• La Mort sur un plateau

    Auteur : Francisco Lozano

    Éditeur : édilivre

    Date de parution : 13/04/2016

    Format : grand

    Nombre de pages : 206

    Prix : 17.00 €

     

     

    Résumé de l'éditeur :

    Les meurtres en chambre close, le commissaire Martinot aime bien ça, dans les romans de John Dickson Carr. Il les apprécie beaucoup moins lorsqu'il doit mener l'enquête et que cela l'oblige à écourter des vacances bien méritées.

    Son ancien collègue Santiago Blanco ne pensait plus être amené à collaborer avec Martinot. Il n'imaginait pas qu'un homme surgi du passé le conduirait, lui aussi, à se pencher sur la mort d'un ancien dictateur.

    Au Costa Verde, la candidate du parti démocrate de gauche affronte une difficile campagne présidentielle en se demandant si la mort du dictateur aura une influence sur l'élection.

    Entre whodunit et thriller politique, ce roman vous réserve bien des surprises.
     
     
     
    Mon avis :
     
    Bon, l'écriture de cette chronique est difficile pour moi car, je dois l'avouer, je n'ai pas beaucoup aimé le livre. L'auteur n'est en rien responsable, son écriture est plutôt plaisante, sa façon de voir le polar est très agréable (ce n'est pas un polar comme les autres...) mais c'est le sujet lui-même qui ne m'a pas plu. Je n'aime pas la politique, et dans ce livre, elle est vraiment très présente. Je me suis complètement perdue dans cette course à l'élection!
     
    Un dictateur se fait tuer en direct à la TV et le commissaire Martinot doit mener l'enquête pour découvrir si ce meurtre est politique, personnel ou bien encore une erreur... Ce commissaire m'a été complètement antipathique, je ne l'ai pas du tout aimé. Son collaborateur Mariani m'a fait rire et j'ai trouvé qu'il était plutôt sympa lui. De son côté, son ancien collègue Santiago est un personnage intéressant qu'il serait sympa de développer dans de nouvelles enquêtes... sauf qu'il est à la retraite!
     
    Par contre, je me suis laissée prendre dans cette enquête complètement improbable et, comme le pense Martinot, la vérité est souvent sous nos yeux mais impossible de la discerner... Et c'est exactement le sentiment que j'avais en lisant, j'étais sûre que la solution était sous mes yeux, que des indices étaient semés ici et là, et pourtant, j'ai été incapable de la trouver... Chapeau à l'auteur qui m'a surprise!
     
    Je pense que les lecteurs qui s'intéressent à la politique et à tout ce qu'il y a autour peuvent être séduits par ce polar très bien mené.

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    lheuredelire
    Vendredi 25 Novembre 2016 à 14:19

    Il a l'air pas mal ! après quand tu parles de politique ça me bloque un peu^^

      • Vendredi 25 Novembre 2016 à 16:12
        C'est le theme principal... il y a un combat entre les politicien et l'un d'eux est tué...
    2
    Vampilou
    Vendredi 25 Novembre 2016 à 16:02
    Je pense qu'il ne me plairait pas non plus...
    3
    Vendredi 25 Novembre 2016 à 21:39

    Il a l'air bien, mais j'en ai trop à lire en ce moment :/

      • Vendredi 25 Novembre 2016 à 23:32
        Mdr
      • Dimanche 27 Novembre 2016 à 19:43

        Je limite la casse niveau sp, mais faut que je dorme quand même xD

      • Dimanche 27 Novembre 2016 à 19:58
        J'ai 4 mois de delai actuellement, sachant que je lis entre 20'et 25 livres par moi... que des sp!
      • Dimanche 27 Novembre 2016 à 20:24

        Ah oui, alors là tu me bats, je suis à un mois et demi en lisant une quinzaine par mois max ^^

        Chapeau !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :