "masse critique". En effet, ce roman raconte la merveilleuse histoire d’amour entre deux personnes et elle est tellement belle qu’on ne peut que rester sans voix...Ce livre est plein d’humanité, plein d’amour et il nous permet de voyager en Birmanie.

    Julia souhaite connaître la véritable histoire de son père qui les a quitté elle et sa famille, du jour au lendemain. Et c’est un vieil homme qui va lui apprendre qui était vraiment son père et quelle a été sa vie avant de fonder sa famille. 

    Ce livre doit être lu, absolument, il ne faut pas passer à côté. Il est triste mais il nous permet de croire en quelque chose de très fort : l’amour sous toute ses formes.

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

     L'art d'écouter les battements de coeur

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique