• Les invitées

    Les invitéesTitre : Les invitées

    Auteur : Christina Mirjol

    Éditeur : auto-édition

    Date de parution : 03/07/2019

    Format : grand

    Nombre de pages : 141

    Prix : 13.00€

     Résumé de l'éditeur :

    Les nouvelles de Christina Mirjol sont réunies en une thématique bien particulière : la mort. La mort est un mot, un concept, un phénomène qui englobe la perte, le décès, les funérailles, le deuil, le drame, la libération aussi. La mort en soi n'est rien, vous l'avez compris ; c'est son impact sur les vivants qui est pris en compte ici. Et il est abordé de bien belle façon dans ce magnifique ouvrage. Parfois drôle, parfois tragique, la mort est présente dans nos vies, et, bien entendu, elle "s'invite" au moment où on l'attend le moins...

     

     

    Mon avis :

    Le synopsis est parfait et résume bien ce qu'on découvre dans ce recueil de nouvelles. La mort est omniprésente mais que représente-t'elle finalement pour ceux qui restent? je vais vous donner mon ressenti sur les 9 nouvelles qui suivent...

    En lisant "Rien", nous découvrons l'écriture de l'auteur qui est assez bizarre et inhabituelle. J'ai été stupéfaite de ces premières pages. On vit les derniers instants d'une vieille dame à l’hôpital. Ses plus proches amies savent qu'elle va mourir mais lorsque ça arrive vraiment, elles sont surprises.

    On passe ensuite à "Un drôle de rire" qui confirme que l'auteur a une façon spéciale d'écrire mais finalement on s'y fait, même si ça reste déstabilisant. Tout va vite, très vite même, il y a des répétitions ce qui donne un texte rythmé mais qu'il faut bien suivre pour ne pas s'emmêler. On reste sur le thème de la mort et cette fois, la personne qui apprend le décès d'une autre se prend un fou rire, ce qui malheureusement arrive parfois sans pouvoir l'expliquer.

    Deux sujets d'actualité sont mis à l'honneur dans "Une petite danseuse". En effet, l'obésité et le suicide sont des sujets délicats qui sont bien abordés ici. J'ai beaucoup aimé cette nouvelle car elle parle de la culpabilité après la disparition de quelqu'un.

    Dans "Avec Anne", un homme se retrouve seul après le décès de sa femme. Il faut se faire au manque, à la solitude...

    "Une simple retouche" aborde la folie qui nous guette après la perte d'un enfant. Certains n'acceptent pas et continuent à faire comme s'il était encore là.

    Dans "Hélène Schlocht", on retrouve les écrits d'un vieux Monsieur après sa mort dans une maison de retraite. Il y raconte comment il aimait regarder la jeune Hélène, auxiliaire de vie, toujours souriante et heureuse... jusqu'au jour où la mort la fauche soudainement.

    "Élisabeth"  raconte la perte cruelle d'un enfant mort-né. La douleur reste présente même plusieurs années après...

    "Louise en été" nous rappelle cruellement comment certains sont morts lors de canicules...

    Et pour finir, "Les invitées" est la nouvelle que j'ai la moins aimée et la moins comprise, je dois l'avouer.

    Un recueil assez particulier, une écriture singulière mais que j'ai finalement appréciée. Un recueil qui se lit facilement, bon moment de lecture!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    L'auteur sur Babelio

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :