• Maria ANGELLEOriginaire de Bretagne, Maria Angelle a vécu essentiellement entre Genève et la Haute-Savoie. Il a fallu un événement important, puis son arrivée à Lyon en 2010 pour la décider à rendre publics ses écrits restés enfermés dans un tiroir.
    Son premier ouvrage « Pourquoi as-tu fait ça ? » a été édité une première fois chez Edilivre. Il vient d’être réédité, mars 2016, avec son second ouvrage « Voyage au pays des hommes » aux éditions LGO.


    Ses livres sont en vente sur Internet, dans les librairies, chez LGO ou à mariaangelle@orange.fr

    Elle a également édité un recueil de poèmes « Couleurs et saveurs indiennes » vendu en faveur de l’association : Saichildren.Org

    Pour partager ses voyages : www.je-voyage.fr

    Son site

     

     

    J'ai lu :

    Pourquoi as-tu fait ça?

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Timothée RIBEIRONé le 20 février 1980, cet auteur français a commencé à écrire son premier roman en 2009 dont une partie est basée sur des faits réels. C'est entre juin 2010 et février 2011 que Timothée va écrire une trilogie "Aidez-nous, sauvez-nous !" se déroulant dans trois pays. Il s'agit d'un thriller haletant mêlant intrigues, enquêtes policières, espionnages et voyages.
    Timothée a également une passion pour les trekkings comme la transcordillère royale effectuée en janvier 2015 avec l'ascension du volcan Huayna Potosi. Ses voyages et ses romans sont actualisés sur son site.

    Website : http://www.timotheeribeiro.com

    Blog : http://www.timotheeribeiro.com/blog/

    Romans : http://www.timotheeribeiro.com/romans.html

    Amazon page de l'auteur et romans : http://www.amazon.fr/Timoth%C3%A9e-Ribeiro/e/B00FDWAZU0

     

    J'ai lu :

    Daï

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Philippe FUZELLIERNé le 19 octobre 1952, à Montcy Notre Dame, dans les Ardennes, à 2 kms à vol d'oiseau, du lieu où naquit Quai Charcot à Charleville, Arthur Rimbaud. L'auteur en a gardé son côté rebelle, pour bien tenir sa plume et cet écrivain planétaire a bercé son enfance .

    En 2013, il écrit son premier roman de politique-fiction, sous le pseudonyme de John Mellen, un violent pamphlet contre l'extrême droite, et un titre évocateur «Extrêmement adroite».

    En 2014, après une tragédie médicale, son frère lui sauve la vie et l'écriture s'ouvre à lui comme une véritable thérapie, il en sort un émouvant roman «le Sentier du juste» édité chez 7 Écrit Éditions.

    En 2015, en plein été, il découvre le plaisir et la passion du roman policier à travers «le Roi est vaincu» chez Edilivre, puis «Opération Synapsen R4», chez «Mon petit éditeur» deux polars révélant un auteur amoureux et artiste de l'intrigue.

    Il revendique la passion de l'écriture pourvu qu'il puisse s'accomplir dans tous les genres littéraires. Le 12/12/2015, l'auteur s'est vu décerner 2 prix spéciaux du Jury, dans le cadre du prix Fondcombe 2015. Le prix du Policier Intercontinental pour "Opération Synapsen R4", et le prix spécial de la procédure criminelle, pour "le Roi est vaincu", une consécration pour cette rentrée littéraire . Pour ce même prix Fondcombe, en 2014, émanation d'un collège, "les écrivains de Fondcombe"(14300 membres), il avait été sélectionné parmi les finalistes, sur 109 œuvres et 9 pays, pour son roman "le Sentier du juste".

    Début juillet 2016, l'auteur publie un nouveau roman policier : "Le sens du sacrifice", édité chez Mon Petit Éditeur.

    Il est cette année, en 2016, le président du Prix Fondcombe. Pour en savoir plus sur ce prix, n'hésitez pas à lire ce lien : Prix Fondcombe 2016.

     

    Pour acheter ses écrits :

    Extrêmement adroite

    Le sentier du juste

    Le roi est vaincu

    Opération synapsen R4

     

    J'ai lu :

    Derrière un mur d'argent

    Le sens du sacrifice

    L'évadé de Fleury-Mérogis

    Opération synapsen R4

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  Née à Longueuil (Québec, Canada) en 1970, Isabelle Larocque a suivi des études en sciences de l'environnement à l'Université du Québec à Montréal. Titulaire d'un doctorat dans ce domaine, elle a voyagé au gré de son admiration pour les paysages nordiques et de ses mandats en tant que chercheur. Après une mission en Suède au début du nouveau millénaire, elle a choisi de travailler en Suisse et s'y est définitivement installée en 2007. Comme dans tout bon roman à énigmes, la vie d'Isabelle Larocque se trouve parsemée de signes, d'indices pourrait-on dire, qui ne trompent pas : le blason de la ville de Lyss, où elle réside depuis de nombreuses années, représente une fleur de lys sur fond bleu. Un indéniable rappel de son Québec d'origine.

     

     

     

    Histoires de sang

    Enseignante en biologie d'une part, entrepreneure à la tête d'une société environnementale chargée de la restauration des lacs d'autre part et mère de famille par-dessus tout, Isabelle Larocque écrit ce qu'elle aime lire — et visionner — passionnément, voire à la folie : les thrillers et autres récits échevelés où sévissent des tueurs en série, des « profilers » chargés de les arrêter dans leur course sanglante, des inspecteurs de police dépassés et des héroïnes à la fois courageuses et dotées d'une logique à toute épreuve. Comme leur auteure ?

    Au carrefour des influences portées par la tendance du « polar » scandinave (Mankell en tête), un culte voué à Stephen King et le succès constant de la romancière Québécoise Chrystine Brouillet (publiée aussi bien en France qu'au Canada), l'écriture d'Isabelle Larocque distille un parfum de tension et de frisson à l'américaine. Jouant avec tous les ressorts psychologiques et les mécanismes du roman de procédure policière, l'auteure construit un univers implacable, tout en maniant les ingrédients propice à du thriller vénéneux : du noir, pour l'intrigue ; du rouge, pour le sang versé ; le tout sur fond blanc, neigeux, tempétueux — celui du théâtre de tragiques événements situés tantôt en Suisse, tantôt au Québec. Implacable et franche, la plume d'Isabelle Larocque nous transporte dans un ailleurs mystérieux et violent, au passé souvent trouble et en quête de résolution.

     

    Au service du genre

    Menant de pair sa carrière d'écrivaine et celle d'entrepreneure et d'enseignante, Isabelle Larocque s'impose comme l'une des nouvelles ambassadrices du suspense francophone. Pour cet esprit rationnel par ailleurs amoureux des mots les plus concis, l'aventure du roman policier a débuté en 2012.

    Applaudie par les amateurs de suspense direct et d'action pure, Isabelle Larocque fait entendre une voix nouvelle et déterminée dans le paysage déjà mouvementé du thriller francophone.

    Quelques grammes de pragmatisme dans un monde de doute et de sauvagerie... Les histoires qu'Isabelle Larocque raconte sont-elles le reflet, même lointain, de son quotidien méthodique au cœur d'une large vallée dans le canton de Berne ? Le suspense reste total !

     

    Liens des divers écrits :


    -"Un passé gênant" Éditions Québec-Livres

    -"Un sixième sens maudit" Éditions Mots en Toile

    -"Gel Mortel" sur Amazon

     -"Parfaites" sur Amazon

     -"Toujours Coupable" sur Amazon

     -"Un voyage débridé" sur Amazon

     -"Les deux chevaliers et la princesse disparue" sur Amazon

     

    J'ai lu :

    Un passé gênant

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Franck Demollière, diplôme de l' ESAM (École Supérieur des Arts Modernes), démarre sa carrière dans les agences de publicité comme illustrateur.


    Séduit par les nouvelles technologies 3D et vidéo, il s'oriente très vite dans le domaine de l'audiovisuel intègre le prestigieux groupe Duran/Duboi où il participe à de nombreux vidéoclips et publicités de type cartoon en tant que 3D artist.


    En 2003, motivé par l'ambition de créer ses propres projets, il quitte Duran/Duboi et travaille sur "Atomic Monsters" qui deviendra plus tard la série animée "Gnark".


    Maitrisant aussi bien la partie artistique que technique, ainsi que tous les aspects d'un pipeline de production, il auto-produit et réalise en 2004 et en 2006 deux teasers afin de séduire producteurs et diffuseurs.


    Sparx Animation, l'un des principaux studios dans le monde de l'animation 3D, fait appel à ses services pour réaliser des tests sur plusieurs projets de long métrage dont "Un automne à Pékin" de Paul et Gaetan Brizzi.

    Par la suite, il travaille sur plusieurs longs métrages d'animations en tant qu'artiste 3D, dont "Igor"de Tony Léondis, mais aussi "Un Monstre à Paris" d'Eric Bergeron.


    En janvier 2009, il prend le poste de Réalisateur sur sa propre série d'animation 3D "Gnark" ( 52 épisodes de 7 minutes ) dont la production démarre chez Timoon Animation.
    Passionné par le projet, il occupe également les postes de Directeur artistique, Character designer et Directeur d'Animation.
    Il est aussi l'auteur de quelques scénarios et participe au suivi d'écriture afin d'assurer la cohérence artistique de l’œuvre.
    La série passera d'abord sur Canal family fin 2009, puis sur Canal+ en 2010 et poursuit actuellement son chemin à l'international.


    UNE NOUVELLE DIRECTION ( 2011/2016 )

    Il décide de quitter progressivement la 3D afin d'étudier la sculpture et la peinture.

     

    De plus en plus à l'aise avec ce nouveau moyen d'expression,il commence à donner des cours de sculpture numérique à l'école des Gobelins (Paris) ainsi que des cours de peinture digitale aux Ateliers Terre&Feu (Maisons-Laffitte). Il adore enseigner et partager avec ses élèves!

    En 2016, il crée FranckyStudio et il sors son premier livre : «Le petit mouton qui allait à l'école des loups».

    Ce nouveau domaine le passionne ! Il lui permet d'allier son expérience du dessin animé et son amour pour la lumière et la couleur. Mais c'est aussi une démarche personnelle, motivée par son expérience de père et les difficultés rencontrées par ses enfants.

     

    VERS L'INFINI ET AU-DELÀ

    Il compte désormais sortir deux livres par an, avec pour objectif l'éveil et le bien-être de l'enfant.

     

    A travers une histoire divertissante et drôle, l'enfant pourra s'identifier aux personnages et intégrer leur façon positive de voir les choses, d'aborder les problèmes. À la fin de la lecture, il souhaite que l'enfant soit plus confiant et rassuré dans sa vie de tous les jours. Ce sera le but de chacun de ses livres.

     

    En parallèle de cette aventure, il donne toujours des cours de peintures et il réalise des œuvres sur commande.

    Le voyage continue...

     

    Son site : http://www.franckystudio.com/


    Sa boutique pour commander le livre : http://www.franckystudio.com/boutique-1/


    Sa page Facebook : https://www.facebook.com/franckystudio/?fref=ts

     

    J'ai lu :

    Le petit mouton qui allait à l'école des loups

    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique