• Les carnets de Pauline THOT

    Auteur : Rebecca Brocardo

    Éditeur : auto-édition

    Date de parution : 17/06/2016

    Format : grand

    Nombre de pages : 205

    Prix : 13.00 €

     

    Résumé de l'éditeur :

    1999. Pauline étouffe dans sa petite ville de province. Introvertie et malmenée en classe, elle ne revit que pendant les vacances en Corse, où elle se découvre à la fois désirable et vulnérable. Pour assouvir sa soif de liberté, elle se révoltera tour à tour contre l’autorité, les hommes et la société. Dans ses carnets, Pauline raconte à la première personne sa lutte solitaire contre la honte et la culpabilité qu'elle ressent dans sa construction en tant que femme dans un pays où leur condition et leur sexualité posent toujours problème. Avec son « Je », elle joue à se moquer de tout pour ne pas souffrir. Véritable journal de société, ce récit riche et sensible témoigne de la difficile transformation d’une adolescente en adulte, dans une fin de siècle ponctuée par de profondes mutations technologiques et sociétales. C’est en partageant son vécu qu’on s'attache à l'héroïne, à son histoire, et à son parcours.

     

     

    Mon avis :

    C'est le synopsis qui m'a donné envie de découvrir ce roman. Je m'attendais à autre chose mais finalement, la lecture n'a pas été si désagréable.

    Nous suivons Pauline de sa jeunesse à sa vie d'adulte, sur une dizaine d'années. Elle écrit dans des carnets tout ce qu'elle ressent, ce qu'elle imagine de la vie, ce qu'elle aime et surtout ce qu'elle vit côté cœur. On va la découvrir amoureuse, sensible, honnête avec les hommes de sa vie. Mais elle ne m'a pas touchée, je n'ai pas réussi à l'aimer pour ce qu'elle est et ce qu'elle représente. Et pourtant, je pense que Pauline représente une grande partie de la population, mais la lire ne m'a pas vraiment intéressée.

    Par contre, nous avons également des passages où ce n'est pas Pauline qui s'exprime et qui se livre, mais une personne qui nous donne des détails intéressants et surtout extérieurs aux sentiments profonds de Pauline. C'est cette narration que j'ai préféré, peut-être parce que je ne suis pas à l'aise avec l'utilisation du "Je", je ne sais pas trop.

    Concernant l'auteur, sa façon d'écrire est brute et sincère, elle ne mâche pas ses mots, elle donne tout, les mots sont simples mais parfois "jetés" sur le papier comme on se débarrasse de quelque chose qui nous gène. Ça ne m'a pas ennuyée, bien au contraire, car j'ai trouvé que c'était l'écriture qui donnait du rythme à cette histoire un peu trop plate et tendre pour moi.

    Un petit mot sur la couverture pour dire qu'elle est vraiment belle et attirante et qu'elle correspond parfaitement au roman.

    Un récit authentique et rythmé par l'auteur mais un personnage dont je n'ai pas réussi à m'attacher.

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Vampilou
    Samedi 17 Juin à 16:29
    Pas spécialement tentée malheureusement...
    2
    Samedi 17 Juin à 17:37

    Désolée, mais il ne me tente pas :/

    3
    Les lectures de mary
    Samedi 17 Juin à 23:48
    Ne sois pas desolee!!!
    4
    Hamisoitil
    Dimanche 18 Juin à 17:49

    C'est vrai que la couverture est mignonne. Merci pour la découverte !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    5
    Les-lectures-de-mary
    Dimanche 18 Juin à 21:41
    De rien!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :