• Ses romans explorent des univers variés et souvent éloignés de son quotidien, comme dans Ceux d'en haut et Après l'estive où elle entraîne le lecteur à la découverte d'une famille d'éleveurs de chevaux, au cœur des montagnes sauvages d'Ariège. L'occasion pour l'auteur de dépeindre un monde rural attachant où les traditions ancestrales, comme la transhumance, sont farouchement préservées, mais aussi de plonger au cœur des rapports humains souvent passionnés qui régissent ces familles à la manière d'un clan.


    Catherine Rolland, pourtant, ne veut pas se cantonner à un seul genre, et moins encore se retrouver emprisonnée dans un certain style, le terroir pas plus qu'un autre. Son troisième roman, sorti en mars 2016 chez le même éditeur, illustre sans doute cette volonté de renouvellement, ce besoin d'explorer d'autres thèmes, de raconter d'autres histoires, à la rencontre de personnages auxquels le lecteur s'identifie et qu'il n'a pas envie de quitter…

    Son site

    Sa page facebook

    Sa  première maison d'édition

    Sa nouvelle maison d'édition

     

    J'ai lu : 

    Ceux d'en haut

    Après l'estive

    La solitude du pianiste

    Sans lui

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Il notait tout comme des scènes de théâtre, déplacement, musique, costumes, décors. Il y mettait même des photos imaginaires comme dans le montage d'un spectacle.
    Cette façon d'écrire a été son fil d'Ariane et quand il a fallu faire des choix d'orientation au lycée, il a tout naturellement choisi la littérature.
    Après ses études, par rapport à sa famille, il a choisi la voie des affaires.
    Aujourd'hui il se consacre entièrement à l'écriture et à la littérature.

     

    Voici quelques-uns de ses romans :


    - "Ludmilla", publié en 1996.
    - "Le prince de Paris", en 2001 et réédité en 2011 par les éditions Frédéric Serre.
    - "Il y a longtemps", en 2008.
    - "Si tu savais Sabrina …" , en 2010.
    - "A la folie" , en 2012.
    - "Le roman du parfum", 7 décembre 2012.

    Il a écrit "le roman du café" aux éditions Du Rocher sortie en Janvier 2014 et "Tiré à quatre épingles" en juin 2015 aux éditions michalon. Un ouvrage est prévu également en 2016 : "l'histoire du thé". 

    Son site internet : Pascal Marmet

     

    J'ai lu :

    Tiré à quatre épingles

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Attiré très tôt par la lecture, il commence à écrire des romans et nouvelles à l'âge de douze ans ainsi que de nombreux scenarii qu'il met en scène avec des amis. Le lac à la licorne, dont il débute l'écriture en 2007 est sa première trilogie de Fantasy. Le lac à la licorne partie I est son premier véritable roman.

    En janvier 2016, il sort un roman horrifique! Son titre est Le Dauphin Blanc , il coûte 2.99 Euros et est disponible sur Amazon.
     
    Adresse de son site d'auteur : http://www.mathias-lanuit.com 

     

     

    J'ai lu : 

    Le dauphin blanc

    Le lac à la licorne partie 1

    Le lac à la licorne partie 2

    Le lac à la licorne partie 3       Depuis mes chroniques, l'auteur a rassemblé ses 3 tomes en 1 seul!

    Le manuscrit de Voynich

    Pourquoi je suis devenu chasseur de fantômes?

    Rêves brisés
     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • D’un caractère farouchement rationnel, enfant je passais mon temps à construire des maisons en Lego et à m’inventer les scénarios qui allaient avec. Mon histoire familiale m’attirait vers la littérature, sans doute, et ce dès le plus jeune âge. En revanche, j’ai rejeté le français à l’école et j’ai développé une prédilection pour la biologie et la chimie ; je me suis consacrée à des études scientifiques et une carrière industrielle.

    Mais sans même y faire attention, au cours de ces années où je m’enthousiasmais à inventer de nouveaux produits agroalimentaires ou à acheter des machines de fabrication dernier cri, les soirs, je dévorais livre sur livre. Et un beau jour, je me suis mise à prendre la plume à mon tour.

    Aujourd’hui, j’accompagne les entreprises à la prévention des risques professionnels, un métier tourné davantage vers l’humain et moins vers la technique. Un métier qui me passionne. En parallèle, j’écris des nouvelles et, depuis peu, des romans.

     

    Qu’est-ce que je lis ?

    J’ai une prédilection pour l’écriture réaliste. Les drames humains ont cela de terrible en littérature, qu’un lecteur empathique ne peut que se désoler de leur arrivée, sans rien pouvoir y changer. J’ai besoin de ressentir cette émotion lorsque je lis un livre ; j’aime analyser la portée sociale d’un roman selon mes propres repères, me forger une opinion sur chacun des personnages. La dimension psychologique des héros a pour moi une importance plus grande que l’action elle-même. Le drame doit être avant tout intérieur.

    Dans mon adolescence, j’ai lu et relu les auteurs classiques comme Dickens, Hugo ou Zola. Comme ce passe-temps n’était pas populaire parmi mes camarades de classe, je me situais en marge de leurs centres d’intérêt, mais je m’en moquais. Les livres constituaient mon propre moyen d’évasion et c’était très bien ainsi. Je ne me suis ouverte à la littérature contemporaine que bien plus tard. Bénis soient les libraires qui savent accompagner et conseiller de manière personnalisée ! Aujourd’hui, si Zola et ses congénères restent toujours dans mon cœur, Agnès Desarthes, Alison Lurie ou Leonardo Padura ont trouvé une place de choix sur les rayonnages de ma bibliothèque.

     

    Quelques-uns de mes livres de prédilection :

    • Persuasion de Jane Austen ;
    • Mangez-moi par Agnès Desarthes ;
    • Le comte de Monte-Cristo d’Alexandre Dumas ;
    • Le choix de Sophie par William Styron…

     

    Qu’est-ce que j’écris ?

    J’ai commencé par écrire des nouvelles. Pour contrebalancer la morosité qui menace d’envahir l’humeur de chacun d’entre nous, j’ai orienté mes textes courts sur ces petits riens qui font émerger un rayon de soleil sur un visage désolé.

    Aujourd’hui, je construis toutes mes œuvres autour de portraits psychologiques. Je m’interroge sur la place de la solidarité dans les relations qui lient les humains les uns aux autres.

    Mon premier roman est un roman social contemporain.

    Mon deuxième roman, plus noir, traitera du pouvoir destructeur des secrets de familles sur les rapports entre individus.

     

    Distinctions :

    • Concours de nouvelles courtes de Ceraf Solidarité 2015 : attribution d’un accessit pour ma nouvelle « Pow-wow à la harissa » ;
    • Concours de nouvelles France Philippe 2015, catégorie Adultes de la médiathèque de Feignies : premier prix pour ma nouvelle « Au bord du ruisseau ».

    Lien vers mon site internet : www.akarinthi.com


    Lien vers mon éditeur : www.elpediteur.com

     

    Interview du 15 avril 2016 réalisée dans mon salon : interview

     

    J'ai lu :

    14 appartements

    Partager via Gmail

    votre commentaire

  • J'écris depuis l'âge de 16 ans. J'ai commencé comme toutes les adolescentes amoureuses à griffonner mes coups de cœur et mes douleurs sur quelques pages, pour ensuite écrire des textes, des poèmes voire quelques pensées

    Et c'est en 2011 que "La douleur des sentiments" a commencé à naître dans mon esprit. Pour en savoir plus sur le commencement, je vous invite à cliquer sur la rubrique "Les chApitres de sOnia : mes inspirations". Il est en vente et également en lecture streaming sur youboox.

    Depuis mon retour du salon du livre 2016, j'ai pris conscience que l'autoédition prenait de plus en plus d'ampleur, c'est pour cette raison que j'ai créé il y a peu, un encart entier sur mon blog, dédié aux auteurs auto-édités et à l'auto-édition. Je lis leurs romans que je chronique dès que je peux.

    J'ai aussi complété le "petit guide pour futurs écrivains" pour aider ceux qui veulent se lancer.

    Je travaille sur le 2ème roman et espère déjà terminer le premier jet pour la fin de l'année 2016.

    J'ai aussi 2 idées de nouvelles mais il faut que je les place dans mon emploi du temps déjà bien chargé.

     

    Pour lui écrire : sobookez@gmail.com

    Son blog : Les chapitres de so

    Interview : youboox.fr

     

    Pour acheter son roman : En Poche ou en Numérique   

    Pour lire ses nouvelles : Les nouvelles

    Le petit guide pour les futurs écrivains : Pour les écrivains en herbe

     

    J'ai lu : 

    Accords parfaits

    La douleur des sentiments

    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique