• Titre : Pourquoi as-tu fait ça?

    Auteur : Maria Angelle

    Édition : LGO Editions

    Parution : 03/2016

    Format : grand

    Nombre de pages : 172

    Prix : 15.00 €

     

    Résumé de l'éditeur : 

     L’amour n’a pas d’âge, être amoureuse comme une adolescente, non plus.

    Le cœur saute de joie en présence de l’autre et saigne lorsqu’il s’en va !

    Par ce témoignage Maria Angelle écrit avec ses larmes. Elle nous fait partager sa rencontre avec cet homme complexe. Elle nous entraîne dans un tourbillon de sentiments mis à mal par l’attitude de son amoureux, personnage insaisissable.

    Malgré sa tendresse, sa générosité, elle ne pourra pas l’empêcher de commettre l’irréparable.

    Des années plus tard elle se pose toujours la question :
    « Pourquoi as-tu fait ça ? »

     

     

    Mon avis :

    J'ai rencontré l'auteur lors d'un salon du livre dans mon village en mars dernier. J'ai été attirée par la couverture du livre, j'ai lu le synopsis et j'ai tout de suite voulu l'acheter.

    Maria a vécu le pire : la perte de l'être cher ; celui-ci a préféré mourir que de vivre malheureux... Et Maria ne s'en remet pas, elle a besoin de savoir pourquoi? Comment? Et surtout, aurait-elle été capable d'empêcher cela? Je pense que tous ceux qui vivent ce drame se sentent coupables, et pourtant...

    Alors Maria se remémore tous les moments passés ensemble, tous les messages, toutes les discussions, et cherche tous les éléments pouvant l'aider à trouver les réponses à ses questions. Ce témoignage est plus une "aide" pour l'auteur, elle souhaite "se décharger" de ce poids énorme qui se trouve dans son cœur, dans sa poitrine, dans son corps tout entier. Se libérer en écrivant. Une sorte de "livre thérapie".

    J'avoue m'être un peu ennuyée en lisant ce témoignage, parce que je me suis sentie en-dehors de cette histoire. L'auteur parle à cet homme, lui raconte tout, tout ce qu'elle éprouve lors de leur rencontre et pendant leur vie commune. Mais le lecteur est complètement oublié. De plus, j'ai trouvé cette relation malsaine, on voit tout de suite qu'elle est vouée à l'échec mais Agnès s'y accroche... Je ne souhaite pas juger l'auteur et ce qu'elle a vécu, mais j'avoue ne pas comprendre ; comme on dit : l'amour rend aveugle, et bien là, on en a la preuve!

    Alors que l'auteur se demande "Pourquoi as-tu fait ça?", moi je lui demande "Comment as-tu pu croire à tout ça?". Un témoignage émouvant, poétique, mais tellement frustrant!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    14 commentaires
  • La peine d'être vécueTitre : La peine d'être vécue

    Auteur : Priscille Déborah

    Édition : Les Arènes

    Parution : 04/02/2015

    Format : grand

    Nombre de pages : 281

    Prix : 17.00 €

     

    Résumé de l'éditeur : 

     Comment se donner le droit d'exister quand son frère de neuf ans vient de mourir d'une maladie incurable ? Prisonnière de ce drame familial, Priscille Deborah peine à trouver le sens de sa vie. Longtemps, elle se refuse au bonheur. Jeune mariée et professionnelle brillante, elle est rattrapée par la dépression. L'amour des siens n'y peut rien. À bout de forces, elle se jette sous le métro. Sauvée par miracle, elle se réveille sur un lit d'hôpital amputée des deux jambes et d'un bras. Elle est un bloc de désespoir, d'amertume et de honte. Son salut vient de plusieurs rencontres. Elle retrouve la force de vivre, arrête de vouloir sauver les apparences, solde les comptes du passé et renoue avec sa passion de toujours : la peinture. En quelques années, elle devient une artiste exposée dans le monde entier. Aujourd'hui, Priscille est heureuse avec son compagnon et ses deux filles. Chaque heure est une conquête contre le handicap, une incroyable histoire de résilience, de création et d'amour : oui, la vie vaut la peine d'être vécue.

     

     

    Mon avis :

    Je suis tombée au hasard sur une chronique de ce livre sur un blog. Et j'ai été séduite direct! Je l'ai tout de suite réservé à la bibliothèque et le voilà qui est arrivé après plusieurs mois d'attente.

    Ce roman est bouleversant! J'ai vraiment beaucoup aimé! Priscille nous raconte son handicap mais surtout, elle nous explique comment elle en est arrivée à vouloir mourir...

    La première partie du roman relate son enfance vécue avec son frère et ses parents, une enfance plutôt heureuse même si elle se sent à l’écart parfois à cause de ses parents qui se concentrent plus sur l'état de santé de leur fils que celui de leur fille. Ensuite, on la suit pendant son adolescence difficile à devoir surmonter le drame qui les a tous touchés quelques années plus tôt ; son début de vie de jeune fille s'en ressent et elle va tout doucement perdre pied... On comprend mieux pourquoi, à l'âge adulte, elle sombre dans une dépression qui lui fera commettre le pire.

    On assiste, impuissants, à la descente aux enfers d'une femme à qui tout sourit, mais qui, intérieurement, est détruite. Personne ne la comprend, tout le monde la juge, lui demande de se reprendre, de penser à sa famille, à ses amis, à sa fille... Mais elle en est incapable! Jusqu'au jour où elle n'en peut plus et où elle commet l'irréparable.

    Aujourd'hui, elle doit vivre avec ce qui lui reste de ce corps qu'elle a tant détesté avant l'accident ; va-t'elle réussir à vivre enfin?

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    12 commentaires
  • Une vigne briséeTitre : Une vigne brisée

    Auteur : Jean-Francis Guichard

    Édition : Alexandra de Saint-Prix

    Parution : 04/03/2014

    Format : grand

    Nombre de pages : 231

    Prix : 18.90 €

     

    Résumé de l'éditeur : 

     C’est ma vie, mon histoire, celle d’un ouvrier agricole, originaire de Dordogne, qui a rencontré pas mal d’embûches, à commencer par un frère et une mère difficiles à gérer.
    Je vous fais partager ma vie professionnelle, dans les vignes girondines, malmenée par l’ambiance délétère entre ouvriers, et vous emmène dans mon combat contre une grave maladie à combattre, entre médecins incompétents et examens interminables.
    C’est enfin mon témoignage, où travail et courage ont trouvé une grande place.

     

     

    Mon avis :

    Tout d'abord, je dois dire que j'aime énormément la couverture ; les couleurs sont vraiment belles et la photo est magnifique (ok, je suis une fille de la campagne, ça doit jouer un peu!). La calligraphie du titre est très jolie, j'aime beaucoup.

    Ensuite, je remercie l'auteur pour cette belle découverte. Ainsi, je le connais mieux. Il est très gentil dans les échanges que l'on a pu avoir ensemble et j'avais déjà beaucoup apprécié son livre pour enfant "Gros Pataud le loup et son ami Bobby le chien". J'ai l'impression de mieux le connaitre maintenant...

    Parlons maintenant du roman. Dès la première page, l'auteur annonce la couleur : il n'a pas eu une vie facile et il va nous la raconter (enfin, comme il le dit, il va en raconter une partie...).

    Les relations avec sa mère et l'un des ses frères sont très difficiles ; ils se parlent d'une façon dont je n'aurais jamais osé. Et au fil des pages, je me suis demandée si tout ceci était vrai ; ils leur arrivent tellement de choses difficiles à lui et à son entourage qu'on a vraiment l'impression que c'est de la fiction!! Et même si ça en était, j'aurais dit que l'auteur en faisait un peu trop.

    J'aime que l'auteur ne s'attarde pas sur des détails, il enchaine les évènements rapidement et ça me plait.

    Par son écriture et son témoignage, l'auteur donne envie de se battre dans cette vie parfois si difficile! C'est une vraie leçon qu'il nous livre là. Livrer sa vie comme cela aux lecteurs a dû être douloureux pour l'auteur, mais je pense également que ça lui a fait du bien.

    Un poignant témoignage qui nous permet de relativiser sur beaucoup de choses, car d'autres vivent bien pire. Je souhaite beaucoup de courage à l'auteur pour tout ce qu'il vit, et surtout, je lui dis bravo pour son courage et sa ténacité face à tout ce qui lui arrive!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • Ce n'est pas toi que j'attendaisTitre : Ce n'est pas toi que j'attendais

    Auteur : Fabien Toulmé

    Édition : Delcourt

    Parution : 08/10/2014

    Format : grand

    Nombre de pages : 244

    Prix : 18.95 €

     

    Résumé de l'éditeur : 

     Dans la vie d'un couple, la naissance d'un enfant handicapé est un ouragan, une tempête. Quand sa petite fille naît porteuse d'une trisomie non dépistée, la vie de Fabien s'écroule. De la colère au rejet, de l'acceptation à l'amour, l'auteur raconte cette découverte de la différence. Un témoignage poignant qui mêle, avec délicatesse, émotion, douceur et humour.

     

     

    Mon avis :

    Je ne suis pas du tout BD, alors je n'avais jamais remarqué ce livre... Mais une copine m'en a tellement parlé, elle voulait que je le lise, alors je l'ai commandé.

    C'est une histoire vraie, celle de Fabien qui, un jour, découvre le handicap au travers de sa fille.

    J'ai trouvé cette BD très bien faite, même si je l'aurai préférée en roman. L'histoire en elle-même est très touchante, j'ai versé ma petite larme à un moment... Je pense qu'on a tous la même peur que cet homme lorsqu'on attend un enfant, mais quand la réalité est bien là, il faut faire avec... Et pour Fabien, ça a été très dur et il a bien réussi à nous le faire ressentir au fil des pages de cette BD.

    Les illustrations sont plutôt bien faites, mais comme je suis loin d'être une experte du genre, je n'ai aucun point de comparaison donc je m'abstiendrais de m’étaler dessus. A chaque chapitre, les couleurs changeaient et j'ai apprécié (un peu moins le vert qui est plus difficile pour les yeux je trouve).

    Le gros bémol, pour moi, c'est le livre en lui même. il est en grand format, mais comme un roman, et du coup, il est très très lourd... Pas facile de lire un livre de ce poids.

    Un livre à découvrir! Je remercie au passage Christelle pour m'avoir "forcée" à le lire!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    12 commentaires
  • Condamné à me tuerTitre : Condamné à me tuer

    Auteur : Jonathan Destin

    Édition : XO document

    Parution : 03/10/2013

    Format : grand

    Nombre de pages : 189

    Prix : 16.90 €

     

    Résumé de l'éditeur : 

    En France, 14% des enfants ne se sentent pas en sécurité au collège. 10% sont victimes de harcèlement. Certains finissent par en mourir.

    Jonathan est encore à l'école primaire lorsque les brimades, les insultes, les coups commencent. On se moque de lui, de son physique, de son nom de famille. Puis on le menace, on lui demande de l'argent, on lui dit qu'on va tuer ses parents. La peur et la honte l'empêchent de parler. Les adultes ne voient rien ou lui assènent que c est un jeu. Jonathan est seul face à ses bourreaux.

    Le calvaire qu'il a enduré, jusqu'à s'immoler par le feu parce que la mort lui semblait être la seule solution, d'autres enfants le vivent tous les jours. Ils n'osent pas parler, sont en butte au déni des adultes et perdent tout espoir.

    Jonathan a été brûlé à 72%. Il a passé trois mois dans un coma artificiel, a subi dix-sept opérations et continue de souffrir de douleurs incessantes.

    Pour lui, aujourd'hui, la reconstruction passe par le partage de son histoire, afin que les enfants victimes osent enfin parler. Et que les adultes ouvrent les yeux.

     

     

    Mon avis :

    Cela faisait un moment que je souhaitais lire ce livre, je l'avais mis en réservation à la bibliothèque il y a plus d'un an et enfin, il est arrivé jusqu'à moi! C'est donc avec grand plaisir mais aussi avec angoisse que j'ai commencé ce livre... Le sujet est tellement délicat.. et vrai!

     J'ai eu l'impression tout au long du livre d'assister à une sorte d'interview, mais sans les questions du journaliste. En fait, le livre est écrit exactement de la même façon que si les auteurs parlaient en réalité. On ne peut pas dire que c'est un grand livre, l'écriture n'est pas géniale, même presque médiocre (je ne suis pas auteur, donc je n'ai pas la prétention d'être meilleure, mais bon, il faut dire les choses, ce n'est pas très bien écrit!).

    Mais finalement, ce n'est pas grave, car ce livre n'a pas été pensé pour en faire un chef d’œuvre, mais il représente plus un exutoire pour l'auteur et pour ses proches. Ce qui leur est arrivé est un vrai drame, et l'auteur souhaite avant tout faire connaître ce genre de choses au plus grand nombre afin que ça ne se reproduise plus jamais, ni pour lui, ni pour aucun autre enfant.

    Je prends ce livre plutôt comme un documentaire qui nous donne des indices, qui nous fait réfléchir sur ce qu'est notre Monde aujourd'hui et sur ce qu'il se passe tout près de chez nous, sans qu'on ne s'en rende compte.

    J'ai bien aimé avoir également les versions de la maman, des sœurs et de l'entourage de Jonathan, et non pas que son avis à lui. Car il faut se mettre à sa place oui, mais il faut également pouvoir reconnaitre quand un enfant ne va pas bien et les témoignages des différents proches de la victime peuvent nous aider à reconnaitre les signes.

    Ce livre est tout d'abord pour les jeunes en souffrance, pour les aider à parler ; il est également pour les parents afin que ces derniers puissent reconnaitre les signes d'un potentiel problème chez leur enfant ; mais il est également pour les enseignants qui ont le devoir de surveiller et intervenir en cas de doute à propos d'un harcèlement à l'école.

    Bravo à Jonathan pour son courage, bravo également à ses proches qui se remettent tout doucement de ce drame.

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    13 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique