• Le baiser du Pandore

    Auteur : Patrick Ferrer

    Éditeur : Incartade(s) Éditions

    Date de parution : 04/07/2017

    Format : grand

    Nombre de pages : 551

    Prix : 19.00 €

     

     Résumé de l'éditeur :

    Je m'appelle Paul Heyland. Je suis flic, commissaire à la Crim. Lorsque j'ai été affecté au meurtre de Julien Delatour, assassiné un froid matin d'hiver dans une chambre d'hôtel de luxe, je n'y ai vu qu'une sale enquête de plus... J'avais tort. Je me souviens encore des lumières blafardes de cette salle d'interrogatoire où je l'ai rencontrée, la suspecte que tout accusait. Une Ukrainienne aux yeux gris. Belle, triste, mystérieuse. J'aurais dû me douter que tout cela allait mal se terminer... Pourquoi suis-je resté sourd aux voix qui me chuchotaient à l'oreille de tourner le dos et m'enfuir ? C'était le début de la fin. Une longue course semée de cadavres, comme autant de cailloux blancs laissés à mon attention, qui allait m'entraîner dans une poursuite effrénée jusqu'aux confins d'une Russie encore hantée par les fantômes du passé. Au bout de la route, je savais que je n'en sortirais pas indemne. Tous ces macchabées croisés durant ma carrière de flic me l'avaient déjà annoncé. Mais depuis l'instant où j'avais croisé son maudit regard gris, je n'avais plus le choix...

     

     

    Mon avis :

    L'intrigue de ce roman est vraiment bonne, il y a matière à faire un bon polar noir. Mais j'avoue que, malgré la belle plume de l'auteur, j'ai trouvé cette histoire bien trop longue...

    Au début, j'ai plongé tout de suite, l'histoire de deux jumelles dans un internat un peu spécial en Russie en 1987 m'a mis l'eau à la bouche et j'ai continué avec envie. Dans la première partie, on navigue ensuite entre la France (Paris) en 1994 et Moscou de 1987. Mais dans la deuxième partie, tout se déroule entre 1994 et 1995 dans les deux pays et ça ne m'a pas plu. Les longueurs parsèment le récit et on se perd dans des longueurs...

    Le commissaire Heyland, chargé d'une affaire de meurtre d'un homme de la haute société, est un homme rustique et dur. Mais sa personnalité est faible, on assiste à beaucoup de ses "rêves", de ses divagations, et l'auteur en joue beaucoup, je me suis donc souvent perdue entre rêve et réalité, j'ai perdu le fil plusieurs fois...

    Je pense que ce roman va plaire aux lecteurs qui aiment justement les détails, qui aiment que l'on prenne le temps. Moi, je suis speed, et je pense que le rythme trop lent m'a surprise. On a affaire à un roman noir, un roman sombre, avec beaucoup de psychologie du côté de Délia et Paul. Ce dernier est un homme sombre qui va se perdre un peu dans cette enquête, on le sent fragile, prêt à sombrer.. Mais il ne lâche rien! La jeune femme, de son côté, est envoutante, fascinante... On ne la comprend pas tout de suite mais petit à petit, sa personnalité se détache et on aimerait l'aider... Ou pas!

    Ce qui est intéressant dans ce roman ce sont les passages entre la Russie et Paris, on voyage, on comprend petit à petit le pourquoi du comment, on se prend dans cette intrigue dont on aimerait connaitre la finalité. Mais pour cela, il faut tirer les ficelles et les longueurs peuvent faire perdre des lecteurs... Je suis allée au bout mais simplement pour comprendre, je voulais savoir comment cette jeune femme avait grandi, comment elle se retrouvait là, quel était son passé. Et j'avais besoin de savoir comment Paul allait s'en sortir. Finalement, j'ai trouvé la fin un peu bâclée, mais très surprenante et originale!

    L'auteur joue également avec le style, les passages à Paris étant à la première personne (Paul nous raconte son enquête) et ceux de Russie à la troisième personne.

    Ce roman sombre est une bonne idée de départ, l'auteur a trouvé une intrigue vraiment intéressante et il a su la manier de belle façon, avec des aller-retours entre Russie et France. Malheureusement, l'histoire aurait pu être tout aussi bien travaillée sans autant de longueurs...

    Achetez ce livre sur Amazon.fr

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :