• Éditeur : Remanence

    Date de parution : 14/05/2014

    Format : semi-poche

    Nombre de pages : 110

    Prix : 12.00 €

     

     Résumé de l'éditeur :

    « Je vous livre ce récit, non prémédité, non programmé, en souhaitant qu’il vous marque autant que le firent pour moi les faits rapportés. Le décès soudain d’un ami de toujours m’a amené à prendre la plume. Ce fut une nécessité intérieure, une exigence irrépressible et j’espère que cette histoire sera pour vous, comme elle l’a été pour moi, l’occasion de réfléchir à la place de l’amitié dans l’existence. »

    De ses années d’enfance à l’âge de sa retraite, Claude Colson choisit ses souvenirs et égrène les grandes étapes de sa vie et de celle de son ami Pierre. Mêlant au récit de multiples détails et anecdotes d'époque, Chemins croisés nous fait revivre l’évolution de soixante ans d’amitié ch’timi et sait nous présenter la vie, précaire et inattendue, dans toute son acuité et sa fragile beauté.

     

     

    Mon avis :

    Un bel hommage que l'auteur nous livre ici! Claude, son ami d'enfance vient de disparaitre et l'auteur a besoin d'évacuer tout cette tristesse, il ressent l'envie de partager sa douleur avec nous, les lecteurs, afin de faire revivre Pierre en nous.

    C'est avec un vocabulaire peut-être un peu trop soutenu pour moi que l'auteur revient sur ses souvenirs d'enfance et sur sa longue amitié avec Pierre, rencontré très jeune. De beaux souvenirs qui nous renvoient à une époque que je ne connais pas, les années 50-60. Il revient sur son parcours et celui de Pierre, sur leur amitié coupée par deux fois à cause de la distance et de la vie qui suit son cours... Mais une amitié à toujours présente car même à l'age adulte, à l'age où la retraite se profile, leurs rencontres sont toujours aussi intenses et soutenues. Pierre a changé mais il est toujours le même au fond... Ils ont chacun vécu des moments difficiles mais ils sont toujours là et décident l'un comme l'autre de retrouver leur Nord quant arrive la retraite.

    J'ai beaucoup aimé ce récit, il m'a permis de voir que la VRAIE amitié est toujours présente, malgré la distance. J'ai pensé à mes amies qui sont loin de moi et avec qui j'ai peu de contact depuis que la vie écarté nos routes... Mais je garde espoir car la vraie amitié, celle que je partage avec elles, est toujours là et je sais qu'on se retrouvera, un jour sans doute...

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    10 commentaires
  • Auteur : Frédéric Deban

    Éditeur : La boîte à Pandore

    Date de parution : 25/02/2016

    Format : grand

    Nombre de pages : 312

    Prix : 17.90 €

     

    Résumé de l'éditeur :

    Sous le Soleil (1996- 2016) Vingt ans déjà que le premier tour de manivelle était donné pour cette série qui allait connaître un succès mondial. À l'occasion de cet anniversaire, un des acteurs principaux, Frédéric Deban, alias Grégory Lacroix, a eu envie de raconter l'envers du décor. Dès la diffusion du premier épisode de cette série culte, des millions de téléspectateurs, dans l'hexagone d'abord, et ensuite dans plus de 135 pays, ont suivi les aventures de cette bande de jeunes. Mais pour certains des interprètes de ces personnages, l'aventure allait être rude, pleine de joies, de fous rires, mais aussi de larmes, oui, car bien des tristesses ont traversé ces nombreuses années de tournage. On vous avait dit que tout était terminé. On vous avait annoncé l'arrêt définitif de la série. On vous avait dit tant de choses... On avait juste parlé trop vite. Reste le texte comme seul territoire de l'esprit. Restent les souvenirs et la nostalgie d'une époque heureuse. Restent les rêves... vos héros. Ce qui flotte ne coule pas Il y a eu quelques naufrages qui ont jalonné et marqué au fer rouge cette "vie dans la vie". Tous ne sont pas arrivés à bon port. Un accident de la vie a frappé Frédéric Deban. Le jour de ses 50 ans, il devient malentendant, ce qui l'empêche d'exercer son métier de comédien. À travers l'écriture, il tente de retrouver l'envie d'exister. Avec les confidences de Bénédicte Delmas, Tonya Kinzinger, Adeline Blondieau, Roméo Sarfati, Joséphine Jobert, Nadège Lacroix, Marie-Christine Adam, David Brécourt, Tom Leeb, Delfine Rouffignac, Christine Lemler, Nicolas van Beveren, Nathalie Marquay-Pernault...

     

    Mon avis :

    Oui, je l'avoue, j'ai été une très grande fan de la série "Sous le soleil", et je n'en ai pas honte, bien au contraire! Cette série me faisait tellement de bien! Il faisait toujours beau, on voyait la plage, le sable chaud, le soleil, de jolies filles et de trèèèès beaux garçons! Et en plus, les histoires d'amour et de jalousies jalonnaient les divers épisodes que je regardais avec délectation.

    Alors quand Mathilde, des Éditions La Boîte à Pandore, m'a proposé ce livre, j'ai sauté dessus sans hésiter! J'aimais beaucoup le personnage de Grégory (joué par Frédéric Deban) mais mon préféré était sans contexte Louis, son frère (joué par Roméo Sarfati) dont j'étais secrètement amoureuse...

    Et ça commence bien, c'est mon cher Roméo qui écrit la préface, et quelle préface! On le sent un poil énervé, agacé... il donne le ton. Tout n'est pas si rose dans le monde de la télévision et on le comprend vite! Ensuite, l'auteur nous livre un témoignage très éprouvant, et je comprend vite que Frédéric n'est pas Grégory, son personnage dans la série. Il parait agaçant, pas très sympathique, tout le contraire de Grégory! On sent un homme abattu, en colère et mal dans ses baskets. Et puis petit à petit, je le découvre et je l'apprécie, c'est un homme bon et honnête et la vie ne l'a pas épargné. D'ailleurs, il m'a donné envie de lire son premier livre, sorti en 2013, qui raconte son enfance. Son ami Dominique, co-auteur, agrémente le récit de quelques anecdotes amusantes qui nous permettent de mieux comprendre l'homme qu'il est.

    Le livre est en deux parties. Dans la première, l'auteur nous explique ce qu'il ressent après cette aventure "Sous le soleil", il nous raconte des petites anecdotes de tournage, ses amitiés, ses coups de gueule, son sentiment vis à vis de la production et des gens du métier. Et puis il rend un hommage merveilleux à l'un des acteurs avec qui il était très proche et qui est décédé récemment, Stéphane Slima alias Alain Dulac. Dans la deuxième partie, nous pouvons lire les témoignages de certains acteurs avec qui il est resté en contact. Ces derniers nous parlent de Frédéric Deban mais également de leur expérience sur le tournage de la série devenue si populaire en quelques semaines.

    Le livre se termine avec quelques surprises : "que sont-ils devenus?", lettres aux fans... J'aime beaucoup car ça nous permet de quitter ces acteurs en douceur, sur une bonne note.

    Je remercie Mathilde et les Éditions Boite à Pandore pour cette lecture dont je me souviendrai longtemps...

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    6 commentaires
  • Auteur : Alexandra Tressot-le Dauphin

    Éditeur : La boîte à Pandore

    Date de parution : 28/01/2016

    Format : poche

    Nombre de pages : 183

    Prix : 7.90 €

     

    Résumé de l'éditeur :

    Un témoignage intemporel qui touche une large population, un thème universel qui parle tant aux hommes qu'aux femmes : le célibat. Laissez-vous embarquer dans les folles aventures sentimentales de Célibette, riez, compatissez et suivez ses judicieux conseils. Son histoire peut vous surprendre... Malheureuse en amour, Isabelle, alias Célibette, a décidé de se prendre en main pour redresser son baromètre sentimental. Celui-ci indiquant une météo capricieuse, Célibette espère voguer vers un ciel plus clément. Mais pour cela, elle doit réagir, revaloriser son image et arrêter d'être le paillasson que les hommes piétinent allégrement. Quel sera son plan d'action ? Comment parviendra-t-elle à se reconstruire ? Trouvera-t-elle l'amour sur les sites de rencontres ou au supermarché avec une courgette comme alliée ?
     

    Mon avis :

    Mais quel bonheur de lire un livre comme celui-ci!! Il respire la positivité! Il fait du bien.

    Vous êtes célibataire? Vous cherchez votre âme-sœur? Vous ne savez plus comment faire pour trouver le bonheur en amour? Vous déprimez à cause de toutes vos désillusions amoureuses? Alors n'hésitez plus, lisez ce livre tellement vrai, drôle, positif. Vous en ressortirez grandi et pourquoi pas amoureux!

    Célibette vous donne des tuyaux pour vous sentir mieux, pour vous aider dans votre quête de l'amouuuuur, le vrai, le grand. Grâce à ce qu'elle a vécu, elle vous rappelle que vous n'êtes pas le seul à ne plus croire en l'amour!

    Je ne suis plus célibataire depuis un petit moment, j'ai trouvé mon prince charmant, mais il est vrai que les situations de Célibette sont de plus en plus courantes et je vois certaines de mes proches qui se retrouvent dans les même situations. "Chaque pot à son couvercle" disait ma grand-mère! Alors il faut y croire qu'on ait 20, 30, 40, 50 ans ou même plus!

    Un très bon moment de lecture, très drôle, très amusant qui permet de sortir de la vie parfois morose qui nous entoure. Un livre écrit par une fille pour les filles, mais elle n’oublie pas les hommes non plus, alors vous pouvez le lire! Célibataire ou pas!

    Une belle leçon de positivisme! J'adore!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    14 commentaires
  • Auteur : Hazel et Adeline Fortin

    Éditeur : La boîte à Pandore

    Date de parution : 26/11/2015

    Format : grand

    Nombre de pages : 249

    Prix : 16.90 €

     

    Résumé de l'éditeur :

    Hazel Fortin est née en 1990, à Saint-Pétersbourg, en Russie. Après des débuts de vie très chaotiques - mère alcoolique, violente et criminelle - Hazel est adoptée suite à une déchéance parentale. Elle est arrivée en France le 1er janvier 1998, à l'âge de 7 ans. Adeline Fortin, après avoir vécu son enfance à Sarcelles où elle a rencontré et côtoyé diverses populations immigrées, s'est fait la promesse, une fois adulte, d'adopter un enfant. Ce vœu s'est réalisé avec l'arrivée d'une petite fille russe, Hazel. Voici l'histoire de leur rencontre, d'une adoption sur le tard qui les a comblées l'une et l'autre. Dans ce témoignage à quatre mains, Hazel évoque sa vie misérable en Russie, l'orphelinat, la découverte de sa mère adoptive, de l'amour, de la tendresse, dans ce nouveau pays, la France. De son côté, Adeline explique les démarches lentes et fastidieuses de l'adoption, leur rencontre, son séjour en Russie, le bonheur de devenir mère et la souffrance de devoir accepter les révélations sur le passé de sa fille.
     

    Mon avis :

    Quelle originalité d'écrire un livre à deux, mère et fille! Les témoignages sur l'adoption sont souvent soit de la mère qui raconte son parcours du combattant pour réussir enfin à adopter, soit sur l'enfant lui-même qui explique comment il a réussi (ou pas) à s'intégrer dans une nouvelle famille et comment il le vit aujourd'hui. J'ai beaucoup aimé avoir la version de chacune, c'est très enrichissant.

    Nous voyageons à Saint- Petersbourg (pas forcément dans les plus beaux endroits) à travers les 2 voyages d'Adeline dans le pays. Elle y découvre la pauvreté, la misère, la saleté, les vols... et comprend mieux quelle a pu être le début de vie de sa future fille adoptive. Je ne connais pas du tout ce pays mais j'ai pu constater qu'il y avait des difficultés à plusieurs endroits.

    On sent beaucoup d'amour de part et d'autre, un amour difficile à maitriser pour Hazel car elle a forcément peur d'être à nouveau déçue, et un amour retenu pour Adeline qui ne souhaite surtout pas brusquer cette petite fille. L'émotion est très grande et on imagine bien la difficulté d'apprendre à vivre ensemble du jour au lendemain pour l'une comme pour l'autre.

    Entre joie et tristesse, bonheur et pleurs, crises et câlins, attente et rencontres, ce duo va évoluer petit à petit sous nos yeux et nous faire prendre conscience de la difficulté de l'adoption et de tout ce qui va avec. Un très bon moment de lecture!

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    6 commentaires
  • Auteur : Maude Julien

    Éditeur : le livre de poche

    Date de parution : 06/05/2015

    Format : poche

    Nombre de pages : 286

    Prix : 6.90 €

     

    Résumé de l'éditeur :

    Maude a 3 ans lorsque son père l’enferme pour la première fois. Pendant quinze ans, elle va vivre cloîtrée dans la lugubre bâtisse familiale sans jamais aller à l'école, sans aucun contact avec l’extérieur. L’embrigadement est extrême car le patriarche veut faire de sa fille une « supra-humaine ». Elle doit apprendre à surmonter la peur, les privations, la douleur, la solitude… Des années après, Maude comprendra que son père, haut dignitaire d'une obédience maçonnique, avait échafaudé un projet vertigineux dans lequel elle tenait le rôle central. Comment se défaire d'une telle emprise et trouver la force de se construire ? Lorsqu’elle a 18 ans, Maude réussit à quitter la prison, puis, au terme d'un long travail, à conquérir sa liberté.

     

    Mon avis :

    Un livre voyageur qui me tentait depuis un moment, alors contente de le démarrer enfin!

    Malheureusement, j'ai été déçue, j'ai trouvé ce livre lent et ennuyeux... Peut-être parce que la vie de cette enfant l'était... longue et ennuyeuse?!

    Ce qu'a vécu l'auteur est horrible, enfermée dans une maison sans sorties, avec un père méchant et autoritaire qui ne lui voulait que du bien, qui souhaitait la forger, lui apprendre "à la dure" ce qu'est la vie afin qu'elle puisse l'affronter avec des armes solides. Et que dire de sa maman que je n'ai pas compris? Parfois elle la soutenait, parfois elle l'enfonçait. Elle avait peur de son mari mais en même temps elle l'approuvait... Bref, une enfance très difficile et je l'applaudis pour ce qu'elle est devenue car elle a affronté des choses terribles.

    Mais même si son histoire est difficile, elle n'a pas su me capter, ni même vraiment m'attendrir. Les phrases sont lourdes, il n'y a aucune émotion dans les paroles de cette enfant qui vit un calvaire sans savoir que tout cela est déshumanisant. Pour elle, tout est normal, mais pourquoi se poserait-elle des questions puisqu’elle ne connait rien d'autre? Heureusement, petit à petit, elle va comprendre que sa situation n'a rien de normale et qu'elle va devoir s'en sortir toute seule...

    Un livre lourd dans les deux sens : une histoire difficile et malheureuse, un passé compliqué mais un texte pauvre et mal approfondit, des répétions incessantes et un rythme trop lent qui ont causé mon ennui.

    Achetez ce livre sur Amazon.fr!

    Partager via Gmail

    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique