• Le temps égaré

    Auteur : Sylvie Granotier

    Éditeur : Les petits polars du Monde SNCF

    Date de parution : 2012

    Format : petit

    Nombre de pages : 53

    Prix : 2.00 €

     

    Résumé de l'éditeur :

    Michel a eu tort : il a lu le journal intime de Marianne. L’objet traînait sur la table de la cuisine et la tentation était trop forte. Quand il découvre que cette fille dont il est follement amoureux le trompe depuis plusieurs semaines, qu’elle est attirée par un autre homme et veut le quitter, il ne lui reste qu’une chose à faire. Définitive. Dans cinq semaines, se promet-il, Marianne sera morte.


     

     

    Mon avis :

    Je ne connais pas cette auteur, je la découvre avec cette superbe nouvelle.

    J'aime la façon dont ce thriller est écrit : Michel nous raconte ce qu'il ressent à travers les pages du journal intime de la femme qu'il aime. Ainsi, nous avons la version des faits des deux personnages principaux. Nous connaissons la fin dès les premières lignes, mais le suspense reste jusqu'à la dernière ligne.

    Je pense que je vais essayer d'en savoir plus sur cette auteur en lisant un thriller plus long écrit par cette dernière.

    Un bon petit polar!

     

    Pour en savoir plus sur "Les petits polars du Monde" :

    Cette collection de nouvelles inédites propose un portrait de groupe du polar français d’aujourd’hui. Elle réunit quelques-uns des maîtres du genre, qui ont écrit pour vous des histoires étonnantes, effrayantes ou amusantes sur le thème des vacances et du voyage. Parmi eux, plusieurs lauréats du Prix SNCF du polar, qui, depuis 2000, contribue à la promotion et à la reconnaissance du genre. Le Monde et SNCF sont heureux de vous présenter ce florilège, illustré par les plus grands dessinateurs. Avec lui, le noir se met au vert…

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :