• La fille de Pablo

    Auteur : Noël Perez-Vera

    Éditeur : auto-édition

    Date de parution : 14/07/2017

    Format : grand

    Nombre de pages : 295

    Prix : 7.30 €

     

     Résumé de l'éditeur :

    Son cauchemar a commencé sur le toit d’une tour de la cité Picasso à Nanterre, à deux pas du quartier d’affaires de La Défense.
    Obligée de fuir Simo son bourreau, elle croisera dans un hall de gare le chemin d’Izraa, une jeune migrante qui lui ressemble étrangement. Une rencontre fortuite synonyme de laissez-passer pour une nouvelle vie.
    Pourtant, elle a l’impression de ne plus être vraiment elle-même ; il arrive qu'on l’appelle et qu’elle ne réponde pas, comme si elle ne se reconnaissait pas ou qu’elle était ailleurs, perdue dans un mauvais rêve et prisonnière d’une idée obsédante…
    Obsédante jusqu’au délire.

     

     

    Mon avis :

     C'est la magnifique couverture qui m'a sautée aux yeux en premier, et après la lecture du synopsis, j'ai souhaité découvrir ce roman noir.

    Le sujet est très intéressant et d'actualité, et l'auteur a réussi à en faire une intrigue étonnante et amusante tout en gardant le sérieux du problème. La première partie nous plonge dans la réalité difficile de deux jeunes filles qui vivent un cauchemar et qui souhaitent s'en sortir. Leur rencontre, dû au hasard de leurs différentes péripéties, est un vrai remède et une renaissance pour l'une comme pour l'autre.

    J'avoue avoir eu un peu plus de mal avec la deuxième partie du roman dans laquelle je me suis un peu perdue. Je ne savais plus à qui j'avais affaire, je me suis éloignée des personnages de Lily et d'Izraa, à tel point que je me suis même demandée si l'auteur ne s'était pas perdu lui-même... Tout prend son sens au fil des pages mais je trouve que le brouillard a été un peu trop long pour moi.

    C'est un roman original, l'auteur a choisi d'utiliser l’écriture orale et je dois vous dire que ce n'est pas ce que je préfère. Les phrases trop directes, trop parlées, me donnent le sentiment d'écouter quelqu'un me raconter une histoire alors que je souhaite la découvrir par moi-même. J'ai eu l'impression de clichés un peu trop négatifs sur les banlieues et j'en ai été gênée.

    Ce roman très noir est une histoire de vengeance, une histoire de femmes qui décident de ne pas se laisser dominer par les hommes, de ne pas s'écraser devant la méchanceté et le pouvoir que les hommes pensent pouvoir détenir sur les femmes. Un très bon sujet bien réalisé, bien mis en scène qui pourrait facilement être regardé à l'écran (je le souhaite à l'auteur, qui sait!?).

    Un grand merci à l'auteur pour cette découverte assez singulière! Avis aux amateurs d'originalité!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Lundi 4 Décembre 2017 à 13:44

    Oui, il a l'air bien original.

    2
    Lundi 4 Décembre 2017 à 16:28
    Steph*

    Le résumé est attirant, pourtant, cela me semble trop sombre pour moi...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :